Réussites Immo .pdf



Nom original: Réussites Immo.pdfTitre: Mise en page 1 (Page 1)

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par QuarkXPress(R) 7.31 / Acrobat Distiller 8.2.6 (Macintosh), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 06/10/2011 à 12:59, depuis l'adresse IP 90.16.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1468 fois.
Taille du document: 18.4 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Le cahier
de la
dynamique
locale

ENTREPRENDRE EN
POITOU-CHARENTES

- SUPPLÉMENT GRATUIT AU N°24 D’INFO-ECO DU VENDREDI 17 JUIN 2011 -

Tour d’horizon du marché avec des spécialistes

Immobilier : reprise
en construction
L’essentiel
Les grandes
tendances 2011
Les transactions sont en
augmentation. L’occasion
de faire le point sur
le département. PAGE 3

Logement insolite
Oser passer une nuit dans les
arbres, la tête dans les étoiles,
au Parc de la Belle. PAGE 7

Répondre au logement social par l'auto-construction : voilà le projet développé par l'association Toit par
toi. Six maisons en ossature bois et basse consommation devraient sortir de terre à Vendeuvre. PAGE 6

Jeudi 8 septembre
sep
ptembre 2011
1 PARC

D E S A I NT- C Y R

ANOË
C

TT À
COURSE À PIED À V

ents :
Inscription et renseignem
oppement
vel
Grand Poitiers - service Dé
économique et emploi

05 49 52 35 35

L’esprit d’équipe

INFO-ECO 2 RÉUSSITES
I 2 I Info-éco 2 Juin 2011
EDITO

L’ÉCO EN BREF ...

Immobilier : 2011
l'année de la reprise ...

Que s’est-il passé ce mois-çi ?

Les professionnels interrogés par notre rédaction
sont formels : après les années de crise, 2008 et
2009, le marché a montré un frémissement à la
reprise en 2010 et devrait se ressaisir à partir de
2011.
Marie-Bernard Nivet, présidente de la Chambre de
notaires de la Vienne, confirme chez les particuliers une remontée des logements anciens. Quant
au neuf, il reprend des couleurs avec une préférence pour les deux-pièces et les studios. Du côté
des entreprises, Brothier Immobilier reste optimiste
mais voit encore 2011 comme une année de transition. Avec comme bonne nouvelle : le centre-ville
qui conserve son attractivité. Pour preuve : les grandes enseignes s'intéressent désormais à Poitiers.
Une vision qui ne peut que satisfaire les élus du
Grand Poitiers. Mais pour son vice-président,
El Mustapha Belgsir, la requalification des zones
économiques est aussi une des priorités. Qu'il
s'agisse de République ou des Portes du Futur,
des projets de développement sont en cours. Ils
participent à l'élargissement d'une offre foncière
pour les entreprises et les commerces.
Pour terminer nous vous présentons des projets
innovants : l'auto-construction avec l'association
Toit par Toi et les éco-quartiers de Sipéa. Plus
quelques idées déco à puiser chez un spécialiste
et une idée week-end pour prendre de la hauteur : les cabanes perchées du Parc de la Belle. ◆
LA RÉDACTION

Retrouvez dans chaque numéro le blog poitevin, invité de la rédaction.

Directeur de la publication : Roger Anglument
Responsable de la rédaction : Lydia De Abreu
Articles : la rédaction d’Info-éco et nos correspondants
Mise en page : la rédaction
Rédaction - Abonnement : 48 rue Jean Jaurès, 86000 Poitiers Tél : 05 49 42 74 30 - info@publicmedia.fr.
Site intenet : www.info-eco.fr et sur Facebook : Info-eco.fr
Publicité : Com West 2. Tél : 05 49 47 79 68.

Entreprises
❒ A Chauvigny (86), l’entreprise

Eco & Mobilité fabrique des
véhicules électriques, la gamme
Simplycity. Son effectif est passé
à 44 personnes avec l’arrivée de
dix personnes pour la chaîne de
production. La société souhaite
atteindre les 500 véhicules d’ici
la fin de l’année.

atmosphérique, identifie les
sources de pollution tant au
niveau des rejets industriels
canalisés qu'en ambiance de travail. Les clients sont principalement des industriels, mais également des collectivités locales.


La banque CIC Ouest a
quitté ses bureaux du Futuroscope pour s’installer dans un
immeuble neuf, situé au rondpoint de Chasseneuil-du-Poitou, en bordure de la N 10.

Artisanat
❒ Thierry Masson, parfumeur
❒ Les jardins de la Frolle à Bon-

nes (86) proposent d’avril à
octobre la vente directe de
fruits et plantes à fleurs. L’occasion de goûter le plaisir de la
libre cueillette.

et créateur de parfums à l’enseigne Si T’M est installé à
La Rochelle. Dans sa boutique,
il propose toute une gamme de
parfums, de bougies parfumées
ainsi que des accessoires pour la
maison et des produits pour
le corps.

Services
❒ L’entreprise (franchisée) Axéo

❒ L’entreprise Brodalain à Châ-

services s’installe à Poitiers. Elle
intervient à domicile pour
effectuer certaines tâches
comme le ménage, le repassage,
l’entretien des espaces verts, du
bricolage … Axéo services propose également son savoir-faire
aux entreprises.

tellerault personnalise par la
broderie des tissus d’ameublement, des vêtements, du linge
de maison. Particularité, c’est
Alain qui est aux commandes.

