Recit texte et images .pdf


À propos / Télécharger Aperçu
Nom original: Recit texte et images.pdf
Titre: Lise et Yvan en Chine
Auteur: Valued Acer Customer

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 22/01/2011 à 02:35, depuis l'adresse IP 96.23.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1825 fois.
Taille du document: 14.4 Mo (64 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Lise et Yvan en Chine
Du 19 octobre au 4 novembre 2009
12/11/2009
Yvan Conseiller.

Lise et Yvan Conseiller

1

La Chine d'aujourd'hui d'hier et de demain du 19 octobre au 4 novembre 2009.
Voyage de Lise et Yvan Conseiller

19 octobre 2009, départ de Québec, un peu stressé nous quittons le condo en compagnie de Jacques
Guitar qui généreusement, vient nous reconduire à l’aéroport. Nous arrivons à 8h30 amplement en
avance mais relaxe en attendant l’embarquement. Je fais un test de lap top à l’aéroport, le branchement
internet est gratuit, J’envoie un message sur le blogue et tout fonctionne très bien, il y a même des
prises de courant sous les sièges, ça valait la peine de pratiquer quelques mois à l’avance.
Excellent vol Québec Toronto, nous y arrivons à l’heure prévue et nous dinons avec trois personnes du
groupe, 2 femmes et un homme qui résident à Ste-Foy. On se dirige par la suite vers l’air
d’embarquement porte 177 notre départ est prévu à 14h55 durée du vol, 13h00 la Chine c’est loin. Il y a
plusieurs chinois sur le vol, c’est le début de l’acclimatation à l’environnement chinois. Lise appelle
Annette sa sœur qui demeure à Toronto, elle ne semble pas avoir reçu mon message donnant l’adresse
du Blog. Nous embarquons à l’heure et nous rencontrons Rachel la responsable de l’agence qui fera le
voyage avec nous. Notre avion est un Boeing 777-200 et nous sommes complet, 370 passagers à bord.
Nous avons un souper léger, poulet ou porc selon les goûts, c’est acceptable sans plus. Surprise le vin est
gratuit. Nous regardons un premier film, Coco avant Chanel qui est intéressant et nous tuons le temps
comme on peut. Nous admirons le coucher de soleil qui est magnifique au-dessus des nuages. Nous
sommes bien traités, collations et breuvages sont servis régulièrement. J’écoute le film Slumdog
millionnaire que j’avais manqué à Québec et qui est excellent. Tout le monde se promène et je n’arrive
pas à fermer l’œil, dehors c’est le jour en continue, on va payer cela en décalage horaire en arrivant en
Chine. Je fais quelques mots
croisés du Soleil que j’avais
ramassés durant les derniers
jours.

Hôtel Lijingwang à Beijing

Nous arrivons le 20 octobre à
l’heure à Beijing l’aérogare est
immense j’essaie de prendre
quelques photos mais ça ne
rend pas la grandeur des lieux
et la beauté de l’architecture.
Les policiers m’avertissent car
je prends des photos dans une
zone interdite, mon premier
délit en Chine. Beijing est une
ville immense de 17 millions
2

d'habitants. Après les procédures
d’immigration et de contrôle sanitaire,
nous rencontrons Laurent qui sera
notre guide pour la durée du voyage.
Avec Rachel ils seront nos anges
gardiens. Laurent est Chinois résidant
à Beijing alors que Rachel est
canadienne travaillant pour Sinorama
et habitant à Montréal. Nous arrivons
à l’hôtel à 18h00 nous recevons nos
clés de chambre dans cet hôtel
magnifique et moderne. Finis les
préjugés sur la pauvreté des chinois.
L'hôtel Lijingwan International est neuf et de très grande qualité, nous avons un immense lit, une salle de
bain avec douche séparée ainsi qu'une fenêtre dans la salle de bain qui donne sur la chambre, la télé au
plasma, etc. ça augure bien pour la suite du voyage. Le souper est à 19h00 dans une salle de l'hôtel, très
dépaysant, on mange peu à la suggestion de notre guide afin que nos estomacs s'acclimate
graduellement à cette nouvelle nourriture. Avant de retourner à la chambre je change 50.00$ ce qui me
donne 337 Yuans. Nous avons le branchement Internet gratuit dans la chambre et j'essaie sans succès
d'envoyer un message sur le Blogue. Durant la nuit je me réveille et je vais faire une recherche sur le
Web pour découvrir que les blogs sont interdits ainsi que plusieurs sites comme Youtube et certains
autres. Même le site web du club Jacques-Cartier n'est pas accessible mais celui du club Victoria l'est. Les
autorités chinoises censurent les communications Internet, je me souviens de l'avoir déjà lu dans les
journaux. En remplacement, je prépare une liste d'adresses et je vais envoyer des courriels avec
quelques photos en remplacement.

