Comptabilité de Gestion enoncé et corrigé .pdf



Nom original: Comptabilité de Gestion enoncé et corrigé.pdfTitre: C:Documents and SettingsGuill.PDFAuteur: Guillaume

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.5 / GPL Ghostscript 8.61, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/11/2010 à 19:18, depuis l'adresse IP 81.67.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 6989 fois.
Taille du document: 306 Ko (42 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Comptabilité de
Gestion
2007 - 2008

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

Etudes de cas

Les Prés Fleuris

Air Pale

Dulcor

Guitel

Jardi-Loisirs

Agrimeca

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

Les Prés fleuris

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

S.A.R.L. Les Près Fleuris
La société "Les Près Fleuris" est spécialisée dans la vente de plantes d'appartement.
Ces plantes sont vendues dans des bacs "VIVIERA" permettant d'alimenter en eau les plantes
pendant une dizaine de jours.
Deux produits sont proposés :
- une plante d'appartement qui comprend :
- 1 plant rhododendron de 15 feuilles environ,
- 2.5 kg de terreau,
- une composition florale qui comprend :
- 1 plant rhododendron de 15 feuilles environ,
- des pieds de fleurs de saison
- 2.5 kg de terreau,
Les plants achetés sont traités avant d'être stockés (la durée de stockage est en moyenne
de 1 semaine).
Les fleurs de saison sont livrées par la société-mère au fur et à mesure des besoins. Il n'y a de de
fait pas de stock de fleurs de saison.
La S.A.R.L. utilise la méthode des coûts et prix de revient complets pour la recherche du
résultat analytique mensuel.
Vous disposez des renseignements suivants concernant le mois de janvier :

Stocks au 1er Janvier :
150
5 000
3 000
1 250
400

quintaux de terraux à
45,41 € le quintal
20 706,00 €
plants rhododendron pour
2,42 €
bacs "VIVIERA", au prix unitair
plantes d'appartement
9,38 € l'unité
compositions florales
12,79 € l'unité
En cours plantes d'appartement :
9841,15 €
En cours compositions florales :
4252,8 €

Achats du mois :
600
20 000
22 000
11 500

quintaux de terraux à
plants rhododendron à
bacs "VIVIERA" à
€ de fleurs de saison

45,00 € le quintal
3,40 € l'unité
2,50 € pièce

Charges Directes du mois :
Main d'œuvre pour le traitement des plants (charges sociales incluses)
110 H à 17 € de l'heure
Main d'œuvre pour la mise en bac (charges sociales incluses) :
pour les plantes d'appartement : 220 H à 16,5 € de l'heure
pour les compositions florales : 420 H à 16,5 € de l'heure

Consommations :
487,50 quintaux de terraux dont 160 quinteaux pour les compositions florales
19 500 plants rhododendron dont 5400 plants pour les compositions florales
19 500 bacs "VIVIERA" dont 5400 bacs pour les compositions florales

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

Charges Indirectes du mois :
Les charges par matières de la S.A.R.L. ont été classées dans le tableau ci-dessous :
CA Auxiliaires
CA Principaux
Administ. Chaufferie Appprov. Traitement Mise
plants
en bac

Charges par nature

Total

Matières consommables
Charges et dotations
(incorporables)

664
31 186

1 070

69
941

2 185

321
11 999

274
11 196

3 795

Total

31 850

1 070

1 010

2 185

12 320

11 470

3 795

100%
100%
100%

20%

10%
10%

10%
20%
10%

20%
30%
20%

20%
30%
40%

20%
10%
10%

Répartition :
Charges supplétives
Administration
Chaufferie

20%

Nature de
de l'unité
d'œuvre

Val. d'achat
des entrées
en stocks

Nombre
d'heures
de MOD

Nombre
de bacs
produits

Distrib.

Nombre
de bacs
vendus

Toutefois, on observe :
Charges non incorporables aux coûts (il s'agit de dotations aux provisions à caractère
exceptionnel)
2 700 €
Charges supplétives correspondant à la rémunération des capitaux propres
Montant des capitaux propres
135 000 €
Taux annuel :
8%

Production :
13 000 plantes d'appartement
5 000 compositions florales

Ventes :
12 500 plantes d'appartement à
4 500 compositions florales

9,70 € l'unité
14,50 € l'unité

Stocks au 31 Janvier :
262
5 495
5 498
1 749
898

quintaux de terraux
plants rhododendron
bacs "VIVIERA"
plantes d'appartement
compositions florales
En cours plantes d'appartement :
En cours compositions florales :

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

9200,73 €
3641,6 €

Mise à jour le 25/02/08

TRAVAIL A FAIRE :
1° ) Présenter le tableau de répartition des charges indirectes afin de déterminer le coût
d'unité d'œuvre de chaque centre d'analyse.
2° ) Calculer :
- le coût d'achat des plants
- le coût de production des plants achevés
- le coût de revient ainsi que le résultat analytique des deux produits
- présenter le compte de "Résultat" de la comptabilité générale
- établir le rapprochement CAE / CG.
Remarques :
La S.A.R.L. "Les Près Fleuris" utilise pour valoriser ses sorties d'inventaires permanents :
a) la méthode des coûts moyen pondérés évalués en fin de période
pour le terreau, les bacs viviera et les plants traités.
b) la méthode FIFO (premier entré - premier sorti)
pour les plantes d'appartement, et les compositions florales.

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

Corrigé du cas « Les près fleuris »
CD - CI

CD - CI

CD - CI

Traitement
des
plants

Plants

CI

CMUP

M
i
s
e

Approvis.

Terreau

CMUP

Bacs

e
n

CMUP

FIFO

FIFO

b
a
c
s

D
I
S
T
R
I
B
U
T
I
O
N

Fleurs de saison

C H A U F F E R I E
A D M I N I S T R A T I O N

S.A.R.L. Les Près Fleuris
1° ) Tableau de reclassement des charges indirectes
Charges supplétives
Rémunération mensuelle des capitaux propres :
135 000 €
* 8% / 12 mois =

900 €

Calcul des prestations réciproques
soit "x" le total de la section Administration après affectation des prestations de chaufferie
soit "y" le total de la section Chaufferie après affectation des prestations administratives
x=
y=

1 250 +
1 100 +

20%
10%

x=
x=
0,98 x =
x=

1 250 +
1 250 +
1 470
1 500

20%
220 +

y=
y=

1 100 +
1250

10% *

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

y
x
( 1 100 +
0,02 x

10% x )

1 500

Mise à jour le 25/02/08

Charges par nature
Charges incorporable
Répartition chg suppl.
Charges supplétives

CA Auxiliaires
Administ. Chaufferie

Total

Appprov.

CA Principaux
Traitement
Mise
plants
en bac

Distrib.

31 850
100%
900

1 070
20%
180

1 010
10%
90

2 185
10%
90

12 320
20%
180

11 470
20%
180

3 795
20%
180

Totaux primaires

32 750

1 250

1 100

2 275

12 500

11 650

3 975

clé de répartition
Administration
Chaufferie

100%
100%

10%
20%

20%
10%

30%
20%

30%
40%

10%
10%

0
0

-1 500
250

150
-1 250

300
125

450
250

450
500

150
125

32 750

0

0

répartition
Administration
Chaufferie
Totaux secondaire
Nature de
d'œuvre
Nbre d'U.O.

2 700

13 200

12 600

4 250

Val. d'achat
en stocks
150 000

Nombre
de MOD

Nombre
produits

Nombre
vendus

110 H

18 000 b

17 000 b

0,0180

120,00

0,7000

0,2500

Quantité

Plants
Coût

Total

Quantité

Terreau
Coût

Coût d'achat des plants
Valeur d'achat
coût de la section approvisionnement
Coût d'achat

20 000 pl
68 000
20 000 pl

3,400 €
0,018 €
3,4612 €

68 000
1 224
69 224

Coût des plants après traitement
Coût d'achat des plants
Main d'œuvre directe
coût de la section traitement des plants
Coût des plants après traitement

20 000 pl
110 H
110 H
20 000 pl

3,461 €
17,00 €
120,00 €
4,2147 €

69 224
1 870
13 200
84 294

Inventaire permanent des plants traités
Stock initial
Coût des plants après traitement
Disponible

Quantité
5 000 pl
20 000 pl
25 000 pl

Plants
Coût
4,1412 €
4,2147 €
4,20 €

Sorties

19 500 pl

4,20 €

81 900,00

Stock théorique
Stock final
Différence d'inventaire

5 500 pl
5 495 pl
5 pl

4,2000 €
4,2000 €
4,2000 €

23 100,00
23 079,00
21,000

coût d'unité d'œuvre

Coût de production
Sorties d'inventaire permament des plants
Sorties d'inventaire permament du terreau
Sorties d'inventaire permament des bacs
Achat des fleurs de saison
Main d'œuvre directe mise en plants
coût de la section mise en bacs
En-cours début janvier
En-cours fin janvier
Coût de production