Développement
économique




L’entreprise Creatmos
(Contrôles REjets ATMOSphériques) à Poitiers effectue des
prélèvements et des analyses
dans le domaine de la pollution

La réunion d’information sur
la construction du Center Parcs
sur les communes des TroisMoutiers et de Morton a rassemblé environ 400 chefs d’entreprise, intéressés par le projet.

Le coût des travaux annoncés
s’élève à 300 millions d’euros.
Les élus ont invité les entreprises à se regrouper pour participer aux appels d’offres.


Le Club des entrepreneurs
du Sud Vienne se substitue à
l'Association de développement économique du Sud
Vienne. Parmi les objectifs
annoncés par le président Vincent Morlat : créer, développer
les actions destinées à renforcer
le potentiel des entreprises
membres, transférer le siège
social à Montmorillon dans le
futur hôtel d'entreprises, zone
de la Barre.

❒ La fête de l’Europe (le 9 mai)

était l’occasion de mettre en
avant les actions européennes
en Poitou-Charentes. Par le biais
des fonds européens (Feder,
FSE, Feader, FEP), 31 000 projets
ont été soutenus depuis 2007.
247 millions d’euros ont été versés pour aider les entreprises
dans leur projet de développement et de création d’emplois.
La préfecture a réalisé un clip
vidéo et s’est associé au PB 86
pour faire passer le message.
❒ Le dispositif « Pulpe », initié

par l’université de La Rochelle
et la Communauté d’agglomération de La Rochelle est un
appel à projets destiné à rapprocher et faire travailler

ensemble le monde de l’entreprise et celui l’université. Le
but : créer des emplois. Lors de
cette quatrième édition,
33 entreprises ont accueilli un
étudiant et sont aidées pour un
montant total de 186 770 euros.

Communication

❒ La société Bitis Production, de
Niort, est une société coopérative de production audiovisuelle
créée en 2010. Elle vient de mettre en place Bufox TV, une télévision sur internet qui diffuse
des informations et des reportages centrés sur le département des Deux-Sèvres. Bufox TV
souhaite dépasser les limites du
département pour devenir une
web-TV régionale.


La société châtelleraudaise
Sema Plus est spécialisée dans
la communication visuelle. Elle
propose des solutions graphiques et du marquage publicitaire destinés à développer la
visibilité et la publicité des
entreprises. Parmi les supports
et services utilisés, la société
développe les impressions textiles, la signalétique, la gestion
de l’événementiel.

INFO-ECO 2 IMMOBILIER
I 3 I Info-éco 2 Juin 2011
HABITATION – VIENNE

Les grandes tendances du marché
Maison ou appartement, neuf ou ancien, les transactions immobilières sur
l’année 2010 sont en augmentation. L’occasion de faire le point sur la
situation du département avec les notaires.
les terrains à bâtir, si les prix repartent à la hausse, il y
a encore beaucoup de lots à vendre.
Le prix moyen de vente pour les appartements anciens
est de 1 550 €/m2, et concède une hausse de 8,6 % sur
un an, pour une moyenne à 79 600 €. A Poitiers, le prix
est légèrement au-dessus avec une moyenne à
1 574 €/m2, pour une évolution de + 8,2 %. Ce sont les
deux pièces qui se vendent le plus en Vienne (31 %). Le
studio arrive en deuxième position.
Le prix de vente moyen pour un appartement neuf
est de 2 735 €/m2, avec une hausse de 9,1 % en un an, et
un prix moyen s'élevant à 134 800 €. Sur dix ans, le ratio
entre le prix du neuf et de l'ancien n'a pas changé. Les
deux pièces représentent 44 % des ventes. Le trois pièces arrive en deuxième position.

L’évolution des prix est plus lente pour les terrains à bâtir.

Les prix moyens de vente au m2
Marie-Bernard Nivet

“ L'année prochaine, les normes
basses consommations devraient
influer fortement sur le marché ”

L

’occasion est donnée, avec les notaires de la
Vienne de dresser les grandes tendances de l'immobilier du département en 2010. « Fin 2007, début
2008, nous avons connu la crise et les prix ont chutés. Ils sont
en train de remonter, mais n'atteignent pas les niveaux de
2007 », constate la présidente des notaires de la Vienne,
Marie-Bernard Nivet. Ce sont les maisons anciennes qui
se sont le plus vendues. « Les gens ont réinvesti. » Pour les
appartements anciens, les ventes sont bien reparties
également. Elles ont rattrapé le volume de 2008. Pour

Le marché se stabilise
Pour les maisons anciennes (de plus de cinq ans) le
prix de vente moyen s'élève à 136 900 €. « Le marché est
en train de se stabiliser. » Poitiers et la périphérie poitevine
enregistrent les prix les plus importants. C'est le pays
civraisien qui connaît les prix les plus bas avec une
moyenne à 85 500 €.
Pour les terrains à bâtir, le département connaît une
évolution de + 4,5 %, pour un prix moyen à 44 200 €. La
périphérie poitevine comptabilise 36 % des ventes. Dans
le département, la vente en lotissement représente 68 %
des transactions, pour 47 600 € de prix moyen et 53 €/m2.
Hors lotissement le prix moyen est de 37 000 €et 24 €/m2.
Marie-Bernard Nivet estime que l’année 2010 a été plutôt
encourageante, mais « l'année prochaine, les normes basses
consommations devraient influer fortement sur le marché. » ◆