Notre guide Laurent

Jour #2, mercredi le 21 octobre
2009, Beijing.
Courte nuit à cause du décalage
horaire, Nous quittons l'hôtel à
8h00 ce matin c'est la visite de la
place Tian-an-men la plus grande
place du monde qui peut contenir
un million de personnes. Durant
le trajet nous réalisons par
l'intensité du trafic que nous
sommes bien dans une immense
ville de 17 millions d'habitants.
Notre guide nous apprend que
plus de 90% des touristes en
Chine sont des chinois qui
3

découvrent leur pays. Sur la place, il y a le mausolée de Mao Tsé tong où une longue filée de personne
attend pour y entrer. À cause de la longueur de l'attente nous n'y allons pas. Sur la place il y a aussi le
monument aux héros du peuple. On se dirige vers la cité interdite, l'entrée est la porte de la paix céleste
où il y a une peinture de Mao qui est changée à chaque année. Cette citée était la résidence des anciens
empereurs de leurs ministres et surtout de ses nombreuses concubines. Après le dîner à notre hôtel, on
se dirige pour la visite du palais du ciel, le centre de la Chine c'est l'endroit où l'empereur priait pour de
bonnes récoltes. Le site est très beau et le soleil est toujours de la partie. En fin de journée on se dirige
vers la vieille ville où on fait une promenade en cyclopousse. On soupe dans un restaurant voisin de
l'opéra de Pékin. Comme c'est l'anniversaire de naissance de Lise nous avons droit à un gâteau de fête en
son honneur. On assiste à une représentation de l'opéra en soirée. Retour à l'hôtel pour un repos bien
mérité suite à cette journée très bien remplie.

Monument aux héros du peuple

4

Place Tian An Men

La cité interdite.

5

6

Temple du Ciel

7

Acteurs de l'opéra de Pékin

8

La table numéro un

9

Anniversaire de naissance de Lise le 21 octobre.

Jour #3, jeudi le 22 octobre 2009, Beijing et la Grande Muraille.

Un enfant roi !

On est prêt tôt et avant le départ, nous prenons
une marche dans un petit parc voisin où nous
rencontrons des personnes qui font leur
gymnastique quotidienne. Nous quittons l’hôtel à
8h00 en direction de la Grande Muraille de Chine.
Cette muraille construite il y a 2500 ans a 6700 km
de long en pleine montagne et servait à la défense
de la Chine. Durant la construction plus de 300 000
travailleurs y ont laissé leur vie et sont enterrés
sous les fondations du mur on le surnomme le
tombeau du peuple. Il fait toujours soleil, 15 à 20°,
il y a une foule immense et sur le mur on peut y
voir un long cordon de visiteurs en majorité des
chinois. Malgré le très grand nombre de visiteurs, il
n'y a pas de bousculade et il y règne une
atmosphère de fête. Nous avons parcouru 5
sections avec des pentes très abruptes et des
10

escaliers ayant des traces d’usure millénaires. Nous devons souvent nous faire prendre en photos car les
Longnez sont très populaires. Notre guide nous a dit que souvent ces touristes rapportent ces photos
dans leur village et nous y devenons très populaires. Si un jour on se rend dans leur village certain qu'ils
nous
reconnaitrons.
Notre
conditionnement physique était bien
engagé pour la journée. Il fait toujours un
temps magnifique et c’est chaud bien que
nous soyons en montagne on n’ose pas
imaginer le temps que nous aurons au sud.
Nous quittons vers midi en direction d’un
magasin de l’amitié où l’on fabrique de
l’émail cloisonné. On fait la visite de
l’atelier pour ensuite dîner sur place.
Excellent repas avec inclus le trou normand
avec de l’alcool de riz à 56% le dîner était
joyeux. Par la suite quelques achats au
magasin qui est aussi grand qu’un Wall
Mart. Par la suite direction du site du tombeau de l’empereur Ming qui est à l’origine du développement
de Beijing et aussi responsable de la construction de la Grande Muraille. En fin d’après-midi, direction du
site olympique Laurent nous raconte que la construction de la piscine, le Cube, a été financé entièrement
par les chinois eux même sous forme de contribution volontaires. La somme de 200 millions de dollars a
été amassée
en 3 jours.
Comme le dit
Laurent
en
Chine c'est la
force
du
nombre. Nous
y
prenons
quelques
photos et par
la suite c’est la
dégustation
du
canard
laqué dans un
restaurant
spécialisé. Un
peu décevant
mais bon sans
La grande muraille
la sauce. Nous
arrivons
à

11

l’hôtel à 20h00. Nous devons préparer nos valises pour demain car nous prenons l’avion pour Xi’an
demain
.

