regle des tiers .pdf


Nom original: regle des tiers.pdfAuteur: Nous

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 11/09/2011 à 20:59, depuis l'adresse IP 213.213.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 2041 fois.
Taille du document: 399 Ko (4 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


La règle des tiers est un outil de composition qu’on nous sert à toutes les sauces. Dans cet article, nous allons
revenir sur le principe de cette règle et nous allons surtout nous intéresser à ce qu’il se passe après. Maîtriser
la règle des tiers, c’est très bien mais il faut aussi l’exploiter et savoir aller plus loin.

La règle des tiers: principe
Lorsque vous prenez une photo, c’est à vous d’organiser tous les éléments de la scène dans le cadre: c’est ce
que l’on appelle la composition. Si vous faites une photo, c’est qu’il y a quelque chose d’important devant vos
yeux que vous voulez faire ressortir. C’est sur cet élément que vous devez vous attarder. Il faut composer l’image
autour de lui.
La règle des tiers donne une indication sur la façon dont composer l’image autour de l’élément clef de la scène,
pour en faire ressortir l’impact.
Le principe consiste à découper (mentalement) l’image en trois tiers en traçant (toujours mentalement) deux
droites verticales:

Faites de même avec deux droites horizontales:

Ce quadrillage indique où placer les éléments forts de l’image pour que l’impact soit maximal.

Exemple d’application de la règle pour une personne
L’intersection entre les droites constitue les points forts de l’image.

Ces points peuvent être exploités quand le sujet est ponctuel (il ne prend pas beaucoup de place dans l’image).

Que se cache-t-il derrière la règle des tiers ?
Il faut voir cette règle comme un outil qui doit vous aider à penser votre image: à la définir mentalement avant de
la réaliser.
Par contre, oubliez un peu la répartition stricte des tiers et concentrez-vous sur l’intérêt principal:
le décentrement. Cette règle vous invite à aller chercher un peu plus loin que le cadrage centré classique. Un fois
l’oeil dans le viseur, il se pose alors des questions de composition:




De quel coté décentrer ?
De combien ?

La signification du sens
Pour composer une photo, il faut prendre en compte le sens de lecture de l’image. Une photographie se lit un peu
de la même façon qu’un texte: de gauche à droite et de haut en bas. Nous avons déjà vu que le sens de lecture
implique une relation chronologique entre les élements d’une photo. En effet, l’élément en haut à gauche sera
observé avant celui en bas à droite.
De cette façon, la photo se construit comme une frise chronologique: la partie gauche de l’image
sera plutôt représentatif du passé et inversement, la droite sera assignée au futur.
Exemple: Un objet rouillé et visiblement usagé prendra tout son sens en étant placé à gauche. A l’inverse, un
nouveau-né sera plutôt placée à droite. Bien sur, il ne s’agit là que de pistes grossières. Chaque situation
est différente et demande une réflexion plus globale sur la composition.

La quantité
La règle des tiers nous invite à ne pas placer le sujet principal de la photo au centre de l’image. La valeur du
décentrement est également importante.
En suivant le principe du sens de lecture vu plus haut, le décentrement force les yeux à travailler. On ajoute du
mouvement: on ajoute alors du dynamisme dans la composition.
La règle des tiers est plutôt bien faite (tout de même!): en plaçant un sujet au tiers de l’image, la composition est
agréable dans la plupart des cas. En forçant le décentrement au-delà du tiers, on peut appuyer le message de
l’image. Une fois encore, il faut s’adapter à la situation.

Les limites
Le terme « règle » est très mal choisi car il n’y a rien d’obligatoire dans ce principe. Vous pouvez très bien cadrer
un sujet « plein centre » et obtenir un cliché qui marche.

Le cadrage centré marche aussi très bien !
Il faut surtout utiliser cette règle comme un premier outil. S’il ne marche pas, passez à un autre: il y a plein de
façons de composer une image.
Chaque situation est différente, chaque composition est un cas particulier. Savoir appréhender ce que vous avez
devant vos yeux fait partie du plus gros travail dans le processus de création.

Conclusion
Vous l’avez compris, je ne remets pas en cause la sacro-sainte règle des tiers, je cherche juste à aller plus loin…
à vous montrer qu’il ne faut pas s’attacher à ce genre d’outil trop strict.
Attention à ne pas tomber dans le piège de l’application systématique. Si vous l’appliquez à la lettre, c’est que
vous n’en avez pas complètement compris l’intérêt.
Source1point2vue


regle des tiers.pdf - page 1/4


regle des tiers.pdf - page 2/4


regle des tiers.pdf - page 3/4

regle des tiers.pdf - page 4/4


Télécharger le fichier (PDF)


regle des tiers.pdf (PDF, 399 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


regle des tiers
tuto1 par ou commencer
la photo de paysage
couleurcompo
5 regles simples de composition
premiere element 12 b

Sur le même sujet..