dossier aep maintenon.pdf


Aperçu du fichier PDF dossier-aep-maintenon.pdf - page 6/119

Page 1...4 5 678119



Aperçu texte


Comportement dans l'environnement
L E 1 , 1 , 1 T R I C H L O R O É T H A N E étant plus lourd que l'eau, il se dépose de
manière homogène dans les eaux souterraines. C'est un composé bioaccumulable,
c'est-à -dire qu'il s'accumule dans la chaîne alimentaire : Les organismes vivants
qui sont à la base de la chaîne alimentaire vont absorber ce composé présent dans
l'eau et le concentrer dans leurs tissus. Les prédateurs qui les consommeront à leur
tour vont concentrer encore plus le 1,1,1 trichloroéthane. Ainsi, plus on remonte
dans la chaîne alimentaire, plus les quantités de produit accumulé dans
l'organisme des êtres vivants augmentent, jusqu'à atteindre des niveaux dangereux
pour leur santé.
Toxicité
B I E N Q U E L E 1,1,1 trichloroéthane soit moins toxique que d'autres
hydrocarbures chlorés, l'exposition à de faibles concentrations peut induire des
tumeurs malignes du foie (source : Ministère fédéral allemand de la Coopération
économique et du Développement).
Selon l'Agence de la Protection de l'Environnement des Etats-Unis (EPA), audelà de la limite de 200 µg/l, le 1,1,1 trichloroéthane peut entraîner des troubles
du système nerveux et du système circulatoire. En cas de dépassement de ce
seuil, les administrations ont l'obligation d'informer la population par la voie des
différents médias (journaux, radios, télévisions) et l'usage de l'eau distribuée
comme eau de boisson peut-être interdit.
N'existant pas de fiche de données toxicologiques établie par l'INERIS pour le
1,1,1 trichloroéthane, ces informations sont issues des données publiées par l'EPA
(Agence de la Protection de l'Environnement des Etats-Unis) et sur celles du
ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement
(documents en Annexe 11 A).

ANPER – Commission Pollutions et Nuisances – Rapport contamination eau potable (28)

22/06/2004-

-6-