Cours IFSI Tuberculose E.Bouvetpdf .pdf


À propos / Télécharger Aperçu
Nom original: Cours IFSI - Tuberculose - E.Bouvetpdf.pdf
Titre: Aucun titre de diapositive
Auteur: RABAUD

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office PowerPoint® 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 11/10/2011 à 20:16, depuis l'adresse IP 82.124.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 3442 fois.
Taille du document: 1.1 Mo (44 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Tuberculose
E Bouvet .

Définition


Maladie infectieuse transmissible due à des
mycobactéries du complexe tuberculosis :
– Mycobacterium tuberculosis (= bacille de Koch :
BK)
– Mycobacterium bovis
Plus rares
– Mycobacterium africanum



Transmission interhumaine aérienne par les
gouttelettes de secrétions respiratoires
aérosolisées



Seul le malade atteint de tuberculose pulmonaire
est contagieux

Tuberculose infection
et tuberculose-maladie
Contact
BK

Infection
(virage IDR)
=30%

Infection
latente
95%
D.Abiteboul - Risque professionnel et tuberculose

5%
(dans les 2 ans)

Maladie

5%
(réactivation)

10%

Epidémiologie mondiale de la
tuberculose


Un tiers de la population mondiale touché par
l’infection



Plus de 8,8 millions de nouveaux cas chaque année
(141 pour 100 000 habitants)



Plus de 2 millions de décès par an



Plus de 95% des cas et des décès surviennent dans
des pays en développement
– 75% des cas chez les 15–54 ans
– Coûts économiques dévastateurs
– Plus de 1 million de décès dus à la co-infection
tuberculose/VIH
– La tuberculose multirésistante sévit partout

Tuberculosis notification rates
Source: OMS 2008

No
report
0–24
25–49
50–99
100 or
more

World, 2006*

* Notified TB cases (new and
relapse) per 100 000 population
The boundaries and names shown and the designations used on this map do not imply the expression of any opinion whatsoever
on the part of the World Health Organization concerning the legal status of any country, territory, city or area or of its authorities, or
concerning the delimitation of its frontiers or boundaries.
Dotted lines on maps represent approximate border lines for which there may not yet be full agreement. 5
 WHO 2006. All rights reserved

Taux standardisé de notification

Progression de la tuberculose en Afrique et en
Europe orientale
300
250

Afrique – forte prévalence du VIH
Europe orientale
Afrique – faible prévalence du VIH

200

v

150
100
50
0
1980

1985

1990

1995

2000

Cas déclarés de tuberculose maladie
1993-2008 en France (Nombre de cas et taux)
12000

18

16,5
15,4

Nombre de cas

16

Taux pour 100 000

14,7

10000
11,4 11,1 11,1 11,1

8723
7656

10,6 10,3

12
9,9

6832 6651 6674 6714
6465 6322
6098

6000

4000

9,0

8,6

8,4

8,8

9,0

5578 5368
5574 5758
5323

,

10
8
6
4

2000
2
0

0
1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008

Année deINSEE,
déclaration
Source: InVS, déclaration obligatoire de tuberculose,
Estimations localisées de population

18/03/2010

Taux pour 100 000

Nombre de cas

9093

8000

14

12,9

9707

19
7
19 2
7
19 3
7
19 4
7
19 5
7
19 6
7
19 7
7
19 8
7
19 9
8
19 0
8
19 1
8
19 2
8
19 3
8
19 4
8
19 5
8
19 6
8
19 7
8
19 8
8
19 9
9
19 0
9
19 1
9
19 2
9
19 3
9
19 4
9
19 5
9
19 6
9
19 7
9
19 8
9
20 9
0
20 0
0
20 1
0
20 2
0
20 3
0
20 4
0
20 5
0
20 6
0
20 7
08

Taux pour 100 000

Morbidité et mortalité* liées à la tuberculose, France
métropolitaine, 1972-2008
70

60

40

10

18/03/2010
Maladies

50
Décès

32,5

30

20
9,0

3,9
1,1

0

Année

Sources: InVS (déclaration obligatoire), INSERM (CépiDc)

Cas déclarés de tuberculose maladie par Région *,
2008 (Nombre de cas et taux)
cas
2250

taux
25,0

22,6

20,0
17,9

1500
15,0

1250
1000
750

9,4 9,2
8,7 8,3 8,3 8,2
7,7 7,7 7,6
7,0 7,0 6,7
6,4 6,4 6,3 6,0 5,9
5,8 5,5 5,3 5,3 5,1

