Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



dissert .pdf


Nom original: dissert.pdf
Auteur: Sébastien

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 05/11/2011 à 22:24, depuis l'adresse IP 90.14.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1786 fois.
Taille du document: 183 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


I) L'homme , un etre naturel et sociable, mais plus encore
a) Définition de la nature -> homme est un être naturel
b) Définition culture (comme on l'a vu) : (Pour justifier la tendance naturelle de l’homme a se mettre
en société, citer Aristote « l’homme est un animal social »)

c) place de l'homme: Kant, l'homme appartient à deux mondes : l'un, déterminé, est celui des
phénomènes ; l'autre, indéterminé, est celui des choses en soi. La nature, c'est l'ensemble des
phénomènes qui s'offrent à notre pouvoir subjectif de représentation. L’homme est un être naturel
en tant que réalité physique, mais il est aussi un être spirituel et evoluant dans un monde intelligible.
Et ce monde la n’est pas un monde de réalité. C’est l’etre humain qui le construit.
Transition : Cette part de construction humaine, n’est-ce pas la, une idée de création de la culture
humaine hors de la nature ?

II) La culture, produit des sociétés, une part non naturelle de l’homme.

a) Distinction nature/culture: L'homme ne naît pas achevé

b)Nature humaine n'est pas innée: Victor de l'Aveyron, enfant retrouvé ds la nature, il n'avait rien
d'humain, grâce à une éducation, il a pu faire des progrès Si les caractéristiques de l’humain étaient
innées comme les instincts sont innés chez l’animal, l’enfant sauvage les aurait possédées.

c) L’homme n’est pas comme un objet utilitaire ou une moisissure, explique Sartre. Seul sa pensée
prescrit ce qu’il peut être. L’homme est « nature » et plus encore. L’homme est laissé à lui-même
dans la nature, en ayant à charge, à travers sa propre culture, de former une humanité que la nature
ne peut pas former pour lui. L’homme n’a pas de nature déterministe, il se définit par ses actes c’est
a dire qu’il est le vecteur de sa propre nature. Il se défini par et pour lui-même.

Transition: Il ne faut pas en tirer pour conclusion que la culture remplace la nature de l'homme. Elle
en est un prolongement. L’homme privé de tout environnement social n’est pas un homme « dans
l’état de nature », c'est un animal. Mais la culture n’est-elle pas plus qu’un developpement de la
nature ?

III) La culture, une nécessité pour l’homme pour prendre conscience de sa nature.
a)Définition de la conscience
b) Sans la culture, l’homme n’aurait pas assez de recul pour prendre conscience de l’existence de son
etre ni pour s’interroger sur sa place dans la nature du monde.
c)(Exemple scientifique). L'homme a tendance a renier sa nature. Exemple Science-> homme veut
vivre éternellement malgré que le corps humain soit amené à mourir
)La culture, moteur de l'évolution biologique de l'homme: évolution de l'espèce humaine: le progrès
de la juvénilisation (régressions de l'instinct), esprit humain+L’expérience qu’il acquiert vient se
conjuguer avec son passé et former sa culture -> "L'homme est un être culturel par nature parce qu'il
est un être naturel par culture

Conclusion : (idée d’ouverture : on peut en parallele associer l’idée de culture, a celle de
l’intelligence de l’etre humain. Une personne cultivée peut parraitre intelligente sans comprendre
ses propres propos. On pourrait alors se poser le probleme de savoir si la culture ne biaise pas
l’intelligence ? )


dissert.pdf - page 1/2
dissert.pdf - page 2/2

Documents similaires


Fichier PDF dissert
Fichier PDF definition philo
Fichier PDF aventure a ve lo
Fichier PDF anthropologie
Fichier PDF philo td 10 11  descola
Fichier PDF g685j2w


Sur le même sujet..