tout IE2 avril .pdf



Nom original: tout IE2 avril.pdfTitre: Mise en page 1 (Page 1)

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par QuarkXPress(R) 7.31 / Acrobat Distiller 8.2.6 (Macintosh), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 20/04/2011 à 11:53, depuis l'adresse IP 90.16.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1478 fois.
Taille du document: 4.2 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Le cahier
de la
dynamique
locale

ENTREPRENDRE EN
POITOU-CHARENTES

- SUPPLÉMENT GRATUIT AU N°15 D’INFO ÉCO DU VENDREDI 15 AVRIL 2011 -

Experts de l’entreprise

Les coups de pouce
pour réussir
L’essentiel
Commerces
Trois adresses pour avoir
un look irréprochable. PAGE 3

Les “amis” du chef
d’entreprise
Spécialistes du droit des
affaires, banquiers, expertscomptables, assureurs …
Ils ont tous un bon conseil
à donner. PAGES 4 À 7.

INFO-ECO 2 RÉUSSITES
I 2 I Info-éco 2 Avril 2011
ÉDITO

L’ÉCO EN BREF ...

Des conseils
de professionnels

Que s’est-il passé ce mois-çi ?

Nous vous donnons ce mois-ci un nouveau
rendez-vous avec l'actualité économique de
votre région et plus spécialement le point de
vue d'experts de l'entreprise.
Parce qu'un chef d'entreprise est souvent seul
au quotidien pour prendre ses décisions,
parce qu'il a comme on dit « la tête dans le
guidon » et donc peu de temps pour récolter
des avis, notre rédaction a fait le chemin
nécessaire vers des spécialistes pour recueillir
des pistes à suivre et des conseils judicieux.
Avec ce nouveau numéro d'Info-éco 2/Réussites nous vous invitons en premier lieu à rencontrer des professionnels capables de donner
un coup de pouce à votre « look ». Futile ? Pas
si sûr dans notre société où l'apparence a pris
une importance capitale. Travailler son image
et sa garde-robe font aussi partie des outils du
(ou de la) chef d'entreprise.
Nos journalistes ont interrogé des spécialistes du droit des affaires, des banquiers, des
experts-comptables, des conseillers en gestion, des pro des relations humaines et des
assureurs. Bref toutes celles et tous ceux qui
permettent la vie de l'entreprise et assure sa
pérennité.
Nous espérons avec ce numéro spécial
consacré aux experts de l'entreprise répondre à l'attente de beaucoup de chefs d'entreprise et de décideurs. ◆
LA RÉDACTION

Retrouvez dans chaque numéro le blog poitevin, invité de la rédaction.

Directeur de la Publication : Roger Anglument
Responsable de la rédaction : Lydia De Abreu
(l.deabreu@publicmedia.fr)
Rédaction : la rédaction d’Info-éco et nos correspondants en
région. Mise en page : La rédaction
Rédaction - Abonnement : 48 rue Jean Jaurès, 86000 Poitiers Tél : 05 49 42 74 30 - info@publicmedia.fr.
Publicité : Com West 2. Tél : 05 49 47 79 68.

Agroalimentaire
❒ L’entreprise Marlette (à

La Rochelle) propose aux gourmands des préparations biologiques pour la confection de
pâtisseries, pains… Chez soi, il
suffit juste de rajouter quelques
produits frais.

mages…). Pour valoriser au
mieux les productions du
département.


La société Crystal International Trading à Jaunay-Clan développe plusieurs produits autour
du thé, comme les Confi’thés.
Son dernier né, Koori.T est un
thé froid plat ou pétillant à
déguster l’été sans modération.

❒ La tannerie de la Boivre à
Lavausseau transforme les
peaux en produit noble, doux
et soyeux pour décorer son
intérieur. Elle est leader en
France en matière de production de cuir de chèvre... La cité
des tanneurs est désormais
ouverte au public.

Artisanat


❒ La filière agricole céréalière
bio en Poitou-Charentes se
structure . La Corab CentreAtlantique construit sur la zone
Arcadys à Saint-Jean-d’Angély,
un silo destiné au séchage et au
stockage de céréales bio. Des
entreprises agroalimentaires
souhaitent s’installer sur ce
même site.
❒ Le Pays du Haut Poitou et

Clain accompagne les producteurs maraîchers dans le développement de leurs activités.
Parmi les objectifs, un regroupement des professionnels et une
labellisation des produits locaux
est à l’étude.


