Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils Recherche Aide Contact



dossier drire structure bac acier2 .pdf



Nom original: dossier drire structure bac acier2.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Draw / OpenOffice.org 3.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 29/09/2009 à 12:42, depuis l'adresse IP 77.204.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 7653 fois.
Taille du document: 1 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


DOSSIER TECHNIQUE
ETMK2
TOITURE PHOTOVOLTAÏQUE AVEC
COUVERTURE SECHE

SOMMAIRE
I.1
I.2
I.3
I.4
I.5
I.6
I.7

I.1

PREAMBULE.......................................................................................................................................................................2
INTEGRATION AU BATIMENT...............................................................................................................................................3
AGREMENT CSTB.............................................................................................................................................................3
DESCRIPTION DE LA TOITURE............................................................................................................................................4
POSE ..................................................................................................................................................................................5
FICHE TECHNIQUE COUVRESCO 3.1000.39 T .................................................................................................................6
INSTRUCTION DE MONTAGE RAILS K2 ..............................................................................................................................7

PREAMBULE

Les nouvelles conditions d’achat de l’électricité produite à partir de l’énergie radiative du soleil sont définies
dans l’arrêté du 10 juillet 2006, qui prévoit un tarif d’achat fixé à 30 c€/kWh pour la France continentale et
40 c€/kWh pour la Corse, les départements d’outre mer et Mayotte.
L’arrêté du 10 juillet 2006 instaure, en outre, une prime à l’intégration au bâti. Cette prime vise à faciliter le
développement de composants standard de la construction neuve intégrant la fonction de production
d’électricité photovoltaïque. Elle est destinée à compenser le surcoût de tels composants, dans le respect
des dispositions de l’article 36 de la loi de programme du 13 juillet 2005 fixant les orientations de la
politique énergétique. Elle s’élève à 25 c€/kWh pour les installations situées en France continentale et à 15
c€/kWh pour celles situées en Corse, dans les départements d’outre mer et à Mayotte.
Le présent référentiel vise à établir les critères d’éligibilité à la prime d’intégration de la toiture ETMK2
intégrant des modules photovoltaïques
Contraintes lors de la conception de la toiture :
S’adapter à la plupart des modules actuellement existants sur le marché français.
Assurer une bonne ventilation des modules
Proposer une solution étanche, esthétique et fiable
Proposer un système bénéficiant de la prime d’intégration
Conserver les matériaux et les techniques de fabrication et de pose utilisées chez les couvreurs.
Pièces jointes au dossier :
Fiche technique couverture sèche
Instruction de montage K2

2/8

I.2

INTEGRATION AU BATIMENT

« La prime à l’intégration au bâti appelée I, est applicable lorsque les équipements de production
d’électricité photovoltaïques assurent également une fonction technique ou architecturale essentielle à
l’acte de construction. Ces équipements doivent appartenir à la liste exhaustive suivante :
– toitures, ardoises ou tuiles conçues industriellement avec ou sans supports ;
(…) »
Extrait de l’Arrêté du 10 juillet 2006 fixant les conditions d’achat de l’électricité produite par les installations utilisant
l’énergie radiative du soleil telles que visées au 3o de l’article 2 du décret no 2000-1196 du 6 décembre 2000.

Pour répondre à la demande actuelle d’installation sur toitures de grandes surfaces et de faible pente, la
société Energie Totale Méditerranée a développé un procédé d’intégration de système photovoltaïque
répondant aux prescriptions de la DIDEME pour l’éligibilité à la prime à l’intégration.
Afin d’éviter toute incertitude sur cette éligibilité, Energie Totale requiert l’avis de la DRIRE, en préalable au
lancement de chaque chantier.

I.3

AGREMENT CSTB

En France, chaque composant essentiel à l’acte de construction d’un bâtiment doit être agréé par le CSTB
(avis technique AT). A ce jour, aucun type de « générateur photovoltaïque intégré au bâtiment » et
présentant un haut rendement des cellules ne dispose d’avis technique du CSTB.
Néanmoins, pour apporter la garantie de qualité à ces clients, ENERGIE TOTALE Méditerranée ne
commercialise que des générateurs photovoltaïques conformes à la norme NF EN 61215 de septembre
1996. Les panneaux sont certifiés TÛV, IEC61215.
La couverture sèche Couvresco 3.1000.39 T d’Arcelor Mital assurant l’étanchéité est certifiée NF P 34205-1 / Réf. DTU 40.35.
Les rails aluminium K2 et la visserie sont également certifiés aux normes européennes par le bureau de
contrôle allemand VDE.

