La culture en passoire .pdf


Aperçu du fichier PDF la-culture-en-passoire.pdf - page 1/2

Page 1 2



Aperçu texte


La culture en passoire
Pendant toute la phase du culture d’un bonsaï et notamment lorsque l’on cherche à
faire grossir rapidement le tronc, il est souvent conseillé de planter l’arbre en pleine
terre mais cette technique, bien qu’efficace, présente l’inconvénient de développer
également des grosses racines qui se révèlent ensuite être un inconvénient lorsqu’il
faut passer les arbres en pot à bonsaï.
Il existe une alternative qui consiste à planter dans une passoire ou dans tout
contenant qui puisse en faire office et le secret de cette technique réside dans les
trous de la passoire car lorsque les racines cherchent à sortir, elles sont
irrémédiablement grillées ce qui oblige l’arbre à en émettre de nouvelles pendant
toute la saison de croissance.
Le résultat est qu’il n’y a dans le pot que des radicelles très actives et aucune grosse
racine.
Le gain en croissance est spectaculaire car l’on arrive à doubler, voire tripler, la
vitesse de grossissement du tronc.
Evidemment, il faut utiliser un bon mélange drainant et bien fertiliser sans oublier de
surveiller l’arrosage.
Petite revue du matériel disponible
La première solution la plus évidente est de détourner
de son usage la passoire domestique que nous avons
tous dans nos cuisines.
Le prix est ridicule mais il faudra négocier avec
madame et c’est sans compter sur le coté très
« kitch » de l’objet.

Heureusement, il existe en jardinerie des paniers pour
plantes aquatiques de dimensions et formes variées qui
sont beaucoup plus discrets et qui offrent une très bonne
stabilité. Le seul petit reproche serait peut être leur
manque de solidité dans le temps.

Autre solution, récupérer des cageots à légumes en
plastique ce qui offre des perspectives intéressantes
au niveau du prix de revient et surtout des
dimensions. Idéal pour la reprise de yamadori de taille
moyenne