Florian Tymowski et Alban
de Pontbriand vont ouvrir à Poitiers un magasin de vente de
produits frais et locaux (fruits et
légumes de saison, viande, fro-

Pascale Collard-Dutilleul, à
Saint-Aubin-le-Cloud (79), lance
la marque de maroquinerie
Koryom. Ses sacs, ceintures,
étuis de smartphone s’adressent
à une clientèle chic et élégante.



L’entreprise « A Chacun sa
chaise » à Poitiers créée des tissus et transforme ainsi chaises
et fauteuils en véritable objets
d’art.

❒ Karelle Boireau à l’atelier du
Caillou à Civray complète ses
activités de sculpture, de taille
de pierre, de restauration du
patrimoine par la maçonnerie
traditionnelle et l’éco construction. Elle proposera à l’été des
stages de taille de pierre.
❒ A Couhé (86) l’entreprise
familiale d’huilerie tenue par
Paul Lacroix transforme depuis
35 ans les noix récoltées en huile
selon les procédés artisanaux.

Innovations
❒ L’entreprise Futurama à Vou-

neuil-sous-Biard (86) produit des
plastiques élaborés à partir de
farines végétales (bois, blé…),
sans pétrole. Le procédé intéresse le monde de la plasturgie
et aussi les jardiniers, les entreprises du bâtiment….
❒ Les éditons de l’oiseraulire à
Poitiers fabriquent et commercialisent des outils et logiciels
pour faciliter la lecture. A la fois
ludiques, pédagogiques et éducatifs pour l'école et à la maison
pour les parents.
❒ Le bureau d’études et d’essai
EVHeO à Poitiers s’est associé à
la société Vivirad pour proposer
ensemble un nouveau procédé
de traitement des eaux par faisceau d’électrons capable de

dégrader des micros polluants
(pesticides, résidus de médicaments…).
❒ Movi-Tech (Chasseneuil-duPoitou) est spécialisé dans la
conception et la fabrication de
petits engins mobiles à énergie
renouvelable. L’entreprise développe des caddies de golf, des
transporteurs…
❒ Céline Bauwens, au CEI, sur la
technopole du Futuroscope, a
créé la société Univercel. Elle
propose de communiquer durable, avec différents supports de
communication : sites web, stylos, vitrines…

Initiatives


Sorégies souhaite diversifier
ses sources d’approvisionnement en électricité. Elle vient
de créer la société Hydrocop
qui lui permettra de gérer et de
produire elle-même son électricité, notamment à partir de
petits barrages hydrauliques.
Première acquisition de cette
société, le moulin de Sillars à
Persac (86).

❒ L’association Génération femmes d’entreprises vient de fêter
ses 20 ans. Elisabeth MorinChartier, Françoise Vilain ou
encore Brigitte de GastinesCachart étaient là pour saluer la
volonté et la ténacité des femmes à continuer.

INFO-ECO 2 RÉUSSITES
I 3 I Info-éco 2 Avril 2011
CONSEILS EN IMAGE - POITIERS

SANDALE, BOTTE, ESCARPIN

Chez Delage, la beauté n’a pas d’âge !

Des chaussures so chic
chez Jean-Louis Poirier

Que l’on soit chef d’entreprise, salarié
ou à la recherche d’un emploi,
l’apparence n’est pas un détail à
négliger. Pour vous « mettre en
beauté » le salon propose ses conseils
de professionnels et vous révèle.

N

ous avons tous
une saison qui
nous correspond
et pour la découvrir,
Myriam et Nathalie Delage
ont adopté la méthode du
drapage qui permet de
découvrir les couleurs qui
vous vont le mieux. Pour
mieux comprendre leur
technique, j’ai testé pour
vous.

Harmoniser son image
Confortablement installée devant un miroir orné
de petites lumières blanches, je cède mon image à
Myriam Delage. Elle couvre
mes cheveux et cache mes
vêtements, « c’est pour ne
pas fausser le drapage qui
s’appuie uniquement sur le
teint. » Avant de découvrir
ma saison, Myriam Delage
restructure mes sourcils et
m’apprend que j’ai un œil
ouvert et l’autre fermé.
Place aux petits draps
colorés sous mon visage.