3/8

I.4

DESCRIPTION DE LA TOITURE

Le système de toitures photovoltaïques ETm se caractérise par :
une couverture de l’intégralité ou d’une partie de la toiture équipée de modules photovoltaïque.

Couverture intégrale

Couverture partielle

un équipement de production d’électricité photovoltaïque
composé d’une sous-couche agrée CSTB garantissant
l’étanchéité de la couverture (bac acier pré-laqué avec couche
anti-condensation GRAPHOTHERM en option ou isolation
conforme à la RT 2005), conforme aux normes NF P 34-205-1 /
Réf. DTU 40.35, la structure support de type K2 (rails
aluminium) qui sera fixée directement avec le bac acier proposé
et les modules photovoltaïques.
Une intégration architecturale réussie avec les habillages et finitions (rives, faîtières, noues,
chéneaux…)

Bandes de rive

Faîtière

Grâce à cette sous-couche, le système de toitures photovoltaïques que nous proposons est compatible
avec les conditions climatiques de l’ensemble des régions françaises, même pour de faibles pentes. De
plus l’effet de cheminée entre les modules et le bac acier induit une ventilation qui empêche la
surchauffe des modules photovoltaïques et en conséquence la dégradation de leur rendement. De
même, l’ombre portée de la couche supérieure limite la transmission de la chaleur radiative à l’intérieur
du bâtiment.

4/8

D’autres options sont possibles selon les contraintes du projet. Notamment si les prescriptions
indiquées dans le règlement du Plan Local d’Urbanisme ou le règlement de la zone (s’il s’agit d’une
zone d’activités) nécessitent un autre type de couverture.

I.5

POSE

Dépose de la toiture existante
La dépose doit respecter les normes, surtout concernant les plaques amiantés pour un recyclage de
l’ancienne toiture.

Mise en place couverture sèche
Le démarrage du chantier commence sur structure métal ou bois par la mise en place de la couverture
sèche d’Arcelor, avec ou sans système anti-condensation Graphotherm. La mise en place de la couverture
sèche répondra aux normes DTU P 06-002 pour l’action aux vents et DTU P 06-006 pour l’action de la
neige.
La garantie de résistance aux vents sera donnée lors de la fixation de la couverture sèche sur la charpente
après fixation des rails.

Mise en place des rails
Après la mise en place de la couverture sèche d’Arcelor selon les
recommandations du fabricant, on réalise la phase de fixation des rails et du
système photovoltaïque.

Mise en place des panneaux
La fixation définitive des panneaux ne sera faite qu’avec la mise en place des étriers.

Mise en place des rives latérales et de la faîtière pour intégration totale de la toiture
Afin d’assurer à la toiture une surface plane et esthétique, des tôles de rives sont placés
sur les cotés du champ photovoltaïque.

5/8

I.6

FICHE TECHNIQUE COUVRESCO 3.1000.39 T

Couvresco 3.1000.39 T

NF P 34-205-1 / Réf. DTU 40.35

Nuance d'acier :
S 320 GD
Tolérances normales
EN 10326

Type de protection
- Galvanisé
EN 10326
P 34310
- Galvanisé Prélaqué
EN 10169-1
XP P34301

Charges normales admissibles en daN/m² en fonction des portées d'utilisation.
Les caractéristiques utiles de la plaque données ci-dessus ont été déterminées par essais conformément à la norme NFP 34503. Ces essais ont
été réalisés à la station d'essais d'Haironville, sous contrôle VERITAS PV N° DLC/L 7 84 117/3

Portées utiles sous l'action des charges descendantes (pour travées égales)

Possibilités de cintrage
Cintrage

Convexe Concave

Naturel à la pose
40
(R mini en mètres)
OUI
Lisse
Hairgalbe

OUI

NON
NON
OUI

Possibilités de parachèvement
Relevé
Larmier

OUI
OUI

Régulateur de condensation OUI

6/8

I.7

INSTRUCTION DE MONTAGE RAILS K2

7/8

8/8


Documents similaires


Fichier PDF 1dx519t
Fichier PDF 6l7if5l
Fichier PDF sp 245 in roof sl bipv system fr p 053
Fichier PDF just roof 3
Fichier PDF avistech gse integrationv5
Fichier PDF newsletter gmpv ffb n1


Sur le même sujet..