Total
20 706
84 294
105 000

13 000 pl

2,500 €
0,018 €
2,5450 €

Terreau
Coût
45,41 €
45,81 €
45,73 €

6 811,50
27 486,00
34 297,50

Quantité
3 000 b
22 000 b
25 000 b

487,5 q

45,73 €

22 293,38

19 500 b

2,53 €

49 335,00

262,5 q
262 q
0,5 q

45,73 €
45,73 €
45,73 €

12 004,13
11 981,26
22,87

5 500 b
5 498 b
2b

2,53 €
2,53 €
2,53 €

13 915,00
13 909,94
5,06

9,48000 €

3 630,00
9 100,00
9 841,15
-9 200,73
123 240,00

Stock théorique
Stock final
Différence d'inventaire

1 749 plt
1 plt

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

22 000
55 000
22 000 b

Total

Quantité
150 q
600 q
750 q

Plante d'appartement
Quantité Px unitaire Montant
11 725,00
1 250 plt
9,380 €
13 000 plt
9,480 € 123 240,00
14 250 plt
9,471 € 134 965,00
11 725,00
1 250 plt
9,380 €
11 250 plt
9,480 € 106 650,00
16 590,00
1 750 plt
9,480 €

Inventaire permanent des bacs achevés
Stock initial
coût de production
Disponible
sorties

Bacs
Coût

45,000 €
0,018 €
45,8100 €

16,500 €
0,700 €

9,480 €
9,480 €

16 580,52
9,48

27 000
486
27 486

Quantité

600
27 000
600 q

Plante d'appartement
Quantité Px unitaire Montant
14 100 pl
4,200 € 59 220,00
328 q
45,730 € 14 976,58
14 100 b
2,530 € 35 673,00
220 H
13 000 b

Total

Total

55 000
990
55 990

Bacs
Coût
2,42000 F
2,54500 F
2,53000 F

Total
7 260,00
55 990,00
63 250,00

Composition florale
Quantité Px unitaire Montant
5 400 pl
4,200 € 22 680,00
7 316,80
160 q
45,730 €
5 400 b
2,530 € 13 662,00
420 H
5 000 b

16,500 €
0,700 €

11 500,00
6 930,00
3 500,00

4252,8
-3641,6
5 000 cf

13,240 €

66 200,00

Composition florale
Quantité Px unitaire Montant
5 116,00
400 cf
12,790 €
66 200,00
5 000 cf
13,240 €
71 316,00
5 400 cf
13,207 €
5 116,00
400 cf
12,790 €
54 284,00
4 100 cf
13,240 €
11 916,00
900 cf
13,240 €
898 cf
2 cf

13,240 €
13,240 €

Mise à jour le 25/02/08

11 889,52
26,48

Coût de Revient d'une plante d'appartement vendue
Plante d'appartement
Quantité Px unitaire Montant
11 725,00
1 250 plt
9,38 €
11 250 plt
9,48 € 106 650,00
118 375,00
12 500 plt
3 125,00
12 500 plt
0,25 €

Sorties d'inventaire permament
Total des sorties
coût de la section distribution

Coût de Revient d'une plante d'appartement ven 12 500 plt

Composition florale
Quantité Px unitaire Montant
5 116,00
400 cf
12,79 €
54 284,00
4 100 cf
13,24 €
59 400,00
4 500 cf
1 125,00
4 500 cf
0,25 €

9,72 €

121 500,00

4 500 cf 13,45000 €

60 525,00

9,70 €
9,72 €
-0,02 €

121 250,00
121 500,00
-250,00

4 500 cf
4 500 cf
4 500 cf

65 250,00
60 525,00
4 725,00

Résultat analytique d'une plante d'appartement
Prix de vente
Coût de revient
Résultat

12 500 plt
12 500 plt
12 500 plt

14,50 €
13,45 €
1,05 €

Résultat
Achat de MP
Variation de stock MP
Charges Directes
Charges indirectes
Résultat

161 500,00
-11 819,70
12 430,00
34 550,00

Ventes de PF
Variation stock PF

186 500,00
12 750,42

2 590,12
199 250,42

Plants
Terreau
Bacs
Fleurs de s
Total

Achats
Stock initial
68 000
27 000
6 811,50
55 000
7 260,00
11 500
161 500 Total Stock M 14 071,50

Stock
Plants traités
Plante Appart
Compo florales
En-cours
Plante Appart
Compo florales
Total Stock PF

Charges Directes
MOD traitement des plants
MOD mise en bacs plante apparteme
MOD mise en bacs composition floral
Total

199 250,42

Stock final Variat. Stock
11 981,26
13 909,94

-5 169,76
-6 649,94

25 891,20

-11 819,70

20 706,00
11 725,00
5 116,00

23 079,00
16 580,52
11 889,52

2 373,00
4 855,52
6 773,52

9 841,15
4 252,80
51 640,95

9 200,73
3 641,60
64 391,37

-640,42
-611,20
12 750,42

1 870,00
3 630,00
6 930,00
12 430,00

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Charges Indirectes
Totaux tableau CEA
Charges supplétives
Chg non incorporables
Total

32 750,00
-900,00
2 700,00
34 550,00

Mise à jour le 25/02/08

Rapprochement CAE - CG
Réintégration Déduction
Résultat CAE
Charges non incorporables
Charges supplétives
Différence d'inventaire
- plants traités
- terreau
- bacs
- plante appartement
- composition florale

2 700,00

Total

2 784,88

Résultat comptable

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

solde
4 475,00

900
21,00
22,87
5,06
9,48
26,48
900,00

-1 884,88
2 590,12

Mise à jour le 25/02/08

Air Pale

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

Air Pale
La société Air pale, filiale d'un grand groupe industriel fabrique à partir de matières plastiques
trois séries de pales pour des roues de ventilateur hélicoïde :
- pales pour roues de 600 mm
- pales pour roues de 900 mm
- pales pour roues de 1200 mm
Dès la sortie des ateliers de production, ces articles sont vendus aussitôt à une autre filiale d'assemblage.
De ce fait, il n'y a pas de stock de produits finis.
Sur le mois de février 2004, il a été produit et vendu :
- 2000 pales pour roues de 600 mm vendues au prix unitaire de 89 €.
- 6000 pales pour roues de 900 mm vendues au prix unitaire de 100 €.
- 7000 pales pour roues de 1200 mm vendues au prix unitaire de 110 €.
Le comptable vous transmet un extrait des comptes de la classe 6 de la comptabilité générale,
et vous considérez comme charges indirectes pour le calcul des coûts de production :
-

Services extérieurs
100 000 €
Impôts et taxes
50 000 €
Charges de personnel
355 000 €
Dotation aux amortissements *
150 000 €
* dont charges considérées comme non incorporables aux coûts : 14000 €.

Les charges supplétives du mois s'élèvent à 20000 €.
Une étude détaillée des charges indirectes retenues en comptabilité analytique a permis de
dégager les clés de répartition suivantes :
Charges analytiques
Services extérieurs
Impôts et taxes
Charges de personnel
Dotation aux amortissements
Charges supplétives

Centres de production
Préparation
Moulage
Finition
50%
25%
25%
80%
0%
20%
40%
30%
30%
50%
30%
20%
70%
15%
15%

De plus, les charges indirectes suivantes sont à considérer comme fixes :
- Services extérieurs
4 000 €
- Impôts et taxes
40 000 €
- Charges de personnel
275 000 €
- La totalité des dotations aux amortissements et des charges supplétives.
L'activité de ces centres est résumée dans le tableau ci dessous :
Centres de Production
Préparation
Moulage
Finition

Nature de l'unité d'œuvre
1 Kg utilisé
1 Heure-machine
1 pale (produit-fini)

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Activité
Normale
40 000
10 000
18 000

Activité
Réelle
25 000
7 500
15 000

Mise à jour le 25/02/08

Les heures-machines du centre Moulage se répartissent de la manière suivante :
pour les pales pour roues de 600 mm : 1000 H.
pour les pales pour roues de 900 mm : 3000 H.
pour les pales pour roues de 1200 mm : 3500 H.

Les charges directes du mois sont constituées par :
-Les matières premières consommées
pour les pales pour roues de 600 mm : 3500 kg.
pour les pales pour roues de 900 mm : 9500 kg.
pour les pales pour roues de 1200 mm : 12000 kg.
Les achats du mois ont été :
Bon réception n°1 :
Bon réception n°2 :

10 000 kgà 6,5 € le kg.
6 000 kgà 6,3 € le kg.

Le stock au 01/02 de matières premières est de :
20 000 kg
Le stock inventorié physiquement au 28/02 est de :
10 900 kg
Les stocks sont valorisés selon la méthode du coût moyen pondéré.

à 6,20 € le kg

-Les matières consommables
pour les pales pour roues de 600 mm : 4000 €.
pour les pales pour roues de 900 mm : 16000 €.
pour les pales pour roues de 1200 mm : 20000 €.
-La main d'œuvre directe de production : 780 000 € pour 26000H (cf bons de travail des ateliers) :
pour les pales pour roues de 600 mm : 2600 H.
pour les pales pour roues de 900 mm : 10400 H.
pour les pales pour roues de 1200 mm : 13000 H.

