Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



100% money.pdf


Aperçu du fichier PDF 100-money.pdf

Page 1 2 345131

Aperçu texte


Préface
« Si tous les prêts bancaires étaient remboursés, il n’y aurait plus ni le moindre centime en dépôt
en banque, ni la moindre pièce ou le moindre billet en circulation. […] l’absurdité tragique de notre
impuissance est presque incroyable mais c’est bel et bien la réalité »
Robert Hemphill, dirigeant de la Federal Reserve Bank d’Atlanta dans les années 30 en préface de la
première édition de « 100% Money »

« Les mécanismes actuels du crédit reposent sur des bases en très grande partie irrationnelles, dont
l’origine historique est tout à fait empirique, qui n’ont jamais cessé de se révéler très dommageables et
qui n’ont jamais été pensés très sérieusement sauf par une minorité d’économistes, et cela aussi bien en
France que dans les autres pays d’Europe occidentale et aux Etats-Unis. »
Maurice Allais, prix Nobel d’Economie, soutenant un plan de couverture intégrale dans « L’impôt sur le
capital et la réforme monétaire » en 1977.

Et si notre système monétaire n’avait jamais été murement réfléchi ?
C’est peut-être en partant de cette question toute simple qu’il faudrait étudier le
problème monétaire. L’opinion d’Irving Fisher en 1935, lors de l’écriture de 100% Money
6 ans après le début de la grande dépression, est claire : il n’a jamais été murement réfléchi
par un quelconque décideur. Le système monétaire ayant cours à cette époque aux EtatsUnis et dans la majeure partie des pays industrialisés ne serait qu’une pure contingence de
l’histoire modelée au cours des siècles par l’appât du gain des banquiers. Il serait « le
maillon faible » de notre système économique et la cause principale des épisodes
récurrents de boom et de dépression dont souffrent les économies capitalistes depuis des
siècles.
Ce qui est inquiétant, c’est que notre système monétaire n’a en réalité que très peu
changé depuis 1935. Il pourrait sembler étonnant de vouloir réfléchir au problème
monétaire actuel en étudiant le système monétaire américain des années 30 avec tous ses
archaïsmes. Pourtant, dans le fond, en 1935, si l’on excepte les règlements internationaux,
il fonctionnait presque de la même façon que le système monétaire américain ou de la
zone euro d’aujourd’hui : banque centrale indépendante, taux directeur, opération d’Open
Market, réserves fractionnaires, espèce et argent sur compte bancaire, création et
destruction de monnaie par les banques.