Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



SMART 01 (2) .pdf



Nom original: SMART_01 (2).pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Adobe InDesign CS4 (6.0.5) / Adobe PDF Library 9.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/11/2011 à 17:50, depuis l'adresse IP 82.127.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 21900 fois.
Taille du document: 9.1 Mo (116 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Winter 2010 # 01 / www.smart.fr

Pal Zileri

repousse les limites
du luxe sartorial

Scabal

des tissus d’exception

Hackett et Aston
Martin Racing
au 24h du Mans

magazine

Paul Smith

portrait d’un outsider
devenu Sir

Sébastien Copeland,

photographe de l’extrême

Gaastra

au rythme des Voiles
de St Tropez et
de St Barth

SMART MAGAZINE # 01 - 5,00 €

REMO

RUFFINI
le stratège de Moncler

3

news

pumpkin

limited legend
Pour les 150 ans de Ligne Roset, le designer de renom Pierre Paulin a repensé le mythique fauteuil
Pumpkin en multicolore pour une édition limitée à 150 exemplaires. Une vraie pièce de collection !
Chez Ligne Roset, 1500 euros.

ULTRA Jet chez Dupont
Nouveau Briquet

Produit emblématique de la marque depuis 1941, le briquet S.T.Dupont, est devenu au fil des années
un véritable objet culte. Déjà composée de ses briquets traditionnels au fameux « cling » ou de briquets faciles à vivre, la famille s’agrandit avec un nouveau briquet de table à flamme torche ULTRAJet,
imaginé par le designer chilien Mauricio Clavero Kozlowski. Design sobre, coupes graphiques, touché
de soie et autonomie incomparable en font un accessoire indispensable au quotidien.
Briquet ULTRAJet, S.T.Dupont,180euros

Carmina Campus

Un concept fashion, écolo et unique
Crée à l’initiative d’Ilaria Venturini fendi, carmina campus est un projet de recyclage créatif
appliqué à la mode et au design, devenu réalité depuis fin 2006 quand les premiers sacs zéro
impact réalisés en matériaux recyclés ou réutilisés ont été mis en vente. Les sacs, même de modèle
identique, sont tous différents les uns des autres et numérotés. Carmina campus a également pour
objectif de soutenir des campagnes sociales en faveur des femmes du tiers-monde comme la
campagne stopfgm! Contre les mutilations génitales féminines de l’ong aidos.
Disponibles à Milan, 10 Corso Como, à Paris chez l’Éclaireur, à Londres au Dover Street Market.

Moncler +
Pharell Williams

version écolo

La célèbre marque de doudoune a fait appel à l’excentrique et talentueux
Pharrell Williams, artiste hip hop plus qu’en vogue, déjà récompensé aux
«Grammy Awards » et producteur d’artistes comme Madonna, Justin
Timberlake et Shakira. Pour cette « édition spéciale » , on trouve exclusivement
des vestes pour homme, dans un look total noir, coupées dans des tissus
recyclés à partir de bouteilles en plastique, produits par Bionic Yarn, société
américaine qui appartient à Pharrell Willliams. A l’intérieur des vestes, le motif
décoratif n’est autre que la série de photos « Dark Forest » réalisée par l’artiste
japonais Keita Sugiura. La pièce clé, le blouson pare-balles, est conçue dans
une version pacifiste. Un avertissement original souligné par le concept même
de la collection, d’inspiration écolo, dans les matières et dans l’iconographie.
En vente chez Colette.

4

Photos : G. Dussart / Rapho

F R E N C H

L É G È R E T É

LANCEL.COM

news

SPa ST jean

Bien-être et raffinement vous attendent au Spa Saint Jean, au cœur du Vieux
Lyon. Dans un cadre architectural d’exception, ce n’est pas moins de trois espaces répartis sur deux niveaux dans ces 220 mètres carrés qui vous offrent une
parenthèse délicieuse, au calme. Pour une vraie pause ressourçante, le spa vous
propose ses modelages venus d’ailleurs : massages californiens, abhyanga, kunyé
tibétain ou encore suédois mais également ses soins inspirés de la naissance
du monde : terra magica, eaux premières, air et lumière ou végétal luxuriant. Ce
sentiment de plénitude se prolonge à la maison de thé avec les tisanes et thés
Betjeman & Barton pour un apaisement de tous les sens. Et pour emporter un peu
de cette douce atmosphère, la boutique vous présente une sélection d’objets et
d’accessoires, linge bio, bougies et senteurs pour son chez soi.
Spa Saint-Jean, 31 rue du Bœuf, Lyon 5ème.
Tél : 04 78 37 88 40

Mama Shelter
à Lyon

Un Mama Shelter à Lyon ? Ce n’est plus un fantasme
mais bientôt une réalité. Serge Trigano, Cyril Aouizerate,
Philippe Starck et Michel Reybier ont donné le départ
à la construction de l’hôtel luxe de 160 chambres dans
le quartier populaire de la Guillotière par le groupe
Lyonnais Cardinal. Les plus impatients devront attendre
Septembre 2012, avant de fêter l’ouverture de l’hôtel.

New York City
Hot Spot

Eté 2010, New York City m’offre un jardin suspendu. « The High Line » est un chemin de
verdure qui débute au pied de mon immeuble et se termine dix « blocks » plus haut.
De ma terrasse, maintes fois mes yeux se sont posés sur cette voie de chemin de fer abandonnée, envahie par les herbes et fleurs sauvages, vestige d’un New York des années 30,
où les wagons de marchandises s’activaient pour désengorger le trafic de la 10e Avenue.
Mais suite au développement du transport routier, la « High Line » est fermée. Le coût
de sa destruction étant trop élevé, elle reste là, plantée au beau milieu du « Meat Packing
District ». Le quartier de New York dont tout le monde parle aujourd’hui. Les boutiques
et restaurants branchés s’y installent et le Whitney Museum of Art y ouvrira bientôt son
annexe.
Voilà pourquoi, un demi-siècle plus tard, les habitants du coin saisissent le potentiel d’une
telle promenade aérienne et veulent la réhabiliter pour en faire un parc. Après un énorme
« buzz » médiatique et l’implication de quelques « people », le projet est lancé. Son coût
final : 170 millions de dollars.
Un serpent de verdure avec une vue imprenable : côté ouest sur l’Hudson River et le
skyline du New Jersey, côté est sur le « downtown » New York où trône l’Empire State
Building.
Le soir, nos pas sont éclairés pour profiter pleinement des lumières de la ville.
Un parc au « design » impeccable, aux lignes épurées, où bois et acier se mélangent
harmonieusement. Son caractère premier et industriel a été volontairement conservé. On
y retrouve les anciennes voies ferrées.
La végétation, un joyeux désordre soigneusement étudié, s’y veut sauvage, aérienne elle
aussi. Le jardin a été conçu à partir de la flore trouvée sur place.
Malheureusement pour moi, mon jardin n’est pas secret mais public. D’ailleurs tout New
York s’y presse : artistes, touristes, photographes…Vous y êtes aussi les bienvenus lors de
votre prochain séjour à New York.
Cécile Picard
Lyonnaise New Yorkaise
The High Line - Ouvert de 7 heures à 22 heures.
West 10th Avenue - De Gansevoort Street jusqu’à la 21e rue.

6

17 rue Ferrandière 69002 Lyon
(angle rue des Quatre Chapeaux)
+33 (0)4 78 42 37 27

news

« Fêtes des Bébés »

… petits bouts d’inspiration !

Bienvenue

à la nouvelle
buvette urbaine !

Vous l’aurez peut être remarqué si vous êtes
adepte du marché St Antoine mais la Buvette des
Célestins a non seulement fait peau neuve mais a
aussi été rebaptisée « La Buvette St Antoine » .
Nouveau propriétaire, nouveau nom et une volonté
pour Jean David Perthuis de faire de ce lieu un
RDV sympathique et incontournable pour tous les
amoureux de notre belle ville de Lyon .Idéalement située sur le quai en face de notre sublime
Basilique de Fourvière, entre le pont Bonaparte et
la passerelle qui mène au Palais de Justice, la buvette est installée vers la fin du marché st Antoine
et peut recevoir pas loin de 350 places assises !
Finies les pubs racoleuses des MIKO et autres
coca-cola qui ornaient la devanture. Place à du
mobilier moderne et confortable. Des stores
blancs réglables selon l’ensoleillement, un écailler
proposant tous les jours un banc de crustacés et
fruits de mer d’une incomparable fraîcheur, un
stand de glaces René Nardone (s’il vous plait !) et
même un bar à Mojitos offrant une multitude de
choix de cocktails à siroter sous une énorme boule
à facettes très disco et décalée.
Côté cuisine, n’oublions pas que nous avons affaire
à un chef cuisinier. Alors pas question pour Jean
David de servir autre chose que des produits de
qualité. Même si les locaux sont exigus, tout a
été remis aux normes et étudié pour préparer
au mieux de belles salades variées, des pâtes
italiennes à tomber, des planches de saumon
Gravlax maison, des plateaux de charcuteries et
de fromages…
Une bonne alternative donc pour vos dimanches
en famille ou vos soirées entre amis. Ici rien
d’ostentatoire. Le lieu ne se veut pas « branché »
mais accessible à tous. On ne vient pas ici pour
« voir » ou « être vu », mais pour passer un bon
moment dans un environnement magnifique et
vivant. On est reçu d’ailleurs chaleureusement et
en plusieurs langues …so..what else ! Un accueil
digne d’une ville touristique. Une buvette urbaine
et chic où vous ne viendrez plus par hasard…
Sandrine Bettant
Buvette Saint-Antoine - 2, quai des Celestins, Lyon 2ème
Tél : 04 78 42 56 72

