1 theorie .pdf



Nom original: 1_theorie.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.6 / GPL Ghostscript 8.63, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 17/03/2011 à 11:45, depuis l'adresse IP 81.192.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1779 fois.
Taille du document: 346 Ko (15 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


CETE
Méditerranée

FORMATION
“ECLAIRAGE PUBLIC”
DIR Centre Est
Mâcon

22/23 Novembre 2007

CETE
Méditerranée

Quelques définitions
FLUX LUMINEUX
ECLAIREMENT
LUMINANCE
UNIFORMITE
EBLOUISSEMENT
CONTRASTE
2

DIR Centre Est – Formation « Eclairage public »

22 et 23 Novembre 2007

CETE
Méditerranée

FLUX LUMINEUX
Quantité totale de lumière (énergie) émise par une source (en 1 s)

Unité en lumen (lm)

Exemples :
SHP 400 W
SHP 250 W
IM 70 W
Fluo compacte 18 W
Incandescence 60 W

3

55 000 lm
32 000 lm
6 500 lm
1 200 lm
800 lm

DIR Centre Est – Formation « Eclairage public »

22 et 23 Novembre 2007

CETE
Méditerranée

Valeur dérivée efficacité lumineuse d’une lampe (lm/W)

Efficacité lum ineuse (lm /W )
180,0

160,0

140,0

120,0

100,0

80,0

60,0

40,0

20,0

0,0
SodiumBasse

SodiumHaute

Iodures

Pression (SBP)

Pression(SHP)

mét alliques(IM)

TubeFluorescent

Fluocompact e

Vapeur de

Halogène

Incandescence

Mercure(BF)

Sources

4

DIR Centre Est – Formation « Eclairage public »

22 et 23 Novembre 2007

CETE

ECLAIREMENT

Méditerranée

Rapport de la quantité de lumière reçue par une surface sur l’aire de celle-ci

Unité en lux (ou lm/m²)

Symbole : E

Les éclairements se mesurent avec un luxmètre

Exemples :
Eclairement Plein Soleil
Eclairement Jour couvert
Stade de football (L1)
Bureau
Eclairage urbain
Pleine lune

5

100 000 lux
20 000 lux
1 500 lux
400 lux
35 lux
0.5 lux

DIR Centre Est – Formation « Eclairage public »

22 et 23 Novembre 2007

CETE

Eclairement (suite)

Méditerranée

Valeurs dérivées (éclairements horizontaux)

Eclairement moyen : Em ou E
- à la mise en service
- mini à maintenir
Eclairement mini

33

29

25

28

29

27

17

22

25

18

11

21

Uniformité d’éclairement moyen : Uo = E min/Em > 0.40
(vérification de la bonne répartition des éclairements sur la surface à éclairer)

Valeurs à comparer avec les niveaux d’exigence de la norme
Réception : les mesures d’éclairement sont contractuelles (engagement de
l’entreprise sur les valeurs annoncées dans les notes de calculs photométriques)
6

DIR Centre Est – Formation « Eclairage public »

22 et 23 Novembre 2007

CETE
Méditerranée

Le concept d’éclairement

La prépondérance est donnée à la lecture proche de l’environnement
(restructuration volumique de l’espace), sa reconnaissance et à la
perception des acteurs (autres véhicules, piétons, cyclistes…) et
composantes (mobilier urbain, véhicules en stationnement,…) de cet
espace.
Voies où les notions de repérage et de confort des usagers sont
privilégiées (déplacements « lents »)

Ex: Voies de desserte ou d’activités locales
Zones de conflit potentiel (carrefours…) des voies principales urbaines

7

DIR Centre Est – Formation « Eclairage public »

22 et 23 Novembre 2007

CETE

LUMINANCE

Méditerranée

Elle traduit l’impression lumineuse perçue par l’œil d’un observateur
regardant un objet éclairé (ou une surface)
Unité candela/m² (cd/m²)

Le concept de luminance
La prépondérance est donnée à la lisibilité préférentielle de
l’infrastructure (« clarté » de la chaussée) pour une lecture
optimale de l’itinéraire et la sécurisation des déplacements
rapides.
Voies où la fonction « guidage » et la perception au plus tôt
des conflits sont essentielles au vu des vitesses pratiquées

Ex: Voies principales urbaines

Références :
Neige ensoleillée
Tunnel
Voie routière
8

DIR Centre Est – Formation « Eclairage public »

20 000 cd/m²
50 cd/m²
2 cd/m²
22 et 23 Novembre 2007

CETE
Méditerranée

LUMINANCE
Elle dépend fondamentalement de la nature du matériau de surface et de la position d’observation.