La réalisation de ces pales génère des déchets vendus au cours de la période :
pour les pales pour roues de 600 mm : 1500 €.
pour les pales pour roues de 900 mm : 780 €.
pour les pales pour roues de 1200 mm : 1625 €.
De plus certains produits résiduels peuvent être recyclés. Ainsi 965 € de produits résiduels des
pales pour roues de 600 mm sont recyclés dans la fabrication des pales pour roues de 1200 mm.
De même, 3705 €de résidus de production des pales pour roues de 900 mm sont recyclés pour
la fabrication des pales pour roues de 1200 mm.
L'état des en-cours début et fin période est le suivant :

en-cours au 01 février
en-cours au 28 février

pales pour
pales pour
pales pour
roues de
roues de
roues de
600 mm
900 mm
1200 mm
2 500 €
5 500 €
4 800 €
3 500 €
6 100 €
5 500 €

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

Travail à faire :
1 Etablir le tableau de répartition des charges indirectes avec imputation rationnelle
des charges fixes (arrondir si nécessaire à 3 chiffres après la virgule pour les différents
calculs).
2 Calculer les coûts de production des trois types de pales fabriquées, ainsi que les
résultats en supposant qu'il n'y ait pas de coûts de distribution.
3 Présenter l'état de passage entre le résultat de la Comptabilité Analytique et celui de
la Comptabilité Générale (c'est à dire déterminer le résultat de la Comptabilité Générale
en partant de celui de la Comptabilité Analytique)
4 Dresser le compte de résultat de la comptabilité générale.

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

CORRIGE DU CAS « AIR PALE »

MP

A
C
H
A
T

P
R
E
P
A
R
A
T
I
O
N

CMP

V
F
I
N
I
T
I
O
N

M
O
U
L
A
G
E

E
N
T
E
S

Vente de
déchets

1 Tableau de répartition des charges indirectes avec Imputation Rationnelle des chargesfixes
TOTAL
des
charges
Services Extérieurs
100 000,00
Impôts et taxes
50 000,00
Charges de personnel
355 000,00
Dotation aux amortissement 136 000,00
Charges supplétives
20 000,00
Total

661 000,00

Total Répartition
Variable
Fixes

Préparation
Variable
Fixes

Moulage
Variable
Fixes

Finition
Variable
Fixes

96 000,00
10 000,00
80 000,00
0,00
0,00

4 000,00
40 000,00
275 000,00
136 000,00
20 000,00

48 000,00
8 000,00
32 000,00
0,00
0,00

2 000,00
32 000,00
110 000,00
68 000,00
14 000,00

24 000,00
0,00
24 000,00
0,00
0,00

1 000,00
0,00
82 500,00
40 800,00
3 000,00

24 000,00
2 000,00
24 000,00
0,00
0,00

1 000,00
8 000,00
82 500,00
27 200,00
3 000,00

186 000,00

475 000,00

88 000,00

226 000,00

48 000,00

127 300,00

50 000,00

121 700,00

Activité Réelle
Activité Standard
Coefficient AR

25 000,00
40 000,00
0,6250

7 500,00
10 000,00
0,7500

15 000,00
18 000,00
0,8330

Charges fixes imputées
Charges Variables

141 250,00
88 000,00

95 475,00
48 000,00

101 376,00
50 000,00

Total Charges indirectes

229 250,00

143 475,00

151 376,00

25 000,00

7 500,00

15 000,00

9,17000

19,13000

10,09200

84 750,00

31 825,00

20 324,00

Nombre d'U-O
Coût de l'unité d'œuvre
Pour mémoire : charges fixes non imputées

136 899,00

2.1) Inventaire Permanent Matières achetées
Stock initial
Achat de la période
Entrée n° 1
Entrée n° 2


20 000,00

P.U.
6,20000

Montant
124 000,00

10 000,00
6 000,00

6,50000
6,30000

65 000,00
37 800,00

Disponible

36 000,00

6,30000

226 800,00

Sorties
Stock théorique final
Stock physique

25 000,00
11 000,00
10 900,00

6,30
6,30
6,30

157 500,00
69 300,00
68 670,00

100,00

6,30

630,00

Différence d'inventaire

2.2) Coût de Production

Consommation de matières
Charges Directes
MOD
Matières consommables
Charges indirectes
Centre de préparation
Centre de moulage
centre de finition


3 500,00

pales 600 mm
P.U.
6,30


9 500,00

pales 900 mm
P.U.
6,30

Montant
59 850,00


12 000,00

pales 1200 mm
P.U.
6,30

Montant
75 600,00

2 600,00

30,00

78 000,00
4 000,00

10 400,00

30,00

312 000,00
16 000,00

13 000,00

30,00

390 000,00
20 000,00

3 500,00
1 000,00
2 000,00

9,170
19,130
10,092

32 095,00
19 130,00
20 184,00

9 500,00
3 000,00
6 000,00

9,170
19,130
10,092

87 115,00
57 390,00
60 552,00

12 000,00
3 500,00
7 000,00

9,170
19,130
10,092

110 040,00
66 955,00
70 644,00

En-cours
en-cours initial
en-cours final
Produits résiduels recyclés
Vente de Déchets
Coût de production

Montant
22 050,00

2 000,00

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

85,99700

2 500,00
-3 500,00

5 500,00
-6 100,00

-965,00

-3 705,00

4 670,00

-1 500,00

-780,00

-1 625,00

171 994,00

6 000,00

97,97033

587 822,00

4 800,00
-5 500,00

7 000,00

105,08343

Mise à jour le 25/02/08

735 584,00

2.3) Résultat analytique global


pales 600 mm
P.U.

Montant

pales 900 mm
P.U.



Montant



pales 1200 mm
P.U.

Montant

Chiffre d'affaires

2 000,00

89,00

178 000,00

6 000,00

100,00

600 000,00

7 000,00

110,00

770 000,00

Coût de production

2 000,00

86,00

171 994,00

6 000,00

97,97

587 822,00

7 000,00

105,08

735 584,00

6 006,00

Résultat

pales 600 mm
pales 900 mm
pales 1200 mm
Résultat global

12 178,00

34 416,00

6 006,00
12 178,00
34 416,00
52 600,00

3) Tableau de concordance de résultat entre CAE - CG
Réintégration Déduction
Résultat analytique
Réintégration
Charges non incorporables (amortissements)
Charges fixes non imputées
Différences d'inventaire
Total réintégrations

14 000
136 899
630
151 529

Déduction
Charges supplétives
Total des déductions

solde
52 600

-151 529

20 000
20 000

Ecart d'arrondi

20 000
4

Résultat comptable

-78 925

4) Compte de résultats
Production Vendue
Production Stockée
PRODUITS D'EXPLOITATION (I)

1 551 905
2 300
1 554 205

Achats de MP et autres approvisionnements
Variation de stock
Autres achats et charges externes
Impôts, taxes et versements assimilés
Salaires et traitements
Dotations aux amortissements et provisions
CHARGES D'EXPLOITATION (II)

142 800
55 330
100 000
50 000
1 135 000
150 000
1 633 130

(b)

-1 633 130

RESULTAT D'EXPLOITATION (I - II)

-78 925

RESULTAT FINANCIER (III)
RESULTAT EXCEPTIONNEL (IV)
Participation et impôts sur les bénéfices
RESULTAT

0
0
0
-78 925

(a) Production Stockée
En-cours de production initial
En-cours de production final
Variation des en-cours

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

(a)

-12 800,00
15 100,00
2 300,00

Mise à jour le 25/02/08

CAS DULCOR

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

CAS DULCOR
La société DULCOR a parmi ses productions un caramel enrobé de chocolat commercialisé
par boîte de présentation de vingt.
Le prix de vente HT d'une boîte est de :
10,00 €
Les coûts d'une boîte s'établissent comme suit pour l'exercice (en €) :
Coût de production
Charges proportionnelles
Matières premières
Charges de fabrication
Charges fixes

6,50
4,50
3,50
1,00

Coût de Distribution
Charges proportionnelles
Charges fixes

2,00
2,50
1,50
1,00

Sur la période, la Société a vendu 20000 boïtes

1ère Partie
1 Calculer la marge sur coût variable et le résultat obtenus par cette production vendue.
2 Déterminer le seuil de rentabilité par le calcul
3 Déterminer le seuil de rentabilité par les trois méthodes graphiques d'après les relations :
Marge sur coût variable = Charges fixes
ˆ
Chiffre d'affaires = charges totales
ˆ
Résultat = 0
ˆ
4 En supposant une activité régulière sur les 12 mois de l'exercice, préciser la date à laquelle
le chiffre d'affaires critique est atteint.
5 Pour le prochain exercice, il est prévu, sans modification des charges fixes, d'accroître de
20 % les quantités produites et vendues en abaissant le prix de vente unitaire de 5 %
Déterminer dans ces conditions :
la nouvelle marge sur coût variable
ˆ
le nouveau résultat
ˆ
ˆ
le nouveau seuil de rentabilité