8

Brigitte Bichard, créatrice de l’enseigne de décoration Côté Maison et Agathe
Lévêque photographe Lyonnaise spécialisée dans l’art de la table, la décoration,le
culinaire et la mode ont réuni leurs talents pour nous concocter un magnifique
ouvrage . C’est frais, c’est rose, c’est beau ! Une foule d’idées jolies à croquer, et
une très belle mise en image. Ce livre regorge d’activités pratiques, de conseils
astucieux et de recettes pour séduire vos invités et honorer la première réception
de votre petit bout. Un baptême, une communion ou tout autre événement convivial,
cet ouvrage vous livrera les clés d’une journée inoubliable et réussie. « Fêtes des
bébés » aux Editions Eyrolles.
En vente dans tous les magasins « Côté Maison », les librairies, également disponible sur amazon.fr.
Un beau livre plein de magie et de poésie à offrir ou à s’offrir sans modération.
Sandrine Bettant

SATEEN
Le 6ème peut se targuer d’avoir son adresse
pour les enfants et jeunes ados… En effet c’est
au numéro 82 de la rue Vendôme tout près du
métro Foch que l’on pourra trouver le meilleur
de la collection Ralph Lauren : polos, chemises, gilets chevron mais aussi doudounes
de 3 mois à 20 ans tout pour faire comme
papa !
Vous pourrez également craquer pour les très
chics tartans griffés Burberry, la chicissime
ligne pour enfants Rykiel, la collection très
fillette de Lili Gaufrette ou plus junior de la Fée
Maraboutée et Antik Batik. Les plus décontractés ne seront pas oubliés avec Tommy Hilfiger,
Ikks, Le temps des cerises, et Timberland.
La nouveauté chez Sateen c’est bien évidemment l’arrivée cet automne de la marque Tartine et Chocolat avec la ligne layette, puériculture et mobilier de chambre. Marques trendy,
décor feutré et accueil convivial on aurait tort
de ne pas aller déposer sa liste de naissance…
Boutique Sateen
82 rue Vendôme 69006 LYON (Métro Foch)
Ouvert lundi de 14h à 19h et du mardi
au samedi de 10h à 19h

>> smart BRABUS
La plus exclusive des citadines

*Une autre idée de la vie.

• Jantes BRABUS • Direction assistée • Toit vitré panoramique avec pare soleil
• Climatisation • Moteur Brabus 98 ch • Elements de personnalisation BRABUS • Sièges chauffants
en cuir noir BRABUS • Volant sport avec changement de vitesse intégré • Pack Vision

Votre distributeur agréé smart :
>> Ecully, Rond-point Le Pérollier, tél : 04 72 18 00 18
>> Villefranche-sur-Saône (Mercedes-Benz), tél : 04 74 60 49 49
ou www.smartlyon.fr ou communication@smartlyon.fr

- RCS versailles B 424 375 921

Consommation en l/100 km (urbain/extra-urbain/mixte) : 6,5 / 4,4 / 5,2. Norme antipollution Euro 4 ; émissions de CO2 : 124 g/km. Selon homologation
n°e1*2001/116*0413*02 du 12/07/2007.

news

Aberlour

Un restaurant éphémère
Pour la 7ème année consécutive, les Single Malts Aberlour s’associent à la
gastronomie du gibier à l’occasion de la St Hubert, patron des chasseurs. Cette
année, pour la première fois, cette célébration prend la forme d’un restaurant
éphémère : du 3 au 7 novembre 2010, le Aberlour Hunting Club ouvre ses portes
dans un hôtel particulier en plein cœur de Paris, pour 5 dîners d’exception sous
l’égide du chef étoilé Marcello Tully. Une occasion unique de déguster en
exclusivité Aberlour 1967, le plus vieux fût de la distillerie.
Dîner sur réservation uniquement, 120 € par personne, limité à 30 couverts par soir.
Réservations à partir du 18 octobre 2010. Renseignements sur www.aberlour.com

Upper Shoes

DOM PÉRIGNON

REND HOMMAGE A ANDY WARHOL

Pour les chaussures John Lobb, Crockett &
Jones, ou encore Edward Green, c’est chez Upper Shoes que l’on trouvera son bonheur. Seule
boutique à regrouper en un lieu une offre de
marques aussi qualitatives, l’enseigne travaille
exclusivement qu’avec des fabricants et propose
à ses clients de personnaliser leurs chaussures.
Dès le 25 Octobre, à l’occasion de la St Crépin,
la boutique sera l’une des rares à présenter la
John Lobb 2010, vendue à seulement 500
exemplaires dans le monde.

Dom Pérignon a sollicité le Design
Laboratory de la Central Saint Martins
School of Art pour interpréter les
saisons en Champagne.
Hommage au Champagne et à Dom
Pérignon, son Père spirituel, le Design
Laboratory de la Central Saint Martins
School of Art propose sa vision inédite.
S’inspirant du caractère emblématique
de l’oeuvre d’Andy Warhol, Le Design
Laboratory nous délivre cette vision de
la couleur des saisons en Champagne,
sur l’étui et la bouteille. Avec cette
réinterprétation, les saisons révèlent
un prisme inédit, le Noir et le Blanc
rencontrent la Couleur. Hiver, Eté, Automne.
Le résultat est une collection exclusive en édition limitée : trois bouteilles
différentes, chacune avec son étiquette de couleur bleue, jaune ou rouge.
Les coffrets Hommage à Handy Warhol par Dom Pérignon sont en vente dans toutes les belles
cave au prix indicatif de 149 € à partir de novembre 2010.

Upper Shoes
8, rue Jean de Tournes, Lyon 2ème - Tél : 04 78 38 39 31
54, rue de Brest, Lyon 2ème - Tél : 04 72 40 27 08

ACQUA DI PARMA
Blu Mediterraneo SPA

ACQUA DI PARMA inaugure son nouveau Blu Mediterraneo SPA au Capri Tiberio
Palace. Cadre idéal pour une nouvelle oasis de bien-être et de luxe , ces 1200 m2
se répartissent sur deux étages avec une impressionante vue sur mer. Le
parcours hydrothérapique propose une expérience sensorielle unique avec six
salles de soins au design épuré habillé de blanc, une grande piscine intérieure,
quatre douches thérapeutiques, un sauna et un bain turc. Le tout bercé dans une
douce lumière bleue évoquant les reflets de la mer.
Blu Mediterraneo SPA Hotel Capri Tiberio Palace, Via Croce 11/14 80073 Capri
Tél : +39 0819787878

10

news

Victoria Hall…

les nouvelles heures de la maison

Alain Locatelli

Antiquaire à Lyon

Il se définit comme « un généraliste toutes époques ».
Dans sa boutique, on peut ainsi dé¬couvrir mille belles
pièces, de la pendule finement décorée au grand tableau
impressionniste, de la commode Louis XV au cabriolet
délicat. Depuis plus de trente ans, Alain Locatelli en a vu
de toutes les couleurs et de toutes les formes, notamment
lorsqu1il se rend dans des appartements et propriétés
privées pour réaliser des estimations complètes, de la
cave au
grenier, dans le cadre de successions ou pour d1autres
raisons. Pense-t-il parfois qu1il pour¬rait se retrouver
nez à nez avec une petite merveille exceptionnelle, celle
dont rêve tout professionnel et même tout commun des
mortels ?
Alain Locatelli et son épouse, Elise, effectuent des visites
gratuites à domicile, achètent comp¬tant toutes antiquités
avec paiement immédiat. Ils disposent d1un entrepôt à
Villeurbanne.
La relance de la rue Auguste Comte figure parmi leurs
souhaits. Elle est trop peu fréquentée par les Lyonnais.
« C1est dommage car elle mérite le déplacement et elle
est en plein renou¬vellement. Nous avons de nombreux
clients qui viennent de toute la région Rhône-Alpes.
A l1heure actuelle, la tendance s1affirme avec des
mariages de styles, entre design, contempo¬rain, ancien.
Ces alliances contribuent à réchauffer les atmosphères, à
créer des ambiances dans lesquelles on se sent vraiment
bien. Nous sommes là pour conseiller les acheteurs,
néophytes ou amateurs éclairés. ».
AB
64, rue Auguste Comte, Lyon 2ème
Tél : +33 (0)4 78 92 94 73 - Portable : +33 (0)6 09 07 49 34
www.antiquairelyon.com

Bienvenue chez Ludovic et Samuel Campus, les nouveaux propriétaires du Victoria Hall…
ils vous reçoivent en famille comme deux cousins…
Ludovic ,diplômé de l’institut Paul Bocuse, et ancien consultant chez Accenture et son
cousin, Samuel Campus, qui a occupé de nombreux postes dans des établissements
prestigieux comme Le Montana à Courchevel, ont repris ensemble les rênes du Victoria
Hall.
Derrière le haut portail, en façade de cette très belle maison de maître, rendez-vous dans
une cour pavée, arborée, ou l’on peut déjeuner ou dîner à l’abri de l’olivier centenaire.
Les tables et chaises d’osier tresse, aux plateaux et services contemporains, se
prolongent d’un espace lounge bar, ou l’on peut, à l’abri des regards indiscrets, prendre
un verre entourés d’une élégante végétation.
La terrasse intérieure de la maison vit désormais à l’italienne et en toute discrétion.
Dans une cuisine totalement rénovée, office Cédric Garin, chef de cuisine de 37 ans, issu
de belles maisons telles que Christian Têtedoie, ou encore Michel Troisgros.
Une très belle carte des vins élaborée par Samuel Campus et le travail de Joe, Maître
Sushiya qui a repris les rênes du Sushi Bar, nous incitent à la dégustation dans une
atmosphère hors du temps.
Egalement, le Victoria Hall se privatise, comme une maison pour une occasion
professionnelle, une cérémonie, ou même un anniversaire.
Ensemble, cette équipe de trentenaires, veut offrir de nouvelles heures au Victoria Hall
souhaitons leur bonne chance.
Victoria Hall - 33, rue du Repos, Lyon 7ème
Tél. 04 37 28 07 97
Service Voiturier

