Guerre d'hiver.pdf

Nom original: Guerre d'hiver.pdf
Titre: Guerre d'hiver
Auteur: Compaq_Propriétaire
Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.8 / GPL Ghostscript 8.64, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/09/2011 à 18:54, à partir de l'adresse IPv4 2.14.***.***. La présente page de téléchargement du document a été vue 1335 fois.
Taille du document: 5257 Ko (20 pages).


   Afficher l'index  
  
   Aperçu du fichier  

Faire un lien vers cette page:


Aperçu du document:

LA GUERRE D HIVER La guerre d'Hiver ,connue également sous le nom de guerre soviéto-finlandaise ou guerre russo-finlandaise, éclata avec l'invasion de la Finlande par l'Union soviétique, le 30 novembre 1939, peu après l'échec des négociations engagées par les soviétiques avec la Finlande dans le but de créer des avant-postes pour protéger la ville Léningrad, très proche de la frontière, d'une éventuelle attaque de l'Allemagne nazie. L'URSS franchit la frontière le 30 novembre, entamant la guerre sans sérieux préparatifs militaires. Les Soviétiques attaquèrent avec 450 000 hommes. Ils atteignirent rapidement la principale ligne de défense finlandaise, la ligne Mannerheim, en franchissant l'isthme de Carélie. Au début du conflit, la Finlande avait une armée dont les effectifs mobilisables atteignaient seulement 180000 hommes, mais ces troupes se transformèrent en un adversaire féroce, employant la technique d'encerclement dite « motti », accomplie par de petits groupes de skieurs très rapides et faisant usage de leur connaissance du terrain. La forêt, le froid et les longues nuits d'hiver servirent la cause des soldats finlandais, pour la plupart paysans ou bûcherons. Certaines tactiques russes appliquées directement « à partir des livres » par les officiers furent totalement inefficaces, puisque toute initiative personnelle qui aurait abouti à un échec faisait encourir le risque de se voir exécuter. De nombreuses pertes soviétiques sont ainsi imputables à leurs commandants refusant de battre en retraite. Les Soviétiques ne parvinrent pas à tirer parti de leur supériorité numérique au début de la guerre. Fin février, le commandant en chef des forces finlandaises, le maréchal Carl Gustaf Emil Mannerheim, était pessimiste au regard de la situation militaire. C'est pourquoi, le 29 février, le gouvernement décida d'entamer des négociations de paix. Le même jour, les Soviétiques débutaient leur attaque contre Viipuri. La menace d'une intervention des Alliés contribua pourtant fortement à la décision de Staline de signer le traité de paix. Selon le traité de paix établi à Moscou le 12 mars 1940, la Finlande devait céder à l'URSS une partie de son territoire, dont la ville de Viipuri, deuxième du pays. La péninsule d'Hanko était quant à elle louée à l'Union soviétique pour 30 ans, afin d'y établir une base navale. Enfin, bien qu'ils l'aient capturée au cours de la guerre, les Soviétiques durent restituer la ville de Petsamo à la Finlande. Au final, les termes du traité furent très désavantageux pour la Finlande. L'URSS put obtenir la totalité de ses revendications d'avant guerre, avec en plus la ville de Vyborg (Viipuri). Extensions requises pour cette campagne : Terrain Pack, Eastern Front, et carnet de campagne #1 THEÂTRE DES OPERATIONS Le baron Carl Gustaf Emil Mannerheim installe alors son quartier général dans la ville de Mikkeli. Officiellement, il ne deviendra le chef suprême des armées qu'après l'attaque soviétique, le 30 novembre 1939. Son aide de camp est le lieutenant général Aksel Airo (ancien élève de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr, en France). Mannerheim passe la majeure partie de la guerre d'hiver dans son quartier général de Mikkeli mais fait de nombreuses visites sur le front. Semion Konstantinovitch Timochenko est un des commandants des troupes soviétiques pendant la Guerre d'Hiver. Devenu maréchal de l'URSS, il succède à Vorochilov comme commissaire du Peuple à la Défense, en mai 1940.En novembre 1941, il remplace le maréchal Boudienny au commandement du Front Sud, reprend Rostov-sur-le-Don, puis commande le Front Nord-Ouest, dans le Caucase et en Bessarabie. Il sera nommé Commandant de la région militaire de Biélorussie après la guerre. REGLES DE CAMPAGNE La campagne qui suit est divisée en deux partie. Dans la première partie, les scénarios se suivent de façon linéaire. Par contre, dans la seconde partie, les victoires de l’un ou l’autre des joueurs ont une influence sur le scénario suivant. Ainsi, un des scénarios ne sera pas joué durant la. Chaque joueur aura la possibilité de se battre vaillamment