UIV .pdf



Nom original: UIV.pdfTitre: Microsoft PowerPoint - L’Urographie intraveineuseAuteur: Alex

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PScript5.dll Version 5.2 / Acrobat Distiller 6.0.1 (Windows), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 08/07/2011 à 16:06, depuis l'adresse IP 41.248.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 9663 fois.
Taille du document: 237 Ko (9 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Définition

Urographie
intraveineuse

„

Examen visant à obtenir une opacification
des voies excré
excrétrices urinaires par
l’intermé
intermédiaire d’
d’un PCI qui, injecté
injecté par voie
veineuse, est éliminé
é
par
les
reins.
limin

Nicolas GIROUIN
Janvier 2004

Pré
Préparation du malade
1- Interrogatoire
„

„
„
„

„

Anté
Antécédents allergiques à un produit de
contraste iodé
iodé
Terrain allergique ( pré
prémédication ? )
Traitement en cours ( metformine…
metformine…)
Grossesse: contraception orale, retard de
règles…
gles… réalisation dans les 10 premiers jours
du cycle dans tous les cas.
Dosage ré
récent de cré
créatinine sanguine

Pré
Préparation du malade
2- Pré
Préparation digestive
„

„

Pré
Préparation du malade
3- Pré
Préparation urinaire

Pré
Préparation du malade
5- Installation
„

„

Faire vider la vessie

A jeun depuis au
moins 4 heures
Pas d’
d’examen baryté
baryté
dans les jours qui
pré
précèdent

„
„

Enlever tout vêtement radio opaque
(ceinture, soutiensoutien-gorge, bouton, piercing…
piercing…)
Décubitus dorsal
Puis ré
réalisation d’
d’un ASP de face , du pôle
supé
supérieur des reins jusqu’
jusqu’au pubis.

1

Pré
Préparation des soins
„
„

Pré
Préparation des soins

Lavage des mains , et utilisation de gants (
pré
prévention infection VIH et hé
hépatite +++).
+++).
Maté
Matériel:
„
„
„
„
„
„

Compresses , solution antiseptique pour antisepsie
cutané
cutanée.
Garrot
Seringue 20 ml de sé
sérum physiologique pour tester la voie
et rincer aprè
après l’l’injection
2 seringues de 30 ml de produit de contraste iodé
iodé
cathlon de 18 à 16 Gauges à placer dans une veine du plis
du coude
Raccord purgé
purgé avec la solution injectable de sé
sérum
physiologique ( Na Cl 9‰
9‰ )

L’ injection
T0 de l’
l’UIV

L’ injection
„

Chariot de ré
réanimation à proximité
proximité.

„

Doses:
„
„

Adulte : 1ml/kg , soit à peu prè
près 60 ml.
Enfant :
„
„
„

< 3 kg : 3ml/kg
> 20 kg : 1ml/kg
3 – 20 kg : 1ml/kg + 6 ml

Technique:
„ Tester le cathlon
„ Injecter le PCI le plus vite possible en
vérifiant le point d’
d’injection
„ Rincer la veine avec 20 ml de sé
sérum
physiologique en suré
surélevant le bras.
„ Garder la voie veineuse en place pour une
éventuelle ré
réinjection ou en cas de choc
anaphylactique.

Les diffé
différents cliché
clichés
ASP
„
„

Décubitus dorsal
Fim 36 * 43

Les diffé
différents cliché
clichés
Cliché
Cliché néphrographique
„
„
„

„

Il sera suivi de cliché
clichés minuté
minutés centré
centrés sur
les reins

20 à 40 sec aprè
après le dé
début de l’l’injection
Permet de visualiser le parenchyme ré
rénal.
Inté
Intérêt limité
limité qui l’l’a fait abandonner dans certain
services

2

Les diffé
différents cliché
clichés
Cliché
Cliché néphrographique

Les diffé
différents cliché
clichés
Cliché
Cliché de sé
sécré
crétion
„
„

„

Retard d’
d’excré
excrétion
gauche sur calcul
obstructif

„

„

Les diffé
différents cliché
clichés
Cliché
Cliché morphologique

Les diffé
différents cliché
clichés
Cliché
Cliché en compression
„

„

A 10 minutes.

„

Sur film 36 * 43

„

„

Les diffé
différents cliché
clichés
Cliché
Cliché en compression
„

ContreContre-indications:
indications:
Chirurgie abdominale ré
récente
Ané
Anévrysme de l’l’aorte abdominale
„ Traumatisme du rein
„ Dilatation pyé
pyélolo-calicielle
„ Rein muet

Permet par blocage du flux uré
urétéral de faire
s’accumuler le PCI dans les cavité
cavités excré
excrétrices
du haut appareil urinaire qui sont mieux
opacifié
opacifiées.
Technique : ballon mé
médian fixé
fixé par une sangle,
attaché
attaché de part et d’
d’autre de la table, à hauteur
de l’l’ombilic.
Duré
Durée: jusqu’
jusqu’au remplissage complet des cavité
cavités
rénales , sous surveillance scopique.