Un doré, puis un argenté.
« Ils me permettent de déterminer votre typologie chaude
ou froide. » Puis s’enchaîne
une série de couleurs sous
mon visage. Du bleu
canard, du vert olive, du
marron chocolat … « Il ne
faut pas tenir compte de ses
goûts, le drapage permet juste
de révéler la saison et ses couleurs qui vous correspondent. »
Je suis automne, comme
40 % de femmes. A partir
de là, Myriam Delage me
fait découvrir les couleurs
qui vont le mieux avec
mon teint. Ambrés, cuivrés, chocolatés, je sais
maintenant vers quels
coloris m’orienter.
Nous poursuivons la
séance avec un conseil en
lunettes. Le salon Delage
travaille en collaboration
avec un Optien Krys à Poitiers. Elle possède ainsi
une myriade de paires de
lunettes aux formes origi-

Pour se faire beau ou belle jusqu’au
bout des pieds, le magasin Jean-Louis
Poirier propose un très large choix
de chaussures.

Myriam est installée, avec Nathalie, depuis 9 ans à Poitiers.

nales ultra-colorées, aux
plus classiques en noir.
« En fonction de la morphologie du visage, de la longueur
du nez et de la ligne des sourcils, une typologie de lunettes
vous correspond. Plutôt rondes, ovales, pour vous se sera
rectangulaire et marron. » Ce
choix me plaît, je me prêtes à l’essayage de monture. Mon choix est fait !

Un service complet
Une fois que Myriam et
Nathalie Delage vous ont
donné tous les bons
conseils pour vous « met-

tre en beauté », vous vous
rendez compte que vous
n’avez pas vraiment de
vêtements dans les couleurs de votre saison. Pas
de panique, elles ont une
solution. « Après une séance
de conseils en image, nous
proposons également de poursuivre l’aventure en boutiques. En fonction de la saison, de la morphologie et des
goûts du client, nous les trouvons les tenues qui le révèlent. » ◆
LYDIA DE ABREU

Plus d’infos : tél. 05 49 41 07 96

VÊTEMENTS - POITIERS

Suite 341, just for you

Un cadre élégant pour un conseil personnalisé
Jean-Louis Poirier a repris l’affaire en 1969, à la suite
de son père. « J’ai pris l’affaire à bras-le-corps. Je me suis
formé sur le terrain, le chausse-pied à la main. » Il intègre
le magasin et ajoute un peu plus tard, la maroquinerie. Il complètera l’offre avec du prêt-à-porter en 1981.
La marque est aujourd’hui présente dans six villes :
Châtellerault, Niort, La Rochelle, Angoulême, Limoges
et Poitiers. A chaque fois, une attention particulière est
portée à l’emplacement. « Avoir une implantation locale
centrale, proposer un choix important, dans un cadre le plus
agréable possible et avec un service, un conseil les plus conviviaux possibles et cela dans chaque point de vente, c’est cela
qui fait la différence. » Le service, le conseil, sont des qualités indispensables dans le magasin. « Une collaboratrice doit pouvoir répondre aux questions, donner des explications techniques et notamment comment bien entretenir
ses chaussures. » Un bon endroit pour être beau ou belle
jusqu’au bout des pieds. ◆

Dans une ambiance élégante et
épurée, venez découvrir les trois
marques proposées par Audrey
Joubert.

L

es petits bouddhas et l’ambiance rouge du Sino
Art ont été remplacés par des foulards et des
murs blancs au 4 rue de la Regratterie. Les vêtements pour femme ont pris place sur les portants. Audrey Joubert, et son beau sourire, vous accueille dans son
magasin : Suite 341. « J’ai choisi ce nom pour deux choses.
Suite pour faire référence à la suite d’un grand hôtel et 341
donne en anglais « three for one » ou « trois pour un » : trois
marques pour une boutique. » Ainsi, le magasin propose
des vêtements pour Maje, Sandro et Claudie Pierlot,
mais également quelques accessoires (sacs, foulards,
bijoux …).

Conseil et élégance
Audrey Joubert est arrivée voilà neuf ans à Poitiers.
« Je suis une danseuse à la retraite. Et j’ai fait ma reconversion dans le commerce, l’habillement. » Elle a travaillé auparavant comme responsable du comptoir des cotonniers
au printemps et au magasin IKKS pour femme. « Dans
ce métier ensuite soit vous êtes responsable de magasin, soit
vous créez votre propre activité. » Elle s’est donc lancée, le
15 février et a ouvert une boutique qui lui correspond.
L’espace a entièrement été réaménagé, tout en laissant
les pierres apparentes au mur et le parquet en bois. Les
lignes, l’ambiance sont épurées. « J’aime cette décoration.
Les vêtements sont mis en valeur. »

