mcmc 2010 1 .pdf



Nom original: mcmc_2010_1.pdfTitre: mcmc_2010_1Auteur: petit

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.5 / GPL Ghostscript 8.61, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 17/02/2010 à 12:42, depuis l'adresse IP 81.251.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1802 fois.
Taille du document: 1.6 Mo (12 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


« La Mesnie du Carcassès »,
association loi 1901 a été créée en 2007 en
vue de la reconstitution de la prise de
Carcassonne à Raymond Roger
Trencavel.
Cette association est représentée par une
petite « Mesnie » reconstituant la vie
d’un seigneur pendant la Croisade des
Albigeois.
L’optique de l’association était de
commémorer, lors d’une reconstitution, les
800 ans, en 2009, de la prise de
Carcassonne par Simon de Montfort.
Ce premier projet n’a pu aboutir.
La volonté première de l’association reste
à ce jour de participer à la réalisation
d’une Fête Médiévale en la Cité de
Carcassonne , afin que cette belle cité
retrouve ses couleurs, et « revive »
l’histoire que ses murs et ses entrailles
laissent tant percevoir.
Une fête annuelle en cette cité ferait d’elle
une des plus belle cité Médiévale de
France.

Roland Maillot, Président
« La Mesnie du Carcassès » 5 Chemin de la Plaine 11250 LEUC
Association loi 1901 – Siren N° 510607955 –

PRESENTATION DE LA TROUPE

Messire Roland de Comes, dit L’ours
Je suis né à Leuc petit fief vassal des vicomtes de Trencavel, en 1169. En 1150, mon Père Guillaume Comes et
mon oncle Bernard Comes, ont reçu par testament de Roger Vicomte de Carcassonne et de Béziers, le fief de
Leuc, donation confirmée par la suite par Raimond Trencavel .En 1170, à la suite d’une vive querelle au sujet de
la gestion du domaine, mon père préféra partir en Aragon avec sa famille, afin de se mettre au service de
Alphonse II "le chaste" notre suzerain direct.
La naissance de Pierre II en 1177, fût pour nous une grande joie, et bien que de 5 ans son aînés, la position de
mon père à la cour, me permettait de partager les jeux du futur roi.
A la cour, j’appris très tôt le métier des armes avec mon père et les maîtres d’arme du roi, en 1188 Raimond
Roger de Foix, de passage à Barcelone, avant de se rendre en terre sainte me proposa de me joindre à lui, je
décidais de le suivre et de porter les armes de mon suzerain en terre sainte « d’or aux quatre pals de gueule », ce
dernier envisageait d'ailleurs de se croiser quelques années plus tard.
Les combats dans les sables chauds du désert m’aguerrirent, et le comte de Foix me fit chevalier à Jérusalem en
1190. Ma haute stature et mon poids non négligeable, me firent surnommer affectueusement « l’ours » par mes
compagnons, car mes déplacements au combat leurs rappelaient celui des ours des Pyrénées.
En 1195 de retour à la cour d'Aragon, j’appris la mort de mon père et de mon oncle, tous deux morts de maladie
dans mon village natal, mon père étant rentré pour se réconcilier avec son frère.
Je demandais donc mon congé à mon suzerain, qui me l’accorda, les rumeurs de croisade à l’encontre des
Cathares et surtout de leurs protecteurs lui causait grand souci. Il me délégua donc à Leuc afin de l’informer
régulièrement des avancés du problème. Sa mort en 1196 m'éloigna un peu de Pierre, qui maintenant devait
régner sur l'Aragon, mais notre amitié resta vive et je fut invité d'honneur à son mariage en 1204 avec Marie de
Montpellier.
Tout fut bien calme à Leuc jusqu’en 1209, où parvint enfin à nos oreilles les bruits de la bataille qui s’avançait.
Revenu bride à battue de Béziers, mon seigneur Raimond Roger de Trencavel, nous demanda de nous retrancher
derrière ses murailles où nous serions en sécurité. Ce fut fait bien vite et dès la fin de juillet 1209 ma Mesnie était
au complet derrière les murailles de Carcassonne.
Et enfin ils furent là !!! Massé devant nos murs ces hideux barons du nord venus nous spolier de notre terre, les
ecclésiastiques corrompus à leur tête. La bataille fut rude mais une accalmie eu lieu, lorsque Pierre II vint pour
négocier la rédition du Vicomte.
Il ne voulu pas entendre les conditions dictées par les croisés, lui et quelques de ses chevaliers libres, alors que sa
ville et ses habitants livrés en pâture à ces rapaces !!!
Le siège continua donc, la chaleur et le manque d’eau nous fut fatal.
Avant d’aller lui-même négocier chez l’ennemi, notre Vicomte nous réunit, ses vassaux et ses plus proches
chevaliers :
-« je crains un piège, je vous demande donc, vous mes frères d’armes de quitter la cité, faites le sans bruits,
utilisez les souterrains, mais fuyez et continuez la lutte, nous avons plus besoin de vous vivants dehors que morts
à l’intérieur»
C’était dans la soirée du 14 août.
Je rejoignis mon château et faisant mes bagages je me préparais à résister, mes amis chevaliers à mon service, mes
sergents et hommes d’armes ainsi que certaines des femmes de la maison décidèrent de me suivre dans mon
errance.
LA MESNIE DU CARCASSES était en marche.
« La Mesnie du Carcassès » 5 Chemin de la Plaine 11250 LEUC
Association loi 1901 – Siren N° 510607955 –