2ème Partie
Du tableau de résultat par variabilité établi par sa filiale dont l'activité est exclusivement commerciale,
on extrait les renseignements suivants :
Chiffre d'affaires : 1600 K€.
Marge sur coût variable d'achat : 35 % du chiffre d'affaires.
Charges variables de distribution : 10 % du chiffre d'affaires.
Charges fixes : 300 K€.
1 Déterminer par calcul le seuil de rentabilité
2 Calculer le résultat

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

L' entreprise envisage d'accroître son potentiel d'activité. Ce changement de structure implique
une augmentation des charges fixes.
Les taux de marge sur coût variable d'achat et de charges variables de distribution sont maintenus.
Quand le C. A. atteint 1800 K€ les charges fixes augmentent de 80 % par rapport à ce qu'elles sont
pour un C.A. allant jusqu'à 1800 K€.
Quand le C. A. atteint 3000 K€
et jusqu'à 5000 K€ les charges fixes augmentent de 60 % par rapport à
ce qu'elles sont pour un C.A. compris entre 1800 K€ et 3000 K€.
3 Calculer les marges sur coût variable et les résultats obtenus pour des chiffres d'affaires de :
ˆ
1800 K€
ˆ
2500 K€
ˆ
3000 K€
ˆ
4000 K€
4 Chiffrer les nouveaux seuils de rentabilité pour des chiffres d'affaires compris entre :
ˆ
1800 K€ et 3000K€.
ˆ
3000 K€ et 5000K€.
5 Déterminer par un même graphique les trois seuils de rentabilité précédemment calculés.
6 Calculer la nouvelle valeur de la marge sur coût variable d'achat, exprimée en % du C.A.
permettant d'obtenir un résultat de 160000 €
pour un C.A. de 4000 K€.

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

CORRIGE DUCAS DULCOR
1ère Partie


Coût

Montant

1 Résultat

% CA

K

C.A.
Charges Variables
Matières premières
Charges de fabrication
Charges de Distribution
Total Charges Variables
Marge sur coût variable
Charges Fixes
de production
de distribution
Total charges fixes

20 000

10,00

200

100%

20 000
20 000
20 000

3,50
1,00
1,50

70
20
30
120

60%

80

40%

40
20
60

30%

20

10%

20 000
20 000

2,00
1,00

Résultat

2 Seuil de rentabilité
Pour résultat = 0 ==> il faut que la Ms/CV = Frais Fixes
Quel est le C.A. pour que Ms/CV = FF ?
=
CA = Fr. Fixes / Tx Ms/CV 60,00
40%

150,00

K

3 Représentation graphique du seuil de rentabilité

Marge sur Coût Variable = Charges Fixes
90
Marge sur coût variable

80

Y = 0.4 x

70
Charges Fixes

60
50
40
30
20
10
0
0

50

100

150

200

250

C.A.

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

C.A. = Charges Totales
250

C.A.
200

Charges Totales
Y = 0.6 X + 60

150

Charges Variables
Y = 0.6 X
100

Charges Fixes
50

0
0

50

100

150

200

250

C.A.

Résultat = 0
40

Y = 0.4 X - 60
20

0
0

50

100

150

200

250

-20

-40

-60

-80
C.A.

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

4 Date du C.A. critique
12 mois

*

150

K

200

=

9 mois

K

Le seuil de rentabilité est atteint le 30 septembre 1998.

5 Nouvelles conditions
C.A.
Charges Variables
Matières premières
Charges de fabrication
Charges de Distribution
Total Charges Variables



Coût

Montant

% CA

24 000

9,50

228

100%

24 000
24 000
24 000

3,50
1,00
1,50

84
24
36
144

63,16%

Marge sur coût variable
Charges Fixes
de production
de distribution
Total charges fixes

84

36,84%

40
20
60

26,32%

Résultat

24

10,53%

Nouveau seuil de rentabilité
60,00
36,84%

=

162,857

K

1ère Partie
1 Cacul du S.R.
Marge sur coût variable d'achat :
Charges variables de distribution :

35%
10%

Marge sur coût variable

25%
K

Charges fixes :
Seuil de rentabilité =

300
300
25%

=

1 200,00

2 Cacul du Résultat
Chiffre d'affaires :
Charges variables
Marge sur coût variable
Charges fixes :
Résultat

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

1 600,00
1 200,00
400,00
300,00
100,00

100%
25%

Mise à jour le 25/02/08

3 Marge et Résultat
C.A. en

1 600,00

1 800,00

2 500,00

3 000,00

4 000,00

Marge s/ coût variable (25 %
Charges Fixes

400,00
300,00

450,00
540,00

625,00
540,00

750,00
864,00

1 000,00
864,00

Résultat

100,00

-90,00

85,00

-114,00

136,00

K

4 Seuil de Rentabilité
Charges Fixes
Taux de M s/CV

300,00
25%

SR

1 200,00

540,00
25%

540,00
25%

2 160,00

864,00
25%

2 160,00

3 456,00

864,00
25%
3 456,00

5 Représentation graphique

Analyse de la M s/CV et des Charges Fixes
1 200,00

1 000,00

800,00

600,00

400,00

200,00

0

500

1000

1500

6 Nouveau calcul de M s/CV

C.A.
Résultat :
Charges Fixes
Charges Variables de Distrib
Marges s/ CV d'achat

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

4 000,00
160,00
864,00
400,00
1 424,00

2000

2500

3000

3500

4000

4500

% CA
100%

10%
35,60%

Mise à jour le 25/02/08

Société Guitel

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

Société Guitel
La S. A. GUITEL farique deux types de roulettes, la "JUMBO 1 000" et la "JUMBO 500", qui peuvent
supporter des charges (palettes, containers ...) de 1 000 et 500 kg.
Le Directeur Administratif et Financier vous communique les tableaux de synthèse des enregistrements
comptables du mois de Février :
1)

Charges indirectes des centres d'analyses :
ˆ Centres Auxiliaires
Administration
16 510 €
Transport
2 596 €
ˆ Centres Principaux
Magasinage
4 678 €
Atelier pièces détachées
177 140 €
Atelier montage
23 614 €
Centre Distribution
44 196 €
Total

2)

268 734 €

Les stocks initiaux sont les suivants :
ˆ acier
ˆ caoutchouc
ˆ en-cours initial de fabrication de JUMBO 1 000
ˆ en-cours initial de fabrication de JUMBO 500
ˆ roulettes JUMBO 1 000
ˆ roulettes JUMBO 500

10 500 kg
3 250 bandes

8 040 r.
10 520 r.

pour
pour
pour
pour
pour
pour

42 450,00 €
10 075,00 €
975,00 €
1 210,00 €
155 658,00 €
127 264,00 €

3)

Les achats au cours de la période ont été les suivants :
ˆ acier
19 500 kg
à 4,00 € le kg.
ˆ caoutchouc
4 875 bandes à 3,12 € la bande.
ˆ fournitures intervenant en fabrication
pour JUMBO 1 000
321,00 €
pour JUMBO 500
665,00 €
ˆ conditionnements à proportion de la commercialisation
pour JUMBO 1 000
0,15 €
pour JUMBO 500
0,11 €

4)

Fiches prévisionnelles de fabrication des roulettes JUMBO 1 000 et JUMBO 500
ˆ La Jumbo 1 000 exige :
de l'acier à raison de : 0,7 kg par unité.
une bande de caoutchouc à raison de 1 / 10 de bande par unité.
des fournitures diverses
15 minutes d'heures-machines par unité.
20 minutes de MOD sur opérations de montage (coût de la MOD 27 €/heure)
ˆ La Jumbo
-

500 exige :
de l'acier à raison de : 0,4 kg par unité.
une bande de caoutchouc à raison de 1 / 8 de bande par unité.
des fournitures diverses
10 minutes d'heures-machines par unité.
12 minutes de MOD sur opérations de montage (coût de la MOD 27 €/heure)

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

5)

6)

Fabrication sur le mois
ˆ pour la Jumbo 1 000 :
ˆ pour la Jumbo 500 :

12 000
27 000

roulettes modèle 1 000
roulettes modèle 500

Déchets
ˆ Vente de déchets
Déchets d'acier vendus avec un bénéfice de 20 % du prix de vente au prix de vente de 3 €/kg
se rattachant aux Jumbo 1 000 :
100 kg
se rattachant aux Jumbo 500 :
120 kg
ˆ Déchets non commercialisables (invendables)
Ils imposent à l'entreprise des dépenses d'évacuation s'établissant à :
pour les Jumbo 1 000 :
50,00 €
pour les Jumbo 500 :
70,00 €

7)

8)

Ventes HT du mois
ˆ pour les Jumbo 1 000 :
ˆ pour les Jumbo 500 :

12 500 r.
27 900 r.