Jaeger-Lecoultre

référence de la Haute Horlogerie
Au coeur de la cité classée au patrimoine mondial de l’humanité, la boutique
Loubet Jaeger-LeCoultre permet aux habitants et aux visiteurs de la ville
de découvrir une marque horlogère référence en termes de qualité,
d’innovation et d’audace. Un lieu où l’on retrouve le calme et la sérénité de la
Vallée de Joux, berceau d’inspiration des “artisans du temps”.
Le défi: refléter l’univers de la marque et faire vivre au rythme de la belle
horlogerie joaillerie, chaque heure de la journée.
Le lieu garde une certaine confidentialité emplie d’intimité, où le luxe est
discret. Le monde du temps maîtrisé, de l’élégance et de l’authenticité, se
retrouve dans l’atmosphère de l’intérieur de la boutique Loubet JaegerLeCoultre. Tons doux et chaleureux font de cet endroit l’adresse idéale au
coeur de Lyon. Ecrin privilégié pour les pièces d’exception, la boutique est une
véritable destination pour les collectionneurs et les novices qui désirent
découvrir la marque.
Jaeger-Lecoultre – 6, rue Gasparin, Lyon2ème Tél. 04 78 92 90 00

12

NOUVEAU MINI COUNTRYMAN. LA MINI POUR 5.
Consommations du MINI Countryman en cycle mixte, selon motorisations et type de transmission : de 4,4 à 7,7 l/100 km. Emissions de CO2 : de 115 à 180 g/km. Modèle présenté avec options.

MINI STORE 6ème AVENUE - 72, avenue de Saxe 69003 Lyon - Tél. 04 72 32 91 91

13

SMART magazine sommaire
winter 2010 # 01

22

18

28

24

70

40

88

86
96

92

98

Winter 2010 # 01 / www.smart.fr

Pal Zileri

repousse les limites
du luxe sartorial

Scabal

des tissus d’exception

Hackett et Aston
Martin Racing
au 24h du Mans

110

magazine

Paul Smith

portrait d’un outsider
devenu Sir

Sébastien Copeland,

photographe de l’extrême

Gaastra

au rythme des Voiles
de St Tropez et
de St Barth

SMART MAGAZINE # 01 - 5,00 €

REMO

RUFFINI
le stratège de Moncler

Smart Magazine N° 1
Hiver 2010 / 2011
www.smart.fr
Smart
46, bd des Brotteaux
69006 LYON
Tél : + 33 (0)4 78 24 54 93
Directeur de la Publication
Philippe Bettant

4 NEWS

Carmina Campus

Ultrajet de Dupont

Moncler et Pharrell Williams

Pumpkin

Mama Shelter à Lyon

New York City Hot Spot

Le restaurant éphémère d’Aberlour

Upper Shoes

Blu Mediterraneo Spa d’Acqua Di Parma
17 EDITO Philippe Bettant
18 Remo Ruffini pour Moncler : à la conquête du monde
22 Paul Smith the british outsider
24 Dirk Bikkembergs, quand la mode élitiste se marie au sport populaire
26 Scabal, le luxe couture
28 Made by Pal Zileri
32 La maille avec Gran sasso
36 Moncler zoom collection hiver 2010
38 Shopping hiver (napapijri, Parajumper…)

Skis Lacroix / Sac Napapijri / Kiehl’s Cross Terrain....
40 Sebastian Copeland, un extremiste de l’adrénaline pour l’environnement
44 Napapijri, un esprit à l’état pur
48 Shopping déco - les nouveautés de la planète Design
56
Belles mécaniques / Master Memovox International chez Jaeger Lecoultre
58
Boutiques Smart / Eden Park / Napapijri / Hartford / Pal Zileri
62 Défilés de stars de l’Auto
64
Balade en Ducati/Harley au Domaine Albert
66 Le Cigare, plaisir sensuel de la tradition
67 Atelier Ruby
68 Cosmétique : L’homme est un oiseau de nuit…
70 Edito Mode Escapade au Fer à Cheval à Megève
84 Envies hôtels

Harads Tree Hotel

Four Seasons à Hangzhou

Soneva by Six Sences

Riad Dar Sabra à Marrakech
86 Hôtel Tierra Atacama
88 Etiqueta Negra, l’élégance de la victoire
92 Hackett et Aston Martin Racing au 24h du Mans
96 Aeronautica Militare, toujours plus haut
98 Gaastra de St Tropez à St Barth, la passion de la voile et le ciel comme seule limite
102 Trophée Smart, 25 ans de golf et de rencontres
106 Expo Giacometti
108 LO4ART, un nouveau regard sur l’art contemporain
110 Enjoy Yachting «Numarine 78 HT»
114 Agenda culturel

Rédactrice en Chef
Lucile Quillet
Journalistes
Lucile Quillet, Sandrine Bettant,
Stéphanie Marie et Anne-Sophie Meyer
Photographes
Isshogai, Lionel Montagnier
et Agathe Levêque
Styliste Louise Libiot

Conception Graphique
Studio MOG DESIGN
+ 33 (0)9 72 19 00 93
Couverture
Photo de Remo Ruffini (Moncler)
Diffusion
10.000 exemplaires. Fichier Smart :
envoi postal (7500 ex) et 2500 ex en
kiosques et en réseau sélectif

Editeur
Tendances Magazine
31, rue de Brest 69002 Lyon
Tél : + 33 (0)4 72 77 86 18
F. Mirabel + 33 (0)6 22 28 93 21
Remerciements
Régina du Fer à Cheval (Megève),
Sandrine Bettant (Smart), Cécile
Picard, Nuria Roure et Gaëlle Pin
pour leurs sélections.

15

16

édito

Une certaine idée de l’homme…

Philippe Bettant

A l’époque où les codes se mélangent,
où le bling lasse et le snob agace, il était
temps d’ériger une nouvelle image du genre
masculin. Melant force, passion , caractère
et élégance, Smart Magazine met un point
d’honneur à célébrer le style, la passion du
sport, une vie de distinction, tout en subtilité.
Parce qu’un homme Smart savoure la vie
sans excès ni dérive, ce premier numéro
retranscrit plus qu’une image, mais un style
de vie tout entier. Cet homme moderne se
laisse enivrer par la volupté des cigares
cubains, se passionne pour les sports
d’adrénaline, apprécie l’art contemporain. Un
homme moderne qui fait partie de ce cercle
privilégié de personnes de goût.
Dans ce premier numéro, nous avons
voulu partager et élargir ce monde, que
vous connaissez déjà, celui qui vous
ressemble. Loin des clichés des grandes
marques ostentatoires, les marques plus
traditionnelles, riches de leur savoir faire
comme Scabal et Pal Zileri symbolisent le
talent des maisons sur mesure. Côté sport,
Smart Magazine s’est pris de passion pour
l’adrénaline avec Les Voiles de St Tropez
et de St Barth, les 24h du Mans et des
marques « challengers » à l’image de Remo
Ruffini qui a su avoir assez d’ambition et de
confiance pour hisser Moncler sur la scène
internationale ou Napapijri qui honore le
retour à la nature et la passion pour le Grand
Nord. Sans oublier l’attachement particulier
à tout ce que la modernité nous offre, que
ce soit dans l’art avec le concept particulier
de la galerie Lo4art, ou dans l’actualité
des nouveaux hôtels de luxe, toujours plus
audacieux.
Smart Magazine c’est tout ça. La confiance,
l’ambition, la passion mais surtout le rêve.
Toujours voir plus haut, plus loin, et se
réaliser en restant humble. Etre Smart tout
simplement.
Philippe Bettant

17

© Moncler

Remo Ruffini et Daniela Santanchè

en couverture

REMO RUFFINI MONCLER
À LA CONQUETE DU MONDE

Depuis plus d un demi-siècle, son style intemporel traverse les coutumes, les habitudes et la
culture avec un article, la doudoune, capable de changer de forme tout en demeurant
fidèle à elle-même.

50 ANS DE LEGENDE
Moncler est l‘abréviation de Monestier de
Clermont, petit village situé près de Grenoble. C’est ici qu en 1952 René Ramillon
fonde l’entreprise Moncler. Déjà fabricant
d’articles de montagne, cet entrepreneur
est l’auteur d’une dizaine de brevets. Au
début, l’entreprise est uniquement portée

18

sur la fabrication de sacs de couchage matelassés, tentes de camping, couvertures,
un modèle de cagoule. Les tentes rencontrent un franc succès à une époque où le
phénomène social des “vacances” est en
plein essor. En 1954, les premières doudounes voient le jour, au départ conçues
pour protèger les ouvriers du froid dans la

petite usine de montagne.
C’est là que Lionel Terray pressent le potentiel de ce qui deviendra l’article phare
de la marque. Cet alpiniste français commande alors à Ramillon des combinaisons,
gants, sacs de couchage résistants et protecteurs pour les utiliser lors de ses expéditions les plus extrêmes.