60 m

Zone de calcul

1,50 m
Position de l’observateur

9

DIR Centre Est – Formation « Eclairage public »

22 et 23 Novembre 2007

CETE
Méditerranée

Illustration :
- selon l’orientation de l’herbe après la tonte, « l’effet visuel » n’est pas le
même => écart de luminance depuis les tribunes

- Rétro réflexion : la vision d’un chauffeur de poids-lourds ou d’un usager
hors du cône de rétro réflexion sera différente
Blo
bSe

10

DIR Centre Est – Formation « Eclairage public »

22 et 23 Novembre 2007

CETE

Luminance (suite)

Méditerranée

Valeurs dérivées

Luminance moyenne : Lm
- à la mise en service
- mini à maintenir

1.23

1.17

1.05

1.12

1.35

1.28

1.18

1.18

1.52

1.45

1.25

1.35

Uniformité générale : Uo = Lmin/Lm > 0.40
(Valeurs prises sur le maillage de points)

Uniformité longitudinale : Ul = Umin/Umax
(Valeurs prises sur chaque axe longitudinal – on retient la plus défavorable)

Valeurs à comparer avec les niveaux d’exigence de la norme
Réception : les mesures de luminance ne sont pas contractuelles (en raison des
difficultés de réalisation et des paramètres évolutifs)
11

DIR Centre Est – Formation « Eclairage public »

22 et 23 Novembre 2007

CETE

Luminance (suite)

Méditerranée

Uniformité longitudinale de luminance

Ok

12

« Effet d’échelle »

DIR Centre Est – Formation « Eclairage public »

22 et 23 Novembre 2007

CETE

EBLOUISSEMENT

Méditerranée

L’éblouissement d’incapacité ou Indice TI :
(perte momentanée de la vision due aux fortes luminances des objets ou
luminaires dans le champ de vision de l’usager)

Valeur dérivée des calculs de luminance
Références :
Autoroute
Voie urbaine

< 10 %
< 15 %

Seuil intolérable : > 40 %

13

DIR Centre Est – Formation « Eclairage public »

22 et 23 Novembre 2007

CETE

CONTRASTE (de luminance)

Méditerranée

Le contraste est l’écart relatif de luminance entre un objet et le fond sur
lequel il se présente.

Si l’objet a une luminance plus faible que le fond : Contraste négatif
Si l’objet a une luminance plus forte que le fond : Contraste positif
Si l’objet et le fond ont une luminance équivalente : Contraste nul

Contraste positif
14

Contraste nul

DIR Centre Est – Formation « Eclairage public »

Contraste négatif
22 et 23 Novembre 2007

CETE
Méditerranée

Notion de Visibilité

Critères de visibilité :
- Contraste cible/fond
- Luminance du fond
- Taille angulaire de la cible

Paramètres influents :
- Caractéristiques de l’infrastructure
- Conditions d’éclairement (jour, nuit, EP…)
- Type d’usager (VL, piéton, âge…)

Qualité de service offerte à l’usager
15

DIR Centre Est – Formation « Eclairage public »

22 et 23 Novembre 2007


Aperçu du document 1_theorie.pdf - page 1/15
 
1_theorie.pdf - page 2/15
1_theorie.pdf - page 3/15
1_theorie.pdf - page 4/15
1_theorie.pdf - page 5/15
1_theorie.pdf - page 6/15
 




Télécharger le fichier (PDF)


1_theorie.pdf (PDF, 346 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


1 theorie
nr27a
led
ev il
fiches techniques gardes corps
criteres labo tests eclairage fub 09 2017

Sur le même sujet..