La loi est elle toujours souveraine plan .pdf


Nom original: La loi est-elle toujours souveraine - plan.pdfTitre: Microsoft Word - La loi est-elle toujours souveraine - plan.docAuteur: (Alph\351e Roche-No\353l)

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PScript5.dll Version 5.2.2 / GPL Ghostscript 8.15, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/04/2009 à 12:42, depuis l'adresse IP 208.49.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 3010 fois.
Taille du document: 28 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Alphée Roche-Noël

Droit public
Conférence de M. Terry Olson

La loi est-elle toujours souveraine ?
Introduction
La souveraineté de la loi découle d’une conception légicentriste
de la norme juridique
I.

La souveraineté de la loi est partiellement remise en cause par le
mécanisme du contrôle de constitutionnalité
A. La loi a conservé les caractères de la souveraineté jusqu’en 1958, malgré
les tentatives d’instauration d’un contrôle de constitutionnalité
B. Depuis 1958, la supériorité de la Constitution sur la loi organique et la loi
ordinaire est assurée par le Conseil constitutionnel
1. Le contrôle de la loi a d’abord été limité dans son objet et dans sa
portée
2. La jurisprudence du Conseil constitutionnel et la réforme de sa
saisine ont été les instruments de la soumission de la loi

II.

La loi demeure souveraine, soit à cause de l’imperfection du
contrôle de constitutionnalité, soit à cause de la procédure ayant
présidé à son adoption
A. La loi dont le Conseil constitutionnel n’a pas été saisi avant sa
promulgation conserve les effets de la souveraineté
1. La rémanence de souveraineté de la loi ordinaire s’explique par la
spécificité du contrôle de constitutionnalité français
2. La tendance est à l’institution d’une exception d’inconstitutionnalité
B. Loi constitutionnelle et loi référendaire modifiant la constitution sont
toujours l’expression ultime de la volonté générale

Conclusion
La loi est concurrencée de toutes parts

Références :
Art. VI, Déclaration des droits de l’homme & du citoyen de 1789.
Cons. const., décision n° 85-197 du 23 août 1985, sur la loi relative à l’évolution de la
Nouvelle-Calédonie.
Art. 61 & 62 de la Constitution du 4 octobre 1958.
Cons. const., décision n° 71-44, du 16 juillet 1971, « Liberté d’association ».
Loi constitutionnelle n° 74-904 du 29 octobre 1974, portant révision de l’art. 61 de la
Constitution.
Cons. const., décision n° 85-187 du 25 janvier 1985, sur la loi relative à l’état d’urgence en
Nouvelle-Calédonie.
Proposition n° 74 du rapport du Comité de réflexion et de proposition sur la modernisation et
e
le rééquilibrage des institutions de la V République
Art. 11 & 89 de la Constitution du 4 octobre 1958.

Bibliographie indicative :
Louis FAVOREU, Patrick GAÏA, Richard GHEVONTIAN, Les Grandes décisions du
Conseil constitutionnel, Dalloz, 14e édition, 2007.
Michel HUMBERT, Institutions politiques et sociales de l’Antiquité, Dalloz, 9e édition, 2007.
Fiches techniques du Sénat, www.senat.fr


Aperçu du document La loi est-elle toujours souveraine - plan.pdf - page 1/2

Aperçu du document La loi est-elle toujours souveraine - plan.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)





Documents similaires


2xlf9sk
constitutionnel1
dt constitutionnel raymond ferretti tape
constitution alg
plaquette s2
constitution

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.009s