© Moncler :

- en couverture -

EN COUverture

Présention Moncler sur Pier, à new york

Apparaît alors la collection “Moncler pour
Lionel Terray”, perfectionnée grâce aux
conseils techniques de Terray qui les teste
sur le terrain.De là commence une success
story incroyable. Les doudounes Moncler
deviennent indispensables à l’alpinisme
professionnel : la marque équipe des expéditions victorieuses pour la conquête des
plus hauts sommets comme le Karakorum
ou le Makalu. En 1968, un événement va
propulser la marque dans un rayonnement
qui ne faiblira jamais : elle devient fournisseur officiel de l équipe de France de ski
alpin. Moncler échange alors le logo du
mont Eguit surplombant le village au coq
français. En 1972, l équipe de France commande à la marque une doudoune simple,
plus pratique mais toujours adaptée aux
exigences des sportifs de compétition. Elle
s’appellera d’abord Huascaran puis Népal,

mais représente surtout un grand pas vers
la doudoune Moncler que nous connaissons
tous aujourd’hui. Le succès de la doudoune
s’accorde avec celui du tourisme hivernal.
Les années 80 représentent un nouveau
tournant pour la marque : le magazine
ELLE pressent, dix ans avant l’avènement
du sportwear dans la mode, le succès que
pourrait avoir la doudoune pour les gens de
la ville et annonce une révolution. Elle est
suivie par la rédaction du Madame Figaro,
qui pose dans les doudounes pour la bonne
année. Devenue urbaine, la doudoune mute
avec la collaboration de la célèbre styliste
ultra mode et féminine Chantal Thomass.
L’alliance surprenante dure 9ans, durant
lesquels la doudoune se transforme avec
des boutons, des bords en fourrure, du satin, des tissus réversibles. Une vraie pièce
fashion.

LE TOURNANT A 360°
2003 marque un tournant de taille pour
Moncler. La marque est rachetée par l’Italien Remo Ruffini. Un businessman de la
mode, visionnaire qui veut pousser Moncler encore plus loin et voit les choses en
grand. Il inaugure la stratégie de la doudoune mondiale, plus de 50 ans après la
création de la marque. Partout dans le
monde, la doudoune sera un classique et
la notoriété de Moncler sans précédent. La
doudoune s’adapte alors pour être accessible aux femmes, aux hommes à la ville
comme à la montagne. Elle devient un vêtement de la vie quotidienne (la forme est
plus slim). Elle véhicule toute la force de
l’histoire de la marque, fabriquée exclusivement en Europe, avec du duvet d’oie
français.

19

© Moncler

© Moncler

© Moncler

en couverture

REMO RUFFINI : LE VISIONNAIRE
Remo Ruffini, italien, 46 ans est un personnage ambitieux qui sait transformer
en or ce qu’il touche. L’homme a donné
à Moncler une renommée internationale. Passionné de sport terre et mer, été
comme hiver, il étudie entre l’Italie et les
Etats Unis. Il suit des cours de fashion
marketing à l’université de Boston puis
intègre l’entreprise de son père Gianfranco Ruffini Itd. Il revient en Italie
et fonde New England en 1984, au début spécialisée dans la chemise pour
homme. En 1998, il devient directeur
créatif chez certaines marques d’habillements comme Henry Cotton’s, Marina Yachting et Moncler. C est la passion du
défi et son ambition géniale qui le pousse
à faire de la doudoune célèbre un succès international. C est la naissance de

20

la “doudoune globale”, la doudoune pour
toutes les occasions, celle qui a ramené
Moncler à ses anciennes splendeurs:
l‘historicité de la marque est parcourue
une fois de plus, les racines de la doudoune de Grenoble se retrouvent mais
elle hérite d’une nouvelle vestibilité.
DE NOUVELLES PERSPECTIVES
Depuis qu’il dirige l’entreprise, il a su
donner à la marque un souffle de modernité en l’ancrant dans les tendances
actuelles. Des initiatives expérimentales
audacieuses en vue de la réinterprétation de la marque ont notamment été entrprises. Elles incluent des collaborations
avec Nicola Ghesquière, Junya Watanabe
et Fendi. Ces collaborations ont ouvert
la voie à des idées de collections différentes, mais entièrement articulées sous

l’Enseigne Moncler.
En 2006, l’offre Moncler s étoffe en flirtant
avec la haute couture avec la ligne Gamme
Rouge pour les femmes. Pour couronner
le tout, ce n’est autre que le réputé Giambattista Valli qui hérite de la direction artistique. Pas de jaloux : les hommes verront apparaître la ligne Gamme Bleu, haut
de gamme pour hommes. Portée par cet
esprit ambitieux et visionnaire, Moncler a
encore de beaux projets et perspectives
devant elle. Toujours vers les sommets.
LQ.

Nouvelle
BMW Série 5
Touring

www.bmw.fr

Le plaisir de conduire

LA JOIE COMMENCE PAR UN COUP DE CŒUR.
La nouvelle BMW 520d Touring brille dans toutes les catégories. À commencer par son design, alliance unique de beauté et de dynamisme.
Et grâce aux technologies BMW EfficientDynamics, elle possède le rendement énergétique le plus performant de sa catégorie en développant
184 ch pour seulement 135 g de CO2 /km et 5,1 l/100 km en cycle mixte. Enfin, à l’instar de son coffre dont la capacité varie de 560 à 1 670 litres,
elle adapte son espace intérieur pour vous permettre d’accueillir vos proches et de partager avec eux cette sensation unique de confort.

LA JOIE COMMENCE PAR UN COUP DE CŒUR.
NOUVELLE BMW 520d TOURING.

La nouvelle BMW 520d Touring brille dans toutes les catégories. À commencer par son design, alliance unique de beauté et de dynamisme.
Et grâce aux technologies BMW EfficientDynamics, elle possède le rendement énergétique le plus performant de sa catégorie en développant
Touring
Confort
44 750
184BMW
ch pour520d
seulement
135 g de
CO2 /km et 5,1 l/100
km en€cycle mixte. Enfin, à l’instar de son coffre dont la capacité varie de 560 à 1 670 litres,
elle adapte son espace intérieur pour vous permettre d’accueillir vos proches et de partager avec eux cette sensation unique de confort.

NOUVELLE BMW 520d TOURING.
BMW 520d Touring Confort

44 750 €

CONCESSION TEST
6ème AVENUE Lyon Centre
Xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
82, bd Vivier Merle 69003 Lyon
Tél. 04 78 63 55 66
Xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Prix TTC maximum conseillé au 1er juin 2010 de la BMW 520d Touring Confort avec option peinture métallisée.

CONCESSION TEST

POrtrait

Paul Smith

POrtrait

PAUL SMITH

THE BRITISH OUTSIDER
Paul Smith n’avait que faire de la mode. Le hasard fait parfois bien les
choses : il est aujourd’hui l’un des designers les plus brillants du 21ème
siècle. Retour sur une success story made in England.

LA ROUE TOURNE

Né en 1946, le jeune Paul Smith grandit à
Nottingham. Passionné de cyclisme, il se
rêve coureur professionnel, mais ses ambitions de sportif de haut niveau sont ternies par un grave accident de vélo, alors
qu il n a que 17ans. Son rendez-vous avec
la gloire attendra. Sans plan de carrière ni
formation, il travaille par dépit au dépôt
local de vêtements et retrouve régulièrement d’autres étudiants en art au pub. Ils
discutent Mondrian, Warhol, David Bailey,
Miles Davis et bien d’autres. Cette émulation intellectuelle révèle alors Paul à ce
monde créatif, riche et coloré où il se sent
à l’aise.
Il ouvre sa première boutique à seulement
21 ans, rassemblant des pièces rares qu
il affectionne. Il a déjà le goût de la différence. Sa curiosité et son audace le portent naturellement dans le tourbillon de la
création. Dépourvu de toute formation, sa
petite amie Pauline Denyer se fait professeur en lui apprenant les règles de la couture, les coupes, le sens des proportions
et de l’équilibre. Cette étudiante du réputé
Royal College of Art joue un rôle capital
dans l’ascension de Paul : à la fois son
mentor, elle deviendra plus tard sa femme
et première supportrice.
En 1970, Paul Smith ouvre sa première enseigne. En 1976, le commerçant se lance
dans la course en présentant sa première
collection éponyme. Alors âgé de 30 ans, il
remporte sa première victoire.

L’EXCENTRICITE
ET L’AUDACE À L’ANGLAISE

Si le siège de la société est toujours implanté dans sa ville natale, Paul Smith, lui,
est aujourd’hui londonien. Une ville qui
l’inspire et lui ressemble. Il dit de Londres
qu’elle regorge de bonnes ondes, là où
chaque chose peut être source d’inspiration. L’éclectisme et l’excentricité qui y
règnent écartent soudain les conventions
pour laisser place à une création désinhibée, expérimentant des choses nouvelles.
C’est grâce à cette spontanéité, cette ouverture d’esprit et l’indifférence au qu’en
dira-t’on que les créateurs anglais sont
remarquables.

Paul Smith en est l’incarnation même : a
la tête d’un empire colossal, il reste cet
enfant curieux, celui qui veut s’amuser en
créant. En 20 ans, il s’établit dans le monde
de la mode comme un éminent créateur,
retranscrivant parfaitement à travers ses
collections cet esprit anglais. Il étend son
influence au delà des défilés de mode : il
va puiser et créer les tendances jusque
dans la culture populaire de manière plus
générale. C’est en mélangeant son côté
espiègle avec son amour pour la tradition,
le classique qu’il fait mouche. On retrouve
dans ses collections ce que nul autre
n‘avait osé : le mélange de motifs parfois
très kitsch, des couleurs et coupes innovantes dans un style délicat mais aussi
excentrique. L’homme Paul Smith est une
tête brulée, un insolent rêveur, sûr de lui.
Un outsider terriblement stylé.