Adélard l’Errant
Né en île de France, quatrième et dernier enfant d’un petit
vavasseur, je fus placé chez notre suzerain et ami de mon
père pour assurer ma formation militaire.
En 1202, mon seigneur prit le départ de la quatrième
croisade. Il trouva la mort lors du premier siège de
Constantinople en 1203. Dès lors, au vue de l’échec de
cette croisade, je décidai de conserver ma liberté en
refusant d’être au service de quiconque.
En 1204, après une longue errance, j’atteins les terres
d’Occitanie où je rencontrai le Sire Roland de Comes.
Nous lions alors amitiés et en grands remerciements de
son accueil et de sa largesse, je lui offre mon service
durant une année.
1205, je repris la route vers le nord. Mon frère ainé, qui
succéda à notre défunt père, me rejeta de crainte que je ne
réclame un jour mon héritage. Mon deuxième frère, étant
décédé de maladie durant sa formation de clerc, mon ainé
me céda un cheval et quelques habits avant de me
congédier.
Je m’en retournai donc en la demeure de mon ancien
tuteur où je découvris que sa dame s’était unie à un autre
seigneur. Je restai quelques temps à son service et ne fut
considéré que comme un simple sergent d’armes et
homme de main. A la veille de l’an 1206, elle me
congédia ne trouvant plus d’intérêt en ma personne.
Dès lors et ce jusqu’en 1207, je reprit la route, faisant
haltes et louant mes services à divers seigneurs. Mon
chemin me ramena en terres occitanes, dépourvu de tout
bien et ma bourse bien vide. Je décidai alors de frapper à
la porte du Sir de Comes et de lui rendre les honneurs
qu’il accepta nécessitant des renforts en ces temps de
troubles.
En 1208, j’épousai Dame Delphine, fille d’un petit
seigneur terrien, en la présence de Roland de Comes et de
sa mesnie que nous rejoignions. Nos destins étaient
désormais liés et nous conduire sur les remparts de
Carcassonne en 1209.

« La Mesnie du Carcassès » 5 Chemin de la Plaine 11250 LEUC
Association loi 1901 – Siren N° 510607955 –

Nicodème de Calzan
Né en 1185 en Ariège, j’ai hérité ma charge de « bayle du
haut comté de Foix« de mon père.
Suite au massacre de Béziers en juillet 1209, RaymondRoger, Comte de Foix, m’envoi en Razès pour mettre en
état de défense les castrums en sa possession (Peixoran,
Alairac, Arsens…), étant également chargé de sonder les
intentions du légat du pape et des « barons du nord ».
En aout de la même année, à Carcassonne, je rencontre
secrètement le roi Pierre II d’Aragon ainsi que Raymond
VI Comte de Toulouse et leur renouvelle les serments de
fidélité passés antérieurement au nom du Comte.
Après une vaine résistance en Razès, toujours fidèle et
loyal envers le Comte de Foix, j’assure un appui
logistique, financier et armé aux « faydits », des missions
de diplomatie auprès de la cours d’Aragon. Depuis, la
lutte pour notre indépendance continue.

Dame Azalaïs de Calzan
Je suis née aux environs de 1180, fille unique de parents
normando-siciliens. Mon père était un riche marchand
tenant comptoir à Jérusalem jusqu'à sa prise par Saladin en
1188. Las des conflits et ayant perdu son épouse depuis
peu, il décida à de quitter définitivement la Terre Sainte.
Suivant les conseils de ses connaissances acquises au
cours de ses échanges commerciaux, il décida de s'établir
en Occitanie, terre de tolérance.
Il trouva protection auprès du Comte de Foix et mit à son
service ses talents de marchand. Ne pouvant assumer seul
mon éducation, il parvint à obtenir du Comte que je fusse
admise au nombre des dames de compagnie de sa fille
Esclarmonde.
Je quittai l'entourage de la comtesse à son hératication en
1204 et épousai Nicodème de Calzan, lui-même familier
du comte . Grâce à ce mariage je fis alors partie de la
petite noblesse rurale du Comté de Foix.
Je n'en oublie pas pour autant mes origines lointaines et je
perpétue ce gout prononcé de mon père pour les épices,
saveurs et parfums d'orient, des étoffes et de l'art.
« La Mesnie du Carcassès » 5 Chemin de la Plaine 11250 LEUC
Association loi 1901 – Siren N° 510607955 –

