La Gazette .pdf



Nom original: La Gazette .pdfTitre: La GazetteAuteur: Famille SCHWARTZ

Ce document au format PDF 0.0 a été généré par Pages / Mac OS X 10.5.8 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 14/06/2010 à 12:42, depuis l'adresse IP 90.33.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 2371 fois.
Taille du document: 2.5 Mo (5 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


CYCLISME
La Gazette du

Lundi 14 juin

n2

BRAJKOVIC, UNE RÉELLE
RÉVÉLATION?
[1]

Les grands amateurs de cyclisme nous diront non car en effet, le
slovène de la formation américaine de Johan Bruyneel et de Lance
Armstrong est loin d’être inconnu dans le monde du cyclisme, il a
notamment dans son palmarès plusieurs victoires d’étapes et plusieurs tops
10 de classements généraux. Si on regarde un peu plus dans le rétroviseur,
on remarque une indéniable montée en puissance depuis ses débuts pros
en 2005.
Seulement, le slovène ne nous avait jamais gratifié de telles
performances: c’est la première fois qu’on le voit remporter un clm devant
des garçons comme Millar ou Contador ou encore rester dans la roue de
Contador dans un col aussi exigeant que l’Alpe d’Huez alors je pense que
l’on peux dire OUI, Brajkovic s’est révélé cette semaine sur les routes du
Dauphiné.
Le slovène était présent du début à la fin: dès le prologue, il signait le 3è
temps, il a ensuite pris le pouvoir lors du second contre-la-montre qu’il a
d’ailleurs remporté.Il n’avait plus qu’a suivre Contador jusqu'à Sallanches ce
qu’il a remarquablement fait.

EN IMAGES

Alberto Contador
Tapez pour saisir le
texte

Prologue
Contador marque d’entrée de jeu son territoire en s’imposant devant le jeune
néo-pro Van Garderen qui prendra par la même occasion le maillot blanc et
Janez Brajkovic. Menchov a fini 35è à 24 sec et Samuel Sanchez 80è à 35
sec. Millar a dû se contenter de la 13è place à 15 sec. Malgré cette victoire,
l’Espagnol reste toujours concentré sur son objectif qu’est le Tour et malgré
son maillot actuel de Leader, il refuse de parler de victoire finale.

Grega Bole

Etape 1
Ils avaient toutes les raisons d’ y croire, un Contador qui ne semble pas vouloir
garder sa tunique jaune et une course de côtes mais cela n’a pas suffit aux 4
Français et au Canadien pour aller au bout alors qu’ils s’étaient échappés dès
le Km 14. En effet, sous l’impulsion des Garmin à 50 Km de l’arrivée, le
peloton est revenu dans les dix derniers kilomètres de l’étape du jour et c’est
un inconnu qui s’impose devant le Slovaque Peter Velits. Le Slovène Bole
prend sa revanche après avoir chuté sur Paris-Nice. Mais que les Français ne
soient pas déçus, Mathieu Ladagnous a pris le maillot à pois pour se
consoler ...

Nicolas Vogondy

Etape 2
Cette deuxième étape en ligne qui reliait Annonay à Bourg-St-Andéol avait
tout pour ressembler à la première et franchement: c’était réussi: la bonne
échappée est partie au Km 14 et le peloton a bien failli ne plus revoir les cinq
fuyards: les Français Augé, Bonnafond, Delaplace, le Néerlandais Tankink, et
le Basque Isasi. Seulement, face aux peloton emmené par les Saxo-Bank,
les Milram, les Sky et les Liquigas; les chances étaient amoindries et les
deux derniers fuyards ont été repris peu avant le kilomètre en laissant la
place aux sprinteurs emmenés dans un premier temps par le Team Sky puis
par Sébastien Chavanel qui était à la lutte avec l’Allemand Reimer et Grega
Bole encore présent. Mais c’est finalement l’Argentin Haedo qui s’impose en
surgissant dans les derniers décamètres. Bien malgré lui. Contador reste en
jaune avant le contre-la-montre de demain

[2]