12

Émail cloisonné

13

L’esplanade et la piscine olympique

Canard laqué

14

Jour #4 vendredi le 23 octobre 2009, Beijing – Xi'an
Après le déjeuner nos valises sont dans le corridor pour être transportées vers l'aéroport. Nous quittons
l'hôtel en direction du palais d'été de l'impératrice Cixi.
Il s’agirait de l’endroit le plus
romantique de la Chine près d’un
lac artificiel immense creusé à la
main. Il y a un musicien qui joue
d’un instrument de musique
dont j’oublie le nom. On achète
le cd, Il demandait 50 yuans et
on a négocié en groupe et on l’a
eu pour 30 (5$) je crois qu’il en a
vendu une douzaine ça faisait
l’affaire de tous.

Par la suite c’est la visite de la fabrique de perles d’eau douce.
Très beaux produits mais pas d’achat. Dîner tard vers 14h00 et
ensuite direction de l’aéroport terminal 2 de Beijing, c’est
l’aéroport pour les vols domestiques encore très grand, Nous
étions arrivé au terminal 3.
Départ pour Xi’an à 18h00 sur China East Airlines (Airbus 330)
Nous arrivons à Xi’an à 19h30 trajet de bus de 50 minutes pour se
rendre à l’hôtel. Arrivons à l’hôtel Shaanxi Empark Grand Hôtel
une quarantaine d’étages nous sommes au 29ième, chambre très
moderne l’hôtel a été ouvert l’an dernier. Xi’an est l’ancienne
capitale de la Chine ville très moderne et immense 8 millions
d’habitants 40 universités, est surtout connue pour la découverte
en 1974 de l’armée en terre cuite.

15

Palais d'été de l'impératrice Cixi

16

Jour #5 samedi le 24 octobre 2009, Xi'an.
Nous avons un excellent déjeuner avec un grand choix d'aliments occidentaux et chinois. Nous
constatons qu'il y a beaucoup de smog ce matin et la vue de notre chambre est voilée. Xi’an est
l’ancienne capitale de la Chine et le site de la découverte en 1974 de l’armée en terre cuite enfouie dans
le tombeau de l’empereur du temps. À cause de l'embouteillage monstre sur la route qui mène au site,
notre guide décide que nous visiterions en premier l'atelier de fabrication d'objets en terre cuite et de
pièces d'artisanat. Par la suite on se dirige vers le site des fouilles. Le site de la découverte des soldats
enfouis est immense et fait partie des sites de l’Unesco. Encore une fois il y a foule et cette ville s’est
beaucoup développée depuis 30 ans. Il y a maintenant 8 millions d’habitants à Xi'an. Les 3 sites des
fouilles sont protégés par des toits permanents. Il y a 2000 statues qui sont visibles sur un total de 6000
et les fouilles se continuent. C’est très impressionnant la folie de ces empereurs. Nous dînons dans un
restaurant à proximité cuisine de type rurale mais excellente. Au retour nous arrêtons au musée
provincial de Xi’an et nous retournons à l’hôtel pour se préparer pour le spectacle de ce soir et aussi
pour le repas de raviolis où nous dégustons 18 différentes sortes de raviolis qui sont en forme du
remplissage. Les raviolis au porc sont en forme de porc ceux aux légumes en forme de mini bock choie,
lapin en forme de lapin. C’est beau pour l’œil et aussi excellent bien que certains nous surprennent un
peu. C’est un restaurant spectacle un peu plus grand que le Capitole à Québec. Nous avons d’excellentes
places (Danses et musiques de la dynastie des Tang) le spectacle est très bien. Retour à l’hôtel à 22h45

Soldats en terre cuite.

17

pour préparer nos valises car nous prenons l’avion pour Suzhou qui est à 1 800 km.

18

Musée provincial de Xi'an.

