Embryologie exp 2 .pdf



Nom original: Embryologie_exp_2.pdfTitre: Microsoft PowerPoint - L1 cours 5_2011.pptAuteur: frederic

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PScript5.dll Version 5.2.2 / GPL Ghostscript 8.15, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 16/03/2011 à 11:04, depuis l'adresse IP 83.200.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 7004 fois.
Taille du document: 3.9 Mo (50 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


INDUCTION PAR UN MEMBRE DE LA FAMILLE
DES TGF-β
RECEPTEURS TRANSMEMBRANAIRES I ET II
ACTIVITE SER/THR KINASE
PHOSPHORYLATION DE PROTEINE SMAD (1, 2, 3 OU 5)
TRANSLOCATION DANS LE NOYAU AVEC SMAD4

MODIFICATION DE
L’EXPRESSION DE
GENES
SPECIFIQUES PAR
LE COMPLEXE
SMAD/SMAD4

Web

MILIEU EXT.

VOIE DE SIGNALISATION DES
MAP-KINASES

GF

1
MEMBRANE

Ras

2

P-

-P

HYALOPLASME

6

GTP

MKKK -P

4

3

5
ADAPT

K

7

MKKK

1/ RECONNAISSANCE-FIXATION DU FACTEUR DE
CROISSANCE SUR UN RECEPTEUR SPECIFIQUE

MKK
MKK -P

8

2/ DIMERAISATION DU RECEPTEUR ET
AUTOPHOSPHORYLATION

MAPK

3/ RECRUTEMENT D’UN ADAPTATEUR HYALOPLASMIQUE
4/ ACTIVATION DE Ras (Ras-GDP

MAPK -P

Ras-GTP)

5/ RECRUTEMENT D’UNE MAP-KINASE-KINASE-KINASE
6/ ACTIVATION DE LA MAP-3K PAR PHOSPHORYLATION
7/ ACTIVATION D’UNE MAP-2K

FT

8/ ACTIVATION D’UNE MAPK (ERK, P38, JNK)
9/ TRANSLOCATION DE LA MAPK PHOSPHORYLEE DANS LE
NOYAU ET ACTIVATION DE FACTEURS DE TRANSCRIPTION

9
FT -P

Web

INDUCTION PAR UN MEMBRE DE LA FAMILLE
DES FGF, EGF, IGF…
GF

MEMBRANE
PLASMIQUE

GF

RTK

RTK
RAS-GTP

ATP
FACTEUR
D’ECHANGE
GRB2GRB2-SOS

Raf1Raf1-P

ADP
MEK

Raf1Raf1-P
Raf1
(SerSer-thr
Kinase)

ATP
ADP
ERK

HYALOPLASME

CASCADE DE
PHOSPHORYLATION

MEKMEK-P
ATP
ADP

ERKERK-P
NOYAU

Web

ERKERK-P

ACTIVATION DE FT SPECIFIQUES

MODULATION DE
L’EXPRESSION DES
GENES

TRANSDUCTION DU SIGNALLA VOIE DE SIGNALISATION Wnt/β-CATENINE

Dsh: Dishevelled
GSK-3: Glycogene
synthase kinase-3

LE RECEPTEUR FRIZZLED
PRESENTE 7 DOMAINES
TRANSMEMBRANAIRES
ET UN DOMAINE
EXTRACELLULAIRE
AMINO-TERMINAL
RICHE EN CYSTEINES

PAS DE TRANSLOCATION
NUCLEAIRE

TRANSLOCATION
NUCLEAIRE

Web

INDUCTION- FACTEURS ET COACTIVATEURS
DE TRANSCRIPTION
LES DIFFERENTES VOIES DE SIGNALISATION ABOUTISSENT A
L’ACTIVATION DE PROTEINES CAPABLES DE MODIFIER L’EXPRESSION
DES GENES DE LA CELLULE COMPETENTE

