hymne a la liberte.pdf

Nom original: hymne_a_la_liberte.pdf
Titre:
Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / LibreOffice 4.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 23/05/2014 à 11:54, à partir de l'adresse IPv4 72.52.***.***. La présente page de téléchargement du document a été vue 531 fois.
Taille du document: 120 Ko (3 pages).




   Aperçu du fichier  



Partager le document:


Partager sur Facebook    Partager sur Twitter    Partager sur Google+    Partager sur Blogger    Partager sur LinkedIn    Partager sur Pinterest

Lien permanent vers cette page:



Aperçu du document:

Je marchais dans les rues ténébreuses de Lyon en ce mois d’octobre 2013. La pluie ruisselait le long des parois des immeubles. Je me sentais plus mort que vivant, plus triste que jamais. Cette solitude pesante me brisait le dos d’autant plus que je louais une « chambre de bonne » à un vieux grincheux. Je travaillais dans l’un de ces fast-food de Lyon 7e pour survivre. Le rythme effréné des commandes me stressait. Le responsable du restaurant nous manageait d’une manière stricte, il voulait que chaque commande soit distribuée au comptoir en un minimum de temps avec un taux de satisfaction du client proche de l’infini. Comment voulez-vous vous épanouir dans des conditions pareilles ? « La liberté est à ce prix » n’arrêtait-il pas de me répéter ou encore, « tu sais, Bruno, estime-toi heureux d’avoir la liberté de travailler, sinon tu serais probablement l’un de ces moins que rien ». Autant dire que ce manager de pacotille me stressait magistralement. L’équipe était en proie à un turn-over phénoménal. Ce chefaillon arrivait autant à conserver ses salariés qu’à sourire à un mur. C’est pour cela que ce soir-là, je claquai la porte de mon minuscule studio avec colère. Le vieux vint, comme d’habitude, tambouriner à la porte en hurlant « c’est pas fini ce bordel ! ». Je m’allongeai sur ce lit pliant qui voyait mon corps le déformer depuis cinq ans avec la ferme intention de ne plus bouger. Cette vie m’étouffait littéralement, j’entendais de partout que nous avions la chance « d’être libre » mais je crois sincèrement que cette liberté est galvaudée. On jouait avec nous en permanence au jeu de bonneteau pour nous faire croire que nous avions le choix de nos mouvements. Mais je me rendais compte que je devais me lever tous les matins, déjeuner en quelques minutes et courir à http://enfersurterre.unblog.fr/2014/05/23/hymne-a-la-liberte/ 23 mai 2014 l’arrêt de bus pour arriver à l’heure au fast-food. Je devais supporter la lourdeur de certains clients, vivre avec cette senteur de poireau qui émanait des aisselles de Joachim, un bon collègue un peu penaud. Je devais courber l’échine devant Patrick, le manager, qui n’arrêtait pas de hurler pour nous mater comme si nous étions des benêts ou des animaux. Je me souviens de l’un de ces moments énervants dans lequel il s’écriait sur un ton à la fois sec et mielleux « Dépêche-toi Bruno ! Tu vois bien que la dame attend depuis plus de 3 minutes ! Active-toi tu es mou ! ». Cette liberté commençait à me peser sérieusement. Tout ce que je connaissais, c’était le travail au fast-food ou en usine, ce studio minable et le pensionnat lorsque j’étais enfant. On m’avait trouvé devant une église lorsque je devais avoir six mois. Les bonnes sœurs m’avaient prénommé Bruno parce que j’étais hypersensible et timide. Cette vie de rêve ressemblait plutôt à une interminable routine, une voie vers l’enfer terrestre ou encore une salle d’attente dans l’antichambre de la mort. Las de tout ceci, bien allongé sur mon lit en ce soir du 28 octobre 2013, je dégainais ma nouvelle paire d’écouteurs et décidais d’écouter la radio. Mon lecteur mp3 était désespérément vide car je n’avais pas d’ordinateur pour y transférer de la musique. Je ne connaissais personne qui en possédait un hormis le vieux propriétaire mais il ne me laissait jamais rentrer chez lui sauf pour payer le loyer mensuel.


                     


Télécharger le fichier (PDF)

Télécharger le fichier
hymne-a-la-liberte.pdf
PDF v1.4, 120 Ko
Texte, 8 Ko



Documents similaires






Faire un lien vers cette page


 
Lien permanent vers la page de téléchargement du document - Facebook, Twitter, ou partage direct


 
Lien court vers la page de téléchargement du fichier


 
Code HTML - Pour partager votre document sur un site Web, un Blog ou un profil Myspace



Commentaires



comments powered by Disqus



Rechercher un document