Sac Paul Smith

UN SENS DES AFFAIRES CRéATIF

L’équilibre entre pragmatisme et créativité
dont use Paul Smith en a fait un des plus
beaux exemples de réussite entrepreneuriale de la Grande Bretagne. Ses douze
collections sont distribuées dans 35 pays à
travers le monde. Le créateur est passionné mais garde les pieds sur terre : spontané, il a su rester humble alors que d’autres
consument leur génie sur l’autel de l’orgueil. Son talent créatif se combine remarquablement bien au sens des affaires. Dans
un monde compétitif, sous pression, les
exigences ne font que s’accroître à la fois
dans la création mais aussi la vente. Des
exigences que Sir Paul Smith va anticiper et
exploiter pour doper son image. Quand il ne
conçoit pas la nouvelle bouteille Evian collector, il customise 50 motos Bonneville ou
encore crée le « Bespoke Stripe », ce tissu
rayé inspiré de la rayure tennis classique
des costumes, emblématique de la patte
Paul Smith. Le vélo est toujours présent
dans ses créations. En 2007, il retourne
à ses premières amours en dessinant des
vélos en partenariat avec Mercian Cycles,
vendus dans ses boutiques. Omniprésent,
il veille au développement de chaque projet
personnellement. Ayant débuté en tant que
vendeur, Paul Smith sait qu aujourd’hui
mode rime avec marketing et joue avec ces

Paul Smith
Mannequin collection - AW 2010

ficelles de manière créative. Créateur et
président, l’irrévérencieux Paul a su créer
une atmosphère familiale non seulement
en boutique mais aussi au cœur de la société, une des seules à résister à la convoitise des grands groupes de luxe. Paul Smith
tient en effet à son indépendance ainsi qu à
sa liberté de création. Un esprit moderne,
libre, excentrique. Un pur british.
LQ.

23

POrtrait

DIRK BIKKEMBERGS

QUAND LA MODE ELITISTE
SE MARIE AU SPORT POPULAIRE
Dirk Bikkembergs fut le premier à unir l’élitisme modeux au football populaire dans une osmose parfaite. Retour sur la
victoire fashion du créateur belge.
Qui aurait pu penser que l’alliance de la mode et du football pouvait aller si loin ? Avec l’ouverture l’an dernier au
cœur de Milan du somptueux loft-boutique de 1300m carrés, le belge a confirmé la mise au service de son talent et de
la tradition Dirk Bikkembergs pour le sport qu’il chérit tant. Le concept store regroupe ses trois
lignes qui se mêlent au style de vie du défenseur milanais Andrea Vasa, locataire du troisième étage. Car pour l’ambitieux
créateur, l’opposition de la mode et du sport n’est pas une fatalité, au contraire il l’a métamorphosée en source
créative inépuisable.

24

POrtrait

UNE UNION EN GRANDE POMPE
Tout commence en 2001 : Dirk Bikkembergs crée
l’événement en mettant en scène son défilé dans
le stade de football San Siro. De quoi prendre
par surprise tout le milieu de la mode, pour qui
le football rime avec masse populaire et désinvolture stylistique totale. Pourtant, ils assistent là
à l’avènement d’une nouvelle ère pour la mode
et le football. Peu après, les joueurs du FC Inter Milan arborent d élégantes tenues hors terrain
créées par Bikkembergs qui devient leur sponsor
officiel pour la saison 2003-2004. Il va par la suite
bien plus loin : racheter l équipe italienne du F.C.
Fossombrone, à deux pas de son site de production, lui permet d’améliorer ses créations en
fonction de la réalité du terrain. Les joueurs deviennent désormais de véritables icônes fashion,
avec des vêtements aux coupes couture faites
mains, un sens de la précision et une qualité dans
la fabrication. Le style Dirk Bikkembergs se renouvelle et un nouvel homme sportif est né.
TROIS LIGNES
A travers l’utilisation du sport comme ligne
directrice, Dirk Bikkembergs concrétise dans
les moindres détails la conception du vêtement
comme « reflet de l’époque où l’on vit » : un accessoire stylé, pratique, comfortable en trois
lignes : Dirk Bikkembergs Couture avec des tenues
élégantes, Bikkembergs et Bikkembergs Sport qui
se projettent plus sur les attentes quotidiennes de
l’homme sportif. Ainsi chaque aspect du mode de
vie de l’athlète trouve une réponse mode à ses besoins : jersey associé aux smokings élégants,
tricot, soie, cashmere, mohair, bottes et autres
accessoires. C’est dire le dévouement sans bornes
du diplômé de l Académie Royale des Beaux Arts
d‘Anvers pour son sport favori.
LES SPORTIFS SACRÉS ICONES DE MODE
Passionné de football, il n’en reste pas moins fidèle à la mode : Bikkembergs relève le challenge
et réussit à imposer la vision novatrice qui l’anime
sur les podiums. Pour le créateur, le sportif représente un idéal à la fois par son style de vie
mais également son état d’esprit. C’est pourquoi
il va jusqu à remplacer les mannequins par les
athlètes sur le catwalk. La fusion touche à son
paroxysme, on ne peut faire une représentation
plus cohérente et ambitieuse de l’accord entre ces
deux mondes opposés. Il explique lui-même que
« ces héros incarnent la passion de la vie
à travers leur engagement sportif, leur détermination à exprimer leur individualité en parfaite
harmonie avec l équipe, cela accroît la montée
d’adrénaline quand on les voit débouler sur le
podium, on ressent vraiment la force de leur
idéal, de leurs aspirations ». A la fois businessman de génie et créateur talentueux, Dirk Bikkembergs n’a pas fini de dribbler avec le ballon rond
sur le terrain exigeant de la mode.
L.Q.

Fabrizio Ravanelli

25

POrtrait

Photos © scabal

Scabal

le luxe façon couture
Lorsque l’on évoque les tissus de haute qualité pour costumes,
on songe immanquablement à Scabal, la marque de vêtements
de luxe pour hommes, qui ne cesse de repousser les limites en
matière de techniques de fabrication.
Les tissus Scabal sont produits exclusivement au Royaume-Uni
et en Italie, et positionnent Scabal en tant que marque d’authenticité et de qualité dans le couloir tissée. Scabal possède
une usine de tissage dans le Yorkshire (nord de l Angleterre),
où 20 métiers à tisser de pointe produisent plus de 300 000 mètres
par an.

26

POrtrait
Photos © scabal

Saison après saison, Scabal confirme sa réputation de chef de
file dans le domaine des tissus de luxe. Cette saison, le fabricant
repousse une fois de plus les limites, en proposant la collection «
Worsted Vicuna for Suitings », une ligne de tissus pour costumes en
vigogne.
Scabal est le premier fabricant de tissus à réussir à élaborer un tissu
de qualité à partir de fibres aussi fines que les poils de vigogne. La
mise au point du procédé de tissage a demandé des années d’efforts
et de recherches.
Prélevée sur la vigogne, le plus petit des camélidés, voisin du lama
et de l’alpaga vivant des les Andes, la laine de vigogne est parmi
les plus fines et délicates au monde. Ce mammifère gracile ne produit qu’une petite quantité de laine par an (une livre à peine), ce qui
rend l’animal et sa laine d’autant plus précieux.
Luxe que l’on n’apprécie pleinement qu’après avoir essayé un costume en vigogne. Sa légèreté et sa douceur sont incomparables.

DES AMBASSADEURS DE MARQUE
Synonymes de prestige et de raffinement,
les tissus Scabal sont portés par les personnalités les plus en vue : politiciens, hommes
d’affaires, aristocrates, stars du sport et acteurs, tels que Jack Nicholson, Tom Cruise,
Jamie Oliver, Michael Jordan, David Beckham, Robbie Williams, Mubarak, Putin,
Bush et Daniel Craig. Les tissus Scabal ont
été utilisés dans les plus grandes productions hollywoodiennes, telles que L’Aviateur,
Le Tailleur de Panama, Titanic, Casino Royal
et d’autres James Bonds, Men in Black, les
Incorruptibles, Batman, Dracula, Wall Street
et tous les opus du Parrain.
LA PERSONNALISATION COUTURE
La réputation de Scabal comme fabricant de
tissu de prestige pour l’homme et comme
créateur de qualités et de motifs inédits
n’est plus à faire. Le client peut y effectuer
son choix parmi des milliers de tissus et une
multitude de modèles et de finitions. Scabal est passé maître dans l’art de la qualité
et de la finition, mais aussi dans celui de la
personnalisation. Ce sens naturel de la personnalisation est aujourd hui poussé encore

plus loin. Désormais, il est possible de faire
fabriquer un tissu sur commande, et d’y intégrer un nom ou un message de son choix.
Baptisée fort à propos « Private Line », la
nouvelle collection permet donc à Scabal de
s’inscrire avec élégance et originalité dans la
tendance générale à la personnalisation. Les
lettres de son nom sont alignées verticalement pour former une fine rayure. En lieu et
place du nom, le client peut également faire
tisser un texte de son choix (devise, mots
d’amour, nom d une entreprise ou d’un club,
voire un poème).
DIAMONDS
ARE THE BOYS BEST FRIEND
Les hommes sont moins sensibles aux bijoux, c’est vrai. Mais lorsque ce bijou prend
la forme d un costume sur mesure, il en va
tout autrement. Scabal a conçu, pour les
hommes qui ne veulent que la « Rolls » en
termes d’habillement, un tissu où sont intégrés des fragments de diamants. Ils ont été
baptisés « Diamond Chip ». Une toute nouvelle collection offrant divers motifs et coloris
a vu le jour. L’intégration des fragments de
diamants s’effectue après lavage et peignage

de la laine. De microscopiques particules de
diamant sont réparties sur la laine et ce n est
que par la suite que cette dernière est filée.
Le fil ainsi obtenu est brillant et permet ensuite la confection de tissus d exception.
L’OR SINON RIEN
Scabal ne s’arrête pas là et vise toujours plus
haut. L’un de ses secrets les mieux gardés
est son procédé permettant d incruster de
l’or dans ses étoffes. Aujourd hui, le prestigieux fabricant de tissus pour hommes met
en œuvre les techniques les plus modernes
pour incruster ses créations de platine et d or
24 carats. La collection Treasure Box propose
15 tissus de qualité : les sept tissus les plus
prisés de la collection 22 carats Gold Treasure, trois tissus incrustés de platine, deux
motifs or 24 carats et trois tissus mélangeant
platine et or 24 carats. Les créations sont
conçues en interne, tandis que la production
a lieu en Angleterre selon des méthodes artisanales ancestrales. Le poids de ces tissus
se situe entre 230 et 300 grammes. Mais le
luxe n’a pas de poids, ni de prix.
LQ.

