article 8.pdf


Aperçu du fichier PDF article-8.pdf

Page 1 2 3 4




Aperçu texte


Chirurgie de la main 28 (2009) 374–377

Cas clinique

Luxation trans-scapholunaire antérieure du carpe. À propos d’un cas
Volar transscaphoid perilunate fracture dislocation. A case report
M.F. Amar *, D. Loudyi, B. Chbani, A. Bennani, F. Boutayeb
Service de chirurgie orthopédique et traumatologique A, centre hospitalier universitaire Hassan II de Fès, Maroc
Reçu le 9 janvier 2009 ; reçu sous la forme révisée 20 avril 2009 ; accepté le 15 août 2009

Résumé
Les luxations périlunaires antérieures du carpe sont des lésions exceptionnelles. Elles surviennent en général chez le sujet jeune à la suite d’un
traumatisme violent, le plus souvent un accident de la voie publique. Le traitement chirurgical est souvent nécessaire pour rétablir les rapports
intracarpiens. Les auteurs rapportent un cas rare de luxation trans–scapho-antélunaire du carpe traité chirurgicalement, avec un résultat fonctionnel
satisfaisant après un recul de deux ans et demi.
# 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Mots clés : Luxation ; Lunatum ; Scaphoide ; Fracture

Abstract
Volar perilunar dislocations of the carpus are rare. They occur in young patients following a violent injury. Open reduction is often needed
because of instability of the lesion. The authors report a case of volar transscaphoid perilunate fracture-dislocation treated surgically, with a
satisfactory functional result after a follow-up of two and a half years.
# 2009 Elsevier Masson SAS. All rights reserved.
Keywords: Dislocation; Lunatum; Scaphoid; Fracture

1. Introduction

2. Observation

Si la luxation trans–scapho-rétrolunaire du carpe est
relativement fréquente, le déplacement inverse est beaucoup
plus rare. Les luxations trans-scapholunaires antérieures du
carpe restent souvent mal connues, pouvant passer inaperçues
en urgence. Ces lésions exceptionnelles puisent leur importance
dans la gravité des séquelles, qui sont dominées par l’instabilité
chronique du poignet et, à long terme, par l’arthrose. Les
auteurs rapportent le cas d’une luxation trans–scaphoanté1unaire du carpe traité chirurgicalement par embrochage
avec un résultat fonctionnel satisfaisant à deux ans et demi de
recul.

M. M.D, âgé de 28 ans, plombier de profession, sans
antécédents pathologiques notables, a présenté à la suite d’une
chute d’une moto, lors d’un accident de la voie publique, un
traumatisme du poignet droit, membre dominant. L’examen en
urgence a trouvé un patient stable sur le plan hémodynamique,
avec œdème et déformation du poignet droit, sans ouverture
cutanée, ni lésion vasculaire ou nerveuse, notamment pas
d’atteinte du nerf médian. Toute mobilisation du poignet droit
était impossible et douloureuse. Une radiographie du poignet
droit de face et de profil a montré une luxation antélunaire du
carpe associée à une fracture du scaphoïde type III selon la
classification de Schernberg [1] et un petit arrachement osseux
au niveau de la corne antérieure du lunatum (Fig. 1). Le patient
a été pris en charge, deux heures après son admission. L’abord
chirurgical a été postérieur. L’exploration chirurgicale a
objectivé une fracture du scaphoïde corporéale basse, le

* Auteur correspondant.
Adresse e-mail : drfahd55@yahoo.fr (M.F. Amar).

1297-3203/$ – see front matter # 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
doi:10.1016/j.main.2009.08.005