Un not
notaire
aire est
est là pour
po
our vous
vous aider à prendre
prendre les
l bonnes
ĚĠĐŝƐŝŽŶƐ͕ ůĞƐ ƌĠĚŝŐĞƌ Ğƚ ĞŶ ĂƐƐƵƌĞƌ ůĂ ĐŽŶƐĞƌǀĂƟŽŶ ŝůůŝŵŝƚĠĞ͘
ĚĠĐŝƐŝŽŶƐ͕ ůĞƐ ƌ
ĠĚŝŐĞƌ Ğƚ ĞŶ ĂƐƐƵƌĞƌ ůĂ ĐŽŶƐĞƌǀĂƟŽŶ ŝůůŝŵŝƚĠĞ͘
hŶ ĂĐƚĞ ŶŽƚĂƌŝĠ ĞƐƚ ů͛ĞdžƉƌĞƐƐŝŽŶ Ě͛ƵŶĞ ƌĞůĂƟŽŶ amiable
hŶ ĂĐƚ
Ğ ŶŽƚĂƌŝĠ ĞƐƚ ů͛
ƚ ĞdžƉƌĞƐƐŝŽŶ Ě͛ƵŶĞ ƌĞůĂƟŽ
ŽŶ amiable dans
ůĂƋƵĞůůĞ ůĞ ŶŽƚĂŝƌĞ Ɛ͛ĞŶŐĂŐĞ͘ ͛ĞƐƚ ƵŶ ĂĐƚĞ incontestable
ůĂƋƵĞůůĞ ůĞ ŶŽƚ
ĂŝƌĞ ƐƐ͛ĞŶŐĂŐĞ͘ ͛ĞƐƚ ƵŶ ĂĐƚĞ inccontestable aux
LJLJĞƵdž ĚĞ ůĂ ůŽŝ͘ WŽƵƌ ĐŚĂƋƵĞ ƉƌŽũĞƚ ŝŵƉŽƌƚĂŶƚ ĚĞ ǀŽƚƌĞ ǀŝĞ͕
ĞƵdž ĚĞ ůĂ ůŽŝ͘ WŽƵƌƌ ĐŚĂƋƵĞ ƉƌŽũĞƚ ŝŵƉŽƌƚĂŶƚ ĚĞ ǀŽƚƌĞ ǀŝĞ͕
ĐĐŽŶƐƵůƚĞnj ƵŶ ŶŽƚĂŝƌĞ͘
ŽŶƐƵůƚĞnj ƵŶ ŶŽƚĂŝƌƌĞ͘

www.chambre-vienne.notaires.fr
w
ww.cham
mbre-vienne.notaires.fr

1 550 €/m2 pour un appartement ancien
2 735 €/m2 pour un appartement neuf
Le prix moyen de vente en 2010

79 600 € pour un appartement ancien
134 800 € pour un appartement neuf

136 900 € pour une maison ancienne

44 200 € pour un terrain à bâtir

INFO-ECO 2 IMMOBILIER
I 4 I Info-éco 2 Juin 2011
L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE - POITIERS

ZONES D'ACTIVITÉS – GRAND POITIERS

Cœur d’agglo est un vrai plus Un développement cohérent

N

C

'est vrai que, pour
2011, nous notons
une augmentation du
nombre de dossiers traités.
2009 a été une année délicate,
2010 a marqué une transition, 2011 également,
remarque, Jacky Brothier,
gérant de Brothier Immobilier à Poitiers. Pendant ces
années, il n'y a pas eu de gros
projets initiés, c'est en train de
se faire. Et cela devrait porter
ses fruits en 2012 et 2013. »
Actuellement, le secteur
des bureaux et grandes
surfaces reste « un marché
délicat. Jusqu'à 400/500 m2,
le marché va bien. Pour les
grandes surfaces de 1 000 m2,
c'est plus difficile », constate
Jacky Brothier. La raison : il

16 000 m2 de locaux commerciaux vont voir le jour à Chasseneuil.

y a peu de stock sur ces
bâtiments neufs. Au
contraire, par exemple,
l'immeuble de la gare est
pratiquement complet. Il
ne reste que le dernier
étage en open space. « C'est
un quartier vraiment intéressant et en plein développement. »
Pour les locaux d'activités, l'offre et la demande
s'équilibrent. « L'activité est
constante dans ce secteur. »

Le centre-ville attire
En ce qui concerne le
commerce, Jacky Brothier
le réaffirme : « Arrêtons d'être négatif avec le centre-ville.
Cœur d'agglo est un vrai plus,
un beau projet. Et depuis un

an, les grandes enseignes s’intéressent de nouveau à Poitiers. » Les centres-villes
restent attractifs, les zones
piétonnes notamment, des
emplacements sont disponibles. L'ex-CCI, notamment est réhabilitée et
devrait être livrée au dernier trimestre 2011.
Autre zone qui connaît
de nombreux changements : Chasseneuil-duPoitou et les Portes du futur.
« Cette zone est en phase de
requalification. A côté, nous
commercialisons, 16 000 m2 de
locaux. » Le projet se veut le
plus « naturel » possible
avec des toitures végétalisées et un éclairage par
énergie renouvelable. ◆