27

POrtrait

MADE BY PAL ZILERI
La marque a aujourd’hui séduit le marché mondial de la mode masculine. Sa réputation
n’est plus à faire, même si elle se fait discrète, trop souvent dans l’ombre. Ce NE SONT en
effet jamais les plus grands qui sont sous la lumière, ils restent en retrait, subtilement.
L’élégance en tout point.

28

POrtrait

Pal Zileri

40 ANS D’EXCELLENCE
40 ans que la maison Pal Zileri respecte
les exigences du Made In Italy. Créativité,
passion et précision sont les crédos de
la marque qui porte une attention particulière à la qualité du produit ainsi qu’au
dévouement vis-à-vis du client. Il est évident que la culture sartoriale italienne a
bercé la marque depuis sa fondation. Pal
Zileri sait confronter intelligemment les
demandes d’un marché aux tendances
exigeantes et cette tradition artisanale qui
fait sa différence.
Tout commence en 1970 à la création du
groupe Forall Confezioni. Au cœur de la
Vénétie, la ligne Pal Zileri se spécialise
dans les costumes, vestes, manteaux qui
exaltent la qualité des tissus dans le
respect de la tradition italienne. Dans
les années 80, l’entreprise décide d’exploiter l’identité stylistique de Pal Zileri,

plus compétitive, notamment en ouvrant
les premières boutiques mono-marque.
Elle gagne également la confiance des
grandes griffes Made In Italy dont elle se
voit assurer la production ainsi que la
distribution. La marque artisanale devient alors l’expression de la suprématie
italienne dans l’habillement classique.
Elle associe à ses traditionnels costumes
les lignes plus jeunes et dynamiques de
Pal Zileri concept et LAB qui intègrent
l’utilisation des matières plus contemporaines, permettant d’accessoiriser un
look classique avec chaussures, ceintures, stylos, montres, parapluies, parfums…
UNE FABRICATION A L ANCIENNE
L’idéal d’excellence est présent à chaque
étape de la production : du design à la sé-

lection des matières, et dans les moindres
finitions, le tout réalisé par le travail manuel des couturières. La marque se fournit chez des tisseurs de renommées
internationales : Guabello, Red Lowson,
Cerruti, Reda, Zegna, Scabal, Talia di Delphino, ou encore Loro Piana pour le cashmere. D’habitude difficile à obtenir, Pal
Zileri a le privilège d’avoir le choix parmi
sa liste de fournisseurs. C’est à la maison
mère de Quinto Vicentino que sont fabriqués les costumes, dans la province
de Vicenza, connue dans le milieu haut de
gamme. La maison a gardé le savoir-faire
d antan, même si cela nécessite quelques
200 étapes pour créer un costume qui
passe dans les mains de plus de 10 ouvrières. Les pièces sont cousues à la main
et non thermocollées comme pour la
plupart des marques de luxe qui vantent
pourtant la qualité de leurs vêtements.

29

POrtrait

Pal Zileri

Ici aucune comparaison n’est possible :
toutes les matières sont naturelles : lin,
laine, satin soie, mohair ; crin de cheval et
poils de chameau pour donner confort et
tenue montés en libre avec le tissu ; corozo, corne et nacre 100% naturel pour
les boutons de manchettes. La place de la
machine industrielle est réduite au maximum : elle représente seulement 10%
du processus de fabrication, uniquement
pour la découpe des tissus. Le reste suit
dans les différents ateliers de montages spécialisés dans les épaules, les
manches, le dos… Evidemment, un tel savoir faire nécessite un coût, du temps et le
travail de nombreuses petites mains. Pal
Zileri ne veut pas d’une production quantitative. Cette limitation de la capacité de
production la rapproche de ses clients,
qui se sentent inclus dans un cercle de
confidentialité. Ce processus de fabrication justifie le prix des costumes, pourtant parmi les moins cher des italiens

30

de cette gamme. C’est aussi grâce à une
solide équipe d’employés fidèles que la
maison Pal Zileri se distingue de tout
autre tailleur : la contribution humaine
reste un rouage primordial. En totale cohérence avec ce qui fait le Made In Italy.
SUR MESURE
La marque sait également s’adapter aux
besoins du client. Le costume de vos
rêves prend vie grâce au service sur mesure
réalisé en boutique. Une heure pour prendre
la quinzaine de mesures minimum de
bas en haut pour réaliser le costume, qui
sera confectionné dans les manufactures
italiennes. La personnalisation est dans
chaque détail : un choix de plus de 1000
tissus, coupes droites ou croisées, choix et
nombre de boutons…Quatre semaines plus
tard, on retrouve le costume tant attendu.
Celui qui fait la différence.
LQ.

Retrouvez toutes les lignes de Pal Zileri
et le service sur mesure assuré par
Gilles Taraquois à la boutique Pal Zileri,
10 rue Jean de Tournes, Lyon 2ème.
Sur rendez-vous au 04 78 37 67 75

31

POrtrait

La maille

avec gran sasso
L’histoire de Gran Sasso débute en 1952 près de Abruzzes en Italie
Centrale, dans le petit village de Sant’Egidio alla Vibrata grâce
à l’esprit d’entreprise des quatre frères : Nello, Eraldo, Alceo et
Francesco Di Stefano.
C’est dans les années 70 que l’entreprise familiale s’industrialise
alors qu’elle connaît un grand succès tant sur le plan national
qu’international.
En 2002, ils emploient plus de 400 personnes dans un complexe de
36000 mètres carré rassemblant production, administration, entrepôt,
et showroom.
Ce complexe a d’ailleurs été designé par l’architecte Guido Canali et
a remporté le prix triennal de Milan, la médaille d’or de l’architecture
Italienne en 2009.
En plus de l’usine de Sant’Egidio alla Vibrata, l’entreprise possède
une autre usine à Roseto degli Abruzzi spécialisée dans le tissage
des cotons, une usine de teinturie, et un showroom à Milan Via
Montenapoleone.
« La qualité est toujours à la mode » tel est le leitmotiv de l’entreprise
qui combine aujourd’hui à merveille tradition et innovation, avec une
fabrication exclusivement Italienne. Les produits naturels de grande
qualité et le savoir faire exclusif de toutes les étapes de fabrication
font de chaque pull Gran Sasso une pièce unique et identifiable.

32

POrtrait

Marco de l’EST
Une vie à 360°

Satisfaire ses clients dans leurs moindres désirs, le comble
de plaisir. Un échange qui donne un vrai sens à son travail.
Autour de lui, son équipe au diapason, s’active à faire
perdurer la réputation inégalée de cet établissement…
La clientèle privilégiée et fidèle de Bocuse lui a permis de
faire de belles rencontres au fil de ces années. JM Aulas
par exemple, avec qui il a noué des liens d’amitié et qu’il
reçoit régulièrement au restaurant.
Marco est avant tout un homme de cœur et L’Est sans
Marco ne serait pas vraiment l’Est.
Que trouve t-on dans le dressing de Marco ?
Principalement des costumes. Des cravates aussi , je ne
les compte plus ! De belles chemises que je fais recintrer
la plupart du temps. Pour les week-end des vêtements
plus décontractés mais qui gardent une allure chic avec
des petits détails discrets.
Par contre je n’aime pas le noir, hormis pour mes costumes
vous ne trouverez pas de noir dans mon dressing. J’aime
les gris, que je décline dans tous ses camaïeux,et puis
j’adore le Blanc.
Ton look, c’est important ?
Via la mode, j’aime projeter une image agréable et
élégante.
Par respect pour les gens que je côtoie tout au long de
ma journée il me semble que c’est important d’être
bien habillé. Rien de pire pour moi par exemple de voir
un homme en costume qui porte des chaussures mal
entretenues.
En plus, je suis plutôt soigneux avec mes affaires c’est
pour cela que j’aime les belles marques. Paul Smith,
Bikkembergs, D&G. Les coupes me conviennent car elles
sont près du corps et ajustées.
Comme je cours toute la journée il est important pour
moi de me sentir à l’aise dans mes vêtements. Pour les
chaussures, les Santoni sont ultra confortables et je
tourne avec 3 paires que j’alterne entre le service du midi
et celui du soir.

Sourire en coin, bronzage discret ( il revient tout juste de courtes vacances en famille)
chemise cintrée immaculée,Marco nous reçoit dans son antre : « l’Est » où il passe
le plus clair de son temps….De rares soirées de repos, peu de loisirs et des journées
bien remplies qui commencent en général par quelques heures de sport matinal,
enchaînées par la vie trépidante du resto, où il accueille avec chaleur et enthousiasme
près de 500 clients chaque jour depuis bientôt 12 ans.
L’homme est élégant,mince (évidement il fréquente la salle de sport de « Lyon Plage
» en moyenne 5 fois par semaine !!!) porte le costume avec autant de classe qu’un
mannequin défilant sur les podiums…Ce super actif dévore la vie par les deux bouts.
Conscient que sa vie professionnelle très prenante ne lui laisse que peu de temps
pour sa famille ,il met un point d’honneur à récupérer Hugo (7 ans ) et Clara (4 ans )
chaque jour à l’école en fin de journée ! Un exploit.
Il décroche sa place à « l’Est » en septembre 1998 juste un an après son ouverture.
Aujourd’hui , gérer au mieux cette emblématique affaire lyonnaise comme si c’était la
sienne est sa priorité : le souci du détail, la motivation de son personnel, le suivi de la
qualité…rien ne lui échappe.
Les clients, comme sa direction apprécient son professionnalisme et son efficacité.
Quotidiennement Mr Fleury circule dans les 4 brasseries et chaque dimanche matin,
moment cher et précieux, Mr Paul Bocuse en personne passe faire le point de la
semaine avec lui.
Il aime faire confiance et déléguer, tout en transmettant son enthousiasme
communicatif à ses collaborateurs.