M

oquette grise, canapés et murs blancs, l’ambiance est classe et élégante. Des chaussures
par centaines, mais également des sacs et
accessoires de maroquinerie, ainsi que du prêt-à-porter sont proposés au magasin Jean-Louis Poirier de Poitiers.
Calvin Klein, Doc Marten's, Pataugas, Kenzo, Sonia
Rykiel, Guess,… Chez Jean-Louis Poirier vous trouverez toutes ces marques et plus encore. « Notre atout,
c’est d’être multi-marques. Nous sommes réputés pour notre
choix et notre qualité », fait remarquer le gérant.
Ainsi, le magasin de Poitiers dispose d’une cinquantaine de marques en chaussures femmes et une
vingtaine pour les hommes. « Nous choisissons toutes nos
collections, notamment dans les salons à Paris, Milan ou Düsseldorf. Nous nous préparons six mois à l’avance. Nous
venons juste par exemple de terminer les achats pour la collection automne/hiver. »
La boutique est installée depuis 1929 au 48 de la rue
Gambetta. Et depuis ses débuts, le magasin de 50 m2
s’est bien développé. Aujourd’hui, il s’étend sur 350 m2
et deux étages. Il compte une quarantaine de collaborateurs.

MATHILDE WOJYLAC

Audrey Joubert vous accueille et vous conseille à la Suite 341.

Des jupes, pantalons, des petites vestes aux chemisiers, Audrey Joubert propose uniquement des vêtements
pour femme. « J’aime conseiller les femmes, parler vêtements
avec elles. Trouver le bon habit pour chaque occasion et passer un moment de plaisir. » Dans les collections, les clientes pourront trouver des habits de tous les jours, mais
aussi pour des soirées ou un évènement particulier,...
Avec à chaque fois, dans chaque marque des modèles
différents, une gamme plutôt chic et élégante mais assez
large, en tout cas pour tous les âges. Et les débuts sont
prometteurs. « Les clientes apprécient le cadre, l’ambiance.
Mais, l’important c’est de durer. » ◆
M. W.

INFO-ECO 2 LES EXPERTS DE L’ENTREPRISE
I 4 I Info-éco 2 Avril 2011
DROIT DES AFFAIRES - POITIERS

Avocat des affaires : prévenir et conseiller
Co-fondateur du cabinet Ten France,
avocat spécialisé en droit des
affaires, président d’un réseau
européen d’avocats, François Reyé
voue sa vie professionnelle au
service du droit et de l’entreprise.
Info-éco 2 / Etre avocat en
droit des affaires recouvre
un large champ de compétences. Quel est le cœur
de votre métier ?
François Reyé / Je m’occupe principalement de
droit commercial : distribution, concurrence, propriété intellectuelle…, en
matière de conseil mais
également au niveau judiciaire ; les deux aspects
étant pour moi indissociables. L’entreprise, comme
le particulier attend encore
parfois l’arrivée d’une assignation pour venir. Il est
préférable d’être en amont,
dans un rôle préventif,
pour éviter le conflit ou le
préparer. L’idéal étant que
l’avocat soit dans une histoire commune avec l’entreprise, que ses activités
lui soient familières pour

construire une relation
basée sur la confiance et la
transparence. Etre avocat
auprès d’une entreprise,
c’est embrasser l’ensemble
de sa structure, ses aspects
techniques, professionnels, humains et ses habitudes de fonctionnement,
d’où un rôle de « prescripteur », de conseil.
Info-éco 2 / En un peu plus
de 20 ans d’exercice, quel
regard portez-vous sur l’évolution du monde des
affaires ?
François Reyé / Le législateur, les syndicats professionnels… ont introduit
dans le monde des affaires
plus de loyauté et de
transparence. Il y a eu un
accroissement des pouvoirs des autorités de
contrôle, une multiplica-

François Reyé

tion de tribunaux spécialisés qui établissent des
jurisprudences. Les entreprises sont conscientes de
la possibilité du risque en
droit fiscal et droit du travail mais encore assez peu,
en matière de droit de la
concurrence et de concurrence déloyale. La France
est le pays où l’on criminalise le plus les comportements économiques.
Mes confrères européens
sont ahuris par le nombre
de délits passibles de sanctions pénales en France
quand ils relèvent, chez
eux, du civil !
Info-éco 2 / Vous présidez
un réseau européen de
cabinets d’avocats associés
(GEIE Ten) quelle est son
utilité ?
François Reyé / C’est un
groupement d’avocats
orienté vers le droit des
affaires. Cela permet de
fournir aux entreprises un
accès au conseil, à l’assistance juridique et judiciaire dans d’autres pays
européens. La liaison permanente avec des confrères européens est essentielle ! Comme en France,
les législations sont en