19

Banquet de raviolis

Spectacle de la dynastie des Tang

20

Jour #6 dimanche le 25 octobre 2009, Shanghai - Suzhou.
Nous quittons l'hôtel pour la visite des remparts de la vieille ville de Xi'an les remparts ont 14 km de long
sont ornés de tours de garde et entourent la vieille ville qui n'est pas en trop bon état. Il fait beau et
chaud prévisions de 25 à 27°C, mais le soleil est voilé par le smog. Cette visite libre a peu d'intérêt mais
elle nous permet de prendre une marche en plein air. Laurent nous remet des fruits car nous aurons
notre diner seulement dans l'avion. Avant de se diriger vers l'aéroport, on visite une usine de jade ainsi
que de perles d'eau douce et bien sûr le magasin voisin. En fin d'avant-midi direction l'aéroport pour
l'embarquement à 12h30 sur le vol de Shanghai Airlines en direction de Shanghai (Boeing 737). Nous
arrivons à l'aéroport de Pudong de Shanghai aéroport tout neuf qui a été construit en prévision de
l'exposition Universelle de 2010. De l’aéroport nous prenons le bus pour Suzhou en banlieue de Shanghai
40 km. Même comme ville de banlieue c’est très gros 6 millions habitants. Nous arrivons à l’hôtel à
18h30. Encore une fois c’est un hôtel tout neuf et de grande qualité. Suzhou Gusu jinjiang tower, nous
sommes au 12ième étage avec vue sur la tour de TV qui ressemble étrangement à la tour Eifel. La
chambre est moins grande que celle de Xi’an mais très acceptable. Laurent notre guide nous dit que les
lits sont équipés de couettes en soie spécialité de la région. Il parait que c’est très confortable chaud
l’hiver et frais l’été, on verra. Nous soupons à l'hôtel à 19h00.

Remparts de la ville de Suzhou

21

22

Jour #7, lundi le 26 octobre 2009, Suzhou.
Après le déjeuner nous avons du temps libre et on décide de faire une marche dans les environs de
l'hôtel. On traverse le boulevard à 6 voies achalandé et comme les feux de circulation ne sont pas très
clairs, on suit les chinois de près en zigzaguant dans le trafic. Le principal danger maintenant dans la
circulation ce sont les vélos électriques qui sont plus nombreux que les anciens vélos et que l'on
n'entend pas venir. Ils sont très nombreux ainsi que les scooters électriques. On a pas de caméra mais on
ne passe pas inaperçu au milieu des chinois qui s'occupent à ouvrir leur petits commerces.
Retour à l’hôtel pour le départ à 8h30. Notre première visite est aux jardins de Liu qui est magnifique
avec des figurants et des musiciens. Ils y a aussi une collection de Bonsaï qui ont été inventés par les
chinois et repris ensuite par les japonais. On se dirige ensuite vers le grand canal qui relie Beijing à
Suzhou il a été creusé pour permettre à l’empereur d’aller voir les filles du sud qui sont réputées être les
plus belles. 1 800 km creusé à la main à 10 mètres de profond. Il servait aussi pour le trafic maritime par
péniches mais maintenant peu utilisé.

23

Grand canal de Beijing à Suzhou

On reprend le bus en direction de la filature de soie. Chacun des cocons a un fil unique qui peut dépasser
1 kilomètre de long et on en regroupe 8 pour en faire du fil à tisser. Après les explications nous assistons
à un défilé de mode de vêtements en soie et par la suite on se dirige au magasin. Premièrement les
couettes en soie qui gardent chaud en hiver et frais en été, c’est très confortable on en a à l’hôtel. On en
aura donc à la maison ils compressent l’emballage pour que ça prenne moins de place dans les bagages.
On sort donc la valise de réserve. On n’est pas seul à en acheter. On passe ensuite par une autre section
du magasin pour les vêtements en soie encore une fois on cède à la tentation.
Retour vers le bus après avoir diné sur place pour se diriger par le vieux quartier de Suzhou qui est
surnommé la Venise de la Chine. On se promène dans les petites rues le long des canaux. On visite
même un jardin public où l’on vend de tout même des animaux et des poissons vivants. Retour à l’hôtel
en fin d’après midi et on a 2 heures avant le départ pour le souper. Je vais dans un supermarché local
près de l’hôtel pour acheter 2 cannettes de bière froides 1 grosse bouteille de bière tablette et un sac de
chips très rare ici. Prix, 10.5 yuans. (1$ = 6 yuans) faites le compte.
On prend le bus pour le resto qui est à 20 minutes. Comme à l’habitude, service trop rapide, curieux de
se plaindre, alors qu’à Québec c’est souvent l’inverse.
Aujourd’hui température maximale, 27°C ensoleillé et humide. On annonce la même chose demain.

24

Jardins de Liu

25

Marchandises exotiques.

26

Cocons de vers à soie.

