LaPresse 11juillet2011 p.6 .pdf


Nom original: LaPresse_11juillet2011_p.6.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par , et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 13/07/2011 à 15:22, depuis l'adresse IP 207.253.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 780 fois.
Taille du document: 1.1 Mo (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


6 AUTO

LA PRESSE MONTRÉAL LUNDI 11 JUILLET 2011

llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll

AUTO

La drift : pour s’éclater et pour apprendre
PIERRE-MARC DURIVAGE

Des costauds à gros biceps
assortis de pitounes clinquantes, qui s’amusent à faire des
shows de boucane au volant de
voitures modifiées. L’image
véhiculée par les films The Fast
and the Furious est celle que
l’on avait de la drift…
C’était avant de passer quelques heures avec Carl Nadeau,
pilote de drift qui offre depuis
peu de former le profane aux
secrets de cette tech nique
complexe, grisante à souhait,
mais qui permet aussi d’améliorer sa conduite de tous les
jours.
L’Académie de drift Carl
Nadeau offre une formation
d ’ u n e j ou r n é e au c i r c u it
ICAR, à Mirabel, avec un programme de théorie en classe et
des séances en piste, d’abord
sur un anneau de dérapage
et ensuite sur une partie du
circuit.
Pour notre part, nous avons
eu droit à un amuse-gueule
de 9 0 m i nute s , dont u ne
heure sur l’anneau de dérapage, bien assez pour s’éclater
mais trop peu pour réussir
à contrôler deux dérapages
consécutifs.
Parce que les techniques
enseignées sont très difficiles à maîtriser. Tirer fort
et sec su r le frein à main
en appuya nt à fond su r
l ’embrayage , la isser a l ler
le vola nt juste assez pou r
la isser les roues su iv re
naturellement la trajectoire,
le reprendre en contrôla nt
du bout des doigts et doser
l’accélérateur pour garder le
rythme de dérapage ; il faut
faire tout ça à tout coup pour
bien réussir sa manœuvre.
Franchement pas facile, et ce
n’est que l’une des premières
techniques enseignées.
Carl Nadeau se veut toute-

PHOTOS MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

L’Académie de drift Carl Nadeau offre une formation d’une journée au circuit ICAR, à Mirabel, avec un
programme de théorie en classe et des séances en piste.

fois rassurant ; tout ça devient
beaucoup plus intuitif au bout
d’une journée complète de
formation.

Un bel atout au quotidien

Bien que l’on enchaîne les
dérapages ratés, nos quelques succès permettent de

La drift est à la course automobile ce
que le ski de bosses est au ski alpin. Il
faut être rapide, techniquement parfait,
tout en impressionnant les juges et les
spectateurs avec des figures – lire ici
des dérapages – à la fois précises et
spectaculaires. « La drift est un sport
jugé, explique Carl Nadeau. Alors que
le chrono est normalement l’arbitre
ultime en sport auto, dans le cas de la
drift, il y a trois juges professionnels
qui évaluent ce que les pilotes font en
piste. »
Quatre critères permettent d’évaluer
le travail des pilotes, explique Carl
Nadeau.
> La ligne de course : « Un tracé imposé

Pour plus de détails :
www.driftschool.ca/fr

NOTRE VIDÉO > POUR UNE CONDUITE SÉCURITAIRE

Démythifier la drift
PIERRE-MARC DURIVAGE

prend re c on s c ienc e de la
dimension pédagogique de
la formation offerte par Carl
Nadeau. Savoir maîtriser un

dérapage peut être un atout
important dans la vie de tous
les jours. « Quelqu’un qui a
une formation en sport automobile va acquérir le réflexe
de déterminer l’endroit où
sortir d’impasse, ex plique
le pilote. Et si on a suivi un
cours de drift, on va avoir les
notions de base pour garder
la maîtrise de la voiture en
sachant doser l’accélérateur
p ou r em pê c her le tête - à queue, ce qui peut faire la
d i f férence entre avoi r des
sueurs froides ou passer six
mois à l’hôpital. »
Cela peut aussi permettre
de rassu rer certa ins auto mobilistes. « C’est le cas de
conducteurs qui se sont gâtés
en s’achetant une Corvette
ou une Challenger SRT8 et
qui se disent : "Ça va bien, je
me suis acheté une machine
de 50 0 forces, mais j’ai la
chienne de la conduire", illustre Carl Nadeau. Ces gens-là,
il faut les aider. La dernière
chose que l’on veut, c ’est
qu’ils dérapent sur une flaque
d’eau au risque d’endommager leur bolide et de se blesser
sérieusement. »
Au- delà de tout , le but
de l’Académie de drift Carl
N adeau e st bien entendu
de permettre aux amateurs
de venir s’éclater da ns un
environnement sécuritaire et
encadré. « Il n’y a pas un gars
qui est insensible à mettre
une auto de travers et faire un
peu de boucane, soutient Carl
Nadeau en riant. Nous, ce que
l’on dit, c’est n’allez pas faire
ça dans la rue, mais faites-le
sur la piste. Non seulement
on va vous encourager et vous
aider, mais on va aussi vous
donner les trucs pour mieux
le faire. »

par les juges et qui s’écarte volontairement de la trajectoire idéale au profit
d’une ligne plus spectaculaire qui
nécessite un niveau de maîtrise très
élevé. »
> L’angle de dérapage de la voiture :
« C’est difficile d’aller vite lorsqu’on
est en intense dérapage. »
> L’intensité des manœuvres : « On est
jugés sur une partie de l’impact qu’on
a sur la foule, mais on l’est aussi sur
notre capacité à faire tout de façon
extrême. »
> La vitesse : « On veut voir si le pilote
a le courage d’entrer dans le virage à
pleine vapeur et s’il arrive à garder ce
rythme dans les transitions. »

Sur monvolant.ca/drift
La drift, c’est bon pour s’éclater, mais surtout pour apprendre la conduite sécuritaire.
Pierre-Marc Durivage partage son expérience de conduite dans une vidéo de Martin
Chamberland sur monvolant.ca/drift.