« Mes confrères
européens sont
ahuris par
le nombre de délits
passibles
de sanctions
pénales
en France »

constante évolution. Les
échanges réguliers facilitent nos connaissances
mutuelles sur les matières
juridiques de ces pays.
C’est une remise en cause
permanente des connaissances, tout comme mes
fonctions d’enseignant à
l’université de Droit de Poitiers. ◆
LAËTITIA SARDET-GIBERT

QUI SONT TEN FRANCE ?
Ten France est un cabinet de 44 avocats, juristes, spécialistes du droit de l’entreprise. Implanté à Poitiers et
Paris, il intervient dans tous les domaines du droit (droit
des affaires, fiscal, social, public, pénal etc.), tant pour
le conseil que le contentieux : des compétences spécifiques pour un accompagnement global et pluridisciplinaire. Ten France est co-fondateur du « GEIE TEN »,
un réseau de cabinets d’avocats associés des pays de
l’Union Européenne.
Ten France : Pôle République II - 23 rue Victor Grignard
à Poitiers. Tel : 05 49 55 80 70. www.tenfrance.com

MILIEU BANCAIRE - LOUIS BORDONNEAU, PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION DES BANQUES FRANÇAISES

« Redorer l’image des banques »
La crise financière a entaché l’image
des banques. En région, la
Fédération des banques Françaises
a décidé d’agir pour redorer leur
image. Les banques entendent bien
réaffirmer que leur rôle est avant
tout de faire fonctionner
l’économie.

D

Louis Bordonneau

« En France,
nos banques étaient solides
et c’est ce qui a sans doute permis
de limiter les effets de la crise.
J’en donne pour preuve
le remboursement de la totalité
des prêts octroyés
par l’Etat depuis 2009 »

epuis 2008 et la crise financière, les banques, et
dans le même temps, les hommes et les femmes
qui y travaillent ont souvent été montrés du

doigt.
Mais en région, on entend bien faire la part des choses. Louis Bordonneau, président de la Fédération des
banques Françaises est en quelque sorte leur porte parole
en Poitou-Charentes. « La crise économique est due à la
faillite des banques américaines et par voie de conséquences
des banques mondiales. En France, nos banques étaient solides et c’est ce qui a sans doute permis de limiter les effets de
la crise. J’en donne pour preuve le remboursement de la totalité des prêts octroyés par l’Etat depuis 2009 ».
Même si Louis Bordonneau reconnaît que « l’intervention du médiateur bancaire a permis de détendre les relations
entre les banques et les entreprises », il en est certain : « les
particuliers et entreprises n’ont pas une mauvaise image de
leur banque car ils savent que nous faisons notre métier».

Valoriser les métiers de la banque
Aujourd’hui, devant la pression médiatique et souvent celle des clients, la Fédération des banques engage
des actions de communication en direction des entreprises et des particuliers. L’objectif est de faire connaître les métiers de la banque au quotidien, leur mission
de « financeurs de l’économie locale » et surtout de créer
un lien avec les clients « qui ne sont pas seulement des portefeuilles ! »

« Les banques font leur métier et même si tous les projets
ne peuvent pas être financés, nous avons le devoir de les étudier finement » affirme Louis Bordonneau « nous devons
aussi montrer notre rôle de financeurs de l’économie locale car
les banques sont aujourd’hui de gros investisseurs locaux
notamment en terme d’emploi ».
Des actions de communication vont donc être engagées en direction des organismes professionnels et
consulaires (Medef, chambre de commerce et chambre
de métiers des départements du Poitou-Charentes).
Un cycle de conférences est par ailleurs prévu fin 2011début 2012 destinées aux étudiants de l’université, des
écoles de commerce et à un plus large public.
« Plus que jamais, les banques sont mobilisées pour l’évolution de l’économie locale et sont décidées à le faire savoir ! »
insiste Louis Bordonneau. ◆
MARINE NAULEAU

INFO-ECO 2 LES EXPERTS DE L’ENTREPRISE
I 5 I Info-éco 2 Avril 2011
EXPERTS-COMPTABLES - POITOU-CHARENTES

L’association Cer France « Voir loin, les pieds sur terre ! »
Partenaire incontournable,
l’expert-comptable est essentiel
à l’entreprise.

