En réponse à nos détracteurs....pdf


Aperçu du fichier PDF en-reponse-a-nos-detracteurs.pdf - page 1/35

Page 12335



Aperçu texte


En Reponse A Nos Detracteurs..._______________________

EN REPONSE A NOS DETRACTEURS...

Au Nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
Louange à Allah
, nous Le louons et implorons Son Aide et Son Pardon. Nous cherchons
refuge auprès d'Allah contre les vices de nos âmes et les méfaits de nos actes. Celui
guide, personne ne l'égare et celui qu'Il égare, personne ne le guidera.
qu'Allah
J'atteste qu'il n'y a nulle divinité si ce n'est Allah
Mohammed

, Seul et sans associé, et j'atteste que

est Son serviteur et Son Messager.

Le modeste ouvrage que voici est majoritairement inspiré des conférences du docteur Zakir
Abdul Karim Naik, célèbre prédicateur Musulman d'origine Indienne et président
de « l’Islamic Research Foundation » à Mumbai. L'objectif visé est de déterminer la nature
des réprobations formulées à l'encontre de la religion Islamique et de tenter d'y répondre par
des arguments irréfutables et acceptables par le plus grand nombre et ce, afin d'estomper les
malentendus très souvent véhiculés par les médias. Bien sûr, les réponses apportées dans le
présent document ne sont pas exhaustives, on pourrait certainement y apporter de meilleures
réponses encore, plus complètes et mieux formulées. C'est pourquoi, il constitue par là même
une invitation faite aux lecteurs de contribuer à la réflexion et d'apporter sa contribution et ses
connaissances dans les domaines traités...
Depuis plusieurs années déjà, nous constatons que la religion Musulmane fait l'objet d'un
matraquage médiatique incessant et d'une stigmatisation éhontée au mépris de toute
déontologie journalistique.
Avant tout, procédons à une analyse rapide des différents médias par l'intermédiaire du
schéma qui suit :

Electroniques

MEDIAS

Périodiques
(Journaux, magazines…)

Non électroniques

Non périodiques
(Livres, brochures…)

En moyenne il est établi que : lorsque l’on lit quelque chose, on retient 10% des informations
lorsque l’on entend quelque chose, on retient 20% des
informations,
lorsque l’on regarde quelque chose, on retient 30% des
informations.

1