SAVOUREZ
LA
VICTOIRE.
OFFRESEXCEPTIONNELLES SURLES VOLVOPRIMÉS 2011.
STYLE ET PERFORMANCES PRIMÉS

• Système anti-coup de fouet cervical (WHIPS)
• Système antidérapage (DSTC)
• Système de contrôle en descente (HDC)
• Technologie Bluetooth® pour mains libres

NE TARDEZ PAS!
LES OFFRES TIRENT À LEUR FIN.

Taux de location
annuel à partir de

Taux de financement
annuel à partir de

Plus un boni en
espèces jusqu’à

pendant 36 mois

pendant 60 mois*

sur certains modèles**

0,9 % 0 %


6 000 $

VISIT YOUR LOCAL VOLVO RETAILER OR VOLVOMTL.COM

VISITEZ VOTRE CONCESSIONNAIRE LOCAL VOLVO OU CONSULTEZ VOLVOMTL.COM
UPTOWN VOLVO 4900, rue Paré, Montréal (514) 737-6666
VOLVO LAVAL 2350, boul. Chomedey Laval (450) 682-3336

VOLVO ST. HYACINTHE 855, rue Johnson, Saint-Hyacinthe (450) 771-2305
VOLVO DE BROSSARD 9405, boul. Taschereau Brossard (450) 659-6688
FRANKE VOLVO 180, rue Principale Sainte-Agathe (819) 326-4775
VOLVO POINTE CLAIRE 15 Auto Plaza, Pointe-Claire (514) 630-3666
JOHN SCOTTI AUTO LTÉE 4315, boul. Métropolitain Est Saint-Léonard (514) 725-9394

*Offres à durée limitée par l’entremise des concessionnaires Volvo participants aux acheteurs au détail admissibles seulement, sous réserve de l’approbation de crédit. Exemples de financement annuel sur le XC90 3.2 à traction intégrale 2011. Le prix de vente est de 48 555 $ [incluant 1 895 $ de frais de transport
et d’inspection prélivraison, l’inscription au RDPRM de 64, 94 $, 499 $ frais d’administration et 100 $ de taxes sur l’air climatisé (le cas échéant) à un taux de financement annuel de 0% pour une mensualité de 809, 25 $ pendant 60 mois. Le coût d’emprunt est de 0 $ pour une obligation totale de 48 555 $ incluant
l’acompte. Un acompte de 0 $ ou une valeur de reprise équivalente peut être nécessaire. Les taxes, frais d’immatriculation, frais d’assurance et frais d’enregistrement applicables en sus. Les mensualités et les dépôts de garantie peuvent varier selon le choix d’équipements additionnels. ** Le boni en espècesde
6 000 $ est compris dans le prix de vente publié de 48 555 $. Le boni en espèces est déduit du prix avant taxes; il peut être combiné à des offres spéciales de location et de financement et à d’autres offres. Un “boni en espèces” maximal de 6 000 $ est offert sur les modèles 2011 selectionnés. Consultez les
concessionnaires Volvo participants pour obtenir des renseignements complets. †Exemples de location annuelle sur le XC60 2011. Taux de location annuel de 0, 9 % pour 36 mois. La mensualité est de 668, 83 $ [incluant 1 895 $ de frais de transport et d’inspection prélivraison, l’inscription au RDPRM de
64, 94 $, 499 $ frais d’administration et 100 $ de taxes sur l’air climatisé (le cas échéant)], avec un acompte de 0 $ ou valeur de reprise équivalente; première mensualité incluant les taxes, et 0 $ de dépôt de garantie payables à la signature du contrat de crédit-bail. Les taxes, les frais d’immatriculation, d’assurance
et d’enregistrement en sus. La location alloue un nombre total de 20 000 km par année (0, 16 $ par km supplémentaire). Prix d’achat en fin de location, 19 312, 30 $ plus les taxes. Les offres se terminent le 31 juillet 2011. Cette offre peut changer sans préavis. Le concessionnaire peut vendre ou louer à un prix
moindre et peut devoir commander ou échanger le véhicule. Certaines conditions s’appliquent. Les offers peuvent varier selon la region. Votre concessionnaire Volvo vous donnera tous les détails. Les véhicules peuvent différer de l’illustration. ©2011 La Compagnie des Automobiles Volvo du Canada. « Volvo. pour
la vie » est une marque déposée utilisée sous licence par La Compagnie des Automobiles Volvo du Canada. Pensez toujours à boucler votre ceinture de sécurité. Visitez le site volvocars.ca.


Aperçu du document LaPresse_11juillet2011_p.6.pdf - page 1/1





Télécharger le fichier (PDF)


LaPresse_11juillet2011_p.6.pdf (PDF, 1.1 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


lapresse 11juillet2011 p 6
le mistral 2019 03  mars   site internet
inscription dimanche 16 novembre 2014 michelin
hmv guide pratique hiver 2012
brochure def impression
formulaire demande licences vierge 2016

Sur le même sujet..