A

vec ses 800 agences réparties dans
tout l’hexagone,
dont 33 pour la seule
région Poitou-Charentes,
le CER France assume pleinement sa politique de
proximité.
Et en matière de
conseils et gestion d’entreprises, c’est une notion
primordiale. « Notre métier
recouvre différentes facettes
et spécialités, mais notre mission première est bien d’accompagner et guider les entreprises dans leurs démarches
de création, développement ou
transmission sur les aspects
administratifs, juridiques ou
stratégiques », confie Philippe Thabault, directeur
du territoire « Vienne et
Gartempe » au CER France
Poitou-Charentes. Un

regroupement des agences
de Chauvigny, Montmorillon et l’Isle Jourdain qui
lui confère une connaissance du terrain et des
enjeux économiques de
ses clients.

Association
de type mutualiste
Axée dans les années
60 sur le monde agricole,
l’association s’est ouverte
depuis 1990 aux artisans,
commerçants, PME et professions libérales en développant notamment l’ensemble des services
attendus par ses adhérents : conseils d’entreprise, social, juridique et
fiscal, gestion patrimoniale
mais aussi le conseil en
environnement, relations
humaines, formation,

conseil en informatique.
« Etre constitué en association
est une force puisque les
administrateurs-adhérents
sont des chefs d’entreprise
eux-mêmes. Leurs attentes en
matière de conseils, gestions
et expertises nous permettent
d’adapter en permanence nos
outils et notre palette de prestations. »

Accompagnement
en 3 D
« Une comptabilité est un
document qui obéit à des
règles et des exigences administratives. Mais le chef d’entreprise demande du sur
mesure. Au CER, le comptable
est le référent qui identifie les
besoins de l’interlocuteur. Il
est associé sur chaque dossier
à un second conseiller dont le
rôle est de dépasser le « strictement comptable » pour
poser un regard « économique. »
Une analyse pluridisciplinaire qu’assument les
540 collaborateurs en Poitou-Charentes et qui béné-

Philippe Thibault et ses associés

« Notre devoir est d’aider la mise en œuvre
d’un projet entrepreneurial »
ficie aux 12 000 chefs d’entreprises adhérents. Une
écoute permanente qui
permet à la structure de
développer des outils pertinents au service de la
réussite des entreprises.
Une offre en trois dimensions qui met au service

des porteurs de projet un
accompagnement « avant,
pendant et après ». « Notre
devoir est d’aider la mise en
œuvre d’un projet entrepreneurial, d’y apporter nos compétences en structurant l’organisation comptable et
administrative mais nous

devons oser analyser l’ensemble des process, poser un
constat et préconiser si nécessaire, insiste Philippe Thabault. La meilleure mise en
œuvre assoit un développement pérenne de l’entreprise. » ◆
LAËTITIA SARDET-GIBERT

INFO-ECO 2 LES EXPERTS DE L’ENTREPRISE
I 6 I Info-éco 2 Avril 2011
GESTION D’ENTREPRISE - VENDÉE ET POITOU-CHARENTES

Consult Gestion vous aiguille pour l’avenir
Le conseiller en gestion est là pour
donner au chef d’entreprise tous les
outils, les informations et les
prévisions pour prendre les bonnes
décisions pour l’avenir de sa société.

M

ickaël Ragonneau
a créé son entreprise en décembre 2010. « J’ai exercé pendant dix ans dans la banque.
Mon constat était que bien
souvent le chef d’entreprise ne
peut pas donner toutes les
informations nécessaires à la
prise de décision. Il fallait créer
un interlocuteur. Je sais ainsi
quelles informations va intéresser le banquier, quels sont
les éléments à mettre en
avant. Mon objectif est de projeter le chef d’entreprise dans
les mois à venir. » Et son travail ne s’oppose pas à celui
du comptable. « Le comptable traite les chiffres du passé,
je suis là pour faire voir l’avenir au chef d’entreprise. »
Le dirigeant doit avoir

une bonne vision de son
entreprise, de sa rentabilité, de sa trésorerie, pour
ensuite avoir une gestion
optimale. « Un chef d’entreprise doit savoir où il va sinon
il risque la défaillance. »
Ainsi, Mickaël Ragonneau
propose un service personnalisé de gestion, destiné aux TPE et PME.