Les zones République remaniées
Sur la zone République, sur l'ancien site
Michelin, la société Kramp viendrait s'implanter. « Vu sa croissance, la société souhaite
se rapprocher de moyens de communication
rapide. » Une liaison reliant la zone 2 à 3,
devrait voir le jour.
Les Portes du futur connaîtront, dans les
prochaines années, les plus grandes évolutions. « Nous travaillons en comités de pilotage pour requalifier la zone. Avec les acteurs
locaux, nous finalisons la programmation de
travaux et la nouvelle configuration de cette
zone. Il y a un très gros problème d'accessibilité et de circulation. » Des véritables îlots

El Mustapha Belgsir
commerciaux verraient le jour. En plus du
giratoire d'entrée, un autre carrefour serait
construit au niveau de la 2x2 voies. « La
zone bénéficierait ainsi de deux entrées qui distribueraient la circulation sur les différents îlots.
Nous réfléchissons également au moyen d'intégrer au mieux les déplacements doux. » Un
important projet commercial devrait également voir le jour.
« Les différentes zones sont pratiquement
toutes complètes. C'est pourquoi, nous avons
souhaité activer la sortie de la zone République 4. Cela représente plus de 400 hectares
qui devraient donner de l'air aux zones économiques et aux besoins qui pourraient se déclarer. Les premières esquisses sont déjà là. Nous
travaillons sur la distribution des activités. »
Il y aura donc une partie commerce, artisanat et tertiaire, un espace réservé aux
éco-activités. « Une de nos problématiques
est également de prévoir le passage de la LGV
et la connexion entre les différentes zones. Il
faut coordonner tous le monde et faire attention à avoir un développement cohérent. » ◆

Mon entreprise travaille depuis plusieurs années avec un
fournisseur qui n’a jamais commis de faute mais je souhaite en
changer.
Y a t-il des précautions à prendre ?

Oui: Vous ne pouvez pas rompre totalement ou partiellement une
relations commerciales établies sans notifier par écrit à votre
fournisseur un délai de préavis suffisant, c’est-à-dire qui tient
compte de la durée de vos relations, des usages, de son état
éventuel de dépendance vis-à-vis de votre entreprise, voire
d’autres circonstances.

e lance

me

ed

À partir de

nt

Offr

Jacky Brothier

otre réserve foncière est aujourd'hui
très réduite. La situation est dangereuse. Et dans 2 à 3 ans, si nous n'intervenons pas notre position sera encore plus
faible, nous n'aurons plus de possibilités d'accueil d'entreprises, explique El Mustapha
Belgsir, vice-président du Grand Poitiers
au développent économique. C'est pour
cela que nous avons engagé une politique de
requalification des zones économiques. » Cinq
millions d'euros ont été programmés sur
cinq ans (2008 – 2013).
La zone Saint-Nicolas est concernée,
elle devrait connaître quelques changements. L'entreprise Céphy devrait déménager sur la zone République. A l'arrière
de la zone une entreprise en lien avec la
ligne LGV devrait venir s'installer. « Nous
devrions avoir une activité liée au béton. Ce
serait un plus pour l'insertion de personnes
peu qualifiées. »

25,99 €

*

Attention pour le cas où un contrat aurait été conclu avec votre
fournisseur prévoyant un délai de préavis, ce délai peut ne pas
être suffisant au regard de la durée de vos relations et il vous
faudra l’allonger.
Droit commercial et de la concurrence,
Droit de la propriété intellectuelle,
Droit des Sociétés et droit fiscal,
Droit administratif et de la construction,
Droit des personnes

Poitiers, 23 rue Victor Grignard, ZI République 2
05.49.55.80.63
Paris, 10 rue Raynouard, 01.46.47.46.47
www.tenfrance.com

Nous lui proposons

* Prix d’un appel local sauf surcoût imposé par votre opérateur de téléphonie.

d’associer réalité économique et économies d’énergie.

EDF SA au capital de 924 433 331 € – 552 081 317 RCS PARIS – Siège social : 22-30, avenue de Wagram 75008 Paris – Photo : © G. de Boismenu –

Virginie de Chassey veut donner tout son sens
au mot performance.

Virginie de Chassey est Déléguée au développement durable
du Groupe PSA Peugeot Citroën.
En signant un contrat de progrès avec EDF Entreprises,
PSA Peugeot Citroën bénéficie d’un accompagnement en matière de maîtrise
de la consommation énergétique. Cette collaboration permet ainsi au Groupe
de diminuer ses coûts énergétiques et son empreinte carbone.

Pour en savoir plus, appelez le
ou rendez-vous sur edfentreprises.fr

L’énergie est notre avenir, économisons-la !

INFO-ECO 2 IMMOBILIER
I 6 I Info-éco 2 Juin 2011
AUTO-CONSTRUCTION – VENDEUVRE / 86

Construire sa maison de A à Z
Répondre au logement social par l'auto-construction :
voilà le projet développé par l'association Toit par toi.
Six maisons en ossature bois et basse consommation
devraient sortir de terre à Vendeuvre.

