Pour moi .pdf


Nom original: Pour moi.pdf
Titre: Pour moi
Auteur: Ebi
Mots-clés: Nouvelleddm

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.8 / GPL Ghostscript 8.64, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 17/05/2009 à 12:42, depuis l'adresse IP 90.52.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1128 fois.
Taille du document: 8 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Pour Moi
La jeune femme marchait par cette journée qui commençait à prendre fin. Le crépuscule montrait
déjà ses premières noirceurs par les ombres, de toutes choses, qui s’étendaient à l’infini vers l’est.
Elle marchait sur la route de vieilles briques de l’ancienne partie de la ville, du côté portuaire. Elle
respirait doucement, les palpitations de son cœur battaient régulièrement, ses souliers à petit talon
rythmaient la nuit qui s’annonçait. Sa longue jupe blanche s’emportait dans la légère brise que
soufflait les nuages presque invisibles, accompagnant parfaitement ses cheveux coupés court qui
virevoltaient autour de son visage.
Ses paupières étaient pourtant closes, malgré son allure. Ses lèvres crispées, elle réfléchissait. Non,
elle se devait d’être sûre maintenant. Depuis qu’elle était toute petite qu’elle savait devoir en arriver
là. Ça en était presque son rêve, mais les rêves ne sont pas la réalité, voilà pourquoi elle ne pouvait
se résoudre à s’y abandonner complètement. Mais d’un autre côté, maintenant qu’elle avait perdu
son frère, le seul qui l’avait aidé, le seul qui l’avait cru et le seul qui s’était sacrifié pour elle, elle se
sentait le devoir de faire ce qu’elle avait toujours eu envie de faire.
Elle ouvrit les yeux, et finalement, ses pas se firent moins rapide, encore plus doux, plus silencieux.
Un homme habillé avec chic se tenait appuyé sur une canne très droite, non loin d’elle. Il ne disait
aucun mot, même quand la jeune femme s’arrêta totalement, mais sa respiration était lourde et
profonde.
Ils se fixaient intensément. Il avait les yeux noirs, exultant une profonde intelligence et une
assurance complète.
Elle savait qu’elle devait prouver sa volonté et sa détermination. Elle n’avait pas peur, plus
maintenant en fait, le charme de l’homme avait fait son effet. Quand finalement, elle eue le courage
de rehausser les lèvres pour étirer un sourire en coin, il daigna se rapprocher et finalement dire dans
un souffle presque imperceptible :
— « Bonsoir Chloé. »
La voix eue un effet soudain et incompréhensible, sans que rien ne pu le prédire, le cœur de la
femme accéléra incroyablement, et un vent très fort vînt soulever complètement ses cheveux fous.
— « Tu es toujours aussi sûre, continua-t-il, aussi prête?
— Oui. »
Elle avait vidée ses poumons de tout son air pour dire ce simple mot. Elle avait renoncé à tout retour
en arrière en disant ce simple mot. Elle avait accepté de vivre son rêve en prononçant ce simple
mot.
L’homme sourit, et lâcha sa canne. Des poils apparaissaient sur ses bras. Il enleva son chapeau. Des
canines se laissaient découvrir sur le bord de sa bouche. Il enleva sa veste. Des griffes armaient ses
mains. Il dénoua sa cravate. Tous les os de son corps craquèrent sous la transformation évidente.
Chloé était en face d’un homme loup.
— « VAS-Y! criait-elle presque les larmes aux yeux de terreur, MARQUE MOI! »
Et le loup ouvrit la gueule.


Aperçu du document Pour moi.pdf - page 1/1

Télécharger le fichier (PDF)










Documents similaires


iwv27wh
du ramdam chez ces dames chap 2 2
815 essaie
first contact
donne moi faim
theoucafe1

Sur le même sujet..