Les diffé
différents cliché
clichés
Cliché
Cliché en dé
décompression
„

Une levé
levée rapide de la dé
décompression permet
un bon remplissage et donc une bonne
opacification des uretè
uretères sur tout leur trajet.

„

Un film 36 * 43

„
„

„

A 3 minutes.
Sur film 36 * 43
Appré
Apprécie l’
l’apparition du PCI dans les
cavité
cavités pyé
pyélolo-calicielles
Tout retard ( > 3 min) uni ou bilaté
bilatéral est
pathologique

Sur film 24 * 30 centré
centré sur les reins

3

Les diffé
différents cliché
clichés
Bas appareil
„
„

„

Cliche vessie pleine: 36 * 43
Cliche postpost-mictionnel: 36 * 43 ( recherche de ré
résidu
postpost-mictionnel)
Cliché
Clichés mictionnels:
mictionnels:
Femme:
Femme: 2cliché
2clichés de profil de miction ( 24 * 30)
„ Homme:
Homme: 2 cliché
clichés en miction de ¾ droit et gauche (30 * 40
)
Rem : Un dé
délai de 1 ou 2 heures est parfois né
nécessaire pour
donner au patient l’
l’envie d’
d’uriner…
uriner…
„

Les diffé
différents cliché
clichés
Résumé
sumé
„
„
„
„
„
„
„

Les variantes techniques
Syndrome de stase
„

Stase aigue: ( ex: calcul)
„
„

„

Stase chronique: ( ex: tumeur)
„
„

„

ASP face et oblique pour recherche lithiase
PAS DE COMPRESSION
Cliché
Clichés tardifs
Cliché
Clichés positionnels en procubitus et debout

Les variantes techniques
UIV de surveillance postpost-op.
„
„
„
„

„

Obstacle incomplet avec dilatation en cas
d’hyperdiurè
hyperdiurèse
Epreuve au lasilix°
lasilix° d’hyperdiurè
hyperdiurèse

Les variantes techniques
UIV et insuffisance ré
rénale.

„

ASP
3 min
10 min
PostPost-mictionnel

Stase intermittente: ( ex: syndrome de la jonction
pyé
pyélolo-uré
uréterale)
terale)
„

„

ASP
3 min
10 min
Compression
Décompression
Vessie pleine
PostPost-mictionnel

Utiliser des PCI de basse osmolalité
osmolalité ou
isoosmolaires.
Augmenter les doses pour pallier la baisse
de filtration glomé
glomérulaire.

Les variantes techniques
UIV du greffon
„
„
„

Utiliser des PCI de basse osmolalité
osmolalité.
PAS DE COMPRESSION
Films 30 * 40 centré
centrés sur le pelvis

4

Les variantes techniques
Incidences spé
spéciales
„

Profil vrai du rein:

Résultats normaux
ASP
„

OAG pour le rein droit
„ OAD pour le rein gauche
„

Analyse:
Squelette
„ Parties molles
„ Premiè
Première idé
idée sur la topographie des reins, et
leur morphologie

„

„

OAG et OAD centré
centrés sur le pelvis, vessie
vidé
vidée pour dé
dégager les uretè
uretères pelviens

Résultats normaux
Cliché
Clichés en flux libre ( 3’
3’ , 10’
10’)
„

Etude des reins:
forme de haricot avec contour externe convexe en
DH
„ Topographie: à gauche en regard de D11D11-D12
à droite en regard de D12D12-L1
„ Dimensions: de 12 à 15 cm chez l’
l’adulte , soit
3 vertè
è
bres
½
,
et
4
vertè
è
bres
chez
l’l’enfant, le plus
vert
vert
souvent symé
symétriques.
„ Mobilité
Mobilité avec les mouvements du diaphragme.

Résultats normaux
Cliché
Clichés en flux libre ( 3’
3’ , 10’
10’)
„

Etude de la sé
sécré
crétion:
TOUJOURS < 3min

„

Etudes de uretè
uretères: ils ne sont JAMAIS
entiè
entièrement opacifié
opacifiés en raison d’
d’ un
péristaltisme uré
urétéral.