C

onstruire six logements, six maisons en bois
consommant peu d'énergie, la démarche n'est pas
commune. Le projet va
plus loin : ce sont les propriétaires qui construiront
leur maison de A à Z.
Cette démarche est
accompagnée par l'association Toit par toi. « Je suis parti
du constat en 2005, que compte
tenu des coûts de construction,
de loyer, les familles à faibles
revenus n'arrivaient plus à se
loger », explique Charles
Nicol, le président de Toit

par Toi. Il s'est inspiré du
mouvement des Castors :
« Après la guerre, il y avait un
fort besoin de logements
sociaux. Les gens se sont donc
regroupés pour construire euxmêmes leur maison. » Chacun
donnant de son temps, avec
un nombre d'heures à faire
par mois. La maison finie
était tirée au sort pour savoir
qui pourrait emménager.
« J'ai gardé cette idée : les gens
doivent se regrouper pour construire leur maison. »
Il y avait en plus deux
exigences : faire une maison économe en énergies

et facile à construire. Ce
seront donc des habitations en ossature bois.
L'idée est aussi de
mutualiser les achats, les
services pour baisser les
coûts de fabrication. « Nous
avons ainsi établi une maison
à 100 000 euros, comprenant le
terrain et les frais. Ainsi, la part
du logement ne devant pas
excéder un tiers des revenus, et
en tablant sur des mensualités
de 500 euros par mois, les
familles pouvant accéder à ces
maisons doivent avoir au minimum un revenu de 1 500 euros
par mois. L'auto-construction

Les six maisons en ossature bois s’intègreront facilement à l’environnement.

peut être une réponse face au
besoin de logement social. »

Construire ensemble
Le seul critère ensuite,
est d'être en bonne condition physique pour pouvoir
faire les travaux. Les personnes sont aidées par un
animateur technique qui
se charge de l'organisation
du chantier. « Il est là pour
veiller à la bonne mise en
œuvre de la construction, du

respect des règles, des normes.
Il assiste, conseille et montre
l'ordre et les différentes techniques. Nous avons ainsi créé
un nouveau métier », se félicite Charles Nicol.
Le terrain a été trouvé sur
la commune de Vendeuvre.
La partie fondation (terrassement et dalle de béton)
sera réalisée par des entreprises. Ce sera ensuite au
tour de l'auto-constructeur
de jouer. « En s'entraidant, en

deux équipes de trois, les personnes viendront travailler. »
Le chantier devrait débuter
en juillet et se terminer
douze mois plus tard. Les
permis de construire ont été
signés, les prêts sont en
phase de finalisation. « C'est
un chantier test, nous espérons
par la suite que d'autres projets de ce genre puissent voir le
jour. Les collectivités doivent se
rendre compte que cela peut
être une solution. » ◆

MODE DE VIE – VIENNE

Penser durable avec l’éco-quartier

L’éco-quartier de l’Orée de Migné-Auxances est un projet global.

S

ipéa est un bailleur social. La formule a beau être
claire, elle n’en est pas moins réductrice au
regard des activités et de l’engagement de l’entreprise sur le terrain sociétal et environnemental. Interrogé sur les différents projets d’aménagement d’écoquartiers, le directeur Gérard Gorgette élargit le débat :
« Aménager un éco-quartier, c’est avant tout mettre en œuvre
un projet de vie. C’est une greffe sur l’existant qui doit se mailler
avec le reste et être vécu avec nos cinq sens. » A l’instar de
son siège social à bilan énergétique positif, Sipéa s’engage sur son programme de réhabilitation (100 millions
d’euros seront investis d’ici à 2015 pour abaisser la

consommation énergétique des logements) mais également sur des projets d’habitat de nouvelle génération.
Chargée de projet aménagement durable, Christelle
Crenn explique la démarche qui préside aux éco-quartier prévus à Couhé, Buxerolles ou à l’Orée de MignéAuxances : « Créer un éco-quartier, c’est comme dérouler une
pelote. Cela commence par un partenariat fort avec la collectivité, les associations, les habitants et futures résidents. Nous
visitons d’abord le site et chacun apprécie le lieu avec ses cinq
sens. Ensuite nous débâttons ensemble lors d’un diagnostic
partagé de ce que chacun a ressenti, vu … »

Dynamique de l’éco quartier
Christelle Crenn, prône l’humilité. Sipéa a les méthodes mais, sait aussi que chacune des parties prenantes
doit pouvoir s’approprier le projet. « Ceux qui vivent ou
vivront sur place savent ce qu’ils veulent y vivre. Il est important qu’ils aient envie de voir le futur quartier sortir de terre
et correspondre à leurs attentes. C’est une remise en question
permanente, une dynamique qui se crée et ce jusqu’au dépôt
du permis d’aménager. »
Le projet d’aménagement de l’éco-quartier L’Orée de
Migné-Auxances porte sur 40 000 m2 et comprendra, à
terme 147 logements. 15 lots sont en accession avec obli-

Gérard Gorgette et Christelle Crenn
gation de construire un bâtiment basse consommation
(BBC). « Cela demande d’informer les acquéreurs potentiels avant
qu’ils rencontrent leur constructeur. Cela pose des exigences pour
nous, comme pour ceux qui y vivront. Cela oblige à penser autrement. Nous nous devons d’accompagner les futurs résidents
comme de penser à l’inimité de leur habitat, sa consommation
énergétique mais, également les accès piétonniers qu’ils emprunteront, les commerces de proximité qu’ils fréquenteront, les stationnements qu’ils utiliseront… », insistent de concert Christelle Crenn et Gérard Gorgette, conscients de l’enjeu
sociétal et environnemental de l’habitat de demain. ◆

INFO-ECO 2 IMMOBILIER
I 7 I Info-éco 2 Juin 2011
DÉCORER SON INTÉRIEUR – POITIERS / 86

i.d. Déco-Travaux ne manque pas de pep’s
Anthony et Frédéric Lhermitte ont lancé « i.d Déco-Travaux ». Un côté
gestion, l’autre côté travaux et décoration, ils vous accompagnent de
A à Z dans la réalisation de vos projets, de vos envies.