34

Etes vous un vrai fashion shopper  ?
Comme je n’ai pas beaucoup de temps je fonctionne au
coup de cœur. Je suis assez fidèle à mes adresses : Smart
bien sur car c’est à deux pas de l’Est et qu’on y trouve
une bonne sélection de marques tendances et où je suis
toujours bien conseillé.
Globalement je marche au feeling. J’aime avoir des belles
pièces dans mon placard .Dès que je quitte l’Est j’enfile par
exemple un beau jeans D&G et une chemise rafinée. Par
contre à la salle de sport c’est short de l’OL, et tee- shirt
en coton.
A l’image des multiples mets qu’il escorte, vous l’avez
compris Marco peut apparaître classique, vitaminé,
ensoleillé, coloré…. fondant !
Pour lui l’allure est une affaire de décalage, d’instinct et
de liberté: Simplicité élégance et raffinement, sont sans
doute les mots qui le caractérisent le mieux.
Quant à la mode « dictée » , il se sent libre de la suivre
….ou pas !
Propos recueillis par Sandrine Bettant

35

zoom

MONCLER

ZOOM COLLECTION
HIVER 2010 / 2011
Le nom de la collection Moncler Grenoble tire
son origine de la ville française où la marque a
été fondée en 1952. C’est avec cette date en tête
que la collection Moncler Grenoble automne hiver
2010/2011 a été dessinée : les matières traditionnelles utilisées, qui n’ont subi aucun traitement,
semblent tout droit sorties d une garde-robe de
l’époque.
Avec une Collection complète pour hommes et
pour femmes, Moncler Grenoble propose des vêtements techniques de ski, mais aussi pour après
le ski ou les promenades en ville. La marque
Moncler retrouve ainsi ses racines, redéfinissant
son histoire par le biais d une gamme moderne
et complète de styles : vestes, pantalons, pulls et
chemises.
Dans la recherche de nouveaux tissus, c’est toujours la fonctionnalité qui prime, du nylon technique au micro rip-stop, en passant par la toile
traitée et la laine de shetland.

Chaussure
Vancouver
440 €

36
36

© Moncler

zoom

Veste Rodin
700 €

Blouson Bulgarie
800 €

Polaire Moncler Grenoble
250 €

collection moncler grenoble
diffusée chez smart

Casque Moncler
199 €

Gants Moncler
175 €

37

zoom

SMART

COLLECTION HIVER
2010 / 2011
Gilet capuchon
gaastra
142 €

Blouson Moncler
Reynold
790 €

gants laine
D&G
220 €

Bikkemberg
echarpe - 120 €
et bonnet - 70 €

sac napapijri
95 €

polos gaastra - 89 €

38

Ski Lacroix Ultime Noir 2010
Profil : Expert - 8000 euros

Polo hackett - 140 €

zoom

gilet trussardi
295 €
Blouson ski
parajumper
740 €

pantalon ski
parajumper
350 €
polo aston martin racing
139 €

pull aeronautica
militare
250 €

pull capuche noir
bikkemberg
225 €

39

POrtrait

Photo : SébastiAn copeland

40

POrtrait

SébastiAn copeland

SEBASTIAN COPELAND

UN EXTREMISTE DE L’ADRENALINE
POUR L’ENVIRONNEMENT
C’est à 12ans qu’il prend sa première photo en Afrique du Sud. Sebastian
Copeland sera photographe et voyageur. Deux passions qu’il a héritées de
son grand père, chirurgien irlandais, qui a vécu aux Indes avant de partir
pour l’Afrique du Sud où il s’est lancé dans la photographie au coeur des
safaris.

Issu d’une prestigieuse lignée de musiciens français, - son père est chef d’orchestre,
sa sœur chanteuse d’opéra - il garde le nom de sa mère et part aux USA où il habite
aujourd’hui depuis 30 ans. Il a su exploiter cet héritage, mélange de différents horizons,
cultures et sensibilités artistiques pour sa carrière. Ayant des facilités pour les arts visuels, on le retrouve plus tard réalisateur de publicités ainsi que de clips pour des artistes de jazz comme Harry Connick Jr. ou Miles Davis, faisant également les portraits de
célébrités pour des magazines de mode ou de cinéma. Il intègre alors l’univers glamour
hollywoodien – son cousin n’est autre qu’Orlando Bloom - mais cultive en parallèle sa
nourriture spirituelle : les voyages et sports de terre et mer. Voile, escalade, kite-ski,
ski, trek… Sebastian est un athlète de l’extrême, toujours en connexion avec la nature.
Dix ans plus tard, il arrête de promouvoir ce monde consumériste qui lui correspond
finalement peu et décide de financer son appétit d’adrénaline en s’engageant pour l’environnement. Une suite logique pour cet amoureux de la nature, qui a su faire jouer sa
notoriété dans le monde très médiatisé des célébrités pour donner plus de poids à la
cause écologique.
Sa modestie frappe d’autant plus. Détenteur du record du monde de la plus grande
distance parcourue en kite ski en 24h avec 595 kilomètres, il enchaîne depuis 2005 les
treks et reportages photographiques dans les paysages polaires qui le fascinent tant.
Aujourd’hui, il est devenu une des figures emblématiques de l’activisme écologique
en Amérique. Nous le rencontrons dans la cour intérieure d’un bel hôtel parisien, où
Sebastian attend, panama sur la tête, sac à dos posé sur la chaise, de partir pour d’autres
aventures. Entretien avec un homme hors du commun.

41

POrtrait

impact médiatique. C’est une combinaison
gagnante. Je suis optimiste, en bon américain qui se respecte. Les américains ont
cet esprit conquérant et un peu naïf qui
leur permet de se lancer dans des projets
fous. Tout est possible avec de l’énergie et
de la conviction.
WAS : Depuis 2005, vous avez mis
pied sur pratiquement tous les sols
glacés. Pourquoi cette fascination
pour les paysages polaires ?
SC : J’ai réalisé mon premier voyage en
Arctique en 2005. C’est une plateforme
idéale pour communiquer visuellement et
amener l’attention sur le réchauffement
climatique et lui donner une dimension
unique. Le Groenland, l’Arctique, l’Antarctique, le Pôle Nord… c’était un rêve d’enfant. Mon engagement politique pour l’environnement se marie parfaitement avec
mes facilités visuelles, ma soif de sports
extrêmes mais aussi ma philosophie. J’ai
réalisé un documentaire au Pôle Nord, «
Into the Cold ». Je suis parti à pied du Canada pour traverser 700km. C’est un des
voyages les plus difficiles au monde, à la
fois sur le plan physique et psychologique.
On doit charrier toutes les réserves de
nourriture, le fuel dans une température
de -50degrés quand on ne se fait pas charger par un ours blanc. Avec les marées et
courants, on avance à reculons. Mais il faut
toujours savoir se surpasser.

We Are Smart :
Que vous inspire la nature ?
Sebastian Copeland : Il n’y a rien de plus
hype que la nature. C’est une source
d’adrénaline infinie, à la fois vibrante et
exaltante, d’une beauté extraordinaire.
Il y a une forte part de mystère et c’est cela
qui nous éblouit en elle. Je fais souvent ce
parallèle entre nature et musique, toutes
deux sont des langages forts, universels,
qui nous rassemblent et nous invitent au
voyage. C’est ainsi que durant un de mes
treks, je me suis retrouvé à un moment à
danser seul au milieu de nulle part dans
un paysage polaire sur de la house music
avec mon ipod dans les oreilles. Un moment magique.
WAS : Que diriez-vous de l’état du
monde actuellement ?
SC : Il faut prendre conscience aujourd’hui
que le monde rétrécit, donc l’interconnectivité est de plus en plus forte. Les conséquences des actions polluantes devien-

42

nent encore plus violentes, et directes sur
l’écosystème.
WAS : Parlez-nous de votre engagement pour l’environnement…
SC : Depuis 10 ans, je suis devenu un fervent défenseur de la planète. J’ai publié
deux livres sur l’Antarctique et j’ai intégré
Global Green fondée par Mikhaïl Gorbatchev en 1991. Cette ONG internationale se
concentre sur trois axes : le réchauffement
climatique avec notamment un travail anthropologique sur la trace de l’humain sur
l ‘environnement, le désarmement des
armes de destruction massive, et l’accès
à l’eau comme un droit humain naturel. Je
fais partie du comité directeur, avec entre
autres Leonardo Di Caprio.
WAS : Passer du monde de la pub
et des célébrités à l’écologie, c’est
assez extrême…
SC : Faire profiter à la cause de ma place
dans le milieu hollywoodien renforce son

WAS : L’art peut-il changer le
monde ?
SC : Pour moi ce n’est pas une utopie, mais
quelque chose de très réel. Les images
restent dans les mémoires. Leur impact
est plus percutant que des données scientifiques car elles possèdent cet aspect
émotionnel qui est primordial. Il y a une
portée symbolique dans l’image d’un ours
blanc seul sur un bloc de glace qui fond.
Certaines images ont changé le monde
comme celle de cette petite fille qui court
nue sur la route en pleine guerre du Vietnam ou de l’étudiant face au char place
Tien An Men. Les images ont cette force là,
au delà des mots.
WAS : Comment définiriez-vous
votre mission ?
SC : En tant qu’artiste et défenseur, il
me semble capital que les gens tombent
amoureux de leur planète. La définition
de l’amour passe par cette bienveillance
et l’intérêt portés à l’autre. On ne change
que pour quelque chose qu’on aime. C’est
pareil pour la nature. Je me sens plus enregistreur de sa beauté que créateur.