à
à

22,50 €
14,50 €

Informations relatives aux charges indirectes
ˆ Le centre d'analyse "administration" répartit ses charges proportionnellement au nombre
de collaborateurs dans chaque service.
2 ETP (équivalent temps plein) dans le centre d'analyse "Transport"
3 ETP (équivalent temps plein) dans le centre d'analyse "Magasinage"
22 ETP (équivalent temps plein) dans le centre d'analyse "Pièces détachées"
83 ETP (équivalent temps plein) dans le centre d'analyse "Montage"
17 ETP (équivalent temps plein) dans le centre d'analyse "Distribution"
ˆ Le centre d'analyse "Transport" dépense à proportion des déplacements que lui demande
d'exécuter le "Magasinage" et la "Distribution", à savoir respectivement 23 et 61 déplacements.
ˆ Le centre d'analyse "Magasinage" destine son activité indifféremment aux matières premières
et aux produits finis. Après observations, il est décidé de répartir l'activité "Magasinage" à
hauteur de 4/10 pour les matières premières (acier, caoutchouc), et 6/10 pour les produits finis.
pour les matières premières : 5/6 pour l'acier, 1/6 au caoutchouc
pour les produits finis : 4/9 pour les JUMBO 1 000, 5/9 pour les JUMBO 500
ˆ Le centre d'analyse "Pièces détachées" entraîne des dépenses liées aux heures-machines.
ˆ Le centre d'analyse "Montage" dépense d'autant plus que sont exécutées plus d'heures MOD.
ˆ Le nombre d'articles vendus (sans distinction de références) engage les charges du centre
d'analyse "Distribution".
ˆ Les charges indirectes comportent :
Le coût économique des investissements pour un différentiel de 3537,12 €.
La rémunération fictive des capitaux engagés pour 850 €.

9)

Etat des stocks finaux de fin de mois (en quantité) :
ˆ acier
10 800 kg
ˆ caoutchouc
3 548 bandes
ˆ en-cours initial de fabrication de JUMBO 1 000
1 250,00 €
ˆ en-cours initial de fabrication de JUMBO 500
1 420,00 €
ˆ roulettes JUMBO 1 000
7 540 r.
ˆ roulettes JUMBO 500
9 616 r.

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

10) Informations complémentaires tirées de la comptabilité générale
ˆ les titres de participation ont rapporté 1175 €.
ˆ provisions d'inspiration fiscale 500 €.
ˆ amortissements dérogatoires 1900 €.
ˆ pénalités fiscales 185 €.
ˆ valeur nette comptable des éléments cédés 2650 €.
ˆ cession d'investissements 3850 €.

TRAVAIL A FAIRE
1)

Vous déterminez le résultat sur chacun des produits après avoir présenté toute la procédure
de calculs des coûts de revient respectifs.

2)

Vous présentez l'état de passage entre le résultat de la Comptabilité Analytique et celui de
la Comptabilité Générale (c'est à dire déterminer le résultat de la Comptabilité Générale
en partant de celui de la Comptabilité Analytique), et vous établissez le compte de résultat.

3)

L'entreprise vient de recevoir une proposition d'une commande exceptionnelle très importante
de 3000 JUMBO 1 000, mais au prix de vente unitaire HT de 18 €.
Les responsables de l'entreprise avant de prendre leur décision vous demande votre avis sur
l'opportunité d'accepter une commande à ce prix.
Vous leur répondez en étayant vos arguments de calculs effectués à l'aide des informations
suivantes :
ˆ Les charges des centres auxiliaires peuvent être considérées comme fixes
ˆ Les consommations d'acier et de caoutchouc nécessaires pour la fabrication de
la commande supplémentaire peuvent être évaluées au même coût unitaire que celui
calculé précédemment pour 1 kg d'acier consommé, et 1 bande de caoutchouc consommée.
ˆ L'exécution de cette commande nécessite d'effectuer des heures supplémentaires
qui seraient payées au tarif horaire en vigueur majoré de 25 %.
ˆ Les charges indirectes affectées aux ateliers se répartissent comme suit :
Total
Charges
Charges
Fixes
Variables
atelier "Pièces"
177 140
109 640
67 500
atelier "Montage"
23 614
17 504
6 110
ˆ Les articles terminés relatifs à cette commande supplémentaire ne sont pas stockés
en magasin et n'entraînent pas de commercialisation car le client vient prendre livraison
régulièrement sur place.
ˆ Les déchets consécutifs à la réalisation de cette commande peuvent être négligés.
ˆ Toutes les charges non indiquées comme étant fixes peuvent être considérées comme
proportionnelle à l'activité.

4)

Si cette commande supplémentaire avait été de 5000 articles, elle aurait nécessité une
augmentation de charges fixes de 4600 €.
Etait-elle alors acceptable ?
Justifiez votre opinion.

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

Corrigé du cas GUITEL
CI
M
a
g
a
s
i
n
a
g
e

Acier

Caoutchouc

12 000*0,7 kg
27 000*0,4 kg

21 000 kg

CMUP

12 000*1/10
27 000*1/8

4 700 b.

CMUP

Fournitures

CI
P
i
è
c
e
s
d
é
t
a
c
h
é
e

CD - CI

CI

M
o
n
t
a
g
e

M
a
g
a
s
i
n
a
g
e

CI

12 500

12 000
CMUP

27 900

27 000
CMUP

D
I
S
T
R
I
B
U
T
I
O
N

Ventes

Roulettes Jumbo 1000
Ventes

Roulettes Jumbo 500

Conditionnement
Vente de déchets

T R A N S P O R T

A D M I N I S T R A T I O N

1) CALCUL DES RESULTATS ANALYTIQUES
a) Tableau de répartition des charges indirectes
Total

Total Répartit. primaire

268 734

1) Répartition Adm
effectifs/service
Prorata

Magasin.
4 678

177 140

23 614

44 196

-16 510,00

2
260,00

3
390,00

22
2 860,00

83
10 790,00

17
2 210,00

-2 856,00

23
782,00

0
0,00

0
0,00

61
2 074,00

5 850,00 180 000,00

34 404,00

48 480,00

H/Mach

H/MOD

Qé Vendue

1 950
390
1 560
1 950
5 850

(*) 3 000
(*) 4 500
7 500

(**) 4 000
(**) 5 400
9 400

12 500
27 900
40 400

1,00

24,00

3,66

1,20

0

0

Unité d'œuvre
Nombre d'UO
pour MP acier
pour MP Caoutchouc
pour JUMBO 1 000
pour JUMBO 500
Total UO

clé
MP
4/10 * 5/6
4/10 * 1/6
PF
6/10*4/9
6/10*5/9

Coût 1 UO
(*) Nombre d'heures-machines atelier "Pièces détachées"
Fabrication
pour JUMBO 1 000
12 000
pour JUMBO 500
27 000

Temps
15 '
10 '

/ 60 =
/ 60 =

H/Mach
3 000
4 500

(**) Nombre d'heures de main d'œuvre directe atelier "Montage"
Fabrication
Temps
pour JUMBO 1 000
12 000
20 '
pour JUMBO 500
27 000
12 '

/ 60 =
/ 60 =

H/MOD
4 000
5 400

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Distrib.

2 596

84

268 734

Centres Principaux
Pièces Dét
Montage

16 510

127

2) Répartition Transp
Déplac/service
Prorata
Total Répartit. secondaire

Centres Auxiliaires
Adm.
Transp.

Mise à jour le 25/02/08

b) Coût d'achat des MP
ACIER
Px Unit


Achat Matières Premières
Charges indirectes approv.
Coût d'achat des MP

19 500
1 950
19 500

4,00
1
4,10

Montant



CAOUTCHOUC
Px Unit
Montant

78 000,00
1 950,00
79 950,00

4 875
390
4 875

3,12
1
3,20

15 210,00
390,00
15 600,00

4,04 42 450,00
4,10 79 950,00
4,08 122 400,00

3 250 b
4 875 b
8 125 b

3,10
3,20
3,16

10 075,00
15 600,00
25 675,00

c) Inventaires permanents
Stock initial
Coût d'achat des MP
Disponible
Sorties JUMBO 1 000
farication
emploi

10 500 kg
19 500 kg
30 000 kg

4,08

34 272,00

Sorties JUMBO 500
farication
emploi

12 000 r.
0,70
8 400 kg
27 000 r.
0,40
10 800 kg

4,08

Stock final Théorique

10 800 kg

4,08

Stock final Physique

10 800 kg

Différence d'inventaire

3,16

3 792,00

44 064,00

12 000 r.
0,10
1 200 b
27 000 r.
0,13
3 375 b

3,16

10 665,00

44 064,00

3 550 b

3,16

11 218,00

3,16

6,32

3 548 b

0 kg

4,08

0,00

2b

d) Coût de production


JUMBO 1 000
Px Unit
Montant

8 400 kg
Sorties IP acier
1 200 b
Sorties IP caoutchouc
Coût d'achat des fournitures
Charges Directes
MOD atelier Montage
4 000 H
Charges indirectes atelier
Atelier "Magasinage"
1 560
Atelier "Pièces détachées" 3 000 H/M
Atelier "Montage"
4 000 H
En-cours
en-cours initial
en-cours final
Déchets
Ventes de Déchets
-100 kg
Evacuation des déchets
Coût de Production

12 000 r.