Anthony Lhermitte

I

ls sont jumeaux, mais
différents. Ils sont frères et très complémentaires. Fort de ce constat Anthony et Frédéric
Lhermitte ont lancé « i.d
Déco-Travaux » en s’appuyant sur leurs forma-

tions respectives : commerce et gestion pour l’un,
peintre en bâtiment pour
l’autre.
Le tandem ainsi associé
mutualise ses compétences et propose à ses clients
de réaliser leurs projets de

travaux et déco avec une
seule entreprise. Le
concept séduit rapidement !
Il faut dire qu’Anthony
Lhermitte a le don de
répondre aux attentes de
sa clientèle. A la multiplicité des artisans (plaquiste,
carreleur, peintre….), il
assume un interlocuteur
unique pour tout le second
œuvre de rénovation. Aux
devis tardifs, il s’engage
sous huit jours. Au non
respect des délais, il
répond très clairement
qu’i.d Déco-Travaux ne
quitte pas un chantier tant
qu’il n’est pas terminé.
L’auto-entreprise des
débuts a vite cédé la place
à une SARL créée en juillet
2010 : « En quelques mois,
nous avions atteint le plafond

de chiffre d’affaires maximal
autorisé ! », raconte
Anthony Lhermitte qui sait
devoir ce succès autant au
professionnalisme des
quatre salariés de la structure qu’à une charte d’engagement qualité qui n’est
pas un concept creux.
« Avant de réaliser un devis,
je passe du temps avec le
client. Travailler dans sa maison suppose de comprendre
ses envies, ses attentes.
Ensuite, je passe chaque jour
sur le chantier. Du début à la
fin, nous nous imposons la
même rigueur dans la partie
commerciale comme dans la
réalisation technique. »

Côté déco
En phase de développement et face à une activité
croissante, i.d Déco-Tra-

De la cuisine au salon, i.d. Déco-Travaux s’occupe de chacune de vos
pièces, selon vos goûts.

vaux s’engage également
sur la qualité des matériaux en travaillant avec
des fournisseurs sérieux et
reconnus.
Par goût, Anthony Lhermitte est très sensible à la
partie décoration. C’est
d’ailleurs lui qui sillonne
les salons pour se tenir au
courant. Ses conseils (très
avisés) de relooking intérieur ne sont pas facturés.
« Je suis dans la relation. Je

cocoone mes clients et je
prends le temps de comprendre qui ils sont en regardant
leur mobilier, l’ambiance
générale en somme. Si c’est
vide, je leur demande d’aller
chez eux parce qu’à la fin, ce
sera leur intérieur… Il me faut
faire la part des choses entre
mes goûts personnels et les
leurs pour qu’ils puissent
s’approprier un nouvel univers et se sentir…chez
eux ! » ◆

HÉBERGEMENT INSOLITE – MAGNÉ / 86

Le Parc de la Belle, la nuit

Envie de déconnecter du monde
ou tout simplement réaliser un rêve
d’enfant, les cabanes en l’air du parc
offrent un dépaysement total à
quelques métres du sol.

P

asser une nuit au
Parc de la Belle à
Magné, c’est s’accorder une journée de
vacances. Je m’explique.
Dès votre arrivée, les animateurs vous annoncent
que vous allez vivre une
nuit pas comme les autres.
Ils vous prêtent un « sac de
survie » avec des lampes
de poche dynamo, des
bouteilles d’eau et
quelques draps pour ne
pas avoir froid ! Clés en
votre possession, ils vous
invitent à rejoindre le Parc
de la Belle. Stationnés à
l’entrée, les véhicules sont
abandonnés. Première
déconnection.

Après avoir parcouru
une petite partie du parc —
qui s’étend sur dix hectares — , il est temps de se
rendre à son domicile perché dans les arbres. Certaines cabanes sont suspendues à 16 mètres de haut,
d’autres sont accessibles à
partir d’escaliers rocambolesques ou par des ponts.

Prendre le temps
de vivre
Découvrir sa cabane,
c’est faire un grand pas
dans son enfance. On
apprécie de découvrir l’aménagement, les couchages dans de beaux lits en
bois, les sculptures …

Autour de soi, pas un
bruit excepté le doux chant
des oiseaux. A l’heure du
dîner, pas de stress non
plus, les animateurs vous
déposent discrètement un
panier rempli des meilleurs
produits du terroir, un vrai
régal ! A la fin du repas, rien
de tel qu’une balade à travers le parc. On s’amuse à
chercher les autres cabanes
perchées, les enfants peuvent s’amuser sur l’aire de
jeux ou caresser les petites
chèvres de la ferme.
Une fois la nuit tombée,
lampe frontale allumée, il
est temps de rejoindre sa
demeure car c’est le noir
complet dans le parc ! A la
cabane, mon petit garçon
de trois ans, tâte les murs à
l’intérieur et s’exclame
décontenancé : « Mais,
maman, elle est où la
lumière ! » Et oui, pas de
lumière, ni toute forme d’électricité. Nous vivons à
l’ancienne, avec une bougie
comme seul éclairage. Pas
de télé, pas d’ordinateur, ni
d’internet, rien … juste des
étoiles qui ne demandent
qu’à être contemplées. Le
matin, le plaisir est renouvelé. Le soleil passe discrètement à travers les sculptures murales et les oiseaux
nous invitent à nous
lever. ◆
+ d'infos : www.parcdelabelle.com