FACTEURS DE TRANSCRIPTION
ET

COFACTEURS DE TRANSCRIPTION
AGISSENT AU NIVEAU NUCLEAIRE, DANS LES CELLULES OU ILS ONT ETE
SYNTHETISES
ILS REGULENT L’EXPRESSION DE GENES SPECIFIQUES EN SE FIXANT A
DES SEQUENCES REGULATRICES

ELEMENTS DE REPONSE/ FACTEURS DE TRANSCRIPTION

LA DIFFERENCIATION EST CARACTERISEE PAR
L’ACTIVATION ET LA REPRESSION
DE GENES SPECIFIQUES
ET IMPLIQUE L’UTILISATION DE DIFFERENTS

FACTEURS DE TRANSCRIPTION
AINSI QUE DE MECANISMES DE

REMODELAGE DE LA CHROMATINE
UTILISANT DIFFERENTS ENZYMES

HISTONE ACETYL TRANSFERASES (HAT),
HISTONE DEACETYLASES (HDAC),
METHYLASE/ DEMETHYLASE

INHIBITION DE LA TRANSCRIPTION PENDANT LA
PHASE DE SEGMENTATION CHEZ L’AMPHIBIEN
EVENEMENTS
EVENEMENTS DE
DE
REMODELLAGE
REMODELLAGE DE
DE LA
LA
CHROMATINE
CHROMATINE DANS
DANS LES
LES
FIBRES
FIBRES DE
DE TYPE
TYPE A
A

Protéines
d’échafaudage

Groupement acétyle

HDAC
FT
r

FIXATION
’UN FACTEUR
D
FIXATION D’
D’UN
FACTEUR DE
DE
TRANSCRIPTION
REPRESSEUR
FTr))
((FTr)
TRANSCRIPTION REPRESSEUR (FTr

+1

Chromatine « fermée »

RECRUTEMENT
’HDAC
D
RECRUTEMENT D’
D’HDAC
DESACETYLATION
DESACETYLATION DES
DES HISTONES
HISTONES H3
H3 ET
ET H4
H4
INHIBITION
INHIBITION DE
DE LA
LA TRANSCRIPTION
TRANSCRIPTION
FIXATION
’UN FACTEUR
D
FIXATION D’
D’UN
FACTEUR DE
DE
TRANSCRIPTION
ACTIVATEUR
FTa))
((FTa)
TRANSCRIPTION ACTIVATEUR (FTa

HAT

Protéines
d’échafaudage
FT
a

+1
ARN Pol. II

RECRUTEMENT
’HAT
D
RECRUTEMENT D’
D’HAT
Chromatine « ouverte »

ACETYLATION
ACETYLATION DES
DES HISTONES
HISTONES H3
H3 ET
ET H4
H4
ACTIVATION
ACTIVATION DE
DE LA
LA TRANSCRIPTION
TRANSCRIPTION

DÉVELOPPEMENT
I/I/ LES
LES ETAPES
ETAPES DU
DU DEVELOPPEMENT
DEVELOPPEMENT
II/
II/ EMBRYOLOGIE
EMBRYOLOGIE DESCRIPTIVE
DESCRIPTIVE

III/
III/ EMBRYOLOGIE
EMBRYOLOGIE EXPERIMENTALE
EXPERIMENTALE
III/1
III/1 LES
LES CATACTERISTIQUES
CATACTERISTIQUES DE
DE LA
LA DIFFERENCIATION
DIFFERENCIATION
CELLULAIRE
CELLULAIRE
III/2
III/2 EXPERIENCE
EXPERIENCE DE
DE NIEUWKOOP
NIEUWKOOP
III/3
III/3 EXPERIENCE
EXPERIENCE DE
DE SPEMANN
SPEMANN
III/4
III/4 METHODES
METHODES EXPERIMENTALES
EXPERIMENTALES
III/5
III/5 INDUCTION
INDUCTION DU
DU MESODERME
MESODERME
III/6
III/6 DIFFERENCIATION
DIFFERENCIATION DU
DU NEURECTODERME
NEURECTODERME

