Critique de la pétition non à l'interdiction des plantes médicinales .pdf


Nom original: Critique de la pétition non à l'interdiction des plantes médicinales.pdf
Titre: Microsoft Word - Document1
Auteur: pc

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PScript5.dll Version 5.2.2 / GPL Ghostscript 8.15, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/03/2011 à 13:35, depuis l'adresse IP 84.102.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1566 fois.
Taille du document: 30 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Critique de la pétition "non à l'interdiction des plantes
médicinales"
La critique vient de Thierry Thévenin1, qui note de nombreuses inexactitudes
dans le texte pétitionnaire et qui se voulant mesuré, n’en reste pas moins très
virulent
http://www.syndicat-simples.org/actualites/les-plantes-medicinales-bientotinterdites-dans-lue-propagande-desinformation-enjeux-de-pouvoirs-autour-deherboristerie-en-europe
C’est son droit, mais si comme il le pense, ce n’est qu’une guerre médiatique
entre gros distributeurs de compléments alimentaires et gros distributeurs de
l’industrie pharmaceutique, il faut bien distinguer les 2 camps en question :
- D’un coté l’industrie pharmaceutique dont le pouvoir est plus étendu que
celui des plus grands états, et qui en rigolant s‘acquitte d’une amande de 855
millions d’euros pour association en cartel
http://lexpansion.lexpress.fr/economie/amende-europeenne-maxi-pour-lecartel-des-vitamines_92178.html
- De l’autre l’industrie des compléments alimentaires qui, si gros soit-il,
n’arrive pas la cheville de son concurrent.
D’ailleurs croyez-vous vraiment que ces 2 industries sont si déconnectées ?
Pour moi la vraie question est : souhaitez-vous avoir le choix pour
vous soigner (médecine allopathique, complémentation chimique et
naturelle),
ou ne voulez-vous que d’une médecine strictement pharmaceutique,
avec des molécules toutes brevetées et des compléments trafiqués
pour en limiter l’utilisation (comme ceux qu’on trouve en pharmacie) ?
Qu’importe qu’Heidi Stevenson (à l’origine de la pétition) soit excessive, c’est
probablement le seul moyen pour elle d’être entendue. Si elle avait lancé un
appel mesuré et sur un ton diplomatique, il n’aurait pas un tel écho. La fin
justifie les moyens, surtout au service de ce genre de causes.
Enfin, Thierry Thévenin ne semble pas être un modèle d’objectivité et
d’intelligence, à moins qu’il ait interêt à critiquer pour lui-même ou pour son
syndicat l’appel d’Heidi Stevenson.
http://silicium.blogspirit.com/archive/2010/10/17/fausse-alerte-a-propos-de-linterdiction-des-plantes-medicin.html

1

Thierry Thévenin : Agriculteur cueilleur, botaniste phytologue herboriste, enseignant pour la formation
professionnelle, conférencier. Egalement auteur d’un livre " Les plantes sauvages : Connaître, cueillir et
utiliser" et à l’occasion représentant du syndicat SIMPLE http://www.syndicat-simples.org/sujet/adherer-asimples/
Il se passionne depuis une vingtaine d’années pour la recherche, la pratique et la transmission des savoirs
traditionnels et modernes autour des plantes sauvages alimentaires et médicinales. Il collabore
régulièrement à des magazines,


Aperçu du document Critique de la pétition non à l'interdiction des plantes médicinales.pdf - page 1/1


Télécharger le fichier (PDF)

Critique de la pétition non à l'interdiction des plantes médicinales.pdf (PDF, 30 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


critique de la petition non a l interdiction des plantes medicinales
rasoanaivo plantes medicinales et aromatiques
appel a communications pam pdf
appel a communications pam
perroy etablissements pharmaceutiques 2
guide maladie soin plante medicinale