HyperfocalePH .pdf



Nom original: HyperfocalePH.pdfTitre: HyperfocaleAuteur: Philippe Alliet

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/02/2010 à 12:42, depuis l'adresse IP 90.22.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1856 fois.
Taille du document: 416 Ko (14 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


L’Hyperfocale
Philippe Alliet
Photo-Club Rouennais
Maison des Associations
Boîte à lettres 54
11 avenue Pasteur
76000 ROUEN

DEFINITIONS
La distance HYPERFOCALE est la distance à
partir de laquelle la netteté s'étend jusqu'à l'infini;
elle est fonction de 3 paramètres :
• La focale de l'objectif
• La valeur du diaphragme
• La tolérance de netteté (cercle de confusion),
caractéristique du format (pellicule, capteur)…
Limite “technique”.

MISE AU POINT (MAP)
Là où l'on “met au point”, là où l'on règle la
“netteté” de l'image :
• MAP AF (Autofocus : automatique)
• MAP Manuelle en tournant la bague.

PROFONDEUR DE CHAMP
(PDC)
Zone de netteté de l'image autour de la zone de
MAP
Exemples :
• De 2 m à l'infini
• De 1,20 m à 4 m
La PDC est variable car elle dépend directement de l'ouverture :

• Lorsque le diaphragme est ouvert (chiffre petit :
exemple : 1,8), la PDC est réduite
• Lorsque le diaphragme est fermé (chiffre élevé :
exemples : 16, 22), la PDC est importante

DEFINITION « PRATIQUE »
DE L'HYPERFOCALE
• Réglage permettant d'obtenir, pour une
ouverture de diaphragme prédéfinie (priorité au
diaphragme), la zone de netteté de l'image la
plus étendue... (en résumé, une “astuce” qui
permet d'étendre la profondeur de champ (PDC).
• S'utilise avec de petites ouvertures car on
recherche une grande PDC.

En pratique : Avec une échelle de PDC sur
l'objectif :

Avec la mise au moint sur l’infini, à f/22, l’image
est nette de 5m à l’infini

Avec la mise au point sur l’hyperfocale, à
f/22, l’image est nette de 2,80m à l’infini

• Aucun intérêt pour une grande ouverture et un
téléobjectif (PDC de toute façon réduite)...

Problèmes particuliers liés au numérique ou
au “tout automatique” :
• Mieux vaut 16 que 22
• Objectifs sans échelle de PDC

(zoom=focale variable) : il existe des
calculateurs, des TABLES (cf. aparté
mathématique)

• Alternative : Testeur de PDC (incorporé à
l'appareil)

INTERET DE
L'HYPERFOCALE
• Permet de se consacrer pleinement au cadrage,
à la composition de l'image.
• Très prisée des adeptes du télémétrique (Leica),
des photographes “à la sauvette”...(HCB) ;
l'appareil est préréglé en HYPERFOCALE et
permet de déclencher rapidement.

Henri Cartier-Bresson, 1951

Henri Matisse, Henri Cartier-Bresson, 1944

Aparté mathématique :
F×F
H=
f ×c

Où :
• H = Distance HYPERFOCALE (en mm)
• F = Longueur focale de l'objectif (en mm)
• f = Diaphragme choisi
• c = cercle de confusion (0,033 mm en 24x36 ;
0,05 mm en 6x6 ; numérique différent selon
marque)

3 calculs :
Si :
• D = Distance de mise au point
• PPN = Premier plan net
• DPN = Dernier plan net
• PDC = Profondeur de champ
H ×D
PPN =
H +D
H ×D
DPN =
H −D
PDC = DPN − PPN


Aperçu du document HyperfocalePH.pdf - page 1/14
 
HyperfocalePH.pdf - page 3/14
HyperfocalePH.pdf - page 4/14
HyperfocalePH.pdf - page 5/14
HyperfocalePH.pdf - page 6/14
 




Télécharger le fichier (PDF)


HyperfocalePH.pdf (PDF, 416 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


pfnt3g2
photographie parametres de prise de vue
ouverture
fctionnement reflexe pdf
les 1er pas du photographe
les 1er pas du photographe

Sur le même sujet..