[000077].pdf


Aperçu du fichier PDF 000077.pdf - page 2/83

Page 1 23483



Aperçu texte


Unités de recherche

Aujourd'hui, les recherches du LEAT sont regroupées autour de 4 thématiques: 1) Modélisation, conception
système d'objets communicants; 2) Antennes intégrées et antennes actives; 3) Modélisation
électromagnétique, optimisation et problèmes inverses; 4) Antennes directives, systèmes de détection et
d'imagerie microonde et millimétrique. Elles sont menées avec le souci de développer des applications,
notamment dans le domaine des télécommunications (microélectronique RF analogique et numérique,
communications mobiles, communications intra-muros, communications à courte distance, transpondeurs,
étiquettes (RFID), communications VLF/LF), du radar, du contrôle non destructif, du génie civil et de la
géophysique.

1. Bilan général de l’unité
1.1 Objectifs du projet scientifique 2008-2011
Dans le cadre du présent Contrat Quadriennal (2008-2011), La politique scientifique du laboratoire s’articule
autour de quatre thématiques de recherche:
1) MODELISATION, CONCEPTION SYSTEME D'OBJETS COMMUNICANTS
- Validation des spécifications au niveau système
- Modélisation, optimisation de la consommation
- Modélisation comportementale
- Conception microélectronique RF, SOC, SIP
2) ANTENNES INTEGREES ET ANTENNES ACTIVES
- RFID, capteurs
- Intégration: Antennes on Chip (AOC), Antennes in Package (AIP)
- Antennes miniatures multistandards
- Antennes à base de nouveaux matériaux (métamatériaux, BIE)
- Reconfigurabilité (MEMS, nouveaux matériaux, composants et circuits microélectroniques RF)
- MIMO, systèmes multiantennes
- Radiopiles et systèmes récupérateurs d'énergie
3) MODELISATION ELECTROMAGNETIQUE, OPTIMISATION ET PROBLEMES INVERSES
- Méthodes fréquentielles et temporelles
- Modélisation multiéchelle
- Optimisation et synthèse d'antennes
- Diffraction inverse
4) ANTENNES DIRECTIVES, SYSTEMES DE DETECTION ET D'IMAGERIE MICROONDE ET MILLIMETRIQUE
- Métrologie et techniques de mesures fréquentielles et impulsionnelles
- Antennes réflecteurs, lentilles et réseaux réflecteurs (reflectarrays)
- Antennes et réseaux Ultra Large Bande (ULB)
- Antennes millimétriques
- Systèmes radar millimétriques
- Systèmes radar subsurface et sondage électromagnétique
- Imagerie microonde et millimétrique
Les principaux objectifs du projet scientifique 2008-2011 concernaient le renforcement des activités dans
deux directions : microélectronique RF et télécommunications.
• Dans le domaine de la microélectronique RF, avec la venue de l'Equipe Projet Mosarts (5 permanents, 6
doctorants, un post-doctorant) issue du Laboratoire d'Informatique, Signaux et Systèmes de Sophia Antipolis
(I3S, Université de Nice-Sophia Antipolis – CNRS UMR 6070) et d'un enseignant-chercheur issu du laboratoire
CRHEA (CNRS UPR 10) pour constituer une thématique intitulée "Modélisation, conception système d'objets
communicants” permettant de couvrir à la fois les aspects analogiques et numériques.
• Dans le domaine des télécommunications, l'apport du département Antennes de France Télécom (13
membres permanents, 3 doctorants) dans le cadre du CREMANT permettra de renforcer les thématiques :
Modélisation numérique, Conception Optimale et Synthèse d’antennes, Reconfigurabilité des systèmes de
communication, Capteurs, Antennes actives intégrées - Antennes miniatures, Techniques de mesure, Antennes
Intelligentes, Détection et imagerie, Antennes et techniques Large Bande, Multibande, Ultra Large Bande.
Ces apports avaient pour but de renforcer l'implication du LEAT au sein des différents projets de la Plateforme "Conception" CIMPACA et des projets du Pôle de compétitivité SCS ("Solutions Communicantes
Sécurisées") et dans d'autres pôles de compétitivité et aussi de développer de nouveaux projets s'appuyant sur
les thématiques suivantes:
Architectures et logiciels pour systèmes embarqués
L’électronique embarquée est omniprésente dans de nombreux domaines (transport, télécommunications,
spatial, aéronautique, multimedia, médical, industriel, militaire, …). Elle associe des blocs RF et analogiques à
des sous-systèmes numériques (processeurs, hiérarchie mémoire …) sur lesquels est exécuté le logiciel

mars 2010 - vague B

2