image0003 14 .pdf


Nom original: image0003 14.pdf

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par Canon / , et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 10/10/2010 à 15:56, depuis l'adresse IP 89.224.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 899 fois.
Taille du document: 1.4 Mo (1 page).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


Le roi du bâton

leur chapelle. Elles ne sont donc pas médiévauxpar l'Allianca. Une allusion
purement ecclésiastiques,puisque ce à cette alliancefigure dans l'æuvre de
titre désigne dans les confréries des Rutebeuf :
responsablesau mandat annuel, nomDès le xw' siècle s'opère un mouve- mésd'aprèsl'emblèmequi leur est conCharlot,Charlot.beau doux ami,
ment de récupérationpar des groupes ûé, le bâton ou la masse.Encorede nos
Tu te fais aux enfantsle roi.
socio-urbainsdéià très conscientsde iours, les bâtons des confréries sont
S i t u e s ,q u i t ' y a m i s ?
Tu y es autant comme à moi.
l'impact idéologiquede la fête; ils vont surmontésd'un certainnombrede symDe semblerfol, t'es entremis;
éliminer progressivementla répartition boles (éponge, clou, etc.) ou de la
Mais par les yeux dont je te vois,
traditionnelle des fêtes par classes statuedu saint. Le titre de < massier>>
Celui qui argent en paume t'as mis
d'âge. Aux fêtes des Enfants, de la subsisteseul dans I'organisationtradiEst encore bien plus fol que toi18.
Jeunesse,des Femmes,vont se substi- tionnelle des écoles des Beaux-Arts.
tuer progressivement.celles
de la bour- Mais quelle est I'origine plus générale
geoisie,des confréries de métier, des de cette arme primitive ? Nous verrons
La coiffure de ce Roi du Coq est
Princesou Abbés de liesse,financière- que le titre de Roi des Enfants et du
bien naturellement le bonnet de fou
ment favoriséset soutenuspar le pou- Bâton est obtenu lors du sacrificedu
appelé< coqueluchon>. L'étude d'un
voir municipal. Le mouvement peut coq, à I'aide de cet instrument. Les tel personnage,et parfois même d'un
être suivi dansles archivesà traversles bâtonniershéritent donc, au moins dès rituel unique où il intervient, n'aboutit
siècles.A Dijon, par exemple, la fête le milieu du xv' siècle, des compa- jamaisà pouvoir lui attribuer une foncprimitive est celledesenfantsdÊchæur gnies(d'enfants),même s'ils sont inté- tion exclusive.Ainsi, dansle casdu fou
et des bâtonniersde la Sainte-Chapelle grés par le pouvoir ducal ou royal, et médiéval,que nouslimiterons volontaiducale,au jour desInnocents,le 28 dé- ( ceux de l'Alliance > cherchentà juste rement au < fol à coqueluchon ), il
cembre (fête des Fous) et au l" jan- titre, en dépit de I'opinion contrairede seraitquasimentimpossiblede décider
vier. Elle devient au cours du xv' siè- Jeand'Amboise,à reprendreun peu de d'une fonction privilégiée,puisqu'il recle une fête carnavalesque,tenue aux leurs prérogativestraditionnelles. Car vêt simultanémentou successivement
jours gras par I'Infanterie dijonnoise l'Enfance, qui organise plusieurs des des pouvoirs qui ressortissentde la
sous la direction de la Mère Folle. fêtes de l'année, depuis celle des Fous royauté, du combat, de la guérison
Seuleson origine enfantine permet de jusqu'au Carnaval et au bûcher de magique et de la sorcellerie, de la
comprendrele nom < Infanterie > de Saint-Jean,est désignéedansles textes fécondité.
ce groupe de liesse.Il n'est plus alors
formé d'enfants, mais de bourgeois,et
il recrutera, dès le début du xvr' siècle, parmi la noblessede robe et d'épée
de la province. Henri de Bourbon,
L'étenlard de la compagtie de la < Mère-Folle > de Dijon.
prince de Condé, s'y fait recevoir en
l626,le comted'Harcourten 1629,etc.
Le détail d'un texte ancien relatif à
I'Infanterie dijonnoise permet de bien
saisirles origineset les transformations
du titre de Roi du Bâton. Quelques
vers de la Confnmationde la Fête des
Fozs en 1482de Jeand'Amboise nous
y aideront :
Que tous les fous de la profession
De l'église,et qui auront I'habit
De la chapelle,pourront sans contredit
Au premier jour qui sera de I'année
Faire la Fête et oorter la livrée
Du bâtonnierqui fera son édit.
Car c'est raison de ceux oréférer
Oui de tous temps en ont eu la jouissance
Le bâtonnier,ne ceux de l'Alliance17...

D'aprèscestextes,les fêtesdesFous
ressortissententièrement des bâtonniers désignéset payés par le duc de
Bourgognepour maintenir l'ordre dans

17. Cf. ou rrllror,
1741, p. 60. Confumation de Ia
fête des Fous en 1482. L'original de cette pièce se
trouvait au Trésor de la Sainte-Chapelle du Roi, à
Diion, en 1741.
18. La Disputaisonde Charlot et du Barbia, cf. rursnrur, 1839,p.212, trers57 à 64.

169


Aperçu du document image0003 14.pdf - page 1/1

Documents similaires


image0003 14
anne vetillard damedulac le confrerie
chapelle saint antoine
chapelledusaulce disland
newsbarreau 2014
uta enclos


Sur le même sujet..