CALOTTE ANIMALE
ZONE MARGINALE
H. VEGETATIF

(AVANT LA
TRANSITION
BLASTULEENNE)

Web

EXPERIENCE DE NIEUWKOOP
EMBRYON IRRADIE
PAS DE ROTATION DE
SYMETRISATION
MICROTUBULES DESTABILISES PAR UV

TRANSFERT DU MACROMERE D1
D’UN EMBRYON DONNEUR

D1 A INDUIT UNE
ORGANISATION
EMBRYONNAIRE
COMPLETE
D1 NE DONNERA QUE DES
CELLULES
ENDODERMIQUES

Web

PA

Ve

EMISSION DE
MOLECULES
DIFFUSIBLES

Do

CENTRE
INDUCTEUR
VENTRAL (D4)
PV

CENTRE
INDUCTEUR
DORSAL (D1)
(CENTRE DE
NIEUWKOOP)

L’ENDODERME EST L’INDUCTEUR PRIMAIRE DU
MESODERME
IL EST DONC DETERMINE AVANT LA TRANSITION
BLASTULEENNE

EXPERIENCE DE SPEMANN
GREFFON
NIVEAU VENTRAL
PRELEVEMENT
LEVRE DORSALE :
M. CHORDAL

JEUNE GASTRULA

ORGANISATION
D’UN DEUXIEME
EMBRYON
COMPLET EN
POSITION
VENTRALE DE
L’EMBRYON
PRIMAIRE

PLAQUE
NEURALE 2aire

PLAQUE
NEURALE 1aire

BOURGEON CAUDAL

Web

EXPERIENCE DE SPEMANN

Web

LE RECEVEUR DONNE UN EMBRYON PRIMAIRE NORMALEMENT CONSTITUE
LE GREFFON POURSUIT SON INVAGINATION ET DONNE DU
CHORDOMESODERME.
LA ZONE DU CROISSANT DEPIGMENTE EN DEBUT DE GASTRULATION
REPRESENTE DONC LE CHAMP MORPHOGENETIQUE, DEJA DETERMINE, DU
CHORDOMESODERME.
L’ECTOBLASTE DE L’EMBRYON RECEVEUR AURAIT DU FOURNIR DE
L’EPIDERME VENTRAL. IL EDIFIE UN TUBE NEURAL.
LE GREFFON EXERCE UNE INDUCTION NEUROGENE SUR LE FEUILLET
ECTOBLASTIQUE.
LE MESOBLASTE DES LAMES LATERALES DU RECEVEUR SERT A EDIFIER LA
CHORDE ET LES SOMITES DE L’EMBRYON II
LE GREFFON EXERCE UNE INDUCTION MESOBLASTOGENE D’ORDRE
SUPERIEUR SUR CE GROUPE DE CELLULES
L’EVOLUTION DE L’ENDODERME DU RECEVEUR N’EST PAS AFFECTE : CE
TERRITOIRE ETAIT DEJA DETERMINE.

DÉVELOPPEMENT
I/I/ LES
LES ETAPES
ETAPES DU
DU DEVELOPPEMENT
DEVELOPPEMENT
II/
II/ EMBRYOLOGIE
EMBRYOLOGIE DESCRIPTIVE
DESCRIPTIVE

III/
III/ EMBRYOLOGIE
EMBRYOLOGIE EXPERIMENTALE
EXPERIMENTALE
III/1
III/1 LES
LES CATACTERISTIQUES
CATACTERISTIQUES DE
DE LA
LA DIFFERENCIATION
DIFFERENCIATION
CELLULAIRE
CELLULAIRE
III/2
III/2 EXPERIENCE
EXPERIENCE DE
DE NIEUWKOOP
NIEUWKOOP
III/3
III/3 EXPERIENCE
EXPERIENCE DE
DE SPEMANN
SPEMANN
III/4
III/4 METHODES
METHODES EXPERIMENTALES
EXPERIMENTALES
III/5
III/5 INDUCTION
INDUCTION DU
DU MESODERME
MESODERME
III/6
III/6 DIFFERENCIATION
DIFFERENCIATION DU
DU NEURECTODERME
NEURECTODERME

RECHERCHE DES MOLECULES INDUCTRICES
MOLECULE
A TESTER

HISTOLOGIE,
MARQUEURS
DORSAUX,
VENTRAUX?

