les risques sous estimes de la nanorobotique.pdf

Nom original: les_risques_sous_estimes_de_la_nanorobotique.pdf
Titre:
Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / LibreOffice 3.5, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 27/05/2014 à 16:28, à partir de l'adresse IPv4 64.113.***.***. La présente page de téléchargement du document a été vue 530 fois.
Taille du document: 232 Ko (4 pages).




   Aperçu du fichier  



Partager le document:


Partager sur Facebook    Partager sur Twitter    Partager sur Google+    Partager sur Blogger    Partager sur LinkedIn    Partager sur Pinterest

Lien permanent vers cette page:



Aperçu du document:

Nous avons abordé bon nombre de sujets à travers les derniers articles sans s'attaquer à la nanotechnologie qui est pourtant l'un des moteurs du transhumanisme, cela pour plusieurs raisons. La nanotechnologie est un sujet d'inquiétude pour la communauté scientifique, c'est un phénomène tout à fait légitime et partagé parce que le réalisme s'impose. Quant à elle, la doctrine transhumaniste se veut naïve et faussement optimiste. Elle réduit l'homme à un être composé d'un corps charnel et d'un esprit issu de mécanismes simples. Cette réduction outrancière est meurtrière parce qu'elle permet l'acceptation globale de l'homme transhumain, hybride et artificiel. Cela fait de lui, par conséquent, un être non pas « amélioré » mais seulement « modifié ». Ce que les transhumanistes semblent vouloir faire de l'être humain laisse penser que ce sont des apprentis-sorciers très peu informé de la complexité de notre structure biologique. L'être humain ne peut pas être un terrain d'expérimentation, sinon cela ferait de lui un cobaye soumis à une doctrine totalitaire sous couvert d'humanisme bio-technologique. Malheureusement, les scientifiques fous semblent de plus en plus nombreux, cela s'explique par le fait que le transhumanisme se positionne comme foncièrement libéral. Selon ses théoriciens, la loi du marché est l'une des conditions nécessaires à l'épanouissement de cette doctrine. Les scientifiques fous sont de plus en plus nombreux parce que la loi du marché n'impose pas de barrières morales. Le fait de vendre ou d'acheter est devenu une liberté fondamentale depuis la Révolution française. C'est ainsi que cette liberté s'étendra, en tout logique, à la marchandisation de l'être humain. Nous sommes confrontés à un grand danger sous-jacent qui ne saute pas aux yeux immédiatement mais qui est bel et bien là. Si nous avons des individus supérieurs cela implique qu'il existe également des individus inférieurs. La question des « races humaines » a été http://enfersurterre.unblog.fr/2014/05/27/les-risques-sous-estimes-de-la-nanorobotique/ 27 mai 2014 occultée au profit de l'augmentation des individus. Ce qu'il faut comprendre, c'est que le racisme s'est déplacé, non plus sur une hérédité, mais sur une volonté d'acceptation. Insidieusement, les individus seront incités à accepter le transhumanisme avec tous ses risques fondamentaux sous peine de devenir les parias du nouveau monde. Ce racisme pernicieux est ingénieux parce qu'un individu non amélioré sera facilement repéré. Il ne possédera aucun implant technologique dans le corps. Penchons-nous maintenant sur les risques inhérents à la nanotechnologie elle-même. La science s'applique à concevoir des nanorobots suffisamment petits pour pénétrer dans le corps humain, suffisamment mobiles pour se déplacer vers un lieu stratégique, suffisamment autonomes pour être en mesure d'agir par eux-mêmes. Ce sont évidemment les étapes ultimes du perfectionnement de cette nanotechnologie. En ce qui concerne le premier point, les nanorobots ont déjà atteint une taille infinitésimale, le problème est donc réglé. En ce qui concerne le second point, les nanorobots seront, initialement, certainement apportés,


       


Télécharger le fichier (PDF)

Télécharger le fichier
les-risques-sous-estimes-de-la-nanorobotique.pdf
PDF v1.4, 232 Ko
Texte, 11 Ko



Documents similaires






Faire un lien vers cette page


 
Lien permanent vers la page de téléchargement du document - Facebook, Twitter, ou partage direct


 
Lien court vers la page de téléchargement du fichier


 
Code HTML - Pour partager votre document sur un site Web, un Blog ou un profil Myspace



Commentaires



comments powered by Disqus



Rechercher un document