500

10,0
4,3 4,1

5,0

250
0

0,0

Il e G
de uya
Bo Fra ne
ur nc
g e
R ogn
éu e
Br nio
e n
R t ag
h- ne
Al
p
Pr
C es
ov
en Lo ors
ce rr e
Al ain
H pes e
au C
te A
N
La Ce or
n
G ngu t re
ua e
d d
M elo oc
id u
i- p
N Pyr e
or é
d n
Li -Pd .
m C
ou
s
Fr Pa Als i n
C an ys ace
ha ch L
m e- oir
p- C e
Ar om
de té
Aq nn
e
Ba uit s
a
ss i n
Au e N e
ve or
Pi rgn
M car e
Po arti di e
i to niq
u- ue
C
ha
r

Nombre de cas

1750

* Région de déclaration
Source: InVS, déclaration obligatoire de tuberculose, INSEE, Estimations localisées de population

18/03/2010

Taux pour 100 000

2000

Taux de déclaration de tuberculose maladie par
département *, France entière, 2008
Taux de déclaration pour 100 000
1,6 - 4,9
5,0 - 9,9
10,0 - 14,9
15,0 - 30,3

* Département de déclaration
Source: InVS, déclaration obligatoire de tuberculose, INSEE, Estimations localisées de population
18/03/2010

Distribution (%) des cas de tuberculose maladie
déclarés par groupe d’âges, France entière,
2008
12,0%

11,2%

Proportion de cas (%)

10,0%

9,2%
8,4%

8,3%

8,1%

8,0%
7,0%

6,7%

6,3%

6,1%

6,0%

5,5%

4,0%

5,2%

5,4%

3,9%

3,5%
2,5%
1,6%

2,0%
1,0%

0,0%
4
0-

9
5-

4
-1
10

9
-1
15

4
-2
20

9
-2
25

4
-3
30

9
-3
35

4
-4
40

9
-4
45

4
-5
50

Groupe d'âges

Source: InVS, déclaration obligatoire de tuberculose

18/03/2010

9
-5
55

4
-6
60

9
-6
65

4
-7
70

9
-7
75

80

+

Nombre de cas déclarés de tuberculose par groupe
d’âges, France entière, 2004-2008

700
2004

2005

2006

2007

2008

600

400
300
200
100

+
80

-7
9
75

-7
4
70

-6
9
65

-6
4
60

-5
9
55

-5
4
50

-4
9
45

-4
4
40

-3
9
35

-3
4
30

-2
9
25

-2
4
20

-1
9
15

-1
4
10

5-

9

0

04

Nombre de cas

500

Groupe d'âges

Source: InVS, déclaration obligatoire de tuberculose

Distribution (%) des cas de tuberculose maladie
déclarés par lieu de naissance, France entière,
2008
France

51,4%

Lieu de naissance

Afrique sub saharienne

17,1%

Afrique Nord

14,7%

Asie

7,0%

Union Européenne

4,7%

Autre nationalité

2,6%

Autre Europe

2,6%
0%

10%

20%

30%
Proportion de cas

Source: InVS, déclaration obligatoire de tuberculose
18/03/2010

40%

50%

60%

Taux de déclaration de tuberculose maladie selon le lieu
de naissance, France métropolitaine, 2008
180

161

Taux pour 100 000

160
140
120
100
80

62

58

60

43

34

40
18

20

5

ie
nn
e
Su
bs
ah
ar

pa
ys
Af
ri q
ue

Au
t re
s

ie
As

d
Af
ri q
ue

du

N

or

pe
Eu
ro
Au
t re

ng
er
Et
ra

Fr
a

nc
e

0

Lieu de naissance

Source: InVS, déclaration obligatoire de tuberculose, INSEE, Recensement de population 1999
18/03/2010

Les cas déclarés de tuberculose maladie en
2008, France entière
Total des cas déclarés :
5758

TB pulmonaire *:
4055 (70,4%)

TB exclusivement extra
pulmonaires: 1603
(27,8%)

TB pulmonaire
microscopie + * : 2089

Avec localisation pleurale
ou ganglionnaire intra
thoracique : 824

TB pulmonaire
microscopie - ou
inconnue et culture + ** :
959

TB exclusivement extra
pulmonaire autre : 779

Localisation non
renseignée:
100 (1,7%)