Tapez
pour
saisir le
texte

LE DAUPHINE ÉTAPE PAR
ÉTAPE
Prologue
Contador
Contador
Contador

Contador
Columbia

Etape 1
Bole
Contador
Thomas

Ladagnous
Quick-Step

Tankink
Quick-Step

Etape 3
Brajkovic
Brajkovic
Thomas

Tankink
Quick-Step

Etape 4
Vogondy
Brajkovic
Brajkovic

Capecchi
Astana

Etape 6
Contador
Brajkovic
Brajkovic

Martinez
Euskatel

Etape 7
B.Hagen
Brajkovic
Contador

Pour cette première étape alpestre reliant St-Paul-Trois-Châteaux à Risoul, les
Français ont mouillé le maillot et heureusement, car il faisait chaud. Même si ils
n’ont pas réussi à s’insérer dans l’échappée matinale composée de deux coureurs:
Pate de chez Garmin et le jeune Autrichien Denifl et heureusement car même si
l’Autrichien de Cervélo a longtemps cru s’imposer (Pate ayant craqué dans
l’ascension finale). Malheureusement pour l’Autrichien, le groupe maillot jaune est
inlassablement revenu sur la tête de la course. Durant toute l’ascension, les
attaques ont fusé sans inquiéter le maillot jaune. Néanmoins, à deux kilomètres de
l’arrivée, Vogondy a réussi à s’extraire et à s’imposer devant Sicard lui aussi sorti
au deux kilomètres.
Etape 5

Tankink
Katusha

Etape 5
Navarro
Brajkovic
Thomas

Contador l’avait annoncé, il l’a réalisé et Brajkovic en a profité  ; tel est
l’enseignement de contre-la-montre de 49km qui reliait Monteux à Sorgues. Edvald
Boasson Hagen, un des premiers à s’élancer, a longtemps cru tenir entre ses
mains sa victoire, mais le Norvégien finit à la 3e place devant le jeune Américain
Van Garderen. Denis Menchov bien peu habile à la pratique de ce type d’exercice
a fini à une surprenante 5e place. Toujours dans la catégorie des surprises mais
cette fois des moins bonnes, Contador finit à la 6e place. Même si il nous avait
sermonné qu’il n’était pas la pour gagner, mais cela surprend quand même. Par
contre Millar et Brajkovic nous ont régalé  : en effet, le prmier prend la 1er place
devant Boasson Hagen avant que Brajkovic lui chipe le fauteuil de leader tout en
prenant le maillot jaune.
Etape 4

Etape 2
Haedo
Contador
Bole

Etape 3

Martinez
Euskatel

C’est certainement une des étapes les plus ennuyeuses qui a consacrée
l'espagnol Daniel Navarro du Team Astana. Navarro est un coureur généreux qui
donne sans attendre de retour à son équipe et à Alberto Contador plus
particulièrement. Aujourd’hui, il a eu le droit à sa revanche en s’imposant en
solitaire.
Etape 6
C’est l’étape reine de ce Dauphiné, celle de l’Alpe d’Huez et dès les premières
rampes, les coéquipiers d’Alberto Contador ont fortement augmenté l’allure,
jusqu’à ce que Brajkovic n’ait plus aucun coéquipier. Dès lors, les compagnons de
l’espagnol battent en retraite laissant les favoris entre eux. C’est alors que
Contador accélère emmenant Brajkovic, Szmyd, Van den Broeck et Coppel.
Contador se contente de maigres accélérations: c’est d’abord Van den Broeck et
Coppel qui lâchent, puis Szmyd. Lorsque les deux sont seuls: ils se regardent et
ce sont donc les trois autres qui reviennent, et ceci deux trois fois. Mais au final,
l’espagnol et le slovène arrivent ensemble et c’est Contador qui s’adjuge une
victoire de prestige.
Etape 7
C’était la dernière étape de ce dauphiné et dès le début un groupe de coureurs
s'est extirpé du peloton. Dans la dernière ascension, il restait Boasson Hagen, Le
Mével, Santamorita, Duran Aroca et Silin. Seulement, Boasson Hagen a attaqué au
bon moment laissant ses compagnons d’échappée sur le carreau. Duran Aroca
essaye de le contrer sans réussir et c’est le norvégien qui s’impose en solitaire à
Sallanches

[3]