Vieux quartier de Suzhou

27

Jour #8, mardi le 27 octobre 2009, Suzhou, Wuzhou, Hangzhou
À 9h00 nous sommes dans le bus en direction du petit village de pêcheur ancestral de Wuzhen qui est à
1h30. Durant le trajet Laurent notre guide nous donne un petit cours de chinois écrit. Il y a 55 000
idéogrammes différents mais la plupart en connaissent 2000 ce qui est suffisant pour lire et écrire. Les
plus scolarisés en connaissent 4000. On comprend un peu mieux cette langue mais ça reste pour nous du
chinois. On arrive au stationnement pour l’entrée du village et c’est hallucinant de voir tous ces groupes
de touriste en grande majorité des paysans chinois qui suivent leur guide avec chacun leur drapeau ou
leur couleur de vêtement distinctifs. Les conducteurs de bus sont très habiles à se faufiler dans ce trafic
On nous avait dit que c’était une grosse période pour le tourisme et on le constate facilement. On
parcourt les rues étroites qui bordent les canaux aux eaux douteuses et on assiste à un spectacle d’un
pêcheur équilibriste sur une perche de bambou c'est là que l'on réalise bien que le bambou est flexible.
On reprend le bus en direction de Hangzhou en banlieue de Shanghai. Hangzhou c’est encore une fois
une ville immense de 6 millions d’habitants des petits villages comme Québec on en a pas encore vu et
on en verra certainement pas. C’est une ville moderne et encore une fois il y a des chantiers de
construction un peu partout. Durant le trajet sur l’autoroute à six voies, nous longeons la construction du
TGV aérien qui relie Beijing à Shanghai soit 1800 km. C’est la technologie Maglev qui a été choisie
(Lévitation magnétique) et les trains fileront à 450 km/heure ouverture pour l’exposition universelle à
Shanghai de l’an prochain. Nous arrivons au lac de l’ouest qui est le site le plus romantique de la Chine
mais aussi le plus
achalandé. L’endroit
est magnifique mais il
y a de la brume ce
qui ne permet pas de
très belles photos.
L’endroit est encore
plus achalandé que le
précédent. Après une
promenade autour
du lac, on se rend au
débarcadère
pour
une sortie en bateau
de 45 minutes autour
du lac. La brume est
plus épaisse. Retour
au bus et arrêt dans
un restaurant pour le
souper qui est un des
Cours de mandarin
meilleurs que nous
ayons eu.

28

Les diners et soupers, sont pris dans des restaurants et nous sommes divisés en groupe de 10 qui
occupent une table sur laquelle il y a un grand plateau en verre tournant où sont placés les divers plats.
Au départ chacun a droit à un verre d’eau de coca de sprite ou de bière ce qui est le choix de tous. Si on
désire une autre bouteille de bière, on peut avoir une grosse bouteille pour 15 à 20 yuans. (2.50 à 3.25$)
Chacun prend sa portion dans les plats en faisant tourner le plateau. On a toujours des baguettes et pour
ceux qui ne sont pas habiles il y a des fourchettes. Pour les déjeuners qui sont pris dans les hôtels, c’est
50/50 mets chinois et nord-américain.
De mémoire en voici le menu de ce soir :
Entrée arachides et pickles genre dill mais pas certain. Soupe tomates bouillon, poisson frit goût éperlan,
bockchoi, aubergine en sauce, porc avec oignon, nouilles genre spaghetti à la sauce soya, omelette avec
tomates, légumes en sauce avec boules genre châtaigne d’eau mais pas sûr, riz blanc, ananas frit
caramélisés (1ière fois plat sucré) et melon d’eau. Bien sûr du thé.
Après le souper direction de l’hôtel encore une fois très luxueux, Hangzhou 4 points Sheraton hôtel très
récent, nous sommes au 21ième chambre 2106.

29

90% des touristes en Chine sont chinois.

Lac de l'ouest

30

Village de Wuzhen

31

32

Jour #9 mercredi le 28 octobre 2009. Hangzhou, Shanghai.
On est réveillé à 5h15 et sans savoir pourquoi par des feux d’artifices. Même le guide ne le sait pas. C’est
un matin brumeux ou smog ou les deux. On voit à peine le soleil pointer. C’est humide et la météo
annonce la même chose qu’hier max 27° C.
Nous quittons l’hôtel en direction de
Hangzhou pour visiter une pagode et un
parc regroupant la plupart des pagodes
principales de la Chine mais en miniature.
C'est à flanc de montagne et très calme
comparativement à l'animation d'hier. Par
la suite, on se dirige vers la plantation de
thé vert. Le thé du puits du dragon, le
meilleur thé vert du monde. C'est à croire
que si on boit une autre sorte de thé vert,
on va tomber malade. On assiste bien sûr
à une démonstration on goûte et on nous
propose d’en acheter assez cher soit 300$
pour 500 grammes.

