Symbolisme .pdf


Nom original: Symbolisme.pdf
Titre: Sans titre
Auteur: Lycée Ribeaupierre
Mots-clés: poésie, symbolisme

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Pages / Mac OS X 10.5.8 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 20/06/2010 à 12:42, depuis l'adresse IP 90.40.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 3016 fois.
Taille du document: 38 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Le symbolisme
Lorsqu'on parle de symbolisme à propos de la poésie française du XIXème siècle, on
désigne tantôt un large courant d'idéalisme poétique qui s'étend sur toute la seconde
moitié du siècle, tantôt une école littéraire qui triomphe vers les années 1885-1900.
Le symbolisme repose sur le sens du mystère : le mystère règne en nous et autour de
nous, il est l'essence même de la réalité. Ainsi, la poésie ne saurait être descriptive ; pour
atteindre l'âme des choses, au-delà des apparences, elle usera du symbole, se fera
suggestive, fluide, musicale et incantatoire. Elle sera liée à une philosophie de
l'inconnaissable et du subconscient : c'est le rêve de chaque poète qui s'exprimera dans
son oeuvre. On est à l'opposé de la conception parnassienne et du réalisme.
Les véritables initiateurs du symbolisme sont Nerval et Baudelaire, le premier par son
expérience du surréel et l'épanchement du rêve dans sa vie, le second par sa théorie
poétique et mystique des correspondances (elle même inspirée de Swedenborg, un
illuministe du XVIIIème siècle).
La seconde génération : en 1869 paraissent les Chants de Maldoror, de Lautréamont,
oeuvre exaltée, cruelle et fulgurante qui annonce le surréalisme, mais s'inscrit dans le
symbolisme. Ce poème en prose, venant après ceux de Baudelaire et avant ceux de
Rimbaud, contribue à la libération de la forme poétique, et surtout, il traduit de façon
symbolique les angoisses presque démentes de son auteur, et sa terrible hantise du Mal.
Avec Verlaine, la poésie de vient musique suggestive ; par la "nuance" et la "méprise", ou
des symboles subtils, elle parvient à évoquer des états à demi-conscients, presque
insaisissables : rêves, nostalgie, malaise ou béatitude. Plus tard, Rimbaud accentue
l'aspect surréel du symbolisme et , cherchant à créer un langage "accessible à tous les
sens", rompt avec les traditions de la forme poétique. Quant à Mallarmé, il reste à l'écart
de toute école, et pousse bien au-delà du symbole proprement dit sur la voie de
l'hermétisme ; mais sa haute conception de l'idéal, son dévouement total au sacerdoce
poétique et ses dons exceptionnels font de lui le plus grand et le plus pur de nos
symbolistes
Extrait du manuel scolaire Lagarde et Michard XIXème siècle, p. 539


Aperçu du document Symbolisme.pdf - page 1/1


Télécharger le fichier (PDF)

Symbolisme.pdf (PDF, 38 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


g0ihsuz
ait menguellet 2014 libre lecture
s0m3t1r
commentaires de textes fr pdf
pourquoi le symbolisme
astromaconnique