Productivité
et rentabilité
La première phase a
pour but de faire un diagnostic financier : « Quelles
sont les performances commerciales, la productivité de
la société ? » Ainsi, la marge
de manœuvre est établie et
le dirigeant peut alors voir
sa capacité d’emprunt et

les risques mis en face. « Il
voit ainsi les points forts, qu’il
pourra mettre en valeur et les
points faibles, qu’il faudra
améliorer. »
Le deuxième exercice
consiste à retranscrire le
chiffre d’affaires. « Le dirigeant se fixe un chiffre d’affaires à atteindre pour l’année. C’est son objectif. Mon
rôle est de l’accompagner
dans cette budgétisation, dans
la préparation d’un prévisionnel. » Ainsi, en préparant le budget, le chef d’entreprise
prend
les
décisions dès le départ, en
amont. « La métaphore serait
celle du GPS. L’entreprise a un
objectif à atteindre. Il y aura
forcément des aléas mais les
bonnes décisions sont prises
avant pour tracer le chemin,
anticiper et arriver au but. »
Enfin, le conseil en gestion est là pour mettre en
place des outils de pilotage, par exemple établir le
seuil de rentabilité propre
à l’entreprise. « Avec son
vrai seuil de rentabilité, le dirigeant pourra ajuster sa

MANAGEMENT - CHASSENEUIL DU POITOU / 86

AilesRh pour un meilleur
management
Delphine Nédaud

« Je travaille sur
les aspects visibles
de l’iceberg »

Crédit photo : Marielle Huneau

L

e management ou
la gestion des ressources humaines
(GRH) intervient au cœur
des entreprises dans le
recrutement, la formation,
la gestion de carrière des
salariés.

De la gestion humaine
sur-mesure
Delphine Nédaud a créé
en 2008 sa société de service de management des
ressources humaines
AilesRh à Chasseneuil-duPoitou au sein de la pépinière d’entreprise du Futuroscope. Elle propose aux
entreprises (TPE/PME) une

offre de service originale :
« Du sur-mesure qui permet
à ces dernières de bénéficier
d’un service de ressources
humaines de qualité tout en
jouant sur la flexibilité. »
AilesRh intervient sur
les aspects stratégiques de
la gestion des ressources
humaines en lien avec la
réalité du marché et les
objectifs de l’entreprise. « Je
travaille sur les aspects visibles de l’iceberg, comme l’absentéisme, le turn-over, l’uniformisation des procédures
RH, la gestion des compétences, ainsi que sur les aspects
non formels comme l’ambiance de travail. » Son cabinet effectue les entretiens
de parcours professionnels
ainsi que la mise en œuvre
des plans de formation au
sein des entreprises.

fusion et l’utilisation d’outils RH : « Un grand nombre
d’établissement ne sont ni
équipés ni préparés à cette
gestion. Avec d’autres sociétés de conseils en RH comme
Appui RH à Montamisé, nous
réfléchissons aux différentes
solutions dont ont besoin ces
entreprises. »

Les nouveaux
diagnostics
« J’ai suivi une formation
auprès de l’agence nationale
de l’amélioration des conditions de travail (l’ANACT) sur
la prévention du stress et des
risques psycho-sociaux »,
ajoute Delphine Nédaud. A
ce titre, au sein d’un collectif de consultants en
gestion des ressources
humaines et l’Association
régionale de l'amélioration
des conditions de travail
(ARACT) Poitou-Charentes,
elle participe à la mise en
œuvre de nouvelles
méthodologies opérationnelles, « des propositions
technologiques pertinentes
pour l’organisation intérieure
de l’entreprise »… ◆

Nouveaux outils
En ce moment Delphine
Nédaud travaille sur la dif-

ALAIN RABEAU

Bien établir un budget

Mickaël Ragonneau

« Mon objectif est bien de projeter
le chef d’entreprise
dans les mois à venir »

Parmi les outils de pilotage, le dirigeant doit également avoir une bonne
vision financière de l’entreprise et de la trésorerie.
« Le point le plus important,
c’est anticiper les besoins.
Ensuite, la comparaison est
faite entre le budget prévisionnel et la situation réelle en
fin de mois. Le dirigeant peut
alors établir combien il aura
besoin pour les mois suivants. » Le carnet de commandes est important, il
donne la tendance réelle.
« Je suis là pour aider le
chef d’entreprise à interpréter
et gérer tous ces outils, à établir les projections. L’important également est de bien
réactualiser ces données. Le
chef d’entreprise aura alors
toutes les clés pour prendre
ses décisions. » ◆
MATHILDE WOJYLAC

marge et se mettre en situation de concurrence. » Il aura
l’outil pour se positionner
plus finement par rapport
au marché. « Il pourra par

ailleurs consacrer du temps
commercial intelligent : passer plus des temps sur les
devis à plus forte valeur ajoutée. »

Consult Gestion est basée en
Vendée mais intervient sur tous
les départements limitrophes.