33

Le thé du puits du Dragon.

34

La table # 1

Shanghai

35

On laisse tomber et on ne sera probablement pas protégé par les antioxydants extraordinaires du thé
vert du puits du dragon, mais bon on verra. Ils ont appris vite ces chinois à faire de l’argent. Par la suite
c’est la sortie via le magasin.
Après le thé vert, c’est le dîner qui est excellent on réalise que la nourriture est un peu différente dans le
sud mais aussi bonne sinon meilleure. En après-midi direction Shanghai 3 heures de route, 180 km.
Autoroute à 8 voies très achalandée. Il y a environ 50% de camions de toute sorte 20% de bus et le reste
des autos de luxe pour la plupart et bien sur des vélos en ville. Tout le long du voyage on ne voit que des
bâtiments d’habitation avec des champs de riz et des petits jardins aucune espace de perdu, aucune
forêt, toute la terre sert à produire de la nourriture ou pour de l’habitation. La conduite est très
spéciale, on ne protège que la droite et pour le reste on fonce, et ils ne s’en privent pas. À l’occasion il y
a quelques cris dans le bus lorsque la manœuvre surprend et on doit dire que notre chauffeur est
excellent. Curieusement il ne semble pas y avoir beaucoup d'accidents. On a vu un seul accrochage
mineur. En ce qui concerne la boisson, si un conducteur blesse quelqu’un et qu’il est en boisson avec
beaucoup moins que 0.08, c’est 15 jours de prison et interdiction de conduire à vie. Eux ils ont réglé le
problème. Nous arrivons à Shanghai en fin de journée 16h30 pour une visite en bateau sur le fleuve.
Dans le centre-ville près du fleuve c’est une forêt de buildings très modernes. La ville de Shanghai
compte 17 000 000 d’habitant et elle se prépare pour l’exposition universelle de 2010 qui débutera le 1ier
mai, on doute qu’ils seront prêts à temps mais le guide dit que oui et il a certainement raison. La force du
nombre comme il dit toujours.

36

Après le bateau
nous allons dans
un restaurant
très chic pour le
souper. C’est la
cuisine la plus
déroutante que
nous ayons eu à
ce jour. Nous
avons eu des
petits poulpes
entiers dans une
sauce
très
relevée et aussi
des civelles qui
sont des bébés
anguilles. Avant
d’aller à l’hôtel,
nous allons une
heure dans une
rue marchande
piétonnière du
centre-ville très
éclairée à la
façon de Las
Vegas. Arrivée à
l’hôtel à 21h30.
Four
Points
Sheraton
de
Shanghai.

37

Jour #10 jeudi le 29 octobre 2009, Shanghai.
Lever à 6h00, encore
brumeux ce matin déjeuner
à 6h45 départ à 8h00
direction un magasin de faux
objets de luxe montres, sacs
à main, crayons Mont Blanc
etc. c’est au deuxième étage
d’un cinéma de quartier. On
n’achète rien car encore
cher et on n’en a pas besoin.
Durant le trajet Laurent nous
explique qu’il y a différentes
catégories de faux, a, b, et c,
cet endroit vend de la
catégorie B+. Il nous raconte
sa vie de jeunesse, il a 33
ans et aussi nous parle un
peu de politique. Il y a une
foule de jeunes de la
maternelle qui font une
38

sortie au cinéma et en attendant notre départ, nous rigolons un peu avec eux et prenons quelques
photos, ils sont bien beaux et sympathiques.
Proverbe chinois : N’importe quel chat, blanc ou noir qui attrape un rat est un bon chat.

Par la suite nous allons dans le vieux Shanghai où il y a une multitude de magasins de toutes sortes et
nous en profitons pour faire quelques achats. Ça marchande fort et nous commençons à devenir pro du
marchandage. Arrêt pour le dîner et avant de visiter le musée de Shanghai, nous allons dans un magasin
spécialisé dans le Cachemire, c’est bien beau mais les prix aussi et je crois que ce n’est pas mieux que ce
que nous avons à Québec. Nous visitons le musée de Shanghai qui est situé dans un endroit magnifique
avec une vue imprenable sur les gratte-ciels du centre-ville. Il fait un soleil magnifique avec une
température de 30° C. Nous sommes choyés pas de pluie à ce jour. Nouveau départ en fin de journée
pour le restaurant qui abrite aussi une exposition de broderie sur soie, pièces magnifiques, les
représentations des animaux sont fantastiques. Après le souper, direction la salle de spectacle pour
assister à un spectacle de 1 ½ h. de cirque et de magie. Ce sont tous des jeunes débutants mais excellent
spécialement un numéro de motos dans une bulle grillagée, ils sont 5 motos à tourner en même temps,
spécial, motos électriques bien sûr.
21h00 direction de l’hôtel et préparation pour placer les valises dans le corridor car notre avion quitte à
7h40 demain matin en direction du sud à Guangzhou.
39

