Le manuel du savoir vivre.PDF


Aperçu du fichier PDF le-manuel-du-savoir-vivre.pdf

Page 1 2 3 45690




Aperçu texte


Manuel du savoir-vivre

b) Galanterie
Galanterie, voici un mot qui a perdu de son sens depuis que les hommes
ne la pratiquent presque plus, de peur de se faire traiter de " macho " par
des femmes féministes ! Les bonnes manières auront-elles raison d'une
guerre des sexes un peu déplacée ? Il est en effet certaines femmes qui
sont outrées - là où elles devraient être flattées - lorsqu'un honnête
homme leur propose de porter leurs bagages !
La galanterie, c'est une infinité de gestes courtois et protecteurs à l'égard
des femmes : s'effacer dans un escalier en croisant une femme pour la
laisser passer ; lui céder le passage devant une porte, mais la précéder
en entrant dans un restaurant ; lui avancer sa chaise lorsqu'elle s'assied
; l'aider à enfiler son manteau ; la précéder en descendant et la suivre en
montant les escaliers afin de la protéger si elle venait à tomber ; lui
laisser le haut du pavé afin d'éviter qu'elle ne soit éclaboussée, lui ouvrir
la portière avant de monter soi-même dans la voiture et la refermer
doucement sur elle ; ramasser un objet qu'elle aurait laissé tomber ; lui
porter sa valise ; attendre qu'elle soit entrée dans son immeuble après
l'avoir raccompagnée… et tant d'autres petites attentions insignifiantes
en soi mais qui font toute la différence.
Du reste toutes ces manières sont à appliquer par tous, hommes et
femmes, à l'égard des personnes âgées.

c) Voisinage
Il arrive que le voisinage tourne au cauchemar, et à l'heure du procès à
tout va, il est plus que précieux d'être en bons termes avec ses voisins.
En majorité nous vivons dans des appartements ou des maisons
individuelles, près de personnes que nous n'avons pas choisies et qui
ont parfois une éducation et des modes de vie radicalement opposés aux
nôtres. Il est donc important de respecter quelques règles élémentaires
afin de maintenir avec ces gens-là des relations courtoises.
Il convient tout d'abord lorsque l'on déménage de se présenter au
gardien s'il y en a un, et à son ou ses voisins de palier ou de rue. Par
leur ton et leur attitude, ils manifesteront probablement tout de suite soit
une sympathie naissante (attention aux débordements !), soit une

4