autre PV Gd Charleroi 15 août... .pdf


À propos / Télécharger Aperçu
Nom original: autre PV Gd Charleroi 15 août....pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Adobe Acrobat 6.0 / Adobe Acrobat 6.0 Paper Capture Plug-in, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 03/03/2010 à 12:42, depuis l'adresse IP 85.27.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1509 fois.
Taille du document: 183 Ko (5 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


GEND.XFi3BRIE

,

_.$.

"

1 .

.,

..

BRICXDE DL CL4&2RGI
~d P. ~oyefice,67
6000 CHARLEROI
071\236.240

PV SUBSEQUENT NO : 107260/96
En exécution de:

.

. .

!

JI NEUFCHATEAU - 86/96

DU :

DL7 : 15/08/1996

/ /

/ /

DU:

I

PRIVATION DE LIBERTE LE :

A

AVIS A :

HEURES
L E / /

A H R E S

QUALIFICATION DES FAITS
(1) Ravissement, enlèvement d t u n enfant ou d'un
mineur, . . .

LOCALISATION DES FAITS
FAIT W I S LE 09/08/1996
COMBINE : BERTRIX (BELGIQUE)
DESTINATION DU LIEU :
SPORT - PISCINE / SOLARIUM
L I N PARTICULIER
:
VOIE PUBLIQUE
PERSONNES IMPLIOUEES
A charse
- de i O1 INCONNUiSi - i 01 NNNLIiSI
RANDAZZO DDdian0
: 151 3/1969 à TEARASINI
Né le
~omicile : chée de CliARLE301, 351
6220 FLEURUS

REC CHER. )ENTENDU /
/ O U I //DUI/NON
~
1

I I

X I

lx I

Domicile : ~octeurLiirange, 5
6880 BERTRIX

. .
'

,

TRANSMIS A

:

NE?JFCHATEAO COXWERûTTS

JUGE D'INSTRUCTION

i

: BRIGADE
CHRRLEROI
.

'

case réeervée au SEMCE

(BELGIQUE)

TEMûIN :
TRUSGNnCH Mari0
: 131 2/1948 à TAMINES
ORIG. COPIE
Né le
Domicile : Du Wainage, 100
5060 SABREVILLE
X
X

I l
(BELGIQUE)

PIEDFORT Marie-Claire
Né le
: 81 9/1951 à KEUMIgE
Domicile : Du Wainage, 100
5060 WRFIILLE

(BELGIQUE)

Copie conforme
Le greffier
+

0
--+
-L-EMAÎRE

1x1

1

PRO JCSTITIA

Nr. . .
émanant de
PV

.!07260/96

BRIGADE DE CMiUEROI

Ce jourdJhui15/08/1996 à 18.10 heures.
Nous soussigné (s)
TACHET JEAN LOUIS, MARECHPL DES LOGIS CHEF
Officier de Police Judiciaire,
Auxiliaire du Procureur du Roi
de Gendanerie, en résidence à CHARLEROI,
revêtu (s) de notre uniforme,
INFORMATION
Ce jour aux date et heure précitées portons à la
connaissance de Monsieur CONNEROTTE, Juge d'Instruction
à NEUFCHATEAU que dans le cadre de son dossier 86/96
relatif à l'enlèvement de la nommée DELHEZ, Laetitia,
nous avons été amenés à nous rendre à 6220 FLEURUS,
Chée de CHARLEREOI, 351 au domicile de RANDAZZO,
Damiano afin dly mettre à exécution un mandat de
perquisition.
Lors de cette perquisition nous étions accompagnés de
membres de la BSR de BASTOGNE et de membres du Labo PJ
de CHARLEROI.