* avec ou sans localisation extra pulmonaire
TB pulmonaires autres :
1007

** sur prélèvement respiratoire

Source: InVS, déclaration obligatoire de tuberculose
18/03/2010

Les cas déclarés de tuberculose maladie
en 2005, France entière
Sexe ratio : 15 hommes pour 10 femmes
(60% d’hommes)
Age médian

43 ans

moins de 15 ans
15 à 24 ans
25 à 44 ans
45 à 64 ans
65 ans et plus :

6%
11%
36%
24%
23%

Source: InVS, déclaration obligatoire de tuberculose

Deux stades
Primo infection
tuberculeuse
90% des cas :
guérison
spontanée
Mais infection
latente

10% : évolution vers la
Tuberculose maladie
Pulmonaire
Extra pulmonaire

Primo-infection tuberculeuse
Incubation 1-3 mois
Très souvent asymptomatique
Virage des réactions tuberculiniques
Calcification séquellaire radiologique au
niveau pulmonaire

Tuberculose pulmonaire
-Toux ± expectoration, parfois
hémoptysie
-Altération de l’état général :
fébricule à 38°C, amaigrissement,
asthénie, sueurs nocturnes
-Auscultation pulmonaire pauvre

Tuberculose extrapulmonaire
-1/4 des tuberculoses
-Tuberculose ganglionnaire la plus fréquente
localisation extrapulmonaire
-Tuberculose osseuse : spondylodiscite (mal de Pott)
± abcès des psoas
-Tuberculose méningée : méningite lymphocytaire
hypoglycorachique
-Tuberculose des séreuses : plèvre, péricarde,
péritoine
-Tuberculose génito urinaire (rein, trompes,
stérilité)
-Tuberculose des surrénales : insuffisance
surrénale lente

IntraDermoRéaction (IDR)
Tubertest (5 u = 0,1 ml) face antérieure
avant-bras,
lecture : 72 heures
test + si induration > 5 mm
test ++ si induration > 10 mm
Tenir compte dans l’interprétation d’une
vaccination antérieure ou non par le
BCG.

Mesure de la sécrétion in vitro de
l’IFN- = IGRAH
Diagnostic moderne de la tuberculose


Techniques avec lymphocytes purifies (
Elispot)



Sang total
– Quanti-FERON avec du sang total

Test interferon gamma
: QuantiFERON TB Gold et Elispot TB







Test indirect
Sang total héparinisé
Stimulation par antigènes du bacille
(ESAT-6 et CFP-10)
Incubation de 12 H
Résultat qualitatif : pos / neg / ind
Diagnostic de tuberculose infection (
méthode plus objective et spécifique que
l’IDR)

Radiographie pulmonaire





Infiltrats pulmonaires
prédominant au niveau des
sommets uni ou bilatéral ±
excavé
Très évocateur si caverne
Parfois pleurésie associée

Tuberculose osseuse vertébrale
Mal de Pott

Diagnostic bactériologique (1)
Recherche de bK dans les crachats
Sur l’expectoration matinale, 3 jours de
suite
Si pas de crachats : tubages gastriques, à
jeun avant le premier lever
Si tubages négatifs, recherche de bK sous
endoscopie bronchique (aspiration des
secrétions ou lavage alvéolaire)

Diagnostic bactériologique (2)
Forme
Forme
Forme
Forme
Forme

urinaire : urine à mi-jet x 3
méningée : LCR (> 1 ml)
osseuse : ponction vertébrale ou articulaire
des séreuses : ponction des liquides
ganglionnaire : ponction ou biopsie

avec recherche de BK et ana path

Diagnostic bactériologique (2)
- Examen direct : recherche de baar
(bacilles acido-alcoolo résistants) par
coloration de Ziehl
- Amplification génique (PCR) : sensibilité :
75 %, spécificité : 97 %
- Mise en culture sur milieux de Löwenstein
(2-3 semaines) ou en milieux liquides (7-10
jours)
- Antibiogramme (4-8 semaines)

Présence de Bacilles Acido-Alcoolo
Résistants dans une expectoration

Coloration de Ziehl-Neelsen Microscope optique X100

Présence de Bacille Acido-Alcoolo Résistant dans
une expectoration

Coloration à l’auramine Microscope à fluorescence objectif X25

Diagnostic anatomopathologique
Granulome épithélioide et gigantocellulaire
Avec nécrose caséeuse
FT = Follicule tuberculeux
NC = Nécrose caséeuse
SC= sclérose collagène
Alv= alvéole
B= bronche

