Journal .pdf



Nom original: Journal.pdfAuteur: Sforzanda

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 10/12/2010 à 18:13, depuis l'adresse IP 82.234.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1110 fois.
Taille du document: 443 Ko (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


ACTUALITES :
La rubrique où on met à jour

Être ou ne pas être ?
(une question qu'elle est pas si idiote)

Au lendemain d'il y a trois semaines du grand drame qui a bouleversé la Bretagne
entière, je cite « l’attaque supra cruelle, injustice, traitre, inattendue » décrétée par un
bon nombre de nos concitoyens, les Bretons s’interrogent : Morts ? Blessés ? Mimorts ? Mi-blessés ? Ni morts ni blessés ? Qu’advient-il de nos héros nationaux ?
Rappelons les hypothèses, pour plus d’impartialité nous allons mélanger les différentes
versions. Une nuit, un couple sur le point de se marier gambadait joyeusement dans
nos campagnes lorsque soudain, inopinément, il tomba sur un discret campement
militaire. Et là, sans prévenir, au nom de la légitime défense, une armée entière leur
tomba dessus. Mais alors ? Que deviennent –ils ? Les bruits courent et se perdent,
reviennent et se transforment. Des scandales ont fusés jusque dans les coins les plus
inappropriés du Grand Duché. Et toujours aucune annonce d’enterrement ne fait son
apparition. C’est un appel à leurs proches que nous faisons, les Bretons exigent des
nouvelles !
Eddy Teur

Des élections absurdes pour un avenir bien sombre
Suite à de formidables débats menés tout du long par un concours palpitant du «
qui qu’insulte le mieux? », les Bretons ont pu constater que l’ensemble de nos
politiciens maitrisent cet art avec brio. Au menu, duo de mépris sur lit
d’incompréhension. Deux listes, et pas un cuisinier capable de réfléchir pour le bien du
duché. Bel exploit ! Un spectacle de toute beauté. Nous attendions la suite avec une
impatience non dissimulée. Et surprise ! Monts et merveilles sont arrivés ! A notre plus
grand soulagement, les anti-volailles n’ont eu que 29.4% des voix, nos chers dirigeants
resteront entre eux, le silence retombera. Il ne reste alors plus qu’à savoir si les
Bretons sont soudainement pris d’une conviction commune ou si ce vote est le résultat
d’une grande lassitude. La morosité générale semble nous orienter vers une réponse,
mais par prudence, car il serait dommage qu’on soit pendus dès la parution du premier
numéro, nous garderons nous aussi le silence.
André Dacteur

POPOLE :
La rubrique où il y a des gens

La Renaissance des Montfort
Nous étions tristes, nous n’en voyions plus autant qu’avant, mais c’était sans compter
sur notre nouveau souverain qui en posant ses miches sur le trône grand ducal aura montré
celles de sa descendance. Des petits fils, des filles, des cousins en tous genres sont arrivés
d’on ne sait où, c’est à s’y perdre. Mais nous devons vous faire une confession, ils viennent
sûrement de quelque part, mais après avoir tenté de jeter un coup d’œil sur l’arbre
généalogique Montfort, l’ensemble de nos rédacteurs ont été frappés d’une migraine
foudroyante. Nous sommes donc incapables de vous expliquer l’origine des nouveaux petits
Montfort. Force est de constater que les Montfort, ce n’est pas notre fort !
Alain Discrais

Quand les Brocéliande vous snobent
Ne pas être invités aux multiples enterrements nous arrangeait, et nous ne nous en
plaindrons pas. Notre emploi du temps étant trop chargé, nous ne pouvons pas nous
permettre de figurer à chaque évènement du genre, nombreux ces derniers temps chez les
Brocéliande. Mais en toute discrétion, un heureux évènement se préparait, l’espoir d’une
descendance assurée, d’une famille qui ne disparaitra pas. Oui chers lecteurs ! Fulgence de
Guerlace Brocéliande et Aricie de Ménéac se sont mariés en fourbes ! Oui chers lecteurs,
vous avez le droit de vous sentir floués. Nous même, très déçus d’être ainsi méprisés, nous
nous sommes infiltrés parmi les trois invités présents, témoins compris, déguisés en vache
casquée. Au programme, une mariée magnifique, chacun sa notion de la beauté, et un mari
parfaitement éveillé. Deux témoins de choix : un domestique et la duchesse de Gascogne,
Elisabeth Amélie von Wittelsbach. La cérémonie menée par Kurios Ael Sool et Aliénore
Coatmeur s’est presque bien déroulée, mais nous ne souhaiterons pas de bonheur aux
époux qui auraient mieux fait de faire avancer les avis de la Chancellerie au lieu de perdre
leur temps en cérémonie privée. Non chers lecteurs ! Vous n’avez rien loupé.

Les papas rassis

LA RUBRIQUE OPTIMISTE :
Ou, pour plus de joie et de bonne humeur, la rubrique dont nous avons retiré toute nouvelle négative

- Messire Ducon Lajoie, attach(i)é de presse –

QUOI QU'ILS EN PENSENT ?
La rubrique de le peuple
Une question crussiale tarode le monde péizan en ces euros rageuses. Monde paix izan, ou
monde à graire, que nous chez rissons tous depuis la nuit d'étang pour son nutilité à la sur vis de
tousse, qui, dent sa grande génée rosité, a bien vous lu nous fer par tager son nain terrogation et ses
zi pots thèses fort et clairées. Nous vous pré zanton d'onques au jour d'huis un son d'âge ex cluzif
rée à lisé au près d'un et chantillon le plu re pré zante à tifs pot cible de re sort tissant du monde rue
râle, sur la question suit vente : "Lésé lexion royales vous un thé raissent-elles ?"
(Cette introduction a été rédigée par un paysan breton pour vous proposer toujours plus d’authenticité. Et aussi
parce que nous sommes tenus à un quota minimal de représentation des minorités ethniques.)