La surprise Carrara au pays s’économiser pour son objectif de la
saison : le Tour de France. Malgré
des Schleck
ces excuses, l’état de forme du
Au Luxembourg, on attendait
Armstrong ou Frank Schleck mais on
a eu le droit à la victoire du coureur
italien de 31 ans de l’équipe
néerlandaise Vacansoleil. Le coureur
italien avait endossé la tunique de
Leader lors de la 2è étape remportée
par Frank Schleck sans plus quitter
sa tunique jaune jusqu'à la fin de
l’épreuve.
On notera aussi les bonnes
performances des Français et
notamment ceux de l’équipe SaurSojasun: en effet, Jimmy Engoulevent
avait remporté le prologue tandis que
le lendemain Cyril Lemoine avait pris
le maillot de Leader suite à la victoire
de l’Italien Giovanni Visconti. Toujours
chez les Français, Tony Gallopin, le
neveu d’Alain Gallopin manager
d’Armstrong chez Radioshack avait
remporté l’avant dernière étape au
sprint. Faut-il y voir un signe à moins
d’un mois du départ du Tour de
France. Certes, les adversaires des
Français étaient à leur portée mais ce
n’est pas si souvent que trois
Français remportent 3 étapes en une
semaine.
Du côté de Lance Armstrong,
ce tour national semblait être à sa
porté, mais le texan a préféré

coureur de chez Radioshack
inquiète : depuis le début de la
saison, il a du mal dès que la route
s’élève. La question est donc : Lance
Armstrong sera-t’il prêt pour le départ
du tour ? Réponse à partir du samedi
3 Juillet à Rotterdam.

EN IMAGES
Tapez pour saisir le
texte

Tony Gallopin

Matteo Carrara
Cyril Lemoine

Frank Schleck, Carrara
et Armstrong

Carrara au coude à coude avec Frank Schleck

[4]

Jean-Christophe Péraud aurait-il la poisse?
Jean-Christophe Péraud doit parfois se demander pourquoi il s’est

Seulement, on a apprit que Jicé comme le surnomment ses fans

converti à la route. En effet, le néo-pro -par son niveau uniquement

avait été admis à l'Hôpital en raison d’une violente crise de fièvre.

(Il est âgé de 33 ans)- n’a pas de chance: le meilleur coureur

Alors que va t'il se passer pour un des meilleurs espoirs du

français de cette saison qui est 37è au classement UCI à
égalité avec Karpets et Hincapie a chuté plusieurs fois
sur le Dauphiné avant d’abandonner lavant le départ
de la 5è étape.
Les Radios révèlent une fracture du coude:
embêtant quand il faut tenir un guidon durant cinq

cyclisme sur route français. On ne va pas se le cacher, ses

“Meilleur
coureur
français de cette
saison”

heures sans s’arrêter. cependant, son équipe a déclaré

chances de participer au championnat de France sont
amoindries. Pour ce qui est du Tour, je pense que
personne n’oserait miser sur sa présence ou non.
Néanmoins, sur son site officiel, il est indiqué que
l’hôpital ne le garde juste quelques jours en observation.
Mais ces quelques jours de répit vont casser le rythme du

qu’il serait apte pour les championnats de France (du

coureur Français et il pourrait perdre sa place au profit d’un

contre-la montre notamment qui est sa spécialité avec la

autre coureur de son équipe belge.

montagne) ainsi que pour décrocher une éventuelle place pour le tour
de France au coté de Jurgen Van den Broeck.

Il n’y a donc pas vraiment moyen de préférer une hypothèse à une
autre. Il faudra donc attendre...

UCI

T. DE FRANCE

MOTEUR

McQuaid est il
un comique?
En tout cas on
pourrait le
penser; en
effet, le
patron de
l’UCI a
affirmé que le
dopage est en
baisse

Une fois n’est
pas coutume,
comme l’an
dernier,
l’équipe
suisse cervélo
a troqué son
maillot noir
pour un
maillot blanc

McQuaid et
Cancellara
pourraient
bien
s’entendre,
le suisse a
affirmé que
son moteur
était dans son
corps. Rigolo
non?

[5]


La Gazette .pdf - page 1/5


La Gazette .pdf - page 2/5


La Gazette .pdf - page 3/5

La Gazette .pdf - page 4/5

La Gazette .pdf - page 5/5


Télécharger le fichier (PDF)


La Gazette .pdf (PDF, 2.5 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


dahzb22
guide complet du tour 2011
reglement de la course 2016
livre de route   tour de lavenir 2018
sportsland 178 breves
vy5twy2

Sur le même sujet..