ronéo biopath 04.pdf


Aperçu du fichier PDF roneo-biopath-04.pdf - page 7/50

Page 1...5 6 78950




Aperçu texte


Biopathologie – Les inflammations - Pr F. Galateau-Sallé

4

20/09/2011
L2 2011/2012
Groupe n° 11 – Alice et Clara

 Les cellules du tissu conjonctif sont les fibroblastes, les macrophages,
puis les mastocytes. Les mastocytes sécrètent des cytokines qui vont
aller activer la sécrétion de fibrose. Le plus souvent, on trouve ces
mastocytes dans les processus fibrotiques.
 La charpente du tissu conjonctif est constituée de collagène, de fibres
élastiques, et de protéoglycanes. Les épithéliums de revêtement
reposent sur du tissu conjonctif. Ces derniers sont séparés par une
membrane basale (il s’agit de collagène de type 4)
 Enfin, les vaisseaux sont tapissés de cellules endothéliales qui
reposent sur une membrane basale. Cette membrane basale sépare les
cellules endothéliales (c’est-à-dire la lumière du vaisseau) du tissu
conjonctif.
Pour traiter une inflammation, il va falloir reconnaître l’inflammation,
l’agent étiologique et enfin sur qui nous allons agir. Ainsi, il est très important
de comprendre qui sont les acteurs de l’inflammation.

CHU de Caen

Page 7 sur 50