RESTAURATION
D’UN AXE
EMBRYONNAIRE?
ARNm DE L’
L’INDUCTEUR

ARNm DE
L’INDUCTEUR

AXE
EMBRYONNAIRE
SURNUMERAIRE?

RECHERCHE DES MOLECULES INDUCTRICES
CULTURE

ECTODERME
EPIDERME

CALOTTE ANIMALE
TERRITOIRE
COMPETENT

ECTODERME
ACTIVINE+CULTURE

EPIDERME
TISSU NEURAL

MESODERME DORSAL
CHORDE
MUSCLE

EXPRIMES AU BON
ENDROIT ET AU BON
MOMENT ?

FGF+CULTURE

ECTODERME
EPIDERME

MESODERME VENTRAL
MESENCHYME

STRATEGIES DE « PERTE DE FONCTION »
GENIQUE UTILISEES CHEZ L’EMBRYON
INJECTION D’ARN ANTISENS
OLIGOMORPHOLINOS
RNA INTERFERENCE: UTILISATION DE siRNA (small
interferent RNA)

EXPRESSION DE DOMINANTS NEGATIFS

PERTE DE FONCTION – UTILISATION DES ARN INTERFERENTS
LES MICRO-ARN
RECRUTENT RISC: RNA
Induced Silencing Complex
COMPLEXE RNP:
PROTEINES
+
miARN DE 21 pbs
INJECTION DE siRNA
APPARIEMENT PARFAIT
SUR LA CIBLE ARNm DE
PETIT ARN
INTERFERENTS (SMALL
INTERFERING) siRNA
DESTRUCTION DE LA
CIBLE ARN
Fire & Mello Prix Nobel de Mé
Médecine
2006

RISC

CIBLAGE SPECIFIQUE D’ARNm

Web

APPARIEMENT PLUS OU MOINS PARFAIT: DESTRUCTION OU INHIBITION

TRANSDUCTION DU SIGNAL- LE SYSTEME FGF

DOMINANT
NEGATIF

DÉVELOPPEMENT
I/I/ LES
LES ETAPES
ETAPES DU
DU DEVELOPPEMENT
DEVELOPPEMENT
II/
II/ EMBRYOLOGIE
EMBRYOLOGIE DESCRIPTIVE
DESCRIPTIVE

III/
III/ EMBRYOLOGIE
EMBRYOLOGIE EXPERIMENTALE
EXPERIMENTALE
III/1
III/1 LES
LES CATACTERISTIQUES
CATACTERISTIQUES DE
DE LA
LA DIFFERENCIATION
DIFFERENCIATION
CELLULAIRE
CELLULAIRE
III/2
III/2 EXPERIENCE
EXPERIENCE DE
DE NIEUWKOOP
NIEUWKOOP
III/3
III/3 EXPERIENCE
EXPERIENCE DE
DE SPEMANN
SPEMANN
III/4
III/4 METHODES
METHODES EXPERIMENTALES
EXPERIMENTALES
III/5
III/5 INDUCTION
INDUCTION DU
DU MESODERME
MESODERME
AUTODETERMINATION
’ENDODERME
AUTODETERMINATION DE
DE L
L’ENDODERME
III/6
III/6 DIFFERENCIATION
DIFFERENCIATION DU
DU NEURECTODERME
NEURECTODERME