en rendant difficiles les actions de son adversaire. A charge du joueur finlandais de parvenir à résister à l’assaut de l’armée rouge comme ce fut le cas en réalité durant l’hiver 39-40... RESERVES Jets de réserve Après la mise en place de chaque scénario, mais avant de prendre vos cartes de commandement, lancez 2 dés pour connaître, en consultant les tableaux ci-dessous, les unités de réserve dont vous disposerez pour la bataille à venir. Pour les obtenir, il vous suffit de les échanger contre un jeton de réserve. -Déployer votre unité directement sur le champs de bataille : Si vous choisissez de déployer votre unité directement sur le champs de bataille, défaussez immédiatement votre jeton de réserve. Vous pouvez alors placer votre unité sur n’importe lequel des hexagones libres de la première ligne d’hexagones bordant votre côté de champs de bataille. ( Vous êtes obligé de placer de cette façon une unité complète ) -Déployer votre unité dans votre zone stratégique : Placez le jeton de réserve face visible dans votre zone stratégique ( bande de couleur métal à droite de votre compteur de médailles ) et ajoutez une figurine du type de votre unité de réserve. Si vous avez la possibilité de rajouter les figurines manquantes sur cette unité, faites le avant qu’elle n’entre sur le champs de bataille. L’unité peut entrer sur le champs de bataille quand vous le souhaitez durant votre tour mais en étant activée par une carte de commandement (sauf la carte Embuscade). Défaussez alors le jeton de réserve et faites entrer l’unité sur le champs de bataille dans la section définie par l’activation et en utilisant un hexagone libre de votre ligne de départ. L’unité peut se déplacer et/ou combattre durant ce tour. REMPORTER LA VICTOIRE Quand une bataille prend fin, des procédures de gestion simples mais importantes doivent être suivies avant de passer au scénario suivant. Vous pouvez consulter les règles du carnet de campagne #1 pour obtenir plus de détails. Renforcer la réserve stratégique Si les joueurs avaient placé des jetons de réserve dans leur réserve stratégique dans le but de faire entrer des unités sur le champs de bataille, alors, si ces unités ne sont pas entrées, ces jetons de réserve sont repris par le joueur vainqueur. Le joueur vaincu quant à lui perd ses jetons. Marquage des points et suivi des scores Les points sont comptabilisés comme expliqué dans le carnet de campagne #1. Jet de dés de victoire Après avoir joué un scénario, mais avant tout autre action, procédez comme suit : Chaque joueur lance 2 dés, plus un dé par bataille remportée jusqu’à ce point de la campagne. Appliquer alors pour chaque dé les résultats du tableau ci-dessous. Règles particulières Les conditions météorologiques ainsi que la nature du terrain ne se prêtes pas aux assauts de blindés. Toute carte « assaut blindé » doit être considérées comme une carte « assaut d’infanterie » par les deux joueurs. REMARQUES Ce livret n’est bien évidemment pas un document historique. Il s’appuie sur les évènements qui se sont déroulés en Finlande durant l’hiver 1939-1940. Il ne contient normalement pas de grosses incohérences et cherche avant tout à vous faire toucher du doigt la violence de cette guerre qui était déjà bien réelle dans certaines parties du monde au moment où l’on parle en France de la drôle de guerre. J’espère que rien ne choquera les parfaits spécialiste d’Histoire… Remerciements Je tiens à remercier un certain nombre de personne sans qui je n’aurais pas eu l’idée et l’envie de réaliser ce petit livret de campagne pour Mémoire 44 : Les créateurs de Mémoire44 qui ont produit un jeu d’une très grande qualité Jdrommel, membre actif du forum de Mémoire44, qui a créé « la bataille du Vercors » une belle campagne pour ce jeu et dont je me suis très largement inspiré. Guillaume, mon fils de 9 ans, qui m’a aidé à tester mes scénarios Tous les créateurs de scénarios pour Mémoire44 dont j’ai copiés des idées ou des scénarios, ainsi que tous les membres du forum du jeu dont l’activité régulière nous permet à tous de prendre beaucoup de plaisir à vivre Mémoire44.


         

Télécharger le fichier (PDF)

Télécharger le fichier
guerre-d-hiver.pdf
(PDF1.4, 5257 Ko)

Partager / Faire un lien






 
Lien permanent vers la page de téléchargement du document - Facebook, Twitter, ou partage direct


 
Lien court vers la page de téléchargement du fichier


 
Code HTML - Pour partager votre document sur un site Web, un Blog ou un profil Myspace


 
Code BB-Code - Pour partager votre PDF sur un forum compatible avec les tags BB


Commentaires



comments powered by Disqus