RPA VERSION 2003.pdf


Aperçu du fichier PDF rpa-version-2003.pdf

Page 1 234101




Aperçu texte


MODIFICATIFS ET COMPLEMENTS AUX RPA 99 (révision 2003)

AVERTISSEMENT
A tous les utilisateurs des Règles Parasismiques Algériennes « RPA ».
Nul n’ignore que les séismes sont destructeurs et leur prédiction très difficile, voire impossible. Par
conséquent, la prévention du risque sismique consisterait, tout d’abord, à construire parasismique.
A ce titre, il est utile de rappeler que les RPA visent un double objectif :
- Protéger les vies humaines en évitant l’effondrement des ouvrages sous l’effet d’un séisme
majeur, rare, en limitant le choix des systèmes constructifs ainsi que la hauteur des ouvrages en
fonction de l’importance de la sismicité de la zone d’implantation.
- Limiter les dommages dans les éléments secondaires fragiles dus à des déformations imposées
par un séisme modéré, plus fréquent.
L’importante secousse tellurique qu’a subi notre pays le 21 mai 2003, nous rappelle, encore
une fois, que la prévention contre une telle catastrophe naturelle se situe aussi dans l’application
stricte de toutes les prescriptions techniques, les règles et les normes régissant le domaine de la
construction.
En effet, les différents cas de pathologies et de dommages occasionnés aux ouvrages dans les
wilayas d’Alger et de Boumerdes à la suite de ce tragique événement du 21 mai 2003, ont révélé,
outre la violence du séisme de magnitude 6.8 sur l’échelle de RICHTER, des défaillances dans
plusieurs constructions réalisées ou en cours de réalisation.
Ce constat, qui interpelle l’ensemble des intervenants dans l’acte de bâtir, a amené les pouvoirs
publics à s’interroger sérieusement sur les causes de ces dommages, et à tenir compte, également,
des niveaux élevés des accélérations enregistrées par les instruments de mesure implantés dans
les zones touchées et les régions environnantes, aussi bien pendant la secousse principale que
pendant les répliques qui l’ont suivie.
Dans ce cadre, le Groupe Technique Spécialisé (GTS), créé par décision de Monsieur le Ministre de
l’Habitat et de l’Urbanisme le 28 juin 2003, a été chargé de procéder à la révision «court
terme» du RPA 99 et d’engager la réflexion sur les enrichissements techniques et scientifiques à
apporter, à moyen terme, à la réglementation parasismique algérienne.
A ce titre, le GTS a intégré dans sa réflexion les premiers enseignements tirés du récent séisme, à
travers l’analyse des dommages et des désordres observés sur le terrain, et notamment, les
pathologies ayant affecté les structures en portiques autostables en béton armé qui restent mal
réalisés, en particulier, au niveau des zones nodales.

Ainsi, la présente révision «court terme» du RPA 99, intitulée MODIFICATIFS ET COMPLEMENTS
AUX RPA 99, porte essentiellement sur deux volets :

2