BOURDIGAS 5 .pdf


Nom original: BOURDIGAS 5.pdfAuteur: Georges De Michaux

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Conv2pdf.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 15/12/2010 à 15:50, depuis l'adresse IP 86.216.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 995 fois.
Taille du document: 356 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Le bourdigas
Numéro 5

Le journal qui se cultive

18 décembre 2009

L’amitié est la seule chose qui double lorsqu’on la partage Abbé Pierre

Enfants-rois ?
Nous sommes tous restés des enfantsrois. Combien de fois nous arrive-t-il de
nous montrer jaloux de l’attention portée à
autre que soi, impatients d’obtenir tout, et
tout de suite, ou despotiques lorsque nous
exigeons marques de reconnaissance ou
d’affection.
Nous sommes prompts à reconnaître
cette attitude immature... chez les autres,
et en particuliers chez nos élèves, que
nous voudrions voir se comporter avec
une autonomie qui, trop souvent, nous fait
défaut.
Nos caprices prennent peut-être d’autres
formes, mais nous nous comportons
toujours avec l’égo-centrisme et la toute
puissance de ce bambin qui voudrait que
tout s’organise autour de la satisfaction
immédiate de ses désirs.
Mais en ce temps de l’Avent, voici que
nous est annoncée la naissance d’un tout
autre enfant. Roi tout puissant, il a choisi
de se faire toute humilité. Il s’est fait petit,
pauvre parmi les pauvres, pour venir à
notre rencontre. Sa faiblesse voulue nous
confère force et liberté. Saurons nous

Nous souhaitons à nos millions d’abonnés, qui
ont parmi toutes leurs indéniables qualités le
courage, le temps et l’irrésistible envie de
lire notre prose, de bonnes fêtes et une
année nouvelle pleine de promesses, de Paix,
de Forces, de Joies et ……...… de

Flamme de Bethléem :
un rayon de lumière.
Elle nous est arrivée, toute fragile, frêle et tremblante,
comme si elle avait froid en cette fin d’après midi de
décembre. Elle nous est venue de tellement loin, toute
timide et impressionnée par la nombreuse assemblée
réunie en l’église St Thomas, impatiente de la voir
enfin. Elle est là, vacillante, comme si elle s’excusait
de nous avoir fait attendre. Mieux que la flamme
olympique, cette flamme, partie de Bethléem, est
passée de pays en pays, de mains en mains, avant
d’arriver à Paris, puis Lyon, puis Valence et enfin
Privas. Tous étaient là pour elle, ici les scouts de
France avec les éclaireurs unionistes, là les membres
de la paroisse catholique de Privas avec ceux de la
paroisse protestante. Ce moment de partage
œcuménique, à l’initiative du scoutisme français, a
permis à chacun de nous de se croiser une fois de
plus, d’échanger avec nos frères. Sous la douce
chaleur de cette petite flamme fatiguée par ce long
périple, nos communautés chrétiennes avec nos
mouvements scouts se sont rapprochés autour de
cette lumière. Comme une communion, chacun l’a
partagée, multipliant ainsi ces lumignons de clarté.
Chaque participant, non sans une certaine
appréhension de la voir s’éteindre, a emporté dans sa
maison une parcelle éclairée de ce symbole de Paix.
A chacun ensuite, dans sa famille et son quartier, de
la faire rayonner en la diffusant dans d’autres foyers.
Cette petite flamme a été, le temps d’un après midi, le
ciment entre des jeunes et des moins jeunes de
communautés différentes. Espérons que cette petite
flamme, venue de Bethléem, berceau du Christ,
allume tous les jours pendant un an les feux de
camps, les feux de joies, les feux de l’amour.
Magie de Noël ? Peut être, mais il semble bien que
cette petite flamme, toute fragile, frêle et tremblante,
toute vacillante dans les yeux de chacun d’entre nous
présents, ait déjà fait un grand chemin dans notre
tête, notre âme et notre cœur.
Georges DE MICHEAUX
Page 1


Aperçu du document BOURDIGAS 5.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


BOURDIGAS 5.pdf (PDF, 356 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


bourdigas 5
journal annuel leo club dakar lumiere 1ere edition
strat ragna
sans nom 1
sur les tenebres arrives a la la mort de j c
segment 14 une aube doree

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.01s