VegT EST INDISPENSABLE A
L’AUTODETERMINATION DE L’ENDODERME
VegT EST UN FACTEUR DE
TRANSCRIPTION
ORIGINE MATERNELLE

V

VV

V

EXPRIME DANS
L’ENDODERME AU NIVEAU
CORTICAL
PA

VegT

PV

L’INJECTION D’ARN ANTISENS VegT EMPECHE LA FORMATION DE
L’ENDODERME
Web
ET UNE ORGANISATION CORRECTE DU MESODERME

DÉVELOPPEMENT
I/I/ LES
LES ETAPES
ETAPES DU
DU DEVELOPPEMENT
DEVELOPPEMENT
II/
II/ EMBRYOLOGIE
EMBRYOLOGIE DESCRIPTIVE
DESCRIPTIVE

III/
III/ EMBRYOLOGIE
EMBRYOLOGIE EXPERIMENTALE
EXPERIMENTALE
III/1
III/1 LES
LES CATACTERISTIQUES
CATACTERISTIQUES DE
DE LA
LA DIFFERENCIATION
DIFFERENCIATION
CELLULAIRE
CELLULAIRE
III/2
III/2 EXPERIENCE
EXPERIENCE DE
DE NIEUWKOOP
NIEUWKOOP
III/3
III/3 EXPERIENCE
EXPERIENCE DE
DE SPEMANN
SPEMANN
III/4
III/4 METHODES
METHODES EXPERIMENTALES
EXPERIMENTALES
III/5
III/5 INDUCTION
INDUCTION DU
DU MESODERME
MESODERME
III/6
III/6 DIFFERENCIATION
DIFFERENCIATION DU
DU NEURECTODERME
NEURECTODERME

INDUCTION DU MESODERME
FACTEURS DE CROISSANCE

LES SIGNAUX EMIS PAR L’ENDODERME DETERMINE INDUISENT
DES CELLULES DE L’HEMISPHERE ANIMAL EN MESODERME.
CE SONT DES FACTEURS DIFFUSIBLES
β ET (FGF)
FACTEURS DE CROISSANCE TGF-β
CENTRE INDUCTEUR VENTRAL
TGFβ
β: Vg1, ACTIVINES, NODAL (Xnr) FAIBLE CONCENTRATION
et FGF
CENTRE INDUCTEUR DORSAL (CENTRE DE NIEUWKOOP)
TGFβ
β: Vg1, ACTIVINES, NODAL (Xnr) FORTE CONCENTRATION

INDUCTION DU MESODERME
FACTEURS DE TRANSCRIPTION ET CO-ACTIVATEURS
VegT: FACTEUR DE TRANSCRIPTION
ENDODERMIQUE
DETERMINATION DE L’ENDODERME
β-CATENINE : CO-ACTIVATEUR DE LA TRANSCRIPTION
DORSO-VEGETATIF
DETERMINATION DU MESODERME
SIAMOIS : FACTEUR DE TRANSCRIPTION
DORSO-VEGETATIF
DETERMINATION DU MESODERME
TRANSITION BLASTULEEENE

LES DETERMINANTS CYTOPLASMIQUES
DE L’ŒUF DE XENOPE
PA

REPARTITION HOMOGENE
DE LA β-CATENINE DANS
LE CYTOPLASME

ŒUF NON FECONDE
Vg1 A UNE
LOCALISATION VEGETATIVE
ET CORTICALE
PV

A LA FECONDATION, LA REACTION D’ACTIVATION REORGANISENT LE
CYTOPLASME DE L’ŒUF
LA ROTATION DU CYTOPLASME CORTICAL CONDUIT A UNE
REDISTRIBUTION DE DETERMINANTS CYTOPLASMIQUES (Vg1, βCATENINE…) ET DEFINIE
L’AXE DORSO-VENTRAL ET
LE PLAN DE SYMETRIE BILATERALE

LA ROTATION DU CYTOPLASME CORTICAL ENTRAINE UNE
REDISTRIBUTION DE
DETERMINANTS CYTOPLASMIQUES (Vg1, β-CATENINE…)
AU NIVEAU DORSAL ET DORSO-VEGETATIF

PA

DOS
DETERMINANTS
CYTOPLASMIQUES

PV

LA POLYMERISATION RAPIDE DES MICROTUBULES A
PARTIR DU PRONUCLEUS MALE EST ESSENTIELLE A LA
ROTATION DU CYTOPLASME CORTICAL