.......................................................
PERQUISITION

1 Description des lieux

Le lieu à perquisitionner est une très petite maison
ouvrière attenante des deux côtés. L'habitation est
constituée d'un rez-de-chaussée,d'un premier étage et
d'un grenier.
Le rez-de-chaussée est constitué de trois pièces. La
porte d'entrée donne directement accès à un petit
salon. Derrière cette pièce se situe une petite cuisine
et derrière celle-ci une pièce servant d'arrièrecuisine avec WC et lavabo. L'on accède au premier étage
à l'aide d'un escalier qui mène à un palier. Au fond de
ce palier se trouve la chambre à coucher.
La surface habitable est très petite, le mobilier est
plus que restreint. Dans la maison règne une très forte
odeur d'urine de chats (au nombre de sept de mâles).
2 Notification de la perquisition

Alors que nous nous présentons au domicile de RANDAZZO,
nous sommes reçus par les parents de sa petite amie à
savoir les nommés TRUSGNACB, Mari0 et PIEDFORT,
Marie-Claire ( tous deux mieux identifiés en page de
garde du présent). Les intéressés nous expliquent que
leur fille et le nommé RANDAZZO, Damiano sont partis le
matin même en vancances en ITALIE. Nous prenons la
décision de requérir ces deux personnes comme témoins
de notre perquisition. Nous notifions à 1814 heures le
mandat de perquisition aux intéressés qui le signent "
pour pris connaissance " .
3 Perquisition proprement dite

En compagnie des deux témoins, la perquisition débute à

-

-

-

1825 heures par le salon. Dans le tiroir du meuble TV
nous découvrons 11 cassettes dont certaines comportent
des titres à caractère pornographique. L'inventaire des
ces cassettes sera détaillé dans notre rubrique
" audition I l . Nous poursuivons notre visite des lieux
par la cuisine et l'arrière cuisine où rien de suspect
n'est découvert. Dans la garde-robe de la chambre nous
décourons une autre série de cassettes vidéo qui seront
mieux inventoriée comme précédemment.
Le Labo PJ effectue plusieurs prises de vue du lit. A
l'aide d'un aspirateur spécial les draps du lit sont
aspirés. Suite à la décision du responsable du Labo PJ
le couvre-lit est saisi et emporté par ce service.
Notre perquisition se termine à 1920 heures. Lors de
celle-ci rien d'autre que spécifié ci-avant n'a été
emporté. Rien n'a été cassé ou déplacé. Les témoins
nous ont accompagnés tout au long de celle-ci.

.......................................................
AUDITION

Ce jour à 1925 heures entendons le nommé TRUSGNACH,
Mario lequel nouis déclare :
Je désire m'exprimer en français et fais choix de cette
langue pour la procédure en Justice.
Le 15/08/96 à 1810 heures vous vous êtes présentés au
domicile de RANDAZZO, Damiano sis à 6220 FLEURUS, Chée
de CHARLEROI, No 351. Je me trouvais en ce domicile car
le nommé RANDAZZO, Damiano est le petit ami de ma fille
TRUSGNACH, Christelle. RANDAZZO et ma fille viennent de
partir en vancances. C'est pour cette raison que je me
trouvais au domicile de RANDAZZO car je suis chargé de
donner à manger aux chats de ma fille. Vous m'avez
requis moi-même et mon épouse comme témoins. Vous
m'avez exhibé un mandat de perquisition émanant de
Monsieur le Juge d'Instruction de NEUFCHATEAU. J'ai
pris connaissance de ce mandat à 1814 heures. Votre
perquisition a débutée à 1825 heures. Lors de celle-ci
vous étiez accompagné de membres du Labo PJ ainsi que
d'autres services de Gendarmerie. Les membres du Labo
PJ ont effectué de nombreuses photographies et effectué
plusieurs relevés.
Vous avez saisi dans la chambre plusieurs cassettes
vidéo à savoir :
- 1 cassette intitulée
- 1 cassette intitulée
- 1 cassette intitulée
Girls I l .
- 1 cassette de marque
- 1 cassette intitulée
- 1 cassette intitulée
- 1 cassette de marque
- 1 cassette de marque
- 1 cassette de marque
- 1 cassette intitulée
StewardessesW.
- 1 étui vide intitulé

" La Chèvre et Ciel Mon Mardi " .
Les Yeux de Feu " .
Le Jumeau (comédie) et Karate
PDM sans titre.
La Bamba
The Brid of Reanimator
AKAI sans titre.
AKAI sans titre.
Philips sans titre.
" Lui et Moi et Les
If.

" Profil Bas

".