 Oui, bien sûr ! (parce qu'on a toujours des traîtres dans le lot)……………………………………………48%
 Absolument pas ! (parce qu'on a toujours des menteurs).……………………………….…………………36%
 Je n'en sais rien (pour ceux qui ne s'assument pas) ..……………………………………………………….…23%
 Oui... Mais.... (pour ceux qui n'ont pas compris la question)……………………………….………………12%
Avant de procéder à l'analyse de ces résultats populaires ponctués de pets, de crachats et de
rires glaireux, je tiens à préciser que pour la sélection de notre échantillon représentatif - qui n'était
un chiffre ni rond ni pair – et le dépouillage des résultats, nous n'avons pas utilisé la règle civile dite
"de 3", mais une règle sensiblement plus pointue, soit 3¹x1 x3.
3
Nous nous apercevons donc que 48% des interrogés ont répondu "Oui, bien sûr !", ce qui
sous-tend donc que cette élection leur est bien plus passionnante que celles de leur propre Duché et
qu'ils y voient surtout un palliatif à l'ennui quotidien. 36% d'entre eux ont répondu catégoriquement
"Absolument pas !" puisque la sagesse populaire ne le répètera jamais assez : "De tout' façon, tous
des pourris !" ; 23% de nos braves sondés ont prétendu "ne pas savoir", sans aucun doute par peur
de prendre parti et de se mouiller d'une quelconque façon… Ou tout simplement, dans un éclair de
lucidité, certains ont pu entrevoir que leur indécision n'avait d'égal que leur ignorance sur le sujet.
"Dans le doute, abstiens-toi", encore une maxime dont certains auraient beaucoup de leçons à tirer !
Enfin, 12% ont répondu un hagard "Oui… Mais…" lourdement appuyé par un silence éloquent,
épuisant les nerfs des enquêteurs qui ont fini par les laisser sur place devant l'absence de réaction
plus élaborée. Ce parti n'avance donc aucun argument, mais c'est leur opinion, ils en ont le droit !
Dans la recherche d'un bilan plus productif, nous allons porter notre attention plus
particulièrement sur ces étonnants chiffres afin d'en tirer une ligne directrice plus marquée : 48 + 36
+ 23 + 12 = 119. L'addition de ces chiffres nous donne donc bel et bien un nombre ni pair, ni rond. De
plus, nous avons planté la règle de trois.

- Anna-Lise de la Situation, Dame de Sainte-Prudence -

J'Y ETAIS MAIS J'AI RIEN VU :
La rubrique des vraies rumeurs infondées

Bientôt, en Bretagne :
HAUTE-TRAHISON ! On ne sait qui, ni quoi, ni quand, ni où, mais on en est intimement
persuadés. Nous conseillons à tous les "Saint-Politains de bonne race" (dixit Charte) de
prendre les mesures nécessaires afin de se prémunir contre toute mauvaise surprise.

Arsenal de Vannes :
Selon des sources floues, il paraîtrait que le Conseil Ducal aurait l'intention de faire avancer
la construction de l’arsenal de Vannes.
Diplomatie :
On nous confirme la rumeur de HAUTE-TRAHISON ! On ne sait toujours rien des détails de
l'affaire, mais ça se rapproche. Couvrez-vous. Non, même, ne sortez pas. Cachez les
enfants… Ou mangez-les. Nous avons l'intime conviction qu'ils sont visés.

Grand Duché :
Le Grand Duc aurait annoncé son abdication prochaine en raison de la pression
insurmontable qu’attire le trône. On se souviendra de ce long règne.

DEPÊCHES:
La rubrique qui court

VOX POPULI :
"On en a ras la crêpe !" (déclaration anonyme)
---

VOX NOBILI :
"On s'en bat l'bagad !" (déclaration synonyme)
---

NOX POPULI :
"Il va faire tout noir !" (TA GUEULE)
---

COUP DE GUEULE :
"L'hygiène s'améliore, les maladies régressent ! On peut plus travailler ici !" (Cheval de Troie)
---

CROMLEC'H :
Ca bouge. Recensement des survivants.

PETITES ANNONCES :
Une rubrique petite mais efficace



L'amer Michel a perdu son chat. Eh oui, encore. Si vous l'avez vu, surtout ne dites rien, il
faut qu'il se débrouille un peu tout seul pour une fois.



Jeune noblaillon volubile cherche sens à sa vie. S'adresser à Maman.



Cour de Justice cherche juriste à offrir au Conseil Ducal pour rédaction d’édits en bonne
et due forme. S’adresser au Greffier.



Brigands dangereux cherchent port d’amarrage depuis que leur complice Saint-Politain a
perdu sa place de chef de port. S’adresser au complice.



Grand-mère de confiance vend pommes acides à cidre. S’adresser à Sid Citrique.

JEUX :
Tu, il, elle, on, nous, vous, ils, elles

La solution paraitra dans le prochain numéro.


Aperçu du document Journal.pdf - page 1/8
 
Journal.pdf - page 3/8
Journal.pdf - page 4/8
Journal.pdf - page 5/8
Journal.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


Journal.pdf (PDF, 443 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


journal
le bretagne
gazette2
football nantais son adn est sur le drapeau breton
journal noel
gazette fobri re 374

Sur le même sujet..