„

Résultats normaux
Compression
„

Etude des cavité
cavités
pyé
pyélocalicielles:
localicielles:
„

Les calices:
calices: le fond des
cavité
cavités pyé
pyélocalicielles
toutes aligné
alignées sur une
même ligne courbe dé
défini
la ligne de Hodson,
Hodson,
parallè
parallèle au contour ré
rénal;
les 22-3 cm ainsi dé
définis
repré
représentent le
parenchyme ré
rénal ( flè
flèche
blanche)
blanche)

Résultats normaux
Compression
„

Etude des cavité
cavités
pyé
pyélocalicielles:
localicielles:
„

„

Le bassinet : formé
formé par
la convergence des trois
grands calices; il a une
forme triangulaire, et un
bord infé
inférieur concave
moulé
moulé sur le sinus du rein.
Le sinus du rein : espace
graisseux laissé
laissé libre par
les éléments vasculaires et
les cavité
cavités excré
excrétrices.

5

Résultats normaux
Décompression
„

„

Opacification « brutale « des uretè
uretères qui sont
ainsi visibles sur toute leur longueur.
4 portions:
portions:

Résultats normaux
Décompression
„

Jonction pyé
pyélolo-uré
urétérale
„ Croisement des vaisseaux iliaques
„ Uretè
Uretère intramural
„

Lombaire:
Lombaire: le long de la colonne lombaire
„ Iliaque:
Iliaque: en avant des vaisseaux iliaques
„ Pelvien:
Pelvien: arc concave pour rejoindre la vessie
„ Intra mural:
mural: trajet trè
très court dans la paroi vé
vésicale.
„

„

3 ré
rétré
trécissements physiologiques:

Ces zones sont les zones à risque de blocage des
lithiases.

Calibre moyen:
moyen: 5 mm

Résultats normaux
Vessie pleine

Résultats normaux
Cliché
Clichés mictionnels ( urè
urètre)
„

Femme:
„

„

Contenu homogè
homogène

„

Parois ré
réguliè
gulières

„

„

De taille courte
Trè
Très variable dans son orientation et sa forme …

Homme:
„

Plusieurs parties:
„ Prostatique
„ Membraneux
„ Anté
Antérieur

Résultats normaux
Cliché
Clichés postpost-mictionnels

Résultats pathologiques
Malformations
„

La vessie doit être entiè
entièrement vide.

Anomalie de nombre:
nombre:
„

rein unique ou
hypoplasique

6

Résultats pathologiques
Malformations
„

Résultats pathologiques
Malformations

Anomalie de situation:
„
„

Rein pelvien
Rein sigmoï
sigmoïde ( dé
défaut de
migration)

„

Anomalie de forme:
„

Résultats pathologiques
Malformations

„

Anomalie de forme:
„

Résultats pathologiques
Malformations

„

Anomalies des voies
excré
excrétrices:
„

Anomalie de rotation

Reins en fer à cheval

Résultats pathologiques
Malformations
„

Reins en fer à cheval

Duplication
pyé
pyélocalicielle complè
complète
ou non;

Résultats pathologiques
Tumeurs
„

„

„

On recherche une image lacunaire constante sur
tous les films, ou une sté
sténose constante sur tous
les films.
L’UIV permet une exploration de tout l’l’arbre
urinaire , ce qui est important pour ces tumeurs
qui sont souvent multifocales.
Parfois, problè
problème de diagnostic diffé
différentiel avec
des lithiases radio transparentes.

7

Résultats pathologiques
Tumeurs

„

Tumeur d’
d’une tige
calicielle infé
inférieure du
rein gauche.

Résultats pathologiques
Tumeurs

„

Tumeur pyé
pyélique
droite

Résultats pathologiques
Tumeurs

„

Tumeur uretè
uretère droit

Résultats pathologiques
Tumeurs

„

Tumeur de vessie

Résultats pathologiques
Infections

„

Pyé
Pyéloné
lonéphrite
chronique:
„

Petit rein atrophique

Résultats pathologiques
Infections

„

Tuberculose:
„
„

Cavernes
Sté
Sténoses…
noses…

8

Résultats pathologiques
Syndrome obstructif
„

Résultats pathologiques
Traumatisme

Dilatation
pyé
pyélocalicielle
„

Résultats pathologiques
Pathologie vé
vésicale et prostatique

„

Tumeur de prostate

Extravasat de PCI par
rupture traumatique de
l’uretè
uretère

Résultats pathologiques
Pathologie vé
vésicale et prostatique

„

cystite

9


Aperçu du document UIV.pdf - page 1/9
 
UIV.pdf - page 2/9
UIV.pdf - page 3/9
UIV.pdf - page 4/9
UIV.pdf - page 5/9
UIV.pdf - page 6/9
 




Télécharger le fichier (PDF)


UIV.pdf (PDF, 237 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


uiv
p2 biopatho semioradio 1802
poly dcem2 urologie by med tmss
cysto
fiche radio dig
montee jj

Sur le même sujet..