article 7.pdf


Aperçu du fichier PDF article-7.pdf

Page 1 2 3 4




Aperçu texte


Chirurgie de la main 25 (2006) 54–57
http://france.elsevier.com/direct/CHIMAI/

Cas clinique

Avant-bras flottant :
luxation périlunaire du carpe et luxation du coude
The floating forearm: elbow and perilunate dislocation
A. Waaziz *, M. Moujtahid, A. Bendriss
Service de traumatologie–orthopédie (Aile 4), CHU Ibn-Rochd, Casablanca, Maroc

Résumé
Aux cinq cas publiés dans la littérature concernant l’association d’une luxation du coude et d’une luxation périlunaire du carpe, les auteurs
ajoutent un sixième cas et discutent les particularités épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques de cette association lésionnelle.
© 2005 Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Abstract
To the five cases published in the literature concerning concomitant elbow and perilunate dislocation, the authors add a sixth case and discuss
the epidemiologic, clinical and therapeutic characteristics of this complex injury.
© 2005 Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Mots clés : Luxation ; Coude ; Périlunaire ; Carpe
Keywords: Elbow; Perilunate; Dislocation

1. Introduction
La chute sur la main en extension est une circonstance fréquente qui engendre le plus souvent des luxations du coude,
des fractures distales du radius, des fractures du scaphoïde carpien et des luxations périlunaires. L’association d’une luxation
du coude et d’une luxation périlunaire du carpe n’a été retrouvée dans la littérature que dans cinq cas [1–3]. Nous rapportons
un cas de luxation bipolaire de l’avant-bras associant luxation
postérieure du coude et luxation trans-scaphorétrolunaire du
carpe.

*

Auteur correspondant.
Adresse e-mail : a_waaziz@yahoo.fr (A. Waaziz).

1297-3203/$ - see front matter © 2005 Elsevier SAS. Tous droits réservés.
doi:10.1016/j.main.2005.11.001

2. Observation
M M.S. âgé de 30 ans, sans antécédent pathologique, droitier, est admis aux urgences à la suite d’une chute de six mètres
sur le pied gauche puis la main gauche. L’examen clinique retrouvait une impotence fonctionnelle totale des membres supérieur et inférieur gauches avec déformation du coude et du poignet sans trouble vasculonerveux. Le bilan radiologique a
objectivé une fracture basicervicale du fémur et une luxation
postérolatérale du coude (Fig. 1) concomitante à une luxation
trans-scaphorétrolunaire du carpe (Fig. 2).
La prise en charge a consisté en un triple vissage du col
fémoral ; une réduction orthopédique en urgence de la luxation
du coude et une ostéosynthèse du carpe par voie antérieure
avec vissage du scaphoïde carpien, embrochage triquétrolunaire (Fig. 3) et immobilisation plâtrée brachioantébrachiopal-