LaReligionDemocratie.pdf


Aperçu du fichier PDF lareligiondemocratie.pdf - page 5/34

Page 1...3 4 56734


Aperçu texte


prosternaient pas, ni ne s’inclinaient devant les savants. Mais ils leur ont obéi dans
l’autorisation de l’illicite et dans l’interdiction du licite, et ils se sont accordés avec
eux sur cela. ALLAH (le Très Haut) a alors désigné ces gens du Livre, à cause de leur
obéissance à leurs savants et à leurs moines dans la désobéissance à ALLAH, comme
ayant pris ces derniers comme seigneurs en dehors d’Allah. Car l’obéissance dans la
législation est une adoration qu’il n’est pas permis de consacrer à un autre
qu’ALLAH (le Très Haut). Et si l’homme la consacre à un autre qu’Allah (le Très
Haut), fusse dans une seule prescription, il devient par cela mouchrik.
Et il y a une indication claire et une preuve de cela dans la controverse qui opposa à
l’époque du Prophète (Paix et Bénédictions sur Lui), les alliés de Rahman et les alliés
de chaytân, concernant la bête morte et l’interdiction de la consommer. Lorsque les
associateurs ont voulu convaincre les musulmans, qu’il n’y avait pas de différence
entre la bête que les musulmans égorgeaient, et la bête qui mourait de mort naturelle,
en argumentant et en prétextant, que la bête morte est comme égorgée par ALLAH (le
Très Haut) .ALLAH (le Très Haut) a alors fait descendre Son Jugement sur cette
affaire d’au-dessus des sept cieux et a dit : « Si vous leur obéissez, vous deviendrez
certes des associateurs. ».
Dès lors entre dans l’appellation de taghout toute personne qui s’érige en législateur
avec ALLAH (le Très Haut), qu’il soit gouvernant ou gouverné, représentant du
pouvoir législatif, ou représenté par ses élus, parce qu’il a par cela dépassé les limites
pour lesquelles ALLAH (le Très Haut) l’a créé. Car il fut créé serviteur d’ALLAH (le
Très Haut), et son Maître lui a ordonné de se soumettre à Sa Loi, mais il a refusé,
s’est enorgueillit, a outrepassé et transgressé les limites d’ALLAH (le Très Haut). Il a
voulu se faire l’égal d’Allah et s’associer à Lui dans l’attribut de la législation, qu’il
n’est pas permis d’attribuer à autre qu’ALLAH. Et toute personne qui fait cela, s’est
certes érigée en divinité législatrice. Il ne fait aucun doute que ce dernier fait partie
des chefs de la rébellion, desquels il est nécessaire pour l’homme de se désavouer et
de s’écarter, ainsi que de ceux qui adorent ces taghout et les assistent, afin que soit
valide son Tawhid et son Islam. ALLAH a dit :
« Ils veulent prendre pour juge le taghout, alors que c'est en lui qu'on leur a
commandé de ne pas croire. »
Moujâhid a dit : « Le taghout est le chaytân sous une apparence humaine
vers qui les gens vont chercher le jugement et il est aussi leur chef. »
Et le Cheikh de l’Islam Ibn Taymiya dit : « Et c’est pour cela qu’est nommé
taghout celui que les gens prennent comme juge et qui juge par autre que le Livre
d’ALLAH. »
Ibn el Qayyîm a dit : « Le taghout est tout ce en quoi le serviteur dépasse
ses limites devenant ainsi adoré, suivi ou obéi. Et le taghout de chaque peuple est
celui qu’ils prennent comme juge en dehors d’ALLAH et de Son messager, ou qu’ils
adorent en dehors d’ALLAH, ou qu’ils suivent sans aucune preuve venant d’ALLAH,
ou qu’ils obéissent sans savoir si cela est dans l’obéissance à ALLAH. »
Il dit aussi : « Celui qui cherche le jugement en dehors de ce avec quoi est