Livret d'impact PCT 10 2011 04.pdf


Aperçu du fichier PDF livret-d-impact-pct-10-2011-04.pdf - page 9/12

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12



Aperçu texte


Dans la prise en charge des PAVM, la PCT
permet une meilleure adaptation du traitement
antibiotique

15

– 27%

14
13
12
11
10
9
8
7
6
Groupe contrôle

Impact de PCT dans les IRB (réanimation)

nombre moyen de jours vivant sans antibiotiques

En réanimation, la PAVM est la cause majeure de décès par infection nosocomiale en
réanimation (taux de mortalité mondial de 24% à 50%). Afin de lutter contre la sélection
de BMR et améliorer la survie des patients, la mise en place rapide d’une antibiothérapie adéquate et une de-escalade la plus précoce possible sont de rigueur.

Groupe Procalcitonine

Comparée à un traitement conventionnel (guidelines ATS/ IDSA),
une stratégie antibiotique guidée par la PCT en réanimation
vous aide à réduire de 27% l’exposition aux antibiotiques chez
des patients présentant une PAVM cliniquement documentée,
sans compromettre leur issue.
Stolz D, Smyrnios N, Eggimann P, Pargger H, Thakkar N, Siegemund M, Marsch S, Rakic J, Mueller B and Tamm
M. Procalcitonin for reduced antibiotic exposure in Ventilator Associated Pneumonia - a randomized study. Eur Respir
J. 2009 Dec;34(6):1364-75 [ProVAP - BDN 1676]

9