POrtrait

Photo : SébastiAn copeland

WAS : Quelle serait votre plus belle
victoire ?
SC : Aujourd’hui, je suis entre deux ressentis. D’un côté, il y a un profond désolément face à cette désinvolture vis-à-vis du
monde qui nous invite et nous émerveille.
Il y a une vraie immaturité spirituelle chez
les hommes qui se glorifient sans cesse
alors que nous ne sommes qu’une espèce
parmi 35 millions. De l’autre, je désire
éduquer les enfants d’aujourd’hui, les
sensibiliser de façon naturelle. Je pense
qu’ils sont plus réceptifs au message.
WAS :
Une vie de baroudeur, c’est un
luxe. Peut-on vivre comme ça toute
sa vie ?
SC : Pour moi, c’est un grand privilège de
pouvoir exercer ma passion le soutien et
l’intérêt des marques sponsors comme
HP ou Napapijri. J’aimerais plus tard me
tourner vers l’Amazonie, y apporter mon
regard de photographe et défenseur de la
cause écologique. A 46ans, je ne sais pas
si je pourrais continuer à être un baroudeur indéfiniment. On m’a proposé de défendre cette cause à la TV mais je redoute
d’être ridiculisé en participant à une émission qui recherche avant tout l’audimat.

WAS :
A propos de Napapijri, quelle relation entretenez-vous avec cette
marque ?
SC : Napapijri fait partie de mes plus importants sponsors. C’est une famille pour
moi, nous avons la même philosophie. La
marque me fournit des habits pour les
treks et je porte aussi leurs vêtements
dans la vie de tous les jours. J’ai photographié leur campagne publicitaire de l’hiver
2010 et bientôt surement celle de 2011.
Nous travaillons ensemble depuis six ans
et j’aime beaucoup ce qu’ils font. Ils sont
toujours là pour me soutenir que ce soit
au Pôle Nord, au Groenland, n’importe où.
C’est une marque qui me correspond.
WAS : Vos projets futurs ?
SC : Je vais partir 85 jours dès novembre
en Antarctique et ensuite il y aura toute la
promotion du film Into The Cold, qui a été
retenu au festival Tribeca, crée par Robert
de Niro. Le film a déjà remporté des prix
de la Meilleure Direction, Meilleure Ecriture, Meilleur Film Sport Aventure dans
divers festivals. J’ai un projet en cours
pour 2012 concernant tous mes travaux
faits sur la glace, une sorte d’exposition
tournante qui voyagera dans le monde
pendant 7ans. Mais je n’en dis pas plus.

WAS : Selon vous, qu’est ce qui fait
la force d’un homme ?
SC : Je pense que le charisme d’un homme
est défini par la confiance qu’il a en luimême. Chacun a sa propre définition de la
confiance, pour certains ca sera l’acquisition de choses matérielles, pour moi, cela
passe par l’élégance, la grâce et la responsabilité de soi-même. Il est important
d’avoir une éthique morale pour se regarder dans le miroir avec fierté et non avec
vanité. Il faut donc savoir distinguer le bien
du mal et faire ses propres choix. La force,
c’est savoir que rien ne peut nous ébranler. Le meilleur accomplissement que
l’homme peut avoir c’est le désir de faire
mieux, en se disant que personne d’autre
que vous-même ne va vous y amener.

Propos Recueillis par Lucile Quillet

Sebastian Copeland exposera du 25
Novembre au 2 Décembre 2010 au Salon
d’Automne à Moscou dans le cadre de
l’année française en Russie.
Pour tout renseignements sur l’artiste,
contactez Laurent Picard pour LO4ART :
06.87.06.58.26 ou contact@lo4art.com

43

POrtrait

napapijri

un esprit à l’état pur
Napapijri, l unique marque de vêtements de sports de luxe, inspirée de l univers des sports de plein air et des voyages.

SébastiAn Copeland

UNE INTUITION HEUREUSE
C est avec Green Sport Monte Bianco S.p.A
qu’a débutée l aventure Napapijri.
Entreprise spécialisée dans les sacs à dos
techniques de montagne avec la marque
Green Sport, elle décide de se tourner vers
l’habillement dans les années 90. Napapijri prend naissance. Et c’est là bien plus
qu’un simple complément de gamme qui
arrive sur le marché mais un véritable
succès auréolé d’une philosophie irréprochable.
Une intuition plus que jamais heureuse
qui portera ses fruits grâce à une équipe
soudée et attentive aux nouvelles orientations du marché. Grâce à la notoriété et la
confiance que Green Sport a déjà su
inspirer aux magasins d articles pour
la montagne et sportifs, l’intégration de

44

Napapijri se fait aisément. Le drapeau
norvégien qui rend hommage aux explorateurs des glaciers permet à la
marque de se distinguer et d’avoir une
signature symbolique forte. Le succès de
la marque réside dans son alliance unique
du sportswear et de la mode. Elle crée
des vêtements à la fois techniques
et tendance avec des finitions et des
graphismes étonnants, avec une très
grande variété de teintes et de couleurs.
Portée sur les pistes comme en après-ski,
Napapijri gagne peu à peu la France, le Japon, Londres, Berlin…
L’INSPIRATION VENUE DU FROID
Adopter Napapijri, c’est aussi adopter un
lifestyle. La marque s’inspire d un style

de vie plus authentique, comme celui des
populations inuits, mais aussi des expéditions polaires du début du siècle. Sa
culture prend racine dans des terres
lointaines et extremes. Napapijri signifie
cercle polaire arctique en finlandais, ce
qui fait du choix de ce nom une vraie déclaration aux terres inexplorées, celles desquelles émanent des formes artistiques
d‘une rare beauté.
Les deux lignes permettent de suivre
cette philosophie aventurière aussi bien à
la ville qu’à la montagne. Tous les vêtements sont crées pour combiner utilité
et perfomance, c’est pourquoi ils sont
testés en situation extrême lors d’expéditions d’exploration et de recherché.
L’âme sportive est résistante et méticuleuse, son équipement aussi.

Shop napapijri.com

Photo by Sebastian Copeland

POrtrait

Collection automne hiver 2011

La marque s’emploie à fournir confort et
technicité comme réponse aux exigences
d’un individu dans les différents moments
de sa vie.
CONFORT ET PERFORMANCE EN
TOUTE CIRCONSTANCE
La collection Automne Hiver 2010 2011 est
la preuve même de la cohérence entre la
conception de ses produits et la philosophie de Napapijri. Inspirée des voyages
et des éléments naturels : la collection
emprunte les noms Air , Terre, feu, Eau en
lignes directrices.
La ligne Geographic se concentre plus
sur la mode urbaine – on y retrouve les
fameuses chemises double carreaux - en
utilisant toutefois des matières techniques

46

comme le tissu écologique ripstop pour
les matelassés, le coton pour les tricots,
piqué et jersey pour les chemises polo, et
nylon/coton pour les pantalons militaires
dans des couleurs naturelles. Manteaux
et tricots sont faits en peau de mouton
et mailles crochet avec des éléments en
laine finition main.
La ligne Napapijri Authentic, elle, propose 200 pièces aux formes modernes,
confortables et à la technicité hors pair
pour des situations extrêmes. Les aventuriers du froid sont alors ravis de trouver
chaussure à leur pied avec des vêtements
de très haute performance et des tissus hautement techniques, testés en
situation. Les vestes en matelassé sont
en tissu résine “acier” tandis que le freeriderman, lui, est capable de résister

à 10 000  cm d’eau grâce à ses coutures
étanches.
Cela comprend également la collection de
base 66°33 conçue en collaboration avec
Yoshinori Ono, un designer japonais formidablement expérimenté et très porté
sur le design technique. Des éléments
contrastés créent une fusion entre les
finitions design et les tissus japonais
high-tech tels que la techno-flannelle,
un matériau de prestige utilisé pour les
vestes de ski avec des ourlets bruts. Cet
hiver, Napapijri sort également la doudoune écologique à son image : en total
accord avec la nature.
LQ.

© mikli diffusion france 2010 www.mikli.com Photo P.Plantrose, Axelle Doué

BIOZERO
résistance - finesse - légèreté
resistant - thin - light
resistenza - finezza - leggerezza

regards croisés

50 rue édouard herriot - lyon 2ème - 04 72 31 61 61

déco

Jean Paul Gauthier
Mah Jong Couture
chez Roche Bobois

NOUveautéS

Bureau Split,
Cinna

de la planète design

Bahut Cemia,
Ligne Roset

48

Marie-Luce & Olivier le duo de MLBD DESIGN a convié les virtuoses du mobilier contemporain dans un lieu magique.
la qualité de l'accueil n'a d'égale que l'attention portée au suivi de A à Z des aménagements confiés à ces grand pros
de l'aménagement d'intérieur, ainsi qu'à l'écoute permanente des envies de leur clients .
Une MLBD touch aussi courue pour les particuliers que pour la terrasse du 33 cité ou encore pour le nouveau restaurant
gastronomique de Christian Tetedoie

49


Documents similaires


Fichier PDF smart 01 2 1
Fichier PDF atf vip invitation 2015 12 31
Fichier PDF book
Fichier PDF cp brice corporate
Fichier PDF lookbook web fr
Fichier PDF collection 2012 2014 fr outdoor 1


Sur le même sujet..