Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



cpr identite fr.pdf


Aperçu du fichier PDF cpr-identite-fr.pdf

Page 1 2 3 4 5 6

Aperçu texte


CONGRES POUR LA REPUBLIQUE
SOUVERAINETE DU PEUPLE…DIGNITE DU CITOYEN… LEGITIMITE DE L’ETAT

PRINCIPES GENERAUX DU PARTI ET SES OBJECTIFS :

Suite à un débat approfondi parmi les membres du Congrès Pour la République et dans la
perspective de la réactualisation de son document fondateur, le présent récapitulatif retrace
les principes généraux relatifs à l’identité du parti et sert de base à toute adhésion en attendant
l’adoption de la version finale lors du prochain Congrès.
Historique :
Le Congrès Pour la République a vu le jour le 25 juillet 2001 lors d’une réunion tenue dans
une maison privée et sous une haute surveillance de la police politique. Parmi les fondateurs
du parti on compte alors des militants de la société civile et d’anciens prisonniers politiques
tous fédérés par une double volonté, d’une part relever les défis que la dictature alors à
son apogée posait à toute la société et d’autre part établir un consensus autour des principes
suivants :
- La volonté d’exercer réellement les libertés individuelles et politiques sous le slogan « nos
droits on les exerce, on ne les demande pas » à travers la création d’un parti politique
qui appelle à la résistance civile plutôt qu’à l’opposition, sans demander à personne ni
autorisation, ni permission. Ainsi nous avons volontairement tenu à nous soustraire des règles
fixées par la dictature en nous tenant même à l’opposé comme un premier acte de résistance.
- Attendu que la dictature ne peut en aucun cas être réformée compte tenu de sa nature
criminelle, le CPR a refusé de s’inscrire dans aucune de ses manœuvres, telles les élections
présidentielles et législatives et a appelé à la chute de la dictature par tous les moyens
pacifiques.
- Le parti a œuvré à la création d’un front politique aussi large que possible visant la lutte
contre le despotisme et la chute de la dictature. Notre parti a joué un rôle primordial dans des
projets patriotiques communs tel que l’alliance de 2001 qui a réuni quatre partis (CPR, POCT,
PDP, FDTL). Vint ensuite notre action commune contre la réforme de la constitution de
2002, la mise en place de la réunion d’Aix de 2003 qui a débouché sur le premier document
commun retraçant les principes fondateurs de l’Etat auquel on aspire. Nous avons en outre
participé à la grève de faim et au mouvement du 18 octobre 2005 sans oublier notre action
permanente en faveur de la désobéissance civile et ce depuis 2006.
Depuis la création du parti nos militants ont subi toutes les formes d’exactions, prison,
filatures, expropriations, exils sans parler d’innombrables atteintes à l’honneur. Tout cela est
dû au fait que le CPR a toujours représenté aux yeux de la dictature tout ce qu’elle déteste