Le rêve du vieux Paulo .pdf


Nom original: Le rêve du vieux Paulo.pdfTitre: Il n’est d’autre agacerie dans le monde que celle de devoir jouer l’équilibriste entre deux situations, deux sentiments, deux valeurs différentes qui s’opposentAuteur: JUJU

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Conv2pdf.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 11/03/2010 à 12:42, depuis l'adresse IP 88.164.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1375 fois.
Taille du document: 46 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Le vieux Paulo, dans son divan, s’allongea. La journée finissait ; pas la sienne, mais celle du
monde… La journée du vieux Paulo, comme on l’appelait, n’avait ni début, ni fin. Tout
n’était qu’errance sur une terre où il s’était déjà usé, comme une vieille pile. En l’attente d’un
renouveau, allait et venait Paulo, sa canne et son chapeau (beiges d’ordinaire) toujours prêts,
au porte-manteau. Le cœur sous sa peau n’alertait que ses soins médicaux. Lui, demandait
juste de pouvoir profiter de ses derniers étés, sans se retrouver au canapé, ainsi cloué !
Le vieux Paulo, dans son divan, sommeilla. Un vieux divan pour le vieux Paulo : c’était
d’autant mieux, car il s’agissait du mobilier préféré de son épouse décédée. Il caressa le cuir,
s’étonnant de sentir, en lui, la douce paume d’une main, gravée…
Le vieux Paulo, de son divan, se leva. La pièce était sombre, comme d’ordinaire. La nuit fait
des ombres, mais pas de lumière : quel était cet univers qui éclaira le salon ? Qu’était ce
faisceau qui, d’un blanc éclatant, happa notre Paulo ?
Il se retrouva, d’un coup, devant la campagne. Les herbes qui la parsemaient renvoyèrent un
vert d’outre terre, plus vert que ce qu’aurait jamais pu faire les yeux de Paulo ! Un courant
d’air, ni chaud ni froid, le poussa. Ce vent fit, en un instant, traverser Paulo tout ce que sur
Terre on pouvait trouver ! L’Egypte des pharaons, après la guerre de Marathon, suivirent les
colonisations, avant la Révolution… De Sydney à San Francisco, entre Rome et le Togo, il
aperçut à chaque fois plus beau. La grandeur de New York, au XIXème siècle, les rizières de
Chine, avant les occidentaux… Paulo vécu là son plus spectaculaire renouveau.
Après quelques remontées dans les âges et les paysages, le vieux Paulo plus tranquille,
l’extase passée, s’en retourna vers sa contrée et son temps. Il retrouva sa maison de
campagne, au bord de l’herbe plus verte que tout. Il traversa une route de terre, et frappa à la
porte.
Sa femme lui ouvrit, l’attente achevée. Paulo et elle paraissaient, à cet instant, encore comme
à leurs trente ans…
Le vieux Paulo, de son divan, ne bougea plus. Le cœur sous sa peau n’était plus. L’attente
dans sa tête avait disparut. Et de son rêve, Paulo n’est jamais revenu.


Aperçu du document Le rêve du vieux Paulo.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte


Sur le même sujet..