TD3 .pdf


Nom original: TD3.pdfTitre: TD 3 du 5 octAuteur: Laura

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par JSesh / iText 1.3 by lowagie.com (based on itext-paulo-153), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 11/10/2009 à 12:42, depuis l'adresse IP 90.12.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1281 fois.
Taille du document: 43 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public

Aperçu du document


TD N°3
Suite et rappel du TD N°2
La forme des caractères:
Les caractères hiéroglyphiques sont de formes, de longueurs et de hauteurs différentes et adaptables. Ils
peuvent être haut et large

, haut et étroit , bas et large

ou bas et étroit

Ils peuvent être égalment haut et larges à leur partie supérieure et étroits à leur partie inférieure comme

.

On écrit les hiéroglyphes dans des quadrats afin d'obtenir un minimum d'espace vide. Par exemple, un carré
théorique est composé de 4 cases vides identiques.
Le caractère

occupera tout l'espace.
L

Le caractère
Le caractère
Le caractère
Le caractère

occupera 2 cases verticales permettant d'écrire sur les 2 cases latérales adjacentes.
occupera 2 cases horizontales permettant d'écrire sur les 2 cases supérieures ou inférieure.
occupera 1 seule case permettant d'écrire sur les 3 cases adjacentes.
occupera 2 cases supérieures et 1 case inférieure laissant 1 case adjacente.

Le sens de lecture:
cf. TD N°1

Translittération et prononciation:
Le translittération se fait avant la traduction. C'est une convention d'écriture permettant de transcrire un texte
hiéroglyphique sur un mode littéralde manière alphabétique.
C'est l'opération consistant à transcrire les mots égyptiens écrits en hiéroglyphes.On utilise 24 lettres
correspondant aux 24 sonorités consonantique du Moyen Egyptien, puis à souligner (ou les écrire en
italique) pour bien les distinguer du reste du texte.
Le mode adapté dans ce cours est celui de Gardiner et du Griffith Institute d'Oxford.
Les 24 caractères sont: A, i, y, a, w, b, p, f, m, n, h, H, x, X, s, S, q, k, g, t, T, d, D.
La translittération en doit jamais être omise.
De manière à pouvoir lire et prononcer les mots en dehors des semi-consonnesA, i, y, a, w, on place par
convention un (E) fictif entre chaque consonne.
Ex.:

tm se lit [TEM]

On ne connait que peu de chose. Parfois, seulement, on a une petite idée de la vocalisation grâce au copte,
ou à des textes akkadiens ou sumériens.
Ex.:
ou "ensi".
1

"roi" se prononce "nswt" et non "swtn", car on sait qu'en akkadien le mot se pronnonçait "nesi"

Fonctions et valeurs des hiéroglyphes:
signes-mots : idéogrammes + déterminatifs
signes-sons: phonogrammes, compléments phonétiques,compléments graphiques
¤ les phonogrammes:
Hna "avec", "et", "en compagnie de " [HENA]
pour l'écrire on a: [HE] H,

[EN] n,

[A] a

¤ les déterminatifs:
cf. TD N°2
¤ les compléments phonétiques:
cf. TD N°2
On écrit ce que veut dire le mot avant.
ra = r+a "soleil"

Ex.:

hrw= h+r+w "jour"

¤ les compléments graphiques:
Ils sont muets et non mentionnés dans la translittération.
Ex.: peut-être lu Ab ou mr d'où

Ab ou

mr

La question de la graphie:
En théorie, il n'y a pas de graphie fixe.
* Mot formé d'un phonogramme bilitère:
pr "maison" est formé du bilitère

et du déterminatif . Mais il peut s'écrire de différentes manières.

pr , du complément phonétique

est formé du bilitère
est formé du bilitère

r et du déterminatif .

pr, du complément phonétique p, du complément phonétique

r et du

déterminatif .
* Mot formé d'un phonogramme trilitère:
xpr "devenir", "transformer". Voici quelques variantes:
/

/

/

/

La disposition de signes:
* importance du quadrat
* l'ordre peut changer pour des raisons esthétiques.

2

L'antéposition honorifique:
Dans les mots composés incluant un nom de dieu ou de roi, ce dernier figureen premier dans l'écriture.
Par contre, la translittération doit conserver l'ordre normal des constituants du mot composé.
Ex.:

3

sS nsw "le scribe du roi"

Hm-nTr "le prêtre"


TD3.pdf - page 1/3


TD3.pdf - page 2/3


TD3.pdf - page 3/3


Télécharger le fichier (PDF)

TD3.pdf (PDF, 43 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


ga8df2d
hamid oubagha colloque international sur la standardisation de tamazight boumerdes septembre 2010
finale
nikiema matrice
rafrafi memoire master2
partie ii identifiez vous

Sur le même sujet..