Réaliser un virtuel .pdf


Nom original: Réaliser un virtuel.pdfTitre: Réaliser un virtuelAuteur: philippe

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.6 / GPL Ghostscript 8.63, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 23/01/2010 à 12:42, depuis l'adresse IP 81.249.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1554 fois.
Taille du document: 1.6 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


REALISER UN VIRTUEL
Il arrive toujours un moment dans la vie d’un bonsaïka ou l’on éprouve le besoin de
réaliser un virtuel pour imaginer le futur de son arbre.
La chose ne semble pas aisée et pourtant, c’est assez simple lorsque l’on dispose du
logiciel qui va bien.
Dans cette série, il y a l’incontournable Photoshop qui présente l’avantage d’être très
puissant mais l’inconvénient d’être payant et assez cher.
Dans certaines suites Office, vous pouvez avoir Photodraw, moins puissant que son
cousin mais largement suffisant et puis, il y a un autre incontournable, Gimp,
téléchargeable gratuitement sur Internet.
Il n’est pas question ici que je vous fasse un cours détaillé sur chacun de ces
logiciels, on trouve d’ailleurs sur Internet des didacticiels très bien faits, mon ambition
étant plutôt de vous parler des grands principes de travail, communs à tous
Le nom des outils diffère mais le résultat est toujours le même.
Première règle
Pour réaliser un bon virtuel, il vous faut une photo numérique de votre arbre, prise
sur un fond uni, noir ou gris de préférence et en haute définition, 1Mo étant une
bonne base.
Il vous faut ensuite la photo d’un arbre de la même variété que le votre et qui
présente à vos yeux une jolie forme compatible avec votre sujet.
Bien souvent, on travaille à partir de photos copiées sur Internet ce qui ne va pas
sans poser quelques problèmes.
Un problème éthique tout d’abord car le propriétaire pourrait trouver à y redire et un
problème de qualité d’image car souvent celles ci sont en basse définition et il faut
faire avec.
Donc, vous avez copié et collé la photo dans votre logiciel favori et il s’agit
maintenant de la travailler.
Bien souvent, il suffit de découper la ramure avec la fonction « Découper », pour
ensuite la plaquer sur la photo de votre arbre.
Ici, j’ai découpé la photo avec un outil dessin pour obtenir ce résultat

Ce n’est pas encore suffisant car il faut retirer le fond avec l’outil approprié.
On voit tout de suite la limite du procédé lorsque les photos ne sont pas de bonne
qualité…

Maintenant, il ne reste plus qu’a coller cette image sur le tronc de votre arbre
débarrassé de sont feuillage. A cet effet, la fonction de clonage, commune à tous les
logiciels est très pratique.

Dans tous ces logiciels, on peut aussi dessiner des formes ou à main levée et aussi
écrire
Limites du procédé
Les logiciels sont en fait tellement puissants que l’on peut pratiquement tout faire et
la seule limite est imposée par votre compétence.
Il faut faire attention cependant à ne pas réaliser n’importe quoi comme dans mon
exemple où j’ai mis le feuillage d’un érable champêtre sur un tronc de ficus.
A vous maintenant de vous plonger dans les délices de la retouche d’image et de la
conception graphique.


Aperçu du document Réaliser un virtuel.pdf - page 1/2

Aperçu du document Réaliser un virtuel.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte




Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.01s