INDUCTION DU MESODERME
C’EST UN PROCESSUS COMPLEXE
QUI RESULTE DE
L’INTEGRATION DE
VOIES DE SIGNALISATION MULTIPLES
IMPLIQUANT
DES FACTEURS D’ORIGINE MATERNELLE
ET
DES FACTEURS D’ORIGINE ZYGOTIQUE
(EMBRYONNAIRE)

INDUCTION DU MESODERME - ROLE DE LA β-CATENINE
LA β-CATENINE EST UNE
PROTEINE D’ORIGINE
MATERNELLE QUI PEUT
JOUER UN ROLE DE
COACTIVATEUR
DE LA TRANSCRIPTION
LOCALISATION DORSALE ET
DORSO-VEGETATIVE
CYTOPLASMIQUE
DES LE STADE 2 BLASTOMERES
A PARTIR DU STADE 16 BLASTOMERES,
TRANSLOCATION
AU NIVEAU NUCLEAIRE
LA β-CATENINE EST ESSENTIELLE
A LA MISE EN PLACE DU MESODERME DORSAL
(MESOBLASTE CHORDAL - CENTRE DE SPEMANN)

Web

EVENEMENTS MOLECULAIRES CONDUISANT
A L’ENRICHISSEMENT EN β-CATENINE
DE LA REGION DORSALE DE L’OEUF
VOIE WNT/
βCATENINE

NON
FECONDE

ZYGOTE

SEGMENTATION

WNT 11

Web

ANALYSE DE L’EXPRESSION DE LA βCATENINE PAR IMMUNOHISTOCHIMIE

VUE DORSALE

VUE VENTRALE

INDUCTION DU MESODERME - ROLE DU FACTEUR VG1
Vg1 EST UN TGF-β
D’ORIGINE MATERNELLE
LOCALISATION
DORSOVEGETATIVE
DANS L’OEUF FECONDE
LOCALISATION EN D1
DANS L’EMBRYON AU
STADE 32 CELLULES
VG1 EST UN INDUCTEUR
DU MESODERME DORSAL
MESOBLASTE CHORDAL
CENTRE DE SPEMANN
PREMIER MESOBLASTE
DETERMINE
Web

INDUCTION DU MESODERME
FGF
INDUIT :

PROTEINE SECRETEE (ORIG. MATER.)
- DES STRUCTURES MESODERMIQUES VENTRALES

Vg1
TGF-β
β SECRETE (ORIG. MATER.)
INDUIT :
- UN AXE SECONDAIRE
- DES STRUCTURES MESODERMIQUES DORSALES
ACTIVINE
INDUIT :

TGF-β
β SECRETE (ORIG. EMB.)
- DES STRUCTURES MESODERMIQUES DORSALES

Xnr (XNodal-Related)
TGF-β
β SECRETE (ORIG. EMB.)
INDUIT :
- DES STRUCTURES MESODERMIQUES DORSALES

Web

INDUCTION DU MESODERME
FACTEURS DE TRANSCRIPTION ET CO-ACTIVATEURS

β-CATENINE
SIAMOIS

FACTEUR DE TRANSCRIPTION (ORIG. MATER.)
FACTEUR DE TRANSCRIPTION (ORIG. EMB.)

INDUISENT:
- UN AXE SECONDAIRE
- DES STRUCTURES MESODERMIQUES DORSALES

Web

LES DETERMINANTS CYTOPLASMIQUES D’ORIGINE MATERNELLE
INDUISENT L’EXPRESSION ZYGOTIQUE D’INDUCTEURS DU
MESODERME AU NIVEAU DE L’ENDODERME

FONCTION
DES
INDUCTEURS
VENTRALISANTS
(FGF)
AU NIVEAU DE
L’ENDODERME?

