Amblont Charles La vraie nature de l islam.pdf


Aperçu du fichier PDF amblont-charles-la-vraie-nature-de-l-islam.pdf

Page 1...3 4 56747




Aperçu texte


Histoire de l’islam 5

La vraie nature de l’islam

2) Extension primitive de l’islam
Les cent premières années de l’histoire de l’islam sont celles de sa première et fulgurante
grande phase d’expansion. Seront successivement conquises de 633 à 645, puis islamisées
progressivement, la Mésopotamie, la Palestine, la Syrie et l’Egypte. A partir des années 660, de
nouvelles expéditions conquérantes sont lancées dans trois directions : l’Asie mineure et
Constantinople, l’Asie centrale et l’Inde, l’Afrique du Nord et l’Espagne. Dans la première
direction, les conquêtes ne furent guère importantes, mais les musulmans réussirent tout de même
à trois reprises à assiéger — sans la prendre — Constantinople, capitale de l’immense Empire
romain d’Orient. En Asie centrale et en Inde, furent conquis successivement l’Afghanistan (699700), le Tokharistan (705), la Sogdine (706-709), le Khwarezm (710-712), le Ferghana (713714), le Béloutchistan (710).
En Afrique du Nord enfin, la Tunisie actuelle fut conquise dès 670, Carthage fut prise en
695, les Berbères vaincus en 702, le Maroc actuel occupé progressivement de 705 à 708.
Au mois de mai 711, c’est en terre d’Espagne que pénètrent les musulmans, avec à leur
tête Tariq ben Ziyad, gouverneur de Tanger, occupant Cordoue, puis Tolède (octobre/novembre
711). Cinq ans plus tard, c’est la quasi-totalité de la péninsule Ibérique qui se trouve aux mains
des musulmans. Seul un petit nombre d’irréductibles Chrétiens subsiste, réfugiés dans le réduit
montagnard Cantabrique, infligeant aux musulmans leur première défaite, en 722, à Covadonga.
C’est le point de départ de la Reconquista, longue période de reconquête progressive de la
péninsule par les Chrétiens, et qui s’achèvera en janvier 1492, quelques mois avant la découverte
de l’Amérique, par la prise de Grenade par Isabelle la Catholique et Ferdinand d’Aragon, qui
boutent ainsi définitivement les musulmans hors d’une Espagne qu’ils pleurent encore.
Dix ans après leur défaite de Covadonga, en 732, c’est à Poitiers que les troupes
musulmanes d’Abdel Raman sont vaincues par les Francs, commandés par le maire du Palais
Charles Martel (grand-père de Charlemagne). Cette défaite marque, juste cent ans après la
mort du prophète, la fin de l’expansion fulgurante de l’islam, qui jamais ne pourra prendre
l’Europe.

L'expansion de l'islam

 Charles Amblont – Toute exploitation commerciale de la présente brochure est strictement interdite.
Reproduction partielle autorisée – Reproduction intégrale recommandée.
Diffusé par “RESISTANCE” http://francarabia.liberty-web.net/