Le Pack e-commerce

Ma boutique

en ligne

en toute simplicité

Une solution clé en main
simple et sûre
www.monpackecommerce.com
098
098 89 89
(prix d’un appel local quel que soit l’opérateur)

ca-tourainepoitou.fr

Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de la Touraine et du Poitou - Société coopérative à capital variable, agréée en tant qu’établissement
de crédit, dont le siège social est 18, rue Salvador Allende - BP 307 - 86008 POITIERS CEDEX Siège administratif : Boulevard Winston Churchill
37041 TOURS CEDEX - 399 780 097 RCS POITIERS - Société de courtage d’assurance immatriculée au Registre des Intermédiaires en Assurance
sous le n° 07 023 896 - Service Communication 02 47 39 81 00. Ed. 05/11 Crédit photos : Photononstop- CEP : www.cep-socotic.com

L a SEP en 2010 a fêt
La
fêtéé ses 50 années d’
d’existence
’exist
e
enc e cconsacrées
onsacr ées à l’l’aménagement,
am
ménagement, le
dév
elopp ement économique
éc onoomique et urbain et laa construction
c onstruc tion d’
’ééquip ements
e
public s
développement
d’équipements
publics
ou de bur
eau x, usine
es et lo
c au x d’
’eentr epris es . Elle dév
elopp e depu
uis sa cr
éation
bureaux,
usines
locaux
d’entreprises.
développe
depuis
création
des qu
ar tiers bien int
égr és dans le tissu urba
ain en mix
ant lo
gementss , équip
ements
quartiers
intégrés
urbain
mixant
logements,
équipements
ppublics
public
blic s et activités
ac tivit
ti it és éc
économiques.
c onomiques
onomiq es .

SEP AMÉNA
AMÉNAGEUR
G
GEUR
X souplesse
souplesse,
e, choix et rréponse
éponse p
personnalisée
ersonnalisée
Elle appor
apporte
te à ses clien
clients
ts publics ou pr
privés
ivés
une rréponse
éponse globale
globale à la ffois
ois
o d
d’aménageur
’aménageur
et de maîtr
maître
ed
d’ouvrage
’o
ouvrage
a pour la réalisation
réalisation de
ttout
out type
type de bâtiments.
bâtimen
nts.
Elle a aménagé
g de tr
très
ès g
grandes
randes ZA
ZAC
C
(Saint-Eloi,
(S
aint-Eloi, Gibaude
Gibauderie,
erie, Saint-Nicolas,
Saint-Nicolas, par
parcc
ttertiaire
er tiair e de P
Pré-Médard…)
r é -M
M édar d …) et a per
permis
mis
ll’implantation
’implantation de ccentaines
entaines d
d’entreprises.
’entreprises.
Aujourd’hui,
A
ujour d ’hui, ellee est l’opérateur
l ’opér a t eur de
grandes
g
randes opérations
opérationss à fforte
or
o te vvaleur
aleur ajout
ajoutée
ée
environnementale,
en
vironnementale, ccomme
omme ll’éco-quartier
’éco - quar tier
des Montgorges
Montgorges à Poitiers,
Poitiers, l’aménagement
l’aménagement
du Parc
Parc d’Activités
d’Activités de la Vallée
Vallée Mouton
Mouton à
SSaint-Benoît,
aint-Benoît, les P
Parcs
a cs Monory
ar
Monory à Antran
Antran et
Châtellerault
Châ
tellerault ou la Z
ZAE des TTerres
er
e res R
Rouges
ouges à
IIngrandes-sur-Vienne.
ngrandes-sur
d
-Vienn
i
e.
ECO-QUARTIER DES MONTGORGES À POITIERS

SAINT-ELOI À POITIERS

lui per
permettent
mettent d
d’apporter
’appor terr une rréponse
éponse
personnalisée
personnalisée et d
d’adapter
’adapter sson offr
offree au plus
près
près
è de la demande de chacun
chacu
un de ses clients.
clients.
Ainsi,
Ain
nsi, elle a pu récemment
récemment implan
implanter
ter aux
Montgorges
Mon
o tg
gorg
ges le Gr
Groupe
oupe
p Vinci,
Vincii,, mais aussi des
entreprises
entr
t eprises locales ((Tourteaux
Tour teau
ux Jahan, AIP
AIP…),
…),
et sur les 24 hec
hectares
tares de la ZAE des TTerres
erres
Rouges,
Rouges, Délipapier.
Délipapier.
PARC URBAIN DE SAINT-ELOI À POITIERS

En tant
tant qu
qu’aménageur,
’aménageurr, elle pr
propose
opose un
un
choix
h i important
imp
i ortant de
d terrains
terrains
i
viabilisés
i bili é
dans différents
diff
fféérents sec
secteurs
teu
urs de la V
Vienne,
ienne,
pour per
permettre
mettre aux entreprises
en
ntreprises d’installer
d’installer
leurs locaux ou leurs sièges sociaux. SSaa
connaissance
connaissance du mar
marché
chéé local et sa souplesse
souplesse,,
PARC D’ACTIVITÉS RENÉ MONORY À ANTRAN

Ellee offre
offre sur les nouveaux
nouveaux parcs
p
parcs d’activités
d’activités
non
non seulement
seulement des amé
aménagements
énagements de
qualité
qualité mais aussi des services
serrvices avec
avec des
bâtiments
bâtimen
t
ts rregroupant
egroupant plusi
plusieurs
eurs ffonctions
onctions :
accueil,
accueil
c , information,
information,
tion ateliers
ateliers ou pépinières
pépinières
permettant
permettant ainsi aux en
entreprises
trreprises d
d’être
’ê
être
immédiatement
immédiatement op
opérationnelles.
ération
nnelles.

