Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



dr Triolaire .pdf



Nom original: dr Triolaire.pdf
Titre: Titre de la présentation
Auteur: marie potard-lecussa

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Acrobat PDFMaker 9.1 pour PowerPoint / Adobe PDF Library 9.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 02/10/2010 à 00:33, depuis l'adresse IP 89.83.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1590 fois.
Taille du document: 1.2 Mo (24 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Règle de base de la prise en charge
BEL Marie-Anne ide référente douleur HPA
Dr TRIOLAIRE Valérie

JO octobre 2010

SOMMAIRE
I-ETUDE EPIC
II-NOTIONS INDISPENSABLES
III-REGLES DE PRESCRIPTION
IV-NOUVEAUTE: LE TRAITEMENT DES ADP.

JO octobre 2010

ETUDE EPIC : état des
lieux

JO octobre 2010

ETUDE EPIC : quelques résultats (1)

Enquête sur la prévalence, le

traitement et l’impact de la
douleur cancéreuse.
Hors centre de soins palliatifs
et centres de prise en charge de
la douleur.
Douleur fréquente et
chronique.
Impact significatif sur la
qualité de vie des patients.

JO octobre 2010

ETUDE EPIC : quelques résultats (2).

5084 patients cancéreux européens dont

642 patients français.
58% présentent des douleurs modérées à
sévères.
31% dont la durée excède 1 an.
23% ne reçoivent pas de traitement avec
une EVA>5.
Impact sur la qualité de vie :
 Exécution des tâches de la vie quotidienne
 Affecte les relations familiales dans 58%

 Idées noires.
JO octobre 2010

ETUDE EPIC : quelques résultats. (3)
En France
76% souffrent de douleur qu’ils
attribuent à leur cancer.
31% ne reçoivent pas de traitement.
69% reçoivent un traitement,
seulement 27% reçoivent un palier III.

JO octobre 2010

QUELQUES NOTIONS
INDISPENSABLES

JO octobre 2010

DEFINITION (1)
« La douleur est une expérience
sensorielle ou émotionnelle
désagréable associée à un dommage
tissulaire présent ou potentiel ou
décrite en terme d’un tel
dommage. » (IASP 1976)

JO octobre 2010

DEFINITION (2)
La douleur :
4 composantes :
Sensorielle
Discriminative
Psychologique
comportementale
 2 mécanismes :
Douleurs nociceptives (70%)
Douleurs neuropathiques, conséquence d’une lésion du
système nerveux par compression, par toxicité ou séquelle
d’une chirurgie.
JO octobre 2010

ANTALGIE : LES PALIERS DE L’OMS
Prévenir et soulager la douleur tout au long de la
maladie

JO octobre 2010

Classification des antalgiques

Palier 2
Antalgiques
Opioïdes faibles

Palier 1
Antalgiques
non morphiniques

Codéine
(Dextropropoxyphène)
Tramadol

Paracétamol
Aspirine
Autres AINS

Douleurs
modérées à intenses

Douleurs
faibles à modérées
+

(OMS)

Palier 3
Antalgiques
Opioïdes forts
Morphine
Fentanyl
Hydromorphone
Oxycodone

Douleurs
intenses à très intenses

P1+P2
+
JO octobre 2010

P1+P3 :

Association synergique

Les accès
douloureux paroxystiques (ADP)

DEFINITION DES ADP
Exacerbation transitoire et de courte durée de la douleur,
d’intensité modérée à sévère, chez des malades présentant des
douleurs persistantes, habituellement maitrisées par un traitement
antalgique de fond.