Broderie

40

Jour #11 vendredi 30 octobre 2009, Shanghai, Guangzhou. Zhongshan.
Nous sommes réveillés à 4h45 ce matin car nous
prenons l’avion à 7h15 décollons avec un peu de
retard à 8h00 l’avion est plein, direction sud pour
Guangzhou (Canton) Notre vol quitte Shanghai par
l’ancien aéroport qui est réservé pour les envolés
domestiques il est au moins 5 fois plus grand que
celui de Montréal. Le vol dure 2 heures sur un airbus
320 de la compagnie Spring Airlines. Nous arrivons à
Guangzhou (Canton) une ville de 10 millions
d’habitants. C’est un centre important de production
de toutes sortes Nous sommes dans la région
subtropicale et il fait 30C avec un taux d’humidité
très important environ 80%. Après avoir récupéré
nos bagages on se dirige vers un hôtel magnifique
près de la rivière des Perles pour le dîner. Encore
une fois tout le monde est ébahi par la qualité et le
luxe du restaurant. Nous allons sur le site du parc
Broderie
des 7 chèvres où il y a un monument qui est le
symbole de la ville de Guangzhou. Ensuite nous
visitons
un
magasin
de
porcelaine
chinoise et après
visite
de
la
maison de la
famille
Chen
magnifique pas
très vieille 120
ans mais très
décorée. Durant
le trajet en bus
nous remarquons
que
les
autoroutes sont
garnies
de
plantation
de
bougainvilliers.
Notre restaurant du midi
Encore ici c’est
une orgie d’immeubles modernes à l'architecture audacieuse.

41

Le parc des cinq chèvres

42

Maison de la famille Chen

Porcelaine.

43

On reprend le bus et on se dirige vers une petite ville à 60 km de Canton comme le dit notre guide local
Gustave, Zhongshan 1.3 million d’habitants. Nous arrivons à 18h30 à notre hôtel qui est encore plus
beau que les autres. L’hôtel Shangri-La. On reçoit nos chambres qui sont splendides une seule déception
nous n’avons pas d’écran plasma quelle misère. Nous allons souper à la salle à manger et le repas est un
peu déroutant mais excellent. Exemple, nous avons eu un plat de poulet et pour l’identifier, ils ont mis la
tête du poulet à une extrémité du plat. On est fait fort, vous aimez le dépaysement ?, venez en Chine. Je
n’avais pas ma caméra malheureusement. Ici dans le sud le riz est différent et il n’est pas collant et
meilleur à mon goût. Depuis notre départ, tous sont bouche bée devant la qualité des installations et de
l’organisation. Même des personnes qui ont parcourus le monde qui sont à notre table, n’en reviennent
tout simplement pas.
Jour #12 samedi le 31 octobre 2009, Zhongshan, Zhuhai
Sur les 30 passagers de notre autobus il y en a plusieurs qui sont mal en point le rhume fait des ravages
et je suis du nombre maintenant. La climatisation et la température élevée du sud en est certainement la
cause principale.
Aujourd’hui, nous quittons l’hôtel à 9h00 seulement c’est la grasse matinée. Direction Zhongshan où est
situé un petit village de paysans. C’est un peu le village québécois d’antan de Drummondville local à la
différence que Zhongshan est une ville de 1.1 million d’habitants. On circule en bateau moteur sur la
rivière des Perles et on nous explique la culture des bananes et du riz. C’est fantastique de voir comment
les chinois utilisent au maximum l’espace et la nature pour se nourrir. C’est une occupation constante et
le climat dans le sud les aident à nourrir 1 300 000 000 de chinois, dans cette région il y a 3 récoltes par
année. 21% de la population mondiale est chinoise, c’est troublant. Ils y arrivent mais les steaks sont
absents de leur menu, ce n'est certainement pas la place de notre ami André, ça prend trop d’espace à
produire par contre les fruits et légumes sont omniprésents.
Nous avons un soleil radieux et il fait très chaud plus de 30° C avec beaucoup d’humidité, c’est épuisant.
Nous allons dîner dans un restaurant de spécialité et plusieurs poissons et fruits de mer sont conservés
vivants près de l’entrée pour être consommés le plus frais possible. Par la suite on se rapproche de
Macao à Zhuhai une ville près de la mer de Chine où il y a une statue d’une pêcheuse près de la mer
genre petite sirène au Danemark je crois. Ce n’est pas un petit village mais une ville de 1,4 millions
d’habitants. Il y a 30 ans c’était un petit village de pêcheurs ça bouge rapidement ici. Nous arrivons à
l’hôtel Zhuhai Charming Holiday à 15h30, encore une fois 5 étoiles avec du marbre mur à mur et situé à
150 mètres de la frontière de Macao que nous franchirons demain matin. Nous quittons l’hôtel pour
acheter une autre valise car avec tous les achats que nous avons fait, nous avons plusieurs bagages à
main ce qui n’est pas pratique. Nous devons aussi dépenser le reste de nos yuans qui ne seront plus
utiles, nous utiliserons les Hong Kong dollars. Il fait toujours une chaleur suffocante. Nous allons par la
suite nous promener dans les petites rues autour de l’hôtel, c’est l’heure du souper et plusieurs
préparent le repas en plein air. Nous allons aussi dans un immense supermarché jumelé avec un genre
de Wall Mart situé au deuxième niveau d’un centre commercial on veut acheter de la bière et on a
oublié comment ça se disait et personne ne nous comprend. On en trouve par la suite à 4 yuans la
cannette. En soirée, nous avons un buffet de fruits de mer à l’occasion de l’halloween. C’est délicieux
44