SEP CONSTRUCTEUR
C ONSTR UC
U TEUR X ccertifications
ertificcations pour
pour des prestations
prrestations allant
allant de l’assistance
l’assistance au cleff en main
La SEP a acquis
acquiis aussi, une grande
grande
expérience
expérience en construisant
con
nstruisant de nombr
nombreux
eux
équipements
équipements publ
publics
ics aux nor
normes
mes HQE® et
BBC. Elle a mis au
u point
point pour chacun de
ses clients,
carnet
clients, un car
n de bord
net
bord sécurisé
sécurisé et
balisé,
balisé, leur permettant
permeettant de suivre
suivre chaque
étape de la rréalisation
projets
éalissation de leurs pr
ojets
depuis les études,
études, les choix des maîtres
maîtres
d’œuvres
d’œuvres et entreprises,
entreprises, puis le suivi du
chantier.
Cette
méthodologie,
diversité
chantier. C
ette mé
éthodologie, la div
ersité
des problématiques
problématiques rrencontrées
encontrées et des
programmes
ontt per
permis
programmes rréalisés
éalissés lui on
mis d’être
d’être
certifiée
cer tifiée par ll’OPQIBI
’OPQ
QIBI pour 5 domaines de
compétences.
compétences.

QUARTIER DE LA GARE À POITIERS, PÔLE MULTIMODAL

SEP
P, maître
maître d’ouvrage
d’ouvrage rreconnu,
econnu,
La SEP,
accompagne chacun de sess clients
clients dans la
accompagne
concrétisation de leur pr
ojet de cconstruction
onstruction
concrétisation
projet
n ne dérogeant
dérogeant jamais à son
n slogan qu
’elle a
en
qu’elle
érigé
érigé
i en principe
principe :
un
n pr
programme,
ogramme, un coût,
coût, un
n délai.
SALLE OMNISPORTS DE BUXEROLLES

LYCÉE KYOTO À POITIERS
DDTEFP À SAINT-BENOÎT

A côté
côté de la réalisation
réalisatio
on d
d’équipements
’équipements publics
parfois
parfo
ois
i prestigieux
prestig
ti ieux
i
(Lycée
(Lycée
é Kyoto)
Kyotto) pr
presque
esque
toujours
toujours complexes
complexess (piscine de Neuville de

Poitou,
Poitou, salle omnisports
omnispo
orts de Buxerolles,
Buxerolles,
crèches,
crèches, EHPAD…)
EHP
PA
AD…) elle a apporté
apporté récemment
récemment
son expérience
expérience de maître
maîtrre d’ouvrage
d’ouvrage pour la
réalisation
multimodal
Gare
réalisation du pôle mu
ultimodal de la G
are
de Poitiers,
Poitiers, de la Direction
Direction
t
Départementale
Départementale
du Travail
Travail de l’Emploi
l’Emploi et de la Formation
Formation
Professionnelle,
Professionnelle, des nouveaux
nouveaux locaux
de la CCIV,
CCIV
V, ou de l’hôtel
l’hô
ôtel d’entreprises
d’entreprises de
Biotechnologie…).
Biotechnologie…).
Ces
Ces bâtiments
bâtiments ttous
ous tr
très
è diff
ès
différents
fféérents on
ontt ét
étéé
conçus
conçus avec
avec un réel
réel souci
sou
uci d’intégration
d’intégration aux
sites,
sites, de qualité
qualité architecturale
architec
e turale et bien sûr
d’économie
d’économie d’énergie.
d’énergie. Ce
Ce souci de qualité
qualité
va
va de pair aujour
aujourd’hui
d’hu
ui aavec
vec ll’image
’image de
l’entreprise
l’entr
t eprise
i ou de
d l’organisme
l’orgaanisme
i
ett la
l SEP mett
tout
tout en œuvre
œuvre pour la respecter
resspecter et la valoriser.
valoriser.

HÔTEL CONSULAIRE ET LOCAUX DE LA CCIV À CHASSENEUIL DU POITOU

3, rue du Cha
Chanoine
anoine Duret - Acropole Rivaud
R
- BP 40456 - 86 0
011
11 Poitiers
1, grand rue de Châteaune
Châteauneuf
euf - 86100 Châtellerault
Tél
Tél
é 05.49.30.17.19
05.4
49.30.17.19 - N° V
Vert
eert 0800
08
800 801 089 - www.sep86.fr
www
w..sep8
86.fr


Aperçu du document Réussites Immo.pdf - page 1/8
 
Réussites Immo.pdf - page 2/8
Réussites Immo.pdf - page 3/8
Réussites Immo.pdf - page 4/8
Réussites Immo.pdf - page 5/8
Réussites Immo.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


Réussites Immo.pdf (PDF, 18.4 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


reussites immo
ie2 juin
ie2 juin
zgph1io
info eco 2 0 version promo
ie2 immo

Sur le même sujet..