β-CATENINE

V

D

NODAL
(ACTIVINE)

Vg1, (VegT)
NODAL
(ACTIVINE)

GRADIENT
NODAL, ACTIVINE

MESODERME
DORSAL
MESODERME
VENTRAL
Web

THEORIE DES TROIS SIGNAUX…
PA
STADE 32 CELLULES

Ve

Do

CENTRE INDUCTEUR
VENTRAL
(FGF)
FGF)

CENTRE DE NIEUWKOOP
(Activines,
Activines, Vg1, Xnr,
Xnr, Siamois,
β-caté
caténine)
nine)
PV

INDUCTION DE L’ORGANISATEUR DE SPEMANN
PA
FIN BLASTULA

Ve

Do

ZONE MARGINALE
LATERALE ET
VENTRALE
(XBra)
XBra)

ORGANISATEUR DE
SPEMANN
(GOOSECOID, XBra)
XBra)
PV

Web

LES INDUCTEURS PRIMAIRES DU MESODERME REGLENT
L’EXPRESSION D’AU MOINS 6 FACTEURS DE TRANSCRIPTION AU
NIVEAU DE LA ZONE MARGINALE, PARMI LESQUELS

XBrachyury (Xbra) : EXPRIME DANS TOUTE LA ZONE MARGINALE
ENTRAINE LA FORMATION DE MESENCHYME « IN VITRO »
EXPRESSION CONTRÔLEE PAR LE FGF ET DES TGF-β
β (ACTIVINE)

GOOSECOID : ARNm REPARTIS SELON UN GRADIENT DORSO-VENTRAL
CHORDE
D

MUSCLE

PRONEPHROS
V

ENTRAINE LA FORMATION D’UN AXE EMBRYONNAIRE SURNUMERAIRE
EXPRESSION CONTRÔLEE PAR L’ACTIVINE

GASTRULATION - REALISATION DU PATRON MESODERMIQUE
EXPRESSION ACTIVEE PAR LES FACTEURS DE TRANSCRITION XBRA ET
GOOSECOID DE MOLECULES DIFFUSIBLES PAR LE MESODERME
GRADIENTS OPPOSES DANS L’EMBRYON
PA

Ve

Do

Noggin
Chordin
Follistatin
Frizbee

Do

PV

SIGNAL VENTRALISANT
ATTENUATEUR
DU SIGNAL DORSALISANT
(XWnt-8, BMP4)

SIGNAL
DORSALISANT
(Noggin, Chordin
Follistatin, Frizbee )

Ve

Web

BMP4
XWnt-8

CHORDIN, NOGGIN ET LA FOLLISTATIN S’OPPOSENT
AUX SIGNAUX VENTRALISANTS BMP

CHORDIN,
NOGGIN
OU
FOLLISTATIN

INJECTION UNILATERALE DE
CHORDIN DANS LA REGION
VENTRALE AU STADE 32 CELLULES

VENTRALISATION

DORSALISATION
(ET INDUCTION
INDUCTION NEURALE)

QUATRE SIGNAUX SONT IMPLIQUES DANS LA
MISE EN PLACE DU MESODERME

BMP4 I----------------------------CHORDIN, NOGGIN, FOLLISTATIN
XWnt-8 I-----------------------------------FRIZBEE
Web

L’INJECTION DE NOGGIN DANS UN ŒUF FECONDE TRAITE AUX UVs
DORSALISE L’EMBRYON SUIVANT UN EFFET DOSE

EMBRYON
VENTRALISE

CONCENTRATION
CROISSANTE
DE
NOGGIN

AU STADE
« LEVRE DORSALE DU BLASTOPORE »
LES ARNm GOOSECOID MARQUENT
LA LEVRE DORSALE
(CHORDOMESODERME,
ORGANISATEUR DE SPEMANN)

LES ARNm Xbra
SONT EXPRIMES AU NIVEAU
DE TOUTE
LA ZONE MARGINALE

LES ARNm XWnt-8 S’ACCUMULENT
AU NIVEAU DE LA ZONE MARGINALE
VENTRALE ET LATERALE

EVOLUTION DE L’ACCUMULATION DES ARNm CHORDIN AU
COURS DE LA GASTRULATION

ENCOCHE
BLASTOPORALE

LEVRE DORSALE
DU
BLASTOPORE

FIN DE GASTRULATION
(FENTE BLASTOPORALE)

