PMA et capacité aérobie .pdf



Nom original: PMA et capacité aérobie.pdfTitre: (Microsoft PowerPoint - EVALUATION des syst\350mes)Auteur: UR1

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par PScript5.dll Version 5.2 / AFPL Ghostscript 8.53, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 17/12/2010 à 11:23, depuis l'adresse IP 197.0.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1737 fois.
Taille du document: 791 Ko (39 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


EVALUATION
DE L’
L’APTITUDE
AEROBIE

CaO2 – CvO2

Qc = FC x VES

VE = Fr x Vt

SYSTEME DE TRANSPORT DE L’O2

– VO2max ;
– capacité aérobie
– coût énergétique

• La performance aux disciplines de longues
durée dépend de :

les paramètres de l’aptitude
aérobie :

– des réserves totales de substrats utilisables ou
«carburant » de l’organisme : glycogène, glucose
circulant, acides gras libres, voire même dans
certaines circonstances, acides aminés...
– de la totalité de l’oxygène (ou «comburant ») utilisé
pour leur combustion,

• représente la quantité totale d’énergie
potentielle susceptible d’être fournie par voie
oxydative
• elle dépend :

L’aptitude aérobie

– la puissance maximale
– la capacité

• son évaluation directe est impossible.
• Par contre on peut indirectement en
apprécier l’importance par l’évaluation de
ses deux composantes que sont :

• C’est la quantité maximale d’oxygène
qu’un organisme peut utiliser par unité de
temps (généralement par minute) au cours
d’un exercice musculaire intense et d’une
durée égale ou supérieure à trois minutes.
• Elle correspond au VO2max (V = débit ; O2
= oxygène ; max = maximal) ou
consommation maximale d’oxygène.

La puissance aérobie maximale
(P.A.M.)

Fin cours

– VO2max,
– Le rendement de la locomotion (course,
cyclisme, natation...) encore défini comme
efficacité ou économie du mode de
locomotion utilisé
– La motivation pour pouvoir atteindre VO2max
au cours d’une épreuve intense et prolongée

• C’est la vitesse atteinte à VO2max
• Elle résulte de l’interaction de trois
facteurs :

Vitesse maximale aérobie (VMA)

• C’est la fraction ou le pourcentage de
VO2max ou de la PMA ou encore de la
vitesse maximale aérobie (VMA)
susceptible d’être maintenu au cours
d’une épreuve d’une durée donnée.
• L’E.A. est aussi la durée d’une activité
susceptible d’être maintenue à un
pourcentage donné de VO2max, de la
PMA ou de la VMA

L’endurance aérobie (E.A.)
ou capacité aérobie

• Au laboratoire
• Sur le terrain

L’aptitude aérobie peut être
évaluée par différentes méthodes :

AU LABORATOIRE

• VO2max peut être évaluée :
• Par mesure des échanges gazeux
(méthode directe)
• Par méthodes indirectes (à partir des
abaques)

Mesure de la consommation maximale
d’oxygène (VO2max)

• le VO2max du sportif en l.min-1 ou ml.kg-1.min-1;
• la PMA
• toutes les variables cardiorespiratoires maximales
et sous maximales

– L’épreuve de mesure la plus courante, consiste
à réaliser un exercice triangulaire (à charge
croissante jusqu’à épuisement)
– Elle se déroule généralement sur bicyclette
ergométrique ou sur tapis roulant
– La mesure des débits ventilatoires et l’analyse
des gaz expirés sont réalisées au moyen d’un
métabolimètre (ergo spiromètre) préalablement
étalonné
– Objectif, mesurer :

Mesure directe







Plateau de VO2max
QR > 1,1
FC > = FCmax théorique (220 – âge)
Impossibilité de suivre l’intensité de l’exercice
Lactatémie à 3 minutes de fin d’effort > 8 mmol/L

• Échauffement de 5 minutes à 8 Km/h
• Incrémentation de 1 km.h-1 toutes les 2 minutes
jusqu’à épuisement
• Épreuve arrêtée lorsque les critères classiques
d’atteinte de VO2max sont obtenus :

Exemple d’une épreuve sur tapis
roulant :

• Epreuve à la fois médicale et sportive
• Pratiquée lorsque la mesure directe du
VO2 n’est pas possible pour des raisons
de moyens ou de santé
• Réalisée lors d’une épreuve maximale ou
sous maximale
• Basée sur la relation entre FC, puissance
et VO2

A – 1.2. Mesure indirecte

• Le sujet réalise un
exercice sous maximal
• Plusieurs paliers
suffisamment longs pour
stabiliser FC (3–4
minutes au moins)
• VO2max est alors estimé
à partir de la mesure de
FC au moyen de l’abaque
d’Astrand