INFO-ECO 2 LES EXPERTS DE L’ENTREPRISE
I 7 I Info-éco 2 Avril 2011
LA MUTUELLE DE POITIERS ASSURANCE - POITIERS / 86

Assurer la continuité de l’entreprise
Protection juridique, perte
d’exploitation ou bris de machines,
mais également garantie homme
clé, voilà les points importants de
votre assurance pour se préparer à
toute éventualité.

Gilles de la Droitière

« Désormais la protection juridique
est indispensable pour toute activité
professionnelle »
machine essentielle à la production de l’entreprise. Là
encore, bien assurer une machine est essentielle au fonctionnement de la société.

«

2008-2009 ont été de mauvaises années mais en 2010,
nous voyons une reprise. Il y a une amélioration, mais
il faut rester prudent », constate Gilles de la Droitière, agent à la Mutuelle de Poitiers Assurances. « En
2009, la baisse d’activité a été importante. Les entreprises ont
tiré sur les frais et notamment sur leurs assurances pour faire
des économies. » Chaque cas était étudié au plus juste.
Un point pourtant sur lequel les chefs d’entreprise
n’ont pas fait d’économies : la protection juridique. « Les
relations étaient plus tendues entre clients et entreprises. En
période de difficultés, le moindre argent est important. Tout le
monde fait plus attention à ses budgets. » Et donc aux poursuites.
La demande de protection juridique a vu une forte
augmentation. « Désormais la protection juridique est
indispensable pour toute activité professionnelle », remarque
Gilles de la Droitière. Les entreprises ont ainsi revu les
conditions de leur contrat. « Et de voir dans chaque cas
comment elle était assurée. »

Assurer son patrimoine
Dans son contrat, le chef d’entreprise doit veiller à
plusieurs choses. Le premier point : la période de perte

Garantir la continuité

d’exploitation. A la suite d’un sinistre, une inondation,
un incendie, le chef d’entreprise est indemnisé en cas
d’arrêt total ou partiel de l’activité. « En période de croissance, le chef d’entreprise prête, peut-être, moins d’attention
à cet aspect. Ce qu’il faut regarder c’est la durée d’indemnisation. Elle est au minimum a douze mois, mais peut être prolongée. »
Cela peut se produire également après la panne d’une

Dans les biens assurés, il faut donc assurer les machines et les stocks. Les trois points à prendre en compte
sont les locaux et machines, les véhicules mais aussi la
partie retraite et prévoyance.
Le chef d’entreprise a tendance à sous-estimer sa propre assurance : la Mutuelle de Poitiers Assurance propose la garantie homme clé. « Nous avons la possibilité s’il
y a un malheur humain que l’entreprise et ses clients soient
rassurés. » Un capital est versé à l’entreprise pour conforter les fournisseurs.
Dans chaque société, il y a une étude de risque pour
voir les points les plus sensibles. Aujourd’hui, par exemple le piratage informatique est garanti. Un véritable diagnostic est mis en place pour voir les points stratégiques
de l’entreprise. « Cela peut être une ou deux machines, son
dirigeant ou par exemple dans la restauration, son cuisinier.
Ce sont des choses à protéger physiquement, mais aussi par
le biais d’assurance. » ◆
MATHILDE WOJYLAC

%NFINÖUNEÖ¢PARGNEÖSALARIALEÖPLUSÖSIMPLEÖETÖPLUSÖRAPIDE
ªÖMETTREÖENÖPLACEÖPOURÖPERMETTREÖAUXÖ0-%
DEÖMIEUXÖMATRISERÖLEURSÖCHARGES
).4%2%33%-%.4Ö#,%Ö%.Ö-!).Ö#)#
-ATRISERÖVOSÖCHARGESÖAVECÖL ¢PARGNEÖSALARIALEÖ
PR¡TEÖªÖL EMPLOI

ÖAGENCESÖ%NTREPRISESÖ#)#ÖDUÖ'RANDÖ/UESTÖ
ACCOMPAGNENTÖVOSÖPROJETS Ö
0OURÖCONNATREÖLAÖPLUSÖPROCHEÖ ÖCIC FR

CIC FR
CIC
FR


Aperçu du document tout IE2 avril.pdf - page 1/8
 
tout IE2 avril.pdf - page 2/8
tout IE2 avril.pdf - page 3/8
tout IE2 avril.pdf - page 4/8
tout IE2 avril.pdf - page 5/8
tout IE2 avril.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


tout IE2 avril.pdf (PDF, 4.2 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


tout ie2 avril
ie2 avril
ie2 octobre
bxbzc14
ie30 25 07 2014
ie24 13 06 14

Sur le même sujet..