MISE EN PLACE DU
NEURECTODERME

Web

GASTRULATION NORMALE

STADE JEUNE GASTRULA DANS UNE SOLUTION SALINE
(0,35 % NaCl)
NaCl) : PAS DE MOUVEMENT D’
D’INVAGINATION

EXOGASTRULATION
FORMATIONS EMBRYONNAIRES
DERIVANT D’UNE
EXOGASTRULATION
TERRITOIRE
ECTODERMIQUE

DERIVES
MESODERMIQUES

TERRITOIRE
ENDODERMIQUE

PAS DE CONTACT MESODERME/ EPIDERME:ABSENCE DE TUBE NEURAL

EPIDERME

MISE EN PLACE DU
NEURECTODERME
PRELEVEMENT ET CULTURE DE
CALOTTE ANIMALE AU STADE
BLASTULA

CALOTTE
ANIMALE
DISSOCIATION

TISSU NEURAL

HYPOTHESE : DILUTION DANS LE
MILIEU DU SIGNAL MAINTENANT
LES CELLULES DANS LA VOIE DE
DIFFERENCIATION EPIDERMIQUE

BLASTULA
Web

MISE EN PLACE DU NEURECTODERME

DOMINANT NEGATIF
DU RECEPTEUR A
BMP4

NOGGIN
CHORDIN
FOLLISTATIN

BMP-4 EST L’INDUCTEUR DE L’EPIDERME
L’INDUCTION NEURALE SE FAIT PAR DEFAUT

Web

GRADIENT VERTICAL DE NOGGIN - GRADIENT PLANAIRE DE FGF/Wnt
DETERMINATION ET REGIONALISATION DU TUBE NEURAL

XWnt

Web

L’INHIBITION DE LA SIGNALISATION BMP EST
SUFFISANTE POUR L’INDUCTION NEURALE
L’INJECTION
D’OLIGOMORPHOLINOS
DIRIGES CONTRE
FOLLISTATIN, CHORDIN
ET NOGGIN
EMPECHE LA FORMATION
DU TUBE NEURAL
L’INJECTION
D’OLIGOMORPHOLINOS
DIRIGES CONTRE
BMP4
NEURALISE TOTALEMENT
L’ECTOBLASTE

ORGANOGENESE-VAGUE D’INDUCTIONS
CASCADES D’INDUCTIONS SUCCESSIVES: DES GROUPES DE TERRITOIRES
DETERMINES SE METTENT EN PLACE DE PROCHE EN PROCHE DANS
L’EMBRYON, DE LA GASTRULA AU BOURGEON CAUDAL
CHAMPS MORPHOGENETIQUES: GROUPES DE CELLULES PLURIPOTENTES
DONT L’AVENIR EST ORIENTE DE FACON IRREVERSIBLE
CAPACITE DE REGULATION REDUITE
PAS DE DIFFERENCIATION MORPHOLOGIQUE VISIBLE
MEMBRE POSTERIEUR
TUBE NERVEUX
MEMBRE ANTERIEUR
C. GERMINALES
V. OTIQUE
V. OPTIQUE

COEUR

CRISTALLIN
BRANCHIES
BALANCIER

Web


Embryologie_exp_2.pdf - page 1/50
 
Embryologie_exp_2.pdf - page 2/50
Embryologie_exp_2.pdf - page 3/50
Embryologie_exp_2.pdf - page 4/50
Embryologie_exp_2.pdf - page 5/50
Embryologie_exp_2.pdf - page 6/50
 




Télécharger le fichier (PDF)


Embryologie_exp_2.pdf (PDF, 3.9 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


cours dev
embryologie exp 1
embryologie exp 2
genes programmeurs
genes du developpement
developpement cerebral

Sur le même sujet..