Dame Anne de Banyuls
Je m'appelle Anne et je suis une ancienne suivante d'une
dame de petite noblesse de Champagne. Je suis partie pour
la terre sainte en 1190 avec la suite d'Henri II de
Champagne. Je ferai connaissance à Acre d'un jeune
sergent du nom d' Arnaud au cours d'une promenade de
ma maitresse en ville. Je rentrerais avec mon mari à
Banyuls en 1204 à la fin de la 4ème croisade et des
horreurs de celle-ci. Nous resterons un peu en Roussillon
avant de prendre la route vers le Carcassès et que le bon
Seigneur Roland de Comes nous accepte dans sa Mesnie.
.

Dame Alix du Razès
"Je suis Dame Alix du Razès, veuve de Simon de
Mirepoix et je viens d'arriver sur les terres de
Carcassonne. Née en 1183 près de Peyrepertuse, j'ai été
marié à l'âge de 15 ans à l'un des fils de Guillaume-Roger
de Mirepoix. De cette union est née une fille décédée en
bas-âge. Mon époux l'a rejoint en 1204 lors de la prise de
Constantinople au cours de la quatrième croisade. Depuis
je suis devenue ventrière afin d'aider les femmes de mon
entourage à mener à bien leur grossesse, et si d'aventure
quelques croisés venaient a s'aventurer trop près , mon arc
saurait les y distraire."
.

« La Mesnie du Carcassès » 5 Chemin de la Plaine 11250 LEUC
Association loi 1901 – Siren N° 510607955 –

Denix & Dame Isolde

« La Mesnie du Carcassès » 5 Chemin de la Plaine 11250 LEUC
Association loi 1901 – Siren N° 510607955 –

REALISATIONS ET ACTIVITES DE L’ASSOCIATION
Participation au Téléthon, en décembre 2007, à LEUC (11)

Déambulation de Médiévistes, organisée par LA MESNIE DU CARCASSES, à Carcassonne, en
Juin 2008

« La Mesnie du Carcassès » 5 Chemin de la Plaine 11250 LEUC
Association loi 1901 – Siren N° 510607955 –

« La Mesnie du Carcassès » 5 Chemin de la Plaine 11250 LEUC
Association loi 1901 – Siren N° 510607955 –

Organisation et Participation à un rassemblement de Médiévistes en faveur du Téléthon 2008
A CARCASSONNE

« La Mesnie du Carcassès » 5 Chemin de la Plaine 11250 LEUC
Association loi 1901 – Siren N° 510607955 –

Réalisation et Organisation d’un rassemblement de Médiévistes en faveur du Téléthon 2009
A CARCASSONNE

Rassemblement de plus de 100 médiévistes, qui ont réaliser des ateliers « participatifs » et
« démonstratifs » du monde Médiéval.
En fin de journée, une immense retraite aux flambeaux à été réalisée dans les rues de la cité.
La Mesnie du Carcassès, à l’aide de nombreuses autres troupes, a ainsi récolter plus de 450 euros de
bénéfices et de dons, en faveur du téléthon 2009.

« La Mesnie du Carcassès » 5 Chemin de la Plaine 11250 LEUC
Association loi 1901 – Siren N° 510607955 –

Participation au Spectacle de OC, à Carcassonne, été 2009 – Figuration
Christian Salès à fait appel à l’unique Troupe de reconstitution médiévale de Carcassonne, en vue de
réaliser son spectacle d’été, dans l’amphithéâtre de la Cité.

« La Mesnie du Carcassès » 5 Chemin de la Plaine 11250 LEUC
Association loi 1901 – Siren N° 510607955 –

« La Mesnie du Carcassès » 5 Chemin de la Plaine 11250 LEUC
Association loi 1901 – Siren N° 510607955 –


Aperçu du document mcmc_2010_1.pdf - page 1/12

 
mcmc_2010_1.pdf - page 3/12
mcmc_2010_1.pdf - page 4/12
mcmc_2010_1.pdf - page 5/12
mcmc_2010_1.pdf - page 6/12
 




Télécharger le fichier (PDF)


mcmc_2010_1.pdf (PDF, 1.6 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


uylocp9
e1h020l
chateau de carcassonne
et23qib
fiche champagne thibaud
mjyrazl

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.021s