mais avec un goût un peu différent. Les huitres sont belles et grosses mais on dirait que ce sont des
huitres d’eau douce, elles ne sont pas salées elles ont un goût plutôt fade. Il y a en plus du bœuf, porc
côtelettes d’agneau cuit sous nos yeux à notre goût et une table bien garnie de dessert ce qui est
inhabituel dans la cuisine chinoise.

Bananiers

Fleurs de bananiers

45

Rizière.

Seiches fraîches.

46

Construction sur les rives de la rivière des Perles.

Zhuhai, statue de la pêcheuse.

47

Jour #13 dimanche le 1ier novembre 2009, Zhuhai, Macao
À 8h00 c’est le branle-bas de combat nous quittons l’hôtel avec tous nos bagages pour traverser la
frontière avec Macao qui est une ancienne possession portugaise qui a été cédée à la Chine mais qui a
une administration différente. C’est pourquoi nous avons la douane et l’immigration à traverser. La
frontière est à environ 150 mètres de l’hôtel. Nous suivons nos guides et les deux groupes sont réunis
pour l’occasion. C’est beau à voir 60 long-nez avec leurs valises traverser les rues achalandées sous les
regards souriants des chinois. On n’est pas seuls et c’est un flot constant de piétons qui se dirige vers les
mêmes barrières. Macao a une population de 550 000 h. C’est petit à comparer avec les villes de la Chine
mais comme c’est dimanche et qu’il n’y a pas de casino en Chine et que les chinois aiment le jeu et qu’il y
a 38 casinos à Macao, il y a donc 100 000 personnes qui traversent au même endroit que nous.
Nous visitons la vieille ville et ses magasins bien sûr on recherche la bière froide (3 HK$ la canette. 7HK$
= 1.00$) car il y fait une chaleur épouvantable avec un taux d’humidité de 68%. La guide essaie de nous
consoler en nous disant que nous sommes en période sèche et que durant l’été l’humidité monte à plus
de 90% avec 35 à 40° C., on s’en souviendra si jamais on revient. Nous allons diner dans un restaurant de
style buffet ce qui est différent des repas chinois. Il y a plusieurs mets portugais et tout le monde
apprécie ce changement. Par la suite on visite un petit temple taoïste ainsi que les ruine d'une ancienne
cathédrale, site qui est très achalandé et offrant une belle vue sur la ville. On y aperçoit un couple de
nouveaux mariés qui se fait photographier, non seulement par leur photographe mais par des dizaines
de touristes sur place. Ensuite, direction l’hôtel Grand Waldo. Où nous arrivons vers 15h30 pour un petit
48

Macao

repos avant le
souper qui est
libre. Bien qu'il y
ait un casino à
notre hôtel, on
nous recommande
d’aller au casino
The Venetian qui
serait le plus
grand au monde
350
magasins
3000 chambres et
la reproduction de
la Place St Marc à
l’intérieur
avec
gondoles. Il y a
aussi un spectacle
permanent
du

cirque du Soleil, Zaia.

49


Aperçu du document Recit texte et images.pdf - page 1/64

 
Recit texte et images.pdf - page 2/64
Recit texte et images.pdf - page 3/64
Recit texte et images.pdf - page 4/64
Recit texte et images.pdf - page 5/64
Recit texte et images.pdf - page 6/64
 




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00037026.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.