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

4,08
3,16



JUMBO 500
Px Unit

34 272,00
3 792,00
321,00

10 800 kg
3 375 b

27,00 108 000,00

5 400 H

27,00 145 800,00

1 950
4 500 H/M
5 400 H

1,00
1 950,00
24,00 108 000,00
3,66 19 764,00

1,00
24,00
3,66

1 560,00
72 000,00
14 640,00

4,08
3,16

Montant

975,00
-1 250,00
2,40

44 064,00
10 665,00
665,00

1 210,00
-1 420,00

-240,00
50,00

-120 kg

19,51 234 120,00

27 000 r.

2,40

-288,00
70,00

12,24 330 480,00

Mise à jour le 25/02/08

e) Inventaires permanents PF
JUMBO 1 000
Px Unit
Montant



JUMBO 500
Px Unit



Montant

Stock initial
Coût de Production
Disponible

8 040 r.
12 000 r.
20 040 r.

19,36 155 658,00
19,51 234 120,00
19,45 389 778,00

10 520 r.
27 000 r.
37 520 r.

12,10 127 264,00
12,24 330 480,00
12,20 457 744,00

Sorties (Ventes)
Stock final Théorique
Stock final Physique

12 500 r.
7 540 r.
7 540 r.

19,45 243 125,00
19,45 146 653,00

27 900 r.
9 620 r.
9 616 r.

12,20 340 380,00
12,20 117 364,00

Différence d'inventaire

0 r.

19,45

0,00

4 r.

12,20

48,80

f) Coût de Revient des articles vendus

Coût de Production des rou
Charges Directes
Achats conditionnement
Charges Indirectes
Atelier "Distribution"

JUMBO 1 000
Px Unit
Montant

12 500 r.

19,45 243 125,00


27 900 r.

JUMBO 500
Px Unit

Montant

12,20 340 380,00

12 500 r.

0,15

1 875,00

27 900 r.

0,11

3 069,00

12 500 r.

1,20

15 000,00

27 900 r.

1,20

33 480,00

20,80 260 000,00

27 900

Coût de Revient

12 500

13,51 376 929,00

g) Résultat Analytique

Ventes
Coût de Revient

JUMBO 1 000
Px Unit
Montant

12 500 r.
12 500 r.

22,50 281 250,00
20,80 260 000,00

Résultat

1,70


27 900 r.
27 900 r.

21 250,00

JUMBO 500
Px Unit

Total
Montant

14,50 404 550,00 685 800,00
13,51 376 929,00 636 929,00
0,99

27 621,00

48 871,00

2.1)Rapprochement CAE - CG
Réintégration Déduction
Résultat sur PF JUMBO 1 000 & 500
Résultat sur Ventes de déchets
Total Résultat C.A.E.
Charges non incorporables
Produit des Titres de participation
provisions d'inspiration fiscale
amortissements dérogatoires
pénalités fiscales
cession d'investissements
valeur nette comptable des éléments cédés
Total non incorporable

-1 175,00
500,00
1 900,00
185,00
-3 850,00
2 650,00
210,00

Charges supplétives
coût économique des investissements
rémunération fictive des capitaux engagés
Total charges supplétives
Différence d'inventaire
sur IP MP caoutchouc
sur IP PF JUMBO 500
Total différence d'inventaire

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

-210,00

3 537,12
850,00
4 387,12

6,32
48,80
55,12

solde
48 871,00
132,00
49 003,00

4 387,12

-55,12

Mise à jour le 25/02/08

2.2 Compte de Résultat
Production Vendue
Production Stockée
PRODUITS D'EXPLOITATION (I)
Achats de MP et autres approvisionnements
Variation de stock
Autres achats et charges externes
Impôts, taxes et versements assimilés
Salaires et traitements
Dotations aux amortissements et provisions
CHARGES D'EXPLOITATION (II)
RESULTAT D'EXPLOITATION (I - II)
RESULTAT FINANCIER (III)
Produits exceptionnels sur opération en capital
Charge exceptionnelle sur opération de gestion
Charge exceptionnelle sur opération en capital
Dotations aux amortissements et provisions
RESULTAT EXCEPTIONNEL (IV)
Participation et impôts sur les bénéfices
RESULTAT DE L'EXERCICE
Production Stockée
Stock final
en-cours
1 250,00
en-cours
1 420,00
146 653,00
Jumbo 1000
Jumbo 500
117 315,20
Stock initial
en-cours
975,00
en-cours
1 210,00
Jumbo 1000
155 658,00
Jumbo 500
127 264,00
Prod Stocké
-18 468,80

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

686 460,00
-18 468,80
667 991,20
99 140,00
-2 750,68
264 466,88
0,00
253 800,00
500,00
615 156,20 -615 156,20
52 835,00
1 175,00
-3 850,00
185,00
2 650,00
1 900,00
885,00
-885,00
0,00
53 125,00

Achats MP
acier
caoutchouc
fournitures
conditionnement

78 000,00
15 210,00
986,00
4 944,00
99 140,00

Autres achats et charges externes
Charges Indirectes
268 734,00
- Charges supplétives
-4 387,12
Charges évacuat. déchets
120,00
264 466,88

Variation de Stock
Stock initial
MP acier
42 450,00
MP caoutch 10 075,00
Stock final
MP acier
44 064,00
MP caoutch 11 211,68
-2 750,68

Mise à jour le 25/02/08

3 COMMANDE SUPPLEMENTAIRE DE 3000 JUMBO 1000
Démarche :
On compare le coût de revient variable unitaire au prix de vente.
Si le résultat de cette opération est positif, alors on peut accepter la commande.
Ceci exige évidemment qu'il n'y ait pas d'augmentation des charges fixes liée à la commande.
Les charges fixes ne sont pas imputées au coût de revient de cette commande et restent affectées
aux productions "normales" de JUMBO 1000 et 500.
Charges Variables
Emploi
Achats MP
Acier
0,70
Caoutchouc
0,10
Fournitures
Conditionnements

Quantité

Total

Px Unit

Montant

3 000 J.
3 000 J.

2 100 kg
4,08
300 b.
3,16
3 000 J. 321 / 12000
3 000 J.
0,15

Atelier "Montage"
MOD
20 mn
Ch indirecte
20 mn

3 000 J.
3 000 J.

1 000 H
1 000 H

6110 / 9400

33 750,00
650,00

Atelier Pièces Détachées
Ch indirecte
15 mn

3 000 J.

750 H

67500/7500

6 750,00

3 000 J.

17,07

51 196,25

Total des charges Variables

33,75

8 568,00
948,00
80,25
450,00

La commande peut être acceptée car elle va générer un profit supplémentaire de :
C.A. de cette Commande
Total des charges variables
Marge supplémentaire

3 000
3 000

18,00
17,07
0,93

54 000
51 196
2 804

4 COMMANDE SUPPLEMENTAIRE DE 5000 JUMBO 1000
Il convient alors de considérer les charges fixes supplémentaires : 4600 €.
Celles-ci sont entièrement imputables à cette commande supplémentaire de 5 000 articles.
Pour les absorber, il convient de vendre :
Charges Fixes Supplémentaires
Marge sur coût Variable unitaire

4 600
0,93

Point mort en Quantité

4 946 articles

4600 / 0,93

La commande de 5 000 articles ne génère pas de perte mais n'entraîne pas non plus de gains importants
soit

Vente de :
Point mort de
Profit de

5 000
4 946
54

à

0,93 =

50

Cette commande de 5 000 articles est suffisamment importante en volume pour risquer d'entraîner
un dérapage des charges fixes.

La prudence conduit à la refuser.

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

Cas « Jardi-loisirs »

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

CAS JARDI-LOISIRS
Le groupe JARDI-LOISIRS est résolument orienté vers la production de tout ce qui touche au matériel et
accessoires de jardin pour les particuliers (petit outillage manuel de jardin, matériel de jardin à moteur pour
particuliers, vêtements de jardinage, tablier, gant, jeux de plein air pour enfants). La production du groupe est
distribuée auprès de centrales d'achat de la grande distribution ou de chaînes de magasins spécialisés et de petits
détaillants. Le groupe comprend différentes filiales de production autonomes. Les services fonctionnels se
situent au niveau groupe notamment la direction financière et le service contrôle de gestion. Monsieur
BAILLEUL, le directeur du contrôle de gestion vient de vous recruter et vous demande, afin de porter un
jugement sur vos capacités, d’analyser quatre dossiers.

DOSSIER 1.
La Société Jardi-Loisirs fabrique des outils de jardin assemblés à partir de différents composants. En ce qui
concerne les livraisons aux centrales d’achat, il lui a été fixé un objectif de rentabilité de 8 % du prix de vente
hors taxe. La livraison se fait alors par palettes de 500 unités.
Les mêmes produits, conditionnés à l'unité, sont également vendus à des détaillants spécialisés avec un objectif
de rentabilité de 15 % du prix de vente hors taxes.
La production se fait en juste à temps, la société JARDI-LOISIRS ne disposant pas d'aire de stockage pour les
produits fabriqués.
Au mois de septembre, la société JARDI-LOISIRS doit faire deux propositions de prix :
y

la première à une centrale d'achat qui souhaiterait acquérir deux palettes de 500 unités de tondeuses à
haie électriques (produit P1) ;
y une seconde pour un détaillant spécialisé qui souhaiterait commander un lot de 50 unités de barbecues
(produit P2).