Epreuve d’Astrand :

– % VO2max
– % de l’intensité maximale atteinte (VMA ; PMA)

• Les deux seuils peuvent être exprimés en :

– 2ème inflexion de la courbe « VE/intensité » et une
inflexion correspondante de la courbe
« ERCO2/intensité »

• Le second seuil ventilatoire (SV2) ou seuil de
compensation ventilatoire (compensation
respiratory threshold) correspond :

– Première inflexion de la courbe « VE /intensité » et
une inflexion correspondante de la courbe
« ERO2/intensité »

• Le premier seuil ventilatoire (SV1) ou seuil
anaérobie (anaerobic threshold) correspond :

La détermination des seuils ventilatoires

Seuils ventilatoires

Seuils lactiques

– PMA
– Capacité aérobie
– Économie de course

• Epreuve supplémentaire d’évaluation de
l’aptitude aérobie
• Epreuve rectangulaire (intensité
constante)
• Elle renseigne sur :

Épreuve temps limite

• Temps limite à 100% de VMA :
• Objectif : le sujet doit maintenir sa VMA le plus
longtemps possible
• L’épreuve débute par un échauffement de 10 minutes à
60% de VMA
• En 15 à 20 secondes, il est amené à sa VMA et essaye
de la maintenir le plus longtemps possible
• L’épreuve s’arrête dès que le sujet n’est plus capable de
maintenir le rythme imposé
• Les performances à cette épreuve sont comprises entre
3 et 12 minutes et l’interprétation des résultats varie en
fonction de la valeur de la VMA

Exemple :

Les épreuves de terrain

• Protocole rectangulaire : Cooper,
Margaria,
• Protocole triangulaire : Léger-Boucher,
Navette, VAM-EVAL

Deux types de tests :






Marche ou course : coût énergétique différent
Capacité maximale anaérobie doit influencer la performance
12 min > Durée de soutien à VMA (VO2max)
Durée de maintien PMA ou VMA comprise entre 2 et 8 min

• Bonnes corrélations avec valeurs de VO2max mesuré
directement
• Pour enfants, test de 9 min suffisant (Jackson 1970)
• Critiques :

– d = distance (km)

VO2max = 22,351 d - 11,288 (ml/min/kg)

• But: Parcourir la plus grande distance en 12 minutes
(Terrain Plat + Revêtement correct)

Test de Cooper (1968)








– VO2 en ml/min/kg,
– V en km/h
– 3,5 : coût énergétique standard ou moyen en ml d’O2 consommé par
min et kg de poids

VO2max = 3.5 V

Test collectif pour déterminer VMA (Vitesse à VO2max)
Test : Suivre le rythme du Bip sonore, Coup de sifflet…
A chaque Bip : être devant la Balise
Balise: Tous les 50 mètres / Piste de 400m
Vitesse : Augmente de 1 km/h toutes les 2 minutes
Arrêt du test : Si coureur DECROCHE, VMA atteinte

Epreuve progressive de course
sur piste (Léger &Boucher (1980)

– 3,5 :coût énergétique standard ou moyen en ml d’O2
consommé par min et kg de poids)

VO2max = 3.5 x V (km/h)

• Mise au point par Cazorla et Léger
• Protocole identique au test Léger-Boucher mais
plots séparés de 20 m seulement
• Piste de 400m ou 200m ,
• vitesse augmentée de 0,5 km/h toutes les min

Epreuve Vam-Eval (1992)

VAMEVAL ou Léger-Boucher

– biomécanique (demi tour)
– physiologique (arrêt et reprise, autres muscles sollicités ?)

Aller/Retours entre des plots espacés de 20 m
A chaque son, mettre le pied derrière la ligne et demi-tour
Vitesse augmentée à chaque palier, dernier palier = VO2max
Inconvénients :

VO2max = 31.025 + 3.238 x VMA – 3.248 x age + 0.156 x age x VMA

Pour des enfants de moins de 18 ans :

VO2max = 5.86 VMA – 19.46

• Bonne corrélation pour VO2max avec tests labo, pas VMA






Épreuve progressive de course
navette (Léger 1981)


Aperçu du document PMA et capacité aérobie.pdf - page 1/39
 
PMA et capacité aérobie.pdf - page 3/39
PMA et capacité aérobie.pdf - page 4/39
PMA et capacité aérobie.pdf - page 5/39
PMA et capacité aérobie.pdf - page 6/39
 




Télécharger le fichier (PDF)


PMA et capacité aérobie.pdf (PDF, 791 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


2 tests de labo endurance a robies
evaluare revision
biathlete eff aero
vma vs fc
helgerud msse 2001 aerobic training in soccer
evaluation du metabolisme aerobie tests d effort

Sur le même sujet..