Cour de théorie des Organisations.pdf


Aperçu du fichier PDF cour-de-theorie-des-organisations.pdf

Page 1 23419




Aperçu texte


 

Introduction  Générale

I. DEFINITION  D’UNE  ORGANISATION  
 

A.

LA  NOTION  D’ACTION  ORGANISÉE.      

Il  est  impossible  de  trouver  une  définition.  

Exemple  :  groupe  de  3-­‐4  individus  avec  un  projet  commun.  Ils  doivent  interagir  entre  eux  pour  faire  
des  prévisions,  et  se  répartir  les  rôles  pour  s’organiser.  
 
Cependant,   il  y  a  un  dilemme,   car   l’action   organiser   oblige   les   individus   à   coopérer   et   il   n’y   a  
pas  forcément  une  harmonie  totale.    
Le  processus  est  le  suivant  :    





Répartition  des  taches,  division  du  travail.  
Existence  d’une  hiérarchie  
Règle  de  partage  
Stabilité  afin  que  l’organisation  survive.  

Dans  la  vie,  les  situations  sont  très  diverses  (plus  ou  moins  rigides)  
On  peut  considérer  qu’il  y  a  deux  fondateurs  du  Taylorisme  :  Taylor  (praticien,  cherche  un  
modèle  qui  peut  être  pratiqué)  et  Weber  (conceptualise  ce  qu’il  observe).  

B.

L’ORGANISATION  ET  SES  CARACTÉRISTIQUES  

 
Il   y   a   un   double   mouvement   entre   divergences   des   individus   et   la   nécessaire   coopération.  
Cette  dichtomie  apparait  souvent  dans  les  organisations.  
3  questions  importantes  :  




C.

Est-­‐ce  que  la  taille  apparaît  comme  un  facteur  structurant  de  l’organisation  ?    
o La  taille  a  une  influence  sur  l’organisation.  
Est-­‐ce  que  l’organisation  peut  se  définir  selon  les  buts,  les  objectifs  ?    
o Non  car  les  buts  affichés  ≠  des  buts  réels.  
Est-­‐ce  qu’on  peut  définir  l’organisation  suivant  les  frontières  ?  
o Les   frontières   sont   aujourd’hui   de   plus   en   plus   souple.     Et   les   entreprises   sont  
éclatées   à   travers   le   monde.   De   plus,   elles   sous-­‐traitent   de   plus   en   plus  
souvent.    

ORIGINE  ET  AVENIR  DE  LA  NOTION  D’ORGANISATION  

1.
L’OST  (organisation  scientifique  du  Travail)  de  Taylor  (1856-­‐1915)  
 
L’ambition  de  Taylor  est  de  créer  une  véritable  science  du  travail  et  de  l’organisation.  On  est  
dans   une   approche   scientiste,   fondée   sur   la   science,   la   raison   et   la   rigueur.   Il   veut   aboutir   a   un  
modèle   d’harmonie   sociale.     Taylor   observe   qu’au   XVIIIe   siècle,   le   management   des   entreprises  
repose  sur  des  valeurs  empiristes.  
L’entreprise   étudie   systématiquement   l’ensemble   des   postes   de   travail,   pour   essayer   de  
trouver   la   manière   la   plus   efficiente   de   trouver   du   travail,   et   trouver   le   geste   optimal,   le   plus  
Em’Azing  

 

Page  2