 Les accès douloureux paroxystiques surviennent sans lien ni avec la dose ni
avec le rythme d’administration du traitement de fond. Le paroxysme est
atteint en moins de 3 minutes. Dans la moitié des cas, la douleur dure plus de
30 minutes.
 Les ADP doivent être distingués des accès douloureux survenant en fin de
dose et qui justifient une augmentation de la dose ou du nombre d’inter-doses
de morphiniques.
 Avant de commencer le traitement d’un ADP, le traitement de fond doit
être stabilisé.
Prédictibilité : 48% ne sont jamais prédictibles, seulement 15% le sont
toujours.
JO octobre 2010

Douleurs associées au cancer
Idiopathiques

27 %

Prévisibles / déclenchés

43 %

Fin de dose

29 %

(1)

Accès Douloureux Paroxystiques
(ADP)
Intensité
de la
douleur

Palier III
LI

Douleur de fond
Palier III
LP

Douleur permanente
Intensité constante

JO octobre 2010

Temps

QUELQUES REGLES DE
PRESCRIPTION

JO octobre 2010

Les 9 règles de l’OMS
pour la prise en charge de la Douleur du Cancer
1. croire la plainte du patient
2. évaluer toutes les caractéristiques de la douleur

3. évaluer psychologiquement le patient
4. examiner complètement le patient, surtout neurologiquement

5. demander et analyser soi-même les examens
complémentaires
6. traiter la douleur en qualité de symptôme pour faciliter les
investigations
7. évaluer l’extension de la maladie cancéreuse
8. envisager toutes les méthodes de traitement alternatif, tant pour la
douleur que pour le cancer

9. ré-évaluer le traitement antalgique
JO octobre 2010

Standards, Options et Recommandations
Adaptation aux situations cliniques
Prescription par voie orale
Prescription à intervalles réguliers

Prescription en respectant l’échelle de l’OMS

Prescription personnalisée

Prescription avec un constant souci du détail

Prescription écrite, expliquée, doit anticiper les accès
douloureux prévisibles ou non prévisibles et les effets
indésirables, et être réévaluée régulièrement

Ne pas utiliser simultanément deux produits de la même classe pharmacologique
ayant la même cinétique, par exemple deux opiodes à libération prolongée.

Envisager l’utilisation de co-antalgiques.

JO octobre 2010

Mise en place d’un traitement

Douleur
cancéreuse

Douleur non
intense

Palier 1

Douleur
intense
Place des co analgésiques
•Médicaments
•Radiothérapie
•chirurgie

Palier 2

Palier 3

JO octobre 2010

Quelques règles dans la douleur
cancéreuse :

Privilégier les opioïdes agonistes purs
Associations recommandées : épargneurs de

morphiniques : paracétamol, Ains, Acupan®,
corticoïdes.
En cas d’échec, penser à la douleur
neuropathique.
Penser à toujours associer une forme LI à la forme
LP pour prendre en charge les mobilisations et/ou
soins douloureux.
Penser à traiter de façon préventive et
systématique les effets indésirables des morphiniques

JO octobre 2010

SITES

LE TRAITEMENT DES ADP

JO octobre 2010

NOUVEAUTES ET MORPHINIQUES D’ACTION RAPIDE PAR VOIE
TRANSMUQUEUSE
Quatre médicaments disponibles dans cette indication

Abstral® (100, 200, 300, 400, 600 ou 800 μg) comprimé sublingual à
dissolution rapide.

► Actiq® (200, 400, 600, 800, 1 200 ou 1 600 μg) comprimé avec
applicateur buccal.

► Effentora® (100, 200, 400, 600 ou 800 μg) comprimé gingival
utilisant la technique de diffusion de principe actif Oravescent.

► Instanyl® (50, 100 ou 200 μg/dose) solution pour pulvérisation
nasale.

JO octobre 2010

JO octobre 2010

Merci pour votre attention
SITES

Vous avez des

Référence: SOR (Standards . Options. Recommandations
THERIAQUE (banque médicaments)www.theriaque.org
UPSAwww.institut-upsa-douleur.org
SFETD (Société Française d’Étude et de Traitement de la Douleur)
www.setd-douleur.org
CNRD www.cnrd.fr

)
JO octobre 2010

JO octobre 2010


Documents similaires


les antalgiques
actualite sur les antalgiques 2018
dr triolaire
antalgiques
douleur csct
douleur plusieurs approches therapeutiques


Sur le même sujet..