Dysplasie Coude Chien.pdf


Aperçu du fichier PDF dysplasie-coude-chien.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7




Aperçu texte


La non-union du processus anconé fait partie des 4 affections regroupées sous le terme de "dysplasie
du coude". Le processus anconé est normalement soudé au reste de l’olécrâne à l’âge de 4,5 mois.
La non-union du processus anconé peut résulter d’une croissance insuffisante de l’ulna par rapport
au radius (suite à un traumatisme du cartilage de croissance de l’ulna par exemple) ; l’extrémité
distale de l’humérus appuie alors anormalement sur le processus anconé, qui est repoussé en arrière
et ne se soude pas au reste de l’olécrâne. L’instabilité du coude, sa mauvaise congruence, le
processus anconé mobile, provoquent une inflammation puis de l’arthrose.
La non-union du processus anconé peut aussi résulter d’une ostéochondrose de son cartilage de
croissance, avec un défaut d’ostéogénèse.
La non-union du processus anconé se rencontre le plus fréquemment chez le Berger allemand, mais
aussi dans plusieurs autres grandes races, dont les chiens de montagne, et le Dogue de Bordeaux, en
particulier sur des chiots particulièrement panards, pour lesquels des pressions excessives s’exerçant
sur le cartilage de croissance de l’ulna pourraient ralentir sa croissance, alors que le radius continue à
s’allonger normalement ; des pressions excessives se répercutent alors sur le coude, la tête du radius
poussant dorsalement les condyles de l’humérus ; le processus anconé non soudé se décale alors
vers l’extrémité de l’ulna, et ne se soude pas.
La boiterie apparaît souvent dès l’âge de 4,5 mois ; le chien a tendance à écarter son coude malade
du corps ou à reporter latéralement l’extrémité du membre antérieur boiteux. La boiterie augmente
avec l’exercice. On palpe aussi dès 4,5 mois une dilatation nette des récessus synoviaux latéraux,
entre le condyle latéral de l’humérus et l’olécrâne.
Le traitement chirgurgical est recommandé dès l’âge de 4,5-5 mois : il s’agit une ostéotomie de
l’ulna, qui permet, lorsqu’elle est réalisée de façon précoce, de permettre la soudure du processus
anconé au reste de l’olécrane dans les semaines qui suivent l’intervention. La boiterie disparait le
plus souvent, ou est au moins nettement atténuée. Des chondroprotecteurs sont cependant
recommandés, en cures, pour lutter contre le développement de l’arthrose.
La fragmentation du processus coronoïde médial

Coude présentant une fragmentation du processus coronoïde médial