Pour faire ses propositions, l'entreprise dispose des éléments prévisionnels de coûts relatifs à l'année N
(ANNEXE 1 et 2) et d'une étude relative à la concurrence (ANNEXE 3).
Afin d'améliorer ses prévisions, la société JARDI-LOISIRS a mis en place des procédures lui permettant de
ventiler ses charges par activités. Ce système, à base d'activités, étant encore pour elle expérimental, elle
continuera néanmoins à calculer encore ses coûts selon la méthode traditionnelle des centres d'analyse.

TRAVAIL PROPOSE
1) A partir du calcul des coûts complets par la méthode des centres d'analyse, déterminez les propositions de
prix à faire aux deux clients.
2) Déterminez les mêmes éléments en vous fondant sur les coûts à base d'activités.
3) Quelle conclusion en tirez-vous compte tenu des propositions de la concurrence ?
4) Dans une courte note, expliquez en quoi la méthode à base d'activités apparaît plus pertinente au regard des
décisions que doit prendre la société JARDI-LOISIRS .

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

ANNEXE 1 : CALCUL DES COUTS A PARTIR DES CENTRES
D'ANALYSE
Nomenclature des produits et prix d'achat unitaire des composants.
P1

P2

tondeuse

barbecue

P3

P4

P5

2
1

2
1
2

2

à haie

C1
C2
C3
C4
C5
C6

2
3

2
1
2

2

1
1

4
1

5
2
2

3

prix d'achat
unitaire
en €
2.00
4.40
2.80
1.20
0.80
1.80

Gamme opératoire et coût de la main d'œuvre directe.

temps de main d'œuvre par unité
de produit (en heures)

P1

P2

P3

P4

P5

Coût unitaire

0,5

0,2

0,6

0,4

0,3

28.40 €

Détail du budget des charges indirectes
Centres
Approvisionnement
Assemblage
Conditionnement
Administration
Distribution

Coût total
410 700
2 022 000
164 000
984 556
15 % du chiffre d'affaires

Unité d'œuvre
100 € d'achat
heures de main d'œuvre directe
nombre de produits
100 € de coût de production
100 € de chiffre d'affaires

Les prévisions concernant le nombre et la taille des lots fabriqués sont les suivantes :

Lots de 2 000
Lots de 1 000
Lots de 500
Lots de 100
Lots de 50

P1
10
5

P2
2
1
70
60

P3
1
1
10
20
40

P4
2
1
6
80
80

P5

200

Dans ces fabrications, 46 000 unités doivent être livrées en palettes de 500 unités à des centrales d'achat de
grands magasins ; les autres sont destinées à des détaillants spécialisés.

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

ANNEXE 2 : ANALYSE DES ACTIVITES
L'analyse des activités a conduit après simplifications à l'identification de six centres de regroupement,
caractérisés chacun par un inducteur spécifique. Le septième centre "établissement" est doté d'un inducteur
arbitraire, car aucun facteur significatif n'a pu être identifié ; il s'agit pour l'essentiel d'activités de direction.
Les résultats de cette analyse sont les suivants :
Inducteur de coûts
Références matières
Références fabriquées
Montage manuel (heures de main d'œuvre directe)
Lots de mis en fabrication
Produits livrés dans les magasins spécialisés
Palettes livrées aux centrales d'achat
Etablissement

Charges
432 000
600 000
202 200
1 531 400
129 600
34 400
651 656

Faute de clef de répartition logique, l'inducteur établissement sera réparti également sur chaque unité produite.
Ces inducteurs de coût n'englobent pas les charges consommées par la fonction distribution. On suppose toujours
que celles-ci représentent 15 % du prix de vente.

ANNEXE 3 : DONNEES SUR LA CONCURRENCE
Deux concurrents distribuent des produits similaires à P1 et P2 en offrant les conditions suivantes de prix :
Prix proposé par

P2

P1
motoculteurs

Concurrent 1 : ventes aux centrales d'achat
Concurrent 2 : ventes aux centrales d'achat
Concurrent 1 : ventes aux détaillants
Concurrent 2 : ventes aux détaillants

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

84
76
néant
néant

tondeuses

124
120
132
140

Mise à jour le 25/02/08

Calcul du px achat des composants

C1
C2
C3
C4
C5
C6
Total

Coût
2,00
4,40
2,80
1,20
0,80
1,80

P1
2
3

P2
2
1
2

2

1
1

P1
10
5

P2
2
1

15

P3
2
1

P4
2
1
2

P5
2

4

5
2
2

1

3

70
60
133

P3
1
1
10
20
40
72

P4
2
1
6
80
80
169

200
200

P1
0,5

P2
0,2

P3
0,6

P4
0,4

P5
0,3

Total

P1

P2

P3

P4

P1

P2

P3

P4

4,00
0,00
8,40
0,00
0,00
3,60
16,00

4,00
4,40
5,60
0,00
0,80
1,80
16,60

4,00
4,40
0,00
4,80
0,00
1,80
15,00

4,00
4,40
5,60
0,00
0,00
5,40
19,40

P1
20 000
5 000
0
0
0
25 000

P2
4 000
1 000
0
7 000
3 000
15 000

P3
2 000
1 000
5 000
2 000
2 000
12 000

P4
4 000
1 000
3 000
8 000
4 000
20 000

12 500
355 000

3 000
85 200

7 200
204 480

8 000
227 200

P5
4,00
0,00
0,00
6,00
1,60
3,60
15,20

Programme de fabrication

Lots de 2000
Lots de 1000
Lots de 500
Lots de 100
Lots de 500
Total

Taille
2 000
1 000
500
100
50
589

Nombre d'heures de MOD
Coût hor.
Nbre d'heures
coût MOD
28,40
Coût d'achat
Quantité achetée
Prix d'achat
Total
Charges indirectes
Total coût d'achat

82 000
1 369 000

15 000
16,60
249 000

12 000
15,00
180 000

20 000
19,40
388 000

10 000
15,20
152 000

410 700
1 779 700

120 000
520 000

74 700
323 700

54 000
234 000

116 400
504 400

45 600 nature u-o : 100 d'achat
197 600

Total
1 779 700
957 080
2 022 000
164 000
4 922 780

Coût de Revient hors distr
Coût de production
Charges indir. Administrat
Total Ct Revient h/Distrib
Soit unitaire

P1
520 000
355 000
750 000
50 000
1 675 000

Total
4 922 780
984 556
5 907 336

P1
1 675 000
335 000
2 010 000
80,4000

P2
323 700
85 200
180 000
30 000
618 900

P2
618 900
123 780
742 680
49,5120

P3

P4

234 000
204 480
432 000
24 000
894 480

P3

504 400
227 200
480 000
40 000
1 251 600

P4

894 480
178 896
1 073 376
89,4480

1 251 600
250 320
1 501 920
75,0960

P5
0
0
0
0
10 000
10 000

Total
82 000

3 000
85 200

Total
33 700
957 080

P5

25 000
16,00
400 000

Coût de production
Total coût d'achat
Charges directes MOD
Chge Indir Assemblage
Chge Indir conditionnement
Coût de production

P5

P5
197 600
85 200
180 000 nature u-o : H/MOD
20 000 nature u-o : nombre de produits
482 800

P5
482 800
96 560
579 360
57,9360

Détermination du Px vte
PV
Frais de Distri
Objectif de rentabilité
soit au total
ct Revient h/distri
Px de vente

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

x
0,15 x
0,08 x
0,23 x
80,40
104,42

y
0,15 x
0,15 x
0,30 x
49,51
70,73

Mise à jour le 25/02/08

Approche ABC
Inducteurs

Charges

Référence matières
Référence fabriquées
Montage manuel (H/MOD)
Lots de mise en fabrication
Produits livré en mag spé
Palettes livrées aux centrales
Etablissement
Total

Nbre
Coût pour
d'inducteurs 1 inducteur

432 000
600 000
202 200
1 531 400
129 600
34 400
651 656
3 581 256

6
5
33 700
589
36 000
92
82 000

72 000,000
120 000,000
6,000
2 600,000
3,600
373,913
7,947

Quantité de matières totales
Quatité fabriqu
C1
C2
C3
C4
C5
C6

P1
25 000
2
3

P2
15 000
2
1
2

2

1
1

P3
12 000
2
1

P4
20 000
2
1
2

4

P5
10 000
2

1

3

5
2
2



P1
P.U.

Montant

Référence matières
C1
C2
C3
C5
C6
Total référence matière

P1

P2

P3

P4

P5

Total

50 000
0
75 000
0
0
50 000

30 000
15 000
30 000
0
15 000
15 000

24 000
12 000
0
48 000
0
12 000

40 000
20 000
40 000
0
0
60 000

20 000
0
0
50 000
20 000
20 000

164 000
47 000
145 000
98 000
35 000
157 000
646 000

P2
P.U.