Cep = cellules
épithélioIdes
NC = Nécrose caséeuse
Cg= Cellules géantes
L = Lymphocytes

Traitement : généralités
maladie à déclaration obligatoire

prise en charge à 100 %
proposer une sérologie VIH
isolement respiratoire : 10 à 15 jours
enquête autour du cas

Traitement de la primo-infection
asymptomatique
Sujet immuno compétent :
INH : 5 mg/kg/j : 6 mois
Rifampicine - INH : 3 mois

Si VIH
INH : 12 mois
Rifampicine - Pirilène : 2 mois

Traitement de la tuberculose
maladie (1)
primo-infection patente
tuberculose pulmonaire
INH (Rimifon) 5 mg/kg/j
6 mois
Rifampicine 10 mg/kg/j
6 mois
Pyrazinamide 30 mg/kg/j
2 mois

Rifater (INH + RFD+PZA)
(1 cp/12 kg/j)
2 mois
+ Rifinah (INH+RFP)
(1 cp/30 kg/j)
4 mois

+ Ethambutol 15 mg/kg/j
2 mois

Le matin à jeun en une prise

Traitement de la tuberculose
surveillance
TUBERCULOSE
: traitement
Observance du traitement
(risque de résistance)
Toxicité hépatique : dosages des
transaminases à intervalles
réguliers

Traitement préventif de la
tuberculose: :traitement
vaccination
TUBERCULOSE
BCG : Intradermo strict
Obligatoire vaccinale en dehors des
professionnels de santé abandonnée
Une seule injection sans rappel
Pas de contrôle par Tubertest sauf cas
particulier

Recommandations du BCG
Chez certains enfants à risque :
Enfants venant de zones d’endémie tuberculeuse
Enfants nés de parents venant de zones d’endémie
tuberculeuse
Enfants partant vivre au moins un mois en zone
d’endémie tuberculeuse
Tous les enfants vivant en Ile de France et en Guyane
Enfants ayant des ATCD familiaux de tuberculose
Enfants vivant dans des conditions socio économiques
précaires
Demande des parents

Autour d’un cas : Qui dépister ?


Les contacts étroits
– Famille sous le même toit
– Milieu de soins : dépister plus les soignants que les
malades



Etendre le dépistage aux autres catégories :
technique du caillou dans la mare en fonction de
– nombre d’infections récentes trouvées parmi les contacts
étroits
– présence de personnes vulnérables (VIH,
immunodéprimés..)

Prévention de la transmission
nosocomiale = isolement des
patients , masques de
protection respiratoire

Les masques de protection
respiratoire : objectif
Limiter l’inhalation
d’ aérosols de
particules et
gouttelettes en
suspension dans l’air

Protection du
soignant ou du visiteur
si patient
tuberculeux
contagieux

Masques de protection respiratoire
performances (norme EN 149)
Désignation Pénétration du filtre

Fuite totale

FFP1

< 20 %

< 22 %

FFP2

<6%

<8%

FFP3

< 0,05 %

<2%

Essais effectués avec un aérosol de 0,6 micron de
diamètre médian (particules de 0,1 à 1 micron)

Choix du niveau de protection
Avis du CCSHPF du 14 mars 2003



Masque de type FFP1 au minimum



Masque de type FFP2 dans certaines
situations particulièrement à risque :
intubation, tuberculose multirésistante…

Durée contagiosité sous traitement
antituberculeux (bacille sensible)
Baisse rapide de la contagiosité car baisse de :
Toux
Volume expectoration
Nombre BAAR/lame
Infectiosité des BAAR


Durée de contagiosité: en moyenne 15 jours
(5 à 10% restent BAAR +)


Aperçu du document Cours IFSI - Tuberculose - E.Bouvetpdf.pdf - page 1/44

 
Cours IFSI - Tuberculose - E.Bouvetpdf.pdf - page 2/44
Cours IFSI - Tuberculose - E.Bouvetpdf.pdf - page 3/44
Cours IFSI - Tuberculose - E.Bouvetpdf.pdf - page 4/44
Cours IFSI - Tuberculose - E.Bouvetpdf.pdf - page 5/44
Cours IFSI - Tuberculose - E.Bouvetpdf.pdf - page 6/44
 




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00070534.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.