$gIT< &, 2 J.3 p ; ~ C ~ ~ . i , ~ $;QszcbT>r
~>~
BlhVUl? DE BRiG33E 'JE CFAREROS

x,:

,

,

,;$ï?g>,?$

i

- 1 cassette intitulée " Body Parts " .
- 1 cassette intitulée " Doctor Black Love et Docteur
Désir I f .
- 1 cassette intitulée " La Fin de l'innocence " .
- 1 cassette intitulée " Attila Flagiello " .
- 1 cassette intitulée
Projection Privée I I .
- 1 cassette intitulée '' Femme Caméléon et Luxure à
l'Anglaise " .
- 1 cassette intitulée " Fascination Australienne et Un
Tempérament de Feu I l .
- 1 cassette intitulée " Ecstasy I l .
- 1 cassette sans marque avec étui.
- 1 cassette intitulée
Les Nanas réalisent que le
Bonheur peut être une Tronche bien Chaude ".
- 1 cassette intitulée Ghost I l .
- 1 cassette intitulée Papy et Mammy font du X et Two
Woman .
- 1 cassette intitulée " Salle comme un Ange I V .
- 1 cassette intitulée
Sou1 Man I f .
- 1 cassette intitulée " Flesh and Extasy " .
- 1 cassette de marque BASF sans titre.
- 1 cassette de marque MaXHELL au titre illisible.
Vos collègues du Labo PJ Ont également emporté un
couvre-lit de couleur rose et ont aspiré le contenu des
draps.
Dans le tiroir d'un meuble du salon et en dessous de la
télévision vous avez découvert d'autres cassettes
vidéo.
Il s'agit de :

- 2 cassettes sans titre.
- 1 cassette intitulée " Renaissance Man I l .
- 1 cassette intitulée " Raph Super King " .
- 1 cassette intitulée
Château de Dames et Filles de
Passes " .
- 1 cassette intitulée
Sexual Outrages et Constat
d'Adultère " .
- 1 cassette intitulée
The Lastr Rumba in Paris et La
Bourgeoise et le Privé " .
- 1 cassette sans titre avec étui.
Votre perquisition s'est terminée à 1920 heures. Lors
de celle-ci vous n'avez rien emporté d'autre que les
objets mentionnés ci-avant. Lors de celle-ci vous
n'avez rien cassé ou déplacé. Je n'ai rien d'autre à
déclarer.
Lecture faite persiste et signe dans notre carnet de
renseignements.

.....................................................
SAISIE

Le couvre-lit et les particules aspirées par le Labo PJ
ont été emportés par leurs soins pour analyse.
Les cassettes vidéo saises seront remises au service
BSR concerné pour visionnage et suite d'enquête.

(1) Ravissement, enlèvement d'un enfant ou dlunmineur,

...

PERSONNES IMPLIOUEES
W A Z Z O Damiano
: 15/ 3/1969 à TERRASINI
Né le
Domicile : Chée de CHARLEROI 351
6220 FLEURUS
BELGIQUE

VICTIME
DELHEZ LAETITIA
: 25/11/1981 à L I B W O N T
Née le
Domicile : Docteur Lifrange 5
6880 BERTRIX
BELGIQUE
AUTRE (S) P E R S O W (S) EN CAUSE
TEMOIN
TRUSGNACH Mario
Né le
: 13/ 2/1948 à TAMINES
Domicile : Du Wainage 100
5060 SAMBREVILLE
BELGIQUE
TEMOIN
PIEDFORT Marie-Claire
: 8/ 9/1951 à KEUMIEE
Né le
Domicile : Du Wainage 100
5060 SAMBREVILLE
BELGIQUE
LOCALISATION DANS LE TFMPS ET DANS L'ESPACE
Le 09/08/1996
Commune : BERTRIX
: BELGIQUE
Pays
Destination(s1 des Lieux :
(1) SPORT - PISCINE / SOLARIUM
Lieu particulier
VOIE PUBLIQUE
RENSEIGNEMENTS

/'l

La nommée PIEDFORT, Marie Claire
déclaration de son époux et
objection, nous avons jugé
Procès-verbal clos le 17/08/96 à 02
A C7€


Aperçu du document autre PV Gd Charleroi 15 août....pdf - page 1/5

Aperçu du document autre PV Gd Charleroi 15 août....pdf - page 2/5

Aperçu du document autre PV Gd Charleroi 15 août....pdf - page 3/5

Aperçu du document autre PV Gd Charleroi 15 août....pdf - page 4/5

Aperçu du document autre PV Gd Charleroi 15 août....pdf - page 5/5




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00017339.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.