Montant

2
0
3
0
2

0,439
1,532
0,497
2,057
0,459

0,88
0,00
1,49
0,00
0,92
3,28

2
1
2
1
1

0,439
1,532
0,497
2,057
0,459

0,88
1,53
0,99
2,06
0,46
5,92

25 000
12 500
15

120 000
6
2 600

4,80
3,00
1,56

15 000
3 000
133

120 000
6
2 600

8,00
1,20
23,05
3,60

500

374

0,75
7,95

7,95

Matière première
MOD

16,00
14,20

16,60
5,68

Total

51,54

72,00

Référence fabriquées
Montage manuel (H/MOD)
Lots de mise en fabrication
Produits livré en mag spé
Palettes livrées aux centrales
Etablissement

Coût unitaire
72000/164000
0,4390
1,5319
0,4966
0,7347
2,0571
0,4586
0,11146

Détermination du Px vte
PV
Frais de Distri
Objectif de rentabilité
soit au total
ct Revient h/distri
Px de vente

x
0,15 x
0,08 x
0,23 x
51,54
66,93

y
0,15 x
0,15 x
0,30 x
72,00
102,86

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

Cas « AGRIMECA »

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

La société AGRIMECA produit dans son usine de Champigny des motoculteurs(M) et des tondeuses (T) à partir
de moteurs et autres pièces achetés à l'extérieur et assemblés sur deux chaînes distinctes (A1 et A2).
Pour l'année 2007, des éléments de coûts prévisionnels ont été établis sur la base d'une production de 2 400
motoculteurs et de 4 800 tondeuses. Cette prévision reposait sur une pleine utilisation de la capacité de
production de l'usine, mesurée en heures d'assemblage.
Les coûts ci-dessous sont donnés en Euros (€)
Eléments
Moteurs
Autres pièces
Assemblage A1
Assemblage A2
Coût de production
Charges administratives
Charges de distribution
Coût de revient
Prix de vente
Résultat

Motoculteurs

Tondeuses

300
500
10 H à 20 € = 200
1 000
100
100
1 200
1 250
50

100
70
4 H à 20 € = 80
250
25
25
300
290
-10

Précisions sur le comportement de certaines charges :
Les charges d'assemblage comprennent pour l'essentiel des charges de main d'œuvre et l'amortissement des
outillages et peuvent être considérées globalement comme fixes. Elles sont spécifiques à chacune des
fabrications puisque les chaînes sont distinctes.
Les charges administratives sont des charges fixes communes.
Les charges de distribution correspondent à la rémunération d'intermédiaire et sont globalement variables.
Réalisation de l'année 2007.
Faute d'une demande suffisante, l'activité de l'année a été inférieure aux prévisions. En revanche, tous les
éléments prévisionnels de coûts ont été respectés (unitairement pour les charges variables et globalement pour
les charges fixes).
2 300 motoculteurs et 4 500 tondeuses ont été fabriqués.
2 100 motoculteurs et 4 000 tondeuses ont été vendus.

TRAVAIL PROPOSE
1) Déterminer le résultat réalisé en utilisant les différentes méthodes de calcul des coûts : coût réel complet,
coût d'imputation rationnelle, Direct Costing Evolué. (les stocks initiaux sont supposés nuls)
2) Compte tenu des éléments calculés, quel conseil donneriez vous au responsable de la société par rapport aux
différentes questions qui se posent à lui :
y

Quel est le "vrai" résultat réalisé (au sens de la comptabilité générale) ?

y

La vente des tondeuses pourrait être accrue de 500 unités par an en acceptant l'offre d'un distributeur qui
serait prêt à commander cette quantité au prix unitaire de 250 €. Convient-il d'accepter cette offre ?

y

Le maintien de l'activité "tondeuses" est-il souhaitable, le caractère concurrentiel du marché ne
permettant pas d'envisager un accroissement du prix de vente ?

3) Rédiger une note relative à la pertinence des différents coût calculés précédemment.

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

Méthode du coût complet

Coût d'achat des MP
Moteurs
Autres Pièces
Total coût d'achat

Motoculteurs
PU

Montant



Tondeuses
PU

Total
Montant

2 300
2 300
2 300

300,00
500,00
800,00

690 000
1 150 000
1 840 000

4 500
4 500
4 500

100,00
70,00
170,00

450 000
315 000
765 000

1 140 000
1 465 000
2 605 000

2 400

200,00

480 000

4 800

80,00

384 000

864 000

2 300

1 008,70

2 320 000

4 500

255,33

1 149 000

3 469 000

Coût de Revient
Coût de production
Chges Fixes Adm
Chges Var. Distrib.

2 100
2 400
2 100

1 008,70
100,00
100,00

2 118 261
240 000
210 000

4 000
4 800
4 000

255,33
25,00
25,00

1 021 333
120 000
100 000

3 139 594
360 000
310 000

Total Coût de Revient

2 100

1 222,98

2 568 261

4 000

310,33

1 241 333

3 809 594

Chiffre d'affaires

2 100

1 250,00

2 625 000

4 000

290,00

1 160 000

3 785 000

Résultat

2 100

27,02

56 739

4 000

-20,33

-81 333

-24 594

Coût de production
Charges Fixes
Assemblages
Charges Variables
TotalCoût de production

Méthode du coût complet avec imputation rationnelle

Coût d'achat des MP
Moteurs
Autres Pièces
Total coût d'achat

Motoculteurs
PU

Montant



Tondeuses
PU

Total
Montant

2 300
2 300
2 300

300,00
500,00
800,00

690 000
1 150 000
1 840 000

4 500
4 500
4 500

100,00
70,00
170,00

450 000
315 000
765 000

1 140 000
1 465 000
2 605 000

2 300

200,00

460 000

4 500

80,00

360 000

820 000

2 300

1 000,00

2 300 000

4 500

250,00

1 125 000

3 425 000

Coût de Revient
Coût de production
Chges Fixes Adm
Chges Var. Distrib.

2 100
2 400
2 100

1 000,00
100,00
100,00

2 100 000
240 000
210 000

4 000
4 800
4 000

250,00
25,00
25,00

1 000 000
120 000
100 000

3 100 000
360 000
310 000

Total Coût de Revient

2 100

1 214,29

2 550 000

4 000

305,00

1 220 000

3 770 000

Chiffre d'affaires

2 100

1 250,00

2 625 000

4 000

290,00

1 160 000

3 785 000

Résultat

2 100

35,71

75 000

4 000

-15,00

-60 000

15 000

Coût de production
Charges Fixes
Assemblages
Charges Variables
TotalCoût de production

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08

Méthode du "Direct Costing Evolué"


Motoculteurs
PU

Montant



Tondeuses
PU

Total
Montant

Chiffre d'affaires

2 100

1 250

2 625 000

4 000

290

1 160 000

3 785 000

Coûts variables
Moteurs
Autres Pièces
Distribution
Total Coût variable

2 100
2 100
2 100
2 100

300,00
500,00
100,00
900,00

630 000
1 050 000
210 000
1 890 000

4 000
4 000
4 000
4 000

100,00
70,00
25,00
195,00

400 000
280 000
100 000
780 000

1 030 000
1 330 000
310 000
2 670 000

Marge sur coûts variables

2 100

350,00

735 000

4 000

95,00

380 000

1 115 000

Charges Fixes spécifiques
Production

480 000

384 000

864 000

Marge sur coût spécifique

255 000

-4 000

251 000

Charges administratives

360 000

Résultat

-109 000

2 Résultat du point de vue du Gestionnaire
C'est celui de l'imputation rationnelle pour valoriser les Stocks et connaître les coûts de production et de Revient
C'est celui de la méthode du coût complet pour les charges et produits qui figureront au compte de Résultat comptable auquels
il faut ajouter les charges et produits non incorporables, et soustraire les charges supplétives
C'est celui du Direct Costing pour la présentation des comptes par le Contrôle de Gestion
3 Analyse du coût marginal
recette marginale

500

250

125 000

coût marginal
coût d'achat MP
CV de distribution
Total du coût marginal

500
500
500

170
25
195

85 000
12 500
97 500

Profit marginal

500

55

27 500

4 maintien de l'activité "tondeuses"
La marge sur coûts spécifiques de cette activité est négative de -4000 €.
Il faudrait donc stopper cette activité, ce qui permettrait d'ameliorer le résultat de
Résultat comptable :
-24 594
Résultat activité "tondeuses"
-4 000
Total du résultat
-20 594

Didier DEGROOTE – Plan de Cours

Mise à jour le 25/02/08


Aperçu du document Comptabilité de Gestion enoncé et corrigé.pdf - page 1/42
 
Comptabilité de Gestion enoncé et corrigé.pdf - page 2/42
Comptabilité de Gestion enoncé et corrigé.pdf - page 3/42
Comptabilité de Gestion enoncé et corrigé.pdf - page 4/42
Comptabilité de Gestion enoncé et corrigé.pdf - page 5/42
Comptabilité de Gestion enoncé et corrigé.pdf - page 6/42
 




Télécharger le fichier (PDF)


Comptabilité de Gestion enoncé et corrigé.pdf (PDF, 306 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


comptabilite de gestion enonce et corrige
bilan et compte de resultat crechepcgap052017
comptabilite analytique exos
cours diagnostic financier 2
chapitre 8 le virement comptable
coutscompletsentrepriseindustrielle