Les Protocoles des Sages de Sion.pdf


Aperçu du fichier PDF les-protocoles-des-sages-de-sion.pdf - page 81/81

Page 1...79 80 81



Aperçu texte


Notre roi, incarnation du Destin
Le peuple croira reconnaître le Destin lui-même et toutes ses voies humaines
dans la personne du souverain qui gouvernera avec une fermeté inébranlable,
exerçant son contrôle sur lui-même et sur l’humanité. Personne ne connaîtra les
intentions du souverain quand il donnera ses ordres ; nul n’osera donc entraver sa
course mystérieuse.
Il faut, naturellement, que notre souverain ait un cerveau capable d’exécuter
nos plans. Il ne montera donc sur le trône que lorsque ses facultés intellectuelles
auront été vérifiées par nos Sages.
Pour s’assurer l’amour et la vénération de tous ses sujets, notre souverain devra
souvent leur adresser la parole en public. Les deux puissances, celle du peuple et
celle du souverain, s’harmoniseront au contact, au lieu de rester séparées, comme
chez les Gentils, où l’une regardait l’autre avec terreur.
Il nous fallait maintenir ainsi ces deux puissances dans cet état de terreur mutuelle, pour qu’une fois séparées elles tombassent dans nos mains.
Notre souverain doit être irréprochable
Le roi d’Israël ne devra pas être dominé par ses passions, particulièrement par
la sensualité. Il ne laissera pas dominer les instincts animaux qui affaibliraient ses
facultés mentales. La sensualité, plus que toute autre passion, détruit, fatalement,
toutes les facultés de l’intelligence et de la prévoyance ; elle dirige la pensée des
hommes vers le plus mauvais côté de la nature humaine.
La Colonne de l’Univers, en la personne du Gouverneur du Monde, issu de la
Sainte Race de David, doit renoncer à toutes passions pour le bien de son peuple.
Notre souverain doit être irréprochable.
FIN
—-

80