Tract malaise des lycées .pdf


Nom original: Tract malaise des lycées.pdfTitre: Tract malaise des lycéesAuteur: PP Blancher

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.5 / GPL Ghostscript 8.61, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 10/10/2011 à 23:10, depuis l'adresse IP 80.214.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1206 fois.
Taille du document: 97 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


- logique du « moindre coût » : sans prendre en compte les besoins réels des élèves et
des enseignants, le ministère supprime des heures par matière (en maths, en physique, en
histoire, etc.) alors même que les compétences officiellement exigées pour le bac sont de
plus en plus nombreuses et, parfois, confuses ;

Depuis des années, le lycée ne remplit plus ses fonctions d'enseignement dans de
bonnes conditions : au-delà des classes trop souvent surchargées et des problèmes de
locaux et de personnels, c'est tout un système qui, suivant des logiques libérales, qui est
responsable du « mal des lycées » :
- logique de la rentabilité : les matières considérées comme les moins « utiles » pour la
société de consommation sont marginalisées, comme les arts plastiques, les langues
anciennes ou, même, l'histoire-géographie qui disparaît des matières obligatoires en
Terminale S à la rentrée 2012 ;
- logique du « moindre coût » : sans prendre en compte les besoins réels des élèves et
des enseignants, le ministère supprime des heures par matière (en maths, en physique, en
histoire, etc.) alors même que les compétences officiellement exigées pour le bac sont de
plus en plus nombreuses et, parfois, confuses ;

- logique de l'inculture : certains grands moments de notre histoire ou quelques grands
classiques de la littérature française sont « oubliés » par des programmes de moins en
moins complets et de plus en plus déstructurés, à l'image du programme d'histoire de
Première qui fait étudier la guerre d'anéantissement de 39-45 avant les totalitarismes des
années 30, contre toute logique...
Face à cette destruction programmée de notre enseignement, il est temps de réagir et
de reconstruire !

- logique de l'inculture : certains grands moments de notre histoire ou quelques grands
classiques de la littérature française sont « oubliés » par des programmes de moins en
moins complets et de plus en plus déstructurés, à l'image du programme d'histoire de
Première qui fait étudier la guerre d'anéantissement de 39-45 avant les totalitarismes des
années 30, contre toute logique...
Face à cette destruction programmée de notre enseignement, il est temps de réagir et
de reconstruire !

Mais rien de solide et de durable ne se fera tant que notre pays et l'enseignement seront
prisonniers d'une République qui, tous les 5 ans, joue la comédie présidentielle et nous
abreuve de promesses démagogiques !
Libérer le pays et l'enseignement passe par de nouvelles institutions étatiques au
service des hommes plutôt que des profits économiques ; par une nouvelle
décentralisation et par une véritable « révolution de l'intelligence » susceptible d'irriguer la
société toute entière !
Pour rendre au lycée son rôle d'instruction publique et permettre une meilleure qualité
d'enseignement pour toutes et tous !
Lycéens, ne laissez plus la République sacrifier votre avenir sur l'autel du libéralisme et
d'une globalisation destructrice : agissez, réagissez, luttez !

Mais rien de solide et de durable ne se fera tant que notre pays et l'enseignement seront
prisonniers d'une République qui, tous les 5 ans, joue la comédie présidentielle et nous
abreuve de promesses démagogiques !
Libérer le pays et l'enseignement passe par de nouvelles institutions étatiques au
service des hommes plutôt que des profits économiques ; par une nouvelle décentralisation
et par une véritable « révolution de l'intelligence » susceptible d'irriguer la société toute
entière !
Pour rendre au lycée son rôle d'instruction publique et permettre une meilleure qualité
d'enseignement pour toutes et tous !
Lycéens, ne laissez plus la République sacrifier votre avenir sur l'autel du libéralisme et
d'une globalisation destructrice : agissez, réagissez, luttez !

« Quand la jeunesse se refroidit, le monde claque des
dents», disait l'écrivain Georges Bernanos : alors,

« Quand la jeunesse se refroidit, le monde claque des
dents», disait l'écrivain Georges Bernanos : alors,

réchauffons l'atmosphère des lycées, ici et maintenant !

réchauffons l'atmosphère des lycées, ici et maintenant !

Ne pas jeter sur la voie publique - IPNS

- logique de la rentabilité : les matières considérées comme les moins « utiles » pour la
société de consommation sont marginalisées, comme les arts plastiques, les langues
anciennes ou, même, l'histoire-géographie qui disparaît des matières obligatoires en
Terminale S à la rentrée 2012 ;

Ne pas jeter sur la voie publique - IPNS

Depuis des années, le lycée ne remplit plus ses fonctions d'enseignement dans de
bonnes conditions : au-delà des classes trop souvent surchargées et des problèmes de
locaux et de personnels, c'est tout un système qui, suivant des logiques libérales, qui est
responsable du « mal des lycées » :


Aperçu du document Tract malaise des lycées.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


Tract malaise des lycées.pdf (PDF, 97 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


manuels lp 2015 16
exeat 2018personnel du secondaire  general
avis concours session 2016 phase 2 v3
postes vacants 2015 secondaire
bt